Search the Community

Showing results for tags 'triplex'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 3 results

  1. Bizarrement j'ai pas trouvé de fil pour ce méga projet au croisement de la 640 et de la 15. Un projet très important avec 1400 unités d'habitations. Voici une description de la compagnie Cherokee Redevelopment Plan The mixed-use lifestyle development, known as Faubourg Boisbriand, features a communityfocused design that includes the Boisbriand Town Center, 1,400 residential units, a new community center, recreational facilities and an urban square — all within walking distance of the future regional commuter rail line that connects the site to downtown Montreal. More than 15 percent of the development is dedicated to open spaces, including parks, several miles of walking and biking trails and other public amenities. In addition, 2,400 trees are being planted on site, and roughly 140,000 tons of concrete and 2.5 million square feet of asphalt are being reused. The project’s significant achievements were recently recognized by the Canadian Urban Institute’s (CUI) prestigious 2007 “Brownie” Award for best large-scale redevelopment project. Additional information can be found on our project Web site, www. faubourgboisbriand.com. Project Background Cherokee’s project in Boisbriand, Quebec, located just 15 miles north of Montreal, is a former General Motors automobile manufacturing plant encompassing 232 acres. Industrial activity at the site resulted in soil contamination, including petroleum from leaking underground storage tanks and an oil spill. The Cherokee Solution Cherokee acquired the property in 2004, upgraded the remediation to residential standards and secured the necessary entitlements to facilitate redevelopment of an integrated lifestyle community that combines shopping facilities with residential and office space, while providing urban infrastructures and respecting the natural environment. The project was designated as a pilot for USGBC’s new Leadership in Energy and Environmental Design for Neighborhood Development (LEED-ND) program, which integrates principles of smart growth, neighborhood design and green building. Volet résidentiel Le complexe NC4, comptant 68 condos, est situé sur la magnifique avenue bordée d’arbres de la Promenade Saint-Germain, à proximité de la Place de la Fontaine. Les commerces et restaurants environnants complètent ce quartier chaleureux. http://www.nc4condosboutique.com/ Les habitations du Quartier Maisons en rangées Les loggias sur le parc Les unités multifamiliales sont des bâtiments de grande qualité de 4 à 7 étages, avec ossature de béton et ascenseurs. Chaque unité comporte de 1 à 3 chambres, l’accès au garage souterrain et une vue sur le parc central et sur le lac, assurant calme et tranquillité. Les triplex du Faubourg Boisbriand comprennent 21 bâtiments de 2 triplex chacun. Idéal comme investissement, ils peuvent être loués, habités ou vendus en condos Volet commercial Adidas Allstate Aqua Tapas Banque Scotia Bâton Rouge Bell Bouclair Brick Bronzage Laguna Bureau en Gros CentreCorp Commensal Costco Déco Découverte DeSerres Dollarama Empire Sports Future Shop Golf Town Homesense IGA Extra JYSK Kabab Restaurant La Cage aux Sports L’Entrepôt du Cadre L’Équipeur Linen Chest Presse Café SAQ Structube Subway TD Canada Trust Toys’R’Us Vacances Le Faubourg Vinnie Gambini’s Zellers À venir au Faubourg Antoine Laoun Opticien Café Folie Cuisine Gourmet Grafica Studio de photos Jack Astor's McDonald's Petcetera Telus Trade Secret Wasabi Le Village (ouverture 2009) Le Village Phase II (à venir au Faubourg)
  2. D'après les critères de LEED, la maison la plus écologique au Canada et aux États-Unis se trouve à Montréal, sur l'avenue du Parc. Le triplex d'Emmanuel Blain-Cosgrove et de sa famille se mérite l'équivalent d'un Oscar de l'habitation verte: une certification Platine. Il s'agit d'une reconnaissance rarissime. Le jeune propriétaire y est arrivé sans y laisser sa chemise. >> Faites une visite guidée de la maison en photos.http://galeriedephotos.montoit.ca/index.php?t=Black&a=25&m=mt Parmi les 6000 habitations inscrites au programme américain LEED for homes, le triplex qu'a construit Emmanuel Blain-Cosgrove se classe bon premier. Sur une possibilité de 108 points, il en a obtenu 101,5. Du jamais vu. Le propriétaire entend maintenant partager son expérience avec le public, histoire de prouver que la construction verte n'a rien de grano ni de bien sorcier. La matinée est grise. Dans l'appartement d'Esther Leblanc, la lumière inonde tout de même l'aire ouverte où sa fille Sophie et sa petite-fille Arielle partagent le petit-déjeuner avec elle. Entre deux bouchées volées à sa grand-mère, la fillette de 15 mois trotte sur le plancher de bambou et regarde la ville par les fenêtres qui couvrent tout le mur vers le sud-ouest. La famille élargie vit dans ce triplex depuis le mois de février. Les deux étages supérieurs appartiennent à Esther et son fils Julien, et le rez-de-chaussée est pour l'instant occupé par Emmanuel, Sophie et leur bébé. Dans une première rencontre avec La Presse, l'année dernière, Emmanuel disait vouloir rénover l'édifice avec la plus grande minutie écologique. Il y est parvenu. En prime, il aura prochainement un document certifiant que sa maison obtient le label LEED Platine, un exploit qu'ont réussi seulement quatre autres propriétaires américains, avec des notes moindres. Grâce à l'aide de l'architecte Angéline Spino et de la designer Carina Rose, il a conçu une maison presque parfaite si on se réfère aux critères LEED. Les seuls maillons faibles de la maison sont les murs mitoyens moins bien isolés et l'absence de panneaux solaires. Pratiquement tous les matériaux entrant dans sa composition ont tout de même été récupérés ou recyclés. Les planchers d'ardoise ne sont en fait que l'envers de vieux tableaux d'une commission scolaire. Même la terre du terrain derrière le triplex a servi à aménager le toit vert. Les moulures proviennent aussi d'un centre de matériaux recyclés. En rigolant, le jeune propriétaire se rappelle avoir fait le tour des ruelles pour parvenir à terminer les cadres de fenêtres. De près, on constate qu'il a dû joindre quatre morceaux les uns aux autres pour compléter le dernier côté. Pour obtenir une certification LEED, Mme Spino précise toutefois qu'il n'est pas nécessaire d'en faire autant: «LEED nous indique quoi faire pour construire de façon responsable, avec le moins d'impact possible sur l'environnement. Par contre, une maison Novoclimat obtient presque suffisamment de points en efficacité énergétique pour obtenir une certification. Il suffirait par la suite de s'interroger sur les matériaux qu'on utilise.» Cofondateur du site internet ecohabitation.com, Emmanuel tient à partager ses ressources, histoire de permettre à d'autres propriétaires de faire comme lui. Il a notamment mis en ligne un annuaire de détaillants et fabricants verts. Il aura l'occasion d'y avoir lui-même recours sous peu, puisqu'il construira une annexe de trois étages à l'arrière du triplex. «Cette fois, je vise la perfection LEED», lance-t-il, encouragé par ses récents succès. Des compromis La vie est-elle toujours rose dans un triplex vert? La plupart du temps, raconte Esther Leblanc... mais parfois ça vire au gris. Un réservoir au sous-sol récupère les eaux des douches et de la laveuse. Cette eau est filtrée, traitée, puis renvoyée dans les toilettes. L'ennui, c'est que le système est conçu pour accommoder aussi la future annexe. Les cinq occupants du premier immeuble ne consomment pas suffisamment l'eau du réservoir, qui stagne... et qui ne sent pas toujours bon. «Je dois seulement apprendre à doser mes petites bêtes», lance Emmanuel en parlant des bonnes bactéries qui traitent l'eau. Esther et tous les autres résidants de l'immeuble doivent aussi utiliser des savons entièrement biodégradables, afin d'éviter de dérégler le système. «Je comprends maintenant que notre maison est en quelque sorte vivante, et puisqu'elle est en harmonie avec la nature, nous devons l'être aussi, explique-t-elle. Et heureusement, Emmanuel m'a trouvé un nouveau shampoing!» Des initiatives qui rapportent De l'extérieur, le triplex de l'avenue du Parc ne se démarque pas. De l'intérieur non plus, sinon que la finition et les planchers sont particulièrement réussis. Les critères LEED suivis scrupuleusement par Emmanuel Blain-Cosgrove et son équipe ne s'imposent donc pas au premier regard. Mais ils sont partout. Voici une dizaine d'initiatives vertes qui ont fait de ce triplex un des plus verts en Amérique. Et, surprise, plusieurs de ces actions sont à la portée de n'importe quel propriétaire. 1. Un jardin borde tout l'avant de la maison. Pour l'aménager, Emmanuel a dû enlever tout l'asphalte recouvrant son terrain. Plutôt que de ruisseler jusque dans des canalisations surchargées, l'eau de pluie est maintenant absorbée par la terre. 2. Environ 80% des matériaux utilisés pour la rénovation du triplex ont été recyclés ou réutilisés. Ne lésinant pas sur la qualité et sur l'esthétisme, la famille a notamment réussi à récupérer des bardeaux pour la tourelle, du bois pour les planchers et des restes d'ardoise pour les salles de bains. 3. Un toit vert chapeaute tout le triplex. Emmanuel y a planté des tomates cette année. Pour l'aménager, il a utilisé la terre de la cour à l'arrière de la maison. Là encore, l'eau de pluie est absorbée par ce jardin urbain. 4. Un système de récupération des eaux grises provenant des douches et de la laveuse limite le gaspillage de l'eau potable. L'eau se retrouve dans un bassin où elle est filtrée et traitée par de bonnes bactéries, puis retourne dans les toilettes. 5. Des murs sont isolés à la cellulose, un produit giclé composé à 80% de papier journal recyclé, ou encore avec du polyuréthanne fait à partir d'huile de soya. Ces matériaux ont l'avantage d'être non toxiques. 6. Un système géothermique alimentera sous peu tout le triplex et son annexe. De profonds puits sous la maison refroidiront l'air l'été et le réchaufferont l'hiver. 7. Les planchers de l'appartement d'Esther sont faits de lattes de bambou à croissance rapide. Cette plante repousse en moins de cinq ans. 8. Emmanuel a porté une attention particulière à l'efficacité énergétique du triplex. L'isolation y compte pour beaucoup, mais les grandes fenêtres à double vitrage homologuées EnergyStar améliorent aussi le rendement de l'édifice. Il s'agit d'une dépense supérieure que la famille récupérera en économies d'énergie. 9. Le bois neuf qu'Emmanuel a dû acheter pour solidifier la structure est certifié FSC (Forest Stewardship Concil). Il a ainsi l'assurance qu'il provient d'une forêt exploitée de façon responsable. 10. Des tunnels de lumière flexibles (dont l'intérieur est fait d'un matériau ultraréfléchissant) amènent la lumière du soleil jusqu'aux endroits moins éclairés du troisième étage.
  3. 24 juin 2007 Abondance Montréal a récemment remporté la compétition nationale de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) «Equilibrium, maison saine pour un environnement sain», avec un projet à réaliser dans Verdun. Le projet conçu par Abondance Montréal, sera mis en chantier à l’intersection du boulevard LaSalle et de la rue Rushbrooke , soit à un coin de rue de la station de métro LaSalle; c’est en fait le site d’un lave-auto désaffecté que les Verdunois connaissent bien. La localisation de ces immeubles, à 10 minutes du centre-ville, incitera les résidants à effectuer leurs déplacements à pied, en vélo ou en transport en commun. Abondance sera érigée en deux phases. La première prévoit la construction du triplex, sujet principal de l’actuelle campagne de la SCHL. Ce triplex inclut l’unité de démonstration où la promotion des concepts de ce projet sera faite auprès du public, des gestionnaires immobiliers, des intervenants de l’industrie de la construction, des écoles, des médias et des gouvernements. La seconde phase verra la construction, sur le même site, d’un immeuble de quatre étages, orienté vers le sud et comprenant 17 unités d’habitation prêtes pour une consommation énergétique net-zéro. La mise en chantier du triplex commence dès cet été, et l'occupation aura lieu à la fin 2007. Abondance Montréal est le développement résidentiel urbain le plus innovateur au Canada, le premier projet à consommation énergétique net-zéro en Amérique du Nord. C’est avec l’utilisation éprouvée de capteurs solaires photovoltaïques pour l’électricité, la géothermie et les capteurs solaires thermiques pour la récupération de chaleur, que ces immeubles généreront autant d’énergie qu’ils en consommeront annuellement. Selon leur promoteur, la construction de ces immeubles, s’inscrit dans une volonté d’appliquer des principes écologiques respectant des normes élevées en matière de confort, de santé et de responsabilité environnementale. Leur design contemporain inclut l’avantage des matériaux et finis écologiques combinés au choix d’électroménagers, de luminaires et de systèmes de pointe. De généreuses subventions sont aussi octroyées par Hydro-Québec, et la SCHL pour la réalisation de ce projet, dont l’architecte est Mme Vouli Mamfredis du Studio MMA, et les promoteurs et contracteurs, ÉcoCité Developments et Robert Deschamps de Constructions Sodero. Visiblement flatté du choix de Verdun par les promoteurs qui ont parlé de «l’image puissante» de notre arrondissement, un milieu urbain dense et à proximité de tout y compris du centre-ville, le maire Claude Trudel a rappelé la vision du conseil pour un développement durable incluant une politique familiale nouvellement adoptée. Pour sa part, la conseillère Ginette Marotte s’est dit ravie du choix de Verdun, compte-tenu de l’orientation de l’arrondissement axée sur la qualité de l’environnement. Notez que l’ensemble du projet est constitué de condos qui seront mis en vente ultérieurement. L’architecte Vouli Mamfredis a exploité habilement la pointe formée par la rencontre de deux rues, en suggérant des balcons-terrasses.