Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'transition'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 5 results

  1. Les compagnies ont indiqué qu'elles oeuvraient toutes les deux à s'assurer de faire la transition vers la technologie de quatrième génération qui deviendra disponible début de l'année 2010. Pour en lire plus...
  2. Salut à tous, J'aimerais avoir votre opinion sur une idée que j'ai eu aujourd'hui. Outre vos commentaires sur l'idée elle-même, j'aimerais surtout avoir des suggestions quant à la stratégie à adopter afin de faire réaliser un tel projet (qui contacter, comment s'y prendre, etc.). Merci! --- Avec le développement du Quartier des Spectacles, et avec le Village gay et le secteur commercial le plus dense au Canada, la rue Ste-Catherine est certainement l'une des artères les plus intéressantes en Amérique du Nord. Elle pourrait peut-être même être considérée comme l'une des meilleures au monde... si ce n'était de ce no man's land, ce secteur dénué d'âme qui se siue entre Berri et St-Laurent, soit entre le Village et le Quartier des Spectacles. J'ai pensé à un concept de développement pour ce secteur, afin de le rendre attrayant. Il s'agirait d'un secteur de transition entre le Village et le QdS, qui aurait néanmoins une identité propre. Le concept que j'ai en tête est le suivant: le secteur serait divisé en trois zones/tronçons (voir le 2e fichier joint) ayant chacun un thème particulier. La première zone, qui ferait la transition avec le QdS, aurait pour thème l'ART; la deuxième, faisant échos aux édifices de l'UQÀM, aurait pour thème le SAVOIR; et la troisième, faisant la transition avec le Quartier Gai, aurait pour thème la DIVERSITÉ. Deux éléments permettraient de reconnaître l'identité de chaque zone. D'abord, la pièce maîtresse de mon concept: d'un bout à l'autre de ce secteur, il y aurait un mince ilôt au centre de la rue Ste-Catherine (entre les deux voies), où une structure permettrait d'afficher des oeuvres de grande taille (photos, tableaux, etc.). Les passants pourraient admirer les oeuvres des deux côtés de la rue. Dans la zone ART, on retrouverait sur l'îlot des oeuvres artistiques ; dans la zone DIVERSITÉ, on retrouverait des oeuvres illustrant la diversité humaine.... vous saisissez le concept. Les oeuvres présentées seraient des expositions temporaires, pouvant être renouvellées sur une base plus ou moins régulière. Bref, les touristes visiteraient ce secteur afin d'y découvrir les différentes expositions. En plus d'être un lieu de transition entre deux quartiers, ce secteur deviendrait une destination en elle-même. Le deuxième élément consisterait en la construction de grandes arches à l'entrée de chacune des trois zones. Ces arches seraient des portes d'entrée permettant d'identifer la saveur thématique de la zone dans laquelle le passant est sur le point de pénétrer. Outre ces deux éléments principaux, on pourrait réaménager le parterre à la manière du Quartier des Spectacles, planter des arbres, proposer un mobilier urbain audacieux, etc. Je crois que toutes ces modifications permettraient de transformer un secteur sans saveur en une destination touristique d'envergure, et de faire de la rue Ste-Catherine une artère capable de rivaliser avec la Rambla de Barcelone et les autres artères majestueuses à travers la planète. Qu'en pensez-vous? Le Philosophe
  3. May 20, 2008 Lodging Econometrics Reports Canadian Construction Pipeline At a High in Q1 2008 with 265 Projects/33,964 Guestrooms The Pipeline Has Now Begun to Unfold in Earnest USA – Lodging Econometrics (LE), the Global Authority for Hotel Real Estate, announced that Canada’s Construction Pipeline totaled 265 projects and 33,964 guestrooms at the end of Q1 2008, a high for the cycle. Hotel construction in Canada has been solid. The total number of guestrooms in the Pipeline grew for an eighth consecutive quarter, and is up 14.2% year-over-year. All projects included in the LE Pipeline have dedicated land parcels, are being actively pursued by developers and have been verified by the brands. The total Pipeline appears to have reached its peak, as project and room counts have held steady for the past three quarters. Those to Start Construction in the Next 12 Months, 93 projects/11,649 rooms, and those in Early Planning, 83 projects/9,975 rooms, are at highs for the cycle. Meanwhile, the totals for Under Construction, 89 projects/12,340 rooms, are down from the cyclical peak established in Q2 2007.” Several Factors Have Developers Becoming Cautious Certain dynamics have aligned to cause developer caution. The Bank of Canada instituted three consecutive decreases to its key interest rate since December 2007, down a quarter-point in both December and January, then a further half-point in February, indicating concern about a slowing in the economy. Hotel operating statistics were strong in 2006 and 2007, however, a continued decline in visitors from the United States due to the low US Dollar, higher gasoline costs and reductions in discretionary spending, along with indications that domestic travel is apt to decline as well, mean that guestroom demand is likely to soften moving forward. With these emerging concerns, it appears that hotel developers are taking a cautious approach for the moment. The number of New Projects announced into the Pipeline, 15 projects/2,038 rooms in Q1 2008, represents a 58.3% decrease from Q4 2007 for both projects and rooms. It is the smallest count seen in over three years. Construction Starts for Q1 2008 totaled just 9 projects/1,329 guestrooms. Although first quarter Construction Starts are historically slower than the rest of the year, the counts for Q1 2008 are at a very low level. Projects already in the Pipeline are proceeding at a sluggish pace, with projects backlogged in the Scheduled Starts and Early Planning stages, suggesting that developers are more conservative and taking a wait-and-see approach. LE’s Forecast for New Hotel Openings LE’s Forecast for New Hotel Openings estimates that 82 projects having 9,554 rooms will come online in 2008, while 88 projects/10,807 rooms are slated for 2009, with 12,340 rooms already Under Construction. This represents a gross growth rate of 3.5% and 3.8%, respectively, before any guestrooms are removed from inventory. Net New Supply grew 2.0% in 2006 and 1.9% in 2007. Currently, The Pipeline, growing throughout the decade, is beginning to unfold just as demand is modestly starting to soften. Development is Concentrated in Key Markets Of the 33,964 rooms in the total Pipeline, only 16% of those rooms are full-service, with 57% in the select or limited service segments. Another 27% is currently designated as Independent. Approximately 70% of those rooms in the Independent segment will choose a brand prior to opening, mostly in the select and limited service category. The bulk of hotel development is in the Central and Western regions. Ontario leads the Central provinces in terms of pipeline counts, with 94 projects/14,072 rooms, while Quebec has 25 projects/3,800 rooms. In the Western Region, Alberta, with 61 projects/6,457 rooms, and British Columbia, with 44 projects/5,430 rooms, have the largest provincial pipelines. Ten markets have the significant share of the Pipeline. In these markets, there are 123 projects/18,902 rooms, or 56% of the total Pipeline. In Ontario, Toronto leads with 34 projects/5,946 rooms, with Niagara Falls second at 13 projects/3,013 rooms. In Quebec, Montreal’s pipeline stands at 11 projects/1,786 rooms. For the Western Region, Vancouver, at 19 projects/2,628 rooms, Edmonton, at 13 projects/1,526 rooms, and Calgary, at 10 projects/1,486 rooms have the largest pipelines. All other markets have six or fewer projects. Global Brands Lead the Way Global brands currently make up 72% of projects within the total Pipeline. InterContinental leads with 55 projects/5,626 rooms, with 40 Holiday Inn Express’ and 9 Holiday Inns. Marriott International has 28 projects/4,115 rooms under development, 15 of which are Residence Inn and Fairfield Inn properties. Hilton Hotels follows, with 24 projects/3,701 rooms, then Starwood Hotels & Resorts with 15 projects/3,021 rooms. Super 8 accounts for 31 projects/2,184 rooms of Wyndham Worldwide’s total pipeline, most of which are being developed by master franchisor, Superior Lodging Corporation. It’s a Time of Transition After rapid growth mid-decade, the Construction Pipeline may be at its cyclical peak. The economy appears to be moderating and lodging demand slowing, yet New Openings flowing from the Pipeline will be accelerating throughout 2008 and 2009. Developers have sensed the economic transition and turned cautious, as both New Project Announcements and movement within the Pipeline are slowing. It’s early in the transition. More time will be required to assess trends for the near term. :thumbsup: :thumbsup: This info comes from http://www.lodgingintelligence.com/2008/Canada%201Q08/1Q08CanIndustry.htm
  4. http://affaires.lapresse.ca/economie/transports/201507/31/01-4889650-aeroport-montreal-trudeau-climat-de-travail-tendu-sur-le-tarmac.php Publié le 01 août 2015 à 05h00 | Mis à jour à 05h00 Aéroport Montréal-Trudeau: climat de travail tendu sur le tarmac Yvon Laprade Collaboration spéciale La Presse La colère gronde sur le tarmac de l'aéroport Montréal-Trudeau où les employés chargés de l'avitaillement des avions disent travailler sous pression et dans des conditions non sécuritaires, a appris La Presse Affaires. «Il ne faudrait pas attendre qu'un accident se produise parce que les employés qui remplissent les réservoirs avec du carburant manquent de concentration pour effectuer ces tâches à haut risque», dénonce le coordonnateur de l'Association internationale des machinistes et des travailleurs en aérospatiale (AIMTA), David Chartrand. Le manque d'organisation du travail serait en outre responsable, selon lui, de «nombreux retards» sur des vols intérieurs et internationaux. D'après le syndicat, la situation a dégénéré depuis le début du mois de juillet, au moment où le consortium canadien des transporteurs aériens (dont fait partie Air Canada) s'est tourné vers un nouveau fournisseur en carburant, Swissport, pour réduire ses coûts. Jusque-là, ce contrat était assuré par la firme américaine CAFAS. Salaires coupés Swissport a ramené les salaires de 19$ à 20$ l'heure à 12,50$ et fermé la porte au syndicat. Résultat: à peine 20 des 80 employés ont accepté les conditions de leur nouvel employeur. Pour pourvoir les postes vacants, l'avitailleur a dû embaucher des employés sans expérience et ne disposant pas des autorisations pour circuler sur le tarmac. «On ne sait plus où donner de la tête et il nous arrive de commettre des erreurs d'inattention», confesse un employé, sous le couvert de l'anonymat, de crainte de perdre son emploi. «On nous demande de superviser le travail des nouveaux venus, qui n'ont jamais manipulé de tels équipements. Remplir le réservoir d'un avion, ce n'est pas comme faire le plein d'essence d'une auto. Il y a une marche à suivre.» Une transition en douceur, dit Air Canada Il faut rappeler qu'à la mi-juin, l'Association internationale des machinistes avait sonné l'alarme et s'était dite fort préoccupée pour l'avenir de 300 préposés à l'avitaillement et des superviseurs - 80 à Montréal-Trudeau et 220 à Pearson, à Toronto - en raison des «choix économiques» du consortium des compagnies aériennes. Le NPD avait, de son côté, critiqué l'attitude de laissez-faire du gouvernement Harper dans ce dossier. La direction d'Air Canada maintient plutôt que «dans l'ensemble, la transition à Swissport s'est faite en douceur, sans retard important attribuable à l'avitaillement sur une base quotidienne». «Bien que certaines difficultés initiales soient envisageables avec le passage à n'importe quel fournisseur touchant l'exploitation, seuls quelques jours ont connu une augmentation du nombre de retards depuis le 1er juillet, et nous avons travaillé de concert avec Swissport afin d'assurer une exploitation sans heurt et de façon continue», a indiqué par courriel le porte-parole d'Air Canada, John Reber. Swissport, à Dorval, n'a pas rappelé La Presse Affaires.
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value