Search the Community

Showing results for tags 'téléphone'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 28 results

  1. Application iPhone Le Musée McCord propose un voyage dans le temps Agence QMI Emmanuel Delacour / 24H 19/09/2011 19h29 MONTRÉAL - Le Musée McCord de Montréal lance une application pour les iPhones qui permet de «voyager dans le temps» tout en se promenant dans les rues de la métropole; une approche avant-gardiste jamais vue au Canada. C’est lors de l’annonce de sa nouvelle exposition permanente Montréal : Points de vue que la présidente et chef de la direction du Musée McCord, Suzanne Sauvage, a fait connaître cette technologie de prochaines générations, qui «ajoute une strate de perception à l’expérience muséale». L’application Musée urbain MTL, qui est offerte gratuitement sur internet, permet de visualiser des photos d’archives, ouvrant ainsi une fenêtre sur le passé. Lorsqu’elles passent à des endroits spécifiques dans les rues de Montréal, les personnes munies d’un téléphone intelligent ont accès à des photos liées à l’histoire des lieux. Les 150 points de repère sont marqués d’une étiquette, permettent de visualiser les lieux tels qu’ils étaient dans le passé. Les images proviennent de la collection des archives photographiques Notman du Musée McCord. «Nous avons sélectionné ces clichés parmi notre banque de 1,3 million de photographies, en tenant compte tant de l’intérêt historique du lieu que du caractère surprenant et émouvant de la photo, pour que le visiteur soit constamment interpell », a affirmé Suzanne Sauvage. Il n’est pas nécessaire de posséder de téléphone intelligent pour profiter de l’application, puisqu’il est possible de télécharger une carte virtuelle sur un ordinateur qui situe les endroits archivés par Musée urbain MTL. Techno jusqu’au bout La nouvelle exposition permanente Montréal : Points de vue profitera elle aussi des récentes technologies des médias pour offrir une expérience interactive aux visiteurs. La salle centrale de l’exposition donne accès à 10 cubicules qui portent sur certains lieux importants dans l’histoire de la métropole. Les passants y sont accueillis par une vidéo d’un expert en histoire résumant les points importants de la section qu’ils s’apprêtent à visiter. En plus du volet interactif, 350 artefacts du passé de Montréal seront exposés au public. «Le but est de créer une ambiance d’immersion totale. Au lieu d’offrir une exposition exhaustive à propos de Montréal, ce qui est difficile, nous nous sommes affairés à dévoiler des aspects inusités de la ville, qui pourraient surprendre même les Montréalais», a expliqué Isabelle Corriveau, responsable de la production de Montréal : Points de vue.
  2. Une question qui n'a rien à voir avec le site, mais peut-être que certain d'entre vous pourront me répondre. J'ai deux cell, Cellulaire A et Cellulaire B. Si je fais un transfert d'appel du téléphone A au téléphone B. Est-ce que le temps d'appel est chargé seulement au téléphone B ou au deux? Merci!
  3. Toute personne qui a acheté Vente Privée !!!!! Je comprends qu'ils sont les meilleurs tarifs disponibles Meilleures marques disponibles, mais pas inscrire sur la page UEDO ni trouver un vente privee telephone de communiquer
  4. http://techno.lapresse.ca/nouvelles/mobilite/201411/14/01-4818909-gare-au-mobile-pianoter-ou-marcher-il-faut-choisir.php Publié le 14 novembre 2014 à 09h41 | Mis à jour le 14 novembre 2014 à 09h41 Gare au mobile: pianoter ou marcher, il faut choisir! Selon les secouristes, entre 2009 et 2013, 122 blessés ont dû être pris en charge par une ambulance à la suite d'accidents causés par des piétons accros à leurs téléphones portables au gigantesque carrefour tokyoïte de Shibuya, l'un des plus fréquentés du monde. Ma Presse ALASTAIR HIMMER Agence France-Presse TOKYO Quand les voitures s'arrêtent au gigantesque carrefour tokyoïte de Shibuya, l'un des plus fréquentés du monde, des centaines de personnes foncent tête baissée pour traverser... les yeux rivés sur leur téléphone intelligent, à leurs risques et périls. Ce spectacle étonnant mais désolant inquiète les autorités japonaises, car si tout le monde se met à agir ainsi, c'en est fini de la sécurité piétonnière. Une simulation réalisée par NTT Docomo, premier opérateur nippon de services cellulaires, l'a prouvé: si 1500 individus restaient regard plongé dans leur écran en franchissant ce croisement multiple, il en résulterait 446 collisions et 103 chutes. Un tiers seulement des piétons arriveraient de l'autre côté sans encombre. Conclusion: «si les gens continuent d'arpenter les rues en regardant leur téléphone, le nombre d'accidents va augmenter», avertit Tetsuya Yamamoto, un haut fonctionnaire chargé de la prévention des risques chez les pompiers de Tokyo. Déjà, selon lui, «41 % des accidents liés au téléphone mobile sont le fait de personnes qui l'utilisent en marchant ou se déplaçant à vélo». Les automobilistes qui papotent ou surfent ne sont donc pas les seuls dangers publics. Et nous ne parlons pas ici de quelques désagréments anodins entre deux personnes qui se bousculent et s'excusent vaguement, mais d'individus qui finissent à l'hôpital. Selon les secouristes, entre 2009 et 2013, 122 blessés ont dû être pris en charge par une ambulance à la suite d'accidents causés par des piétons accros à leurs téléphones portables. Un fléau urbain international Tous les adultes japonais ont un mobile - la moitié de type téléphone intelligent - et la proportion d'enfants également équipés tend à croître. Selon des recherches effectuées par NTT Docomo, le champ de vision d'une personne qui concentre son regard vers le bas, sur l'écran de son mobile, est réduit à 5 % de ce qu'il est en temps normal. «C'est dangereux, particulièrement pour les enfants, et il est de notre devoir de faire en sorte que ce type de comportement n'existe pas», explique Hiroshi Suzuki, directeur de la responsabilité sociale de Docomo. Dont acte: M. Suzuki fait la tournée des écoles pour apprendre aux petits l'art et la manière de faire un usage responsable de leur «sumaho». «Nous nous appuyons sur l'histoire du lièvre et de la tortue», explique-t-il. «Le lièvre avance en utilisant son téléphone intelligent et tombe dans un trou. Nous voulons que les enfants sachent qu'ils pourraient être le lièvre». Faut-il dès lors obliger les piétons à porter un casque ? «Je ne pense pas que cela devienne nécessaire dans un proche avenir, mais notre message est que cela pourrait arriver. Nous sommes tous des victimes potentielles», prévient M. Suzuki. Des affiches sur les quais de gare, des coups de sifflet des agents de police et autres initiatives sont également prises pour lutter contre ce fléau des temps modernes, dont Tokyo n'a cependant pas l'apanage: Londres, New York, Paris ou Hong Kong déplorent aussi la présence massive de toxicomanes du mobile. En Chine, un parc d'attractions situé dans la mégalopole de Chongqing (sud-ouest) a trouvé la parade: il a divisé les trottoirs en deux voies, pour les piétons sans ou avec mobile. Ceux qui choisissent d'emprunter la seconde le font en connaissance de cause: ils sont responsables des conséquences de leur attitude. Une ville de l'État de New York a quant à elle songé à une loi réglementant l'usage des appareils mobiles sur la chaussée.
  5. I had to do some research on manufacturers in Canada and I thought some of you might find this interesting. Companies are ranked by combination of sales and assets. If a Canadian company bought out another, I kept the head office, but if it was bought out internationally it is marked as NONE or if it went bankrupt it is NONE Name 1971 Head Office Head Office Now Distillers Corp Seagrams Montreal NONE Alcan Aluminum Ltd. Montreal London-Montreal International Untilities Edmonton Calgary Massey-Ferguson Ltd. Toronto NONE George Weston Ltd. Toronto Toronto Bell Canada Montreal Montreal MacMillan Bloedel Ltd. Vancouver NONE Canada Packers Ltd. Toronto Toronto (MapleLeaf) International Nickel Toronto NONE Steel Company of Canada Hamilton NONE Hiram Walker Windsor NONE Canadian Pacific Ltd. Montreal Calgary Rothmans of Pall Mall Canada Toronto NONE Imasco Ltd. Montreal NONE Noranda Mines Montreal NONE Domtar Ltd. Montreal Montreal Brascan Limited Toronto NONE Moore Corp. Ltd. Toronto NONE John Labatt Ltd. Toronto NONE Dominion Foundries and Steel Hamilton NONE Burns Foods Ltd. Calgary Toronto (MapleLeaf) TransCanada Pipelines Toronto-Montreal Calgary Molson Industries Ltd. Montreal Montreal-Denver Genstar Ltd Winnepeg NONE Consolidated Bathurst Montreal Montreal (AbitibiBowater) Algoma Steel Corp Sault Ste. Marie NONE Abitibi Paper Co Montreal Montreal Cominco Ltd Vancouver Vancouver Anglo Canadian Telephone Montreal Vancouver Falconbridge Nickel Mines Ltd.Toronto NONE Westfair Foods Calgary Toronto (Loblaws) Canadian Breweries Limited Toronto Montreal (Molson) Dominion Bridge Co Montreal NONE Dominion Textile Co. Ltd. Montreal NONE British Columbia Telephone Co Vancouver Vancouver Northern & Central Gas Corp Toronto NONE Irving Oil Co St.John St.John
  6. Les courtiers se sont activés jusqu'à la toute dernière seconde hier sur le parquet de la Bourse de New York, lançant des ordres au téléphone et pianotant frénétiquement sur leurs claviers Pour en lire plus...
  7. Si vous êtes inquiets, vous n'êtes pas seuls. «Plus de 90% de la population n'a aucune idée de ce qui se passe en ce moment.» Pour en lire plus...
  8. Ça fait déjà quelques jours que je cherche mais en vain, alors je me tourne vers d'autres ressources pour trouver solution... Alors voilà, je possède une paire d'écouteurs qui date de fin des années '70, début '80, et que j'aime énormément pour la qualité et la fidélité du son qu'ils produisent. Par contre, je ne sais pas à quel moment ils me lâcheront, et advenant cette possibilité, j'aimerais en avoir une paire de rechange que j'achèterais, usagé, évidemment. Par contre, je n'ai aucune idée de la marque ni du modèle, et c'est là que votre contribution entre en jeu! J'ajoute deux photos des écouteurs en question, et, utile à savoir, ils sont reliés à une fiche ¼" stereo avec un fil torsadé (comme un cordon de téléphone). J'ai récupéré ces écouteurs sur l'ancienne chaine audio de mes parents. C'était une chaine panasonic, série technics, la table tournante étant une SL-1200MK2 (pour ceux que ca pourrait aider pour l'année). Par contre, aucun moyen de savoir si les écouteurs sont d'origine avec la chaine. Merci de votre aide!
  9. Come on!! je suis certain que les anti-banlieue vont s'amuser avec celle la Source: Les Affaires Le nombre de banlieusards augmente tellement rapidement autour de Montréal, que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) prévoit une pénurie de numéros portant l'indicatif régional 450 d'ici environ quatre ans. Le conseil a donc créé cette semaine un comité pour étudier les différentes solutions possibles pour éviter un épuisement des numéros. On pourrait ainsi rediviser l'immense zone couverte par le 450 et donner à chaque région son code exclusif. Si ce scénario est retenu, la Rive-Nord et la Rive-Sud pourraient éventuellement avoir une identité téléphonique distincte. L'autre solution consisterait à "superposer" un nouvel indicatif régional au 450. Les abonnés du téléphone se verraient attribuer l'un ou l'autre indicatif, sans égard à leur adresse. Cela se fait déjà sur l'île de Montréal où les codes 514 et 438 cohabitent depuis 2006. Le comité entendra les personnes intéressées cet hiver. D'après le CRTC, l'épuisement prochain du code 450 est principalement attribuable à la croissance démographique rapide des zones qu'il couvre. Entré en vigueur en juin 1998, le 450 aura régné sans partage sur les régions limitrophes de Montréal, soit la Montérégie ainsi qu'une bonne partie des Laurentides et de Lanaudière, de la Haute-Yamaska, du Haut-Richelieu et de l'Estrie pendant moins de 15 ans.
  10. Google et l'opérateur T-Mobile ont dévoilé mardi matin le G1, un téléphone qui fonctionne grâce au système d'exploitation Android. Pour en lire plus...
  11. Le moins dispendieux de ces plans coûtera 60 $ par mois et les consommateurs devront signer des contrats de trois ans. Pour en lire plus...
  12. Le titre de Research In Motion a connu hier sa pire dégringolade en un mois à New York à cause de la pénurie de son nouveau téléphone intelligent Storm. Pour en lire plus...
  13. http://journalmetro.com/actualites/montreal/816231/le-musee-du-futur-sinvite-dans-les-rues-du-vieux-montreal/ 29/07/2015 Mise à jour : 30 juillet 2015 | 7:40 Le musée du futur s’invite dans les rues du Vieux-Montréal Par Mathias Marchal Métro Montréal en histoires Revivre le krach de 1929, assister à la construction de la Basilique Notre-Dame ou en apprendre plus sur les déboires de la Banque du peuple, voici ce que propose la nouvelle application Montréal en Histoires, qui mise sur la réalité augmentée pour permettre l’immersion du promeneur muni d’une tablette ou d’un téléphone intelligent. La réalité augmentée?!! «Imaginez que votre téléphone est une brèche vers le passé qui permet de se projeter 100 ou 200 ans en arrière à partir de documents d’archives», expliquait Guillaume Langlois, président la firme Space & Dreams, lors du lancement officiel de l’application mercredi. Cette dernière comprend une douzaine de capsules animées basées sur des archives historiques permettant ainsi de voir que les édifices du Vieux-Montréal sont relativement bien protégés. Mais aussi une cinquantaine de points d’intérêt historiques qui prennent une autre dimension grâce à l’audiodescription. Selon l’élu responsable des nouvelles technologies, Harout Chitilian, ce projet est emblématique de la ville intelligente, car «il concrétise l’interconnexion entre la créativité montréalaise, le secteur privé qui a soutenu financièrement le projet et les autorités publiques». Ces dernières ont assuré sa viabilité à long terme en finançant l’installation de deux réseaux WiFi permettant de vivre pleinement l’expérience. Reste à voir si la bande passante sera capable de répondre à la demande, ce qui ne semblait pas acquis d’avance lors du lancement. En plus de l’application, le projet Montréal en Histoires comprend un volet éducatif destiné aux écoles, ainsi qu’un très attendu programme de vidéoprojestions à saveur historique sur les murs aveugles du quartier qui sera dévoilé l’année prochaine.
  14. Ce genre de fil est très populaire sur d'autres forums. Tapatalk + telephone intelligent = beaucoup de photos Deux panorama pris avec mon iphone5 tantôt. Sent from my iPhone using Tapatalk
  15. Mon fournisseur de téléphone propose un forfait avec téléphone de type Android qui me semble intéressant mais la différence de prix entre le iPhone et le Motorola est de quelques dollars par mois. Je veux simplement savoir quel téléphone selon vous est le plus avantageux. Vos conseils m'aideront peut-être à prendre ma décision.
  16. Au Japon, le téléphone mobile commence à remplacer les clés d'appartement Porte-monnaie électronique, carte de crédit, titre de transport... le téléphone portable se veut désormais. Au Japon, il sert même de clé. Le promoteur immobilier Anabuki va ainsi installer dans trente immeubles représentant 5.000 logements des serrures électroniques activées par un téléphone contenant une puce sans contact, selon un système développé par la société Index, nous apprend l'AFP. Anabuki, qui gère environ un millier d'immeubles au Japon, illustre ainsi l'adoption à grande échelle de ce type d'application, jugée par beaucoup plus pratique et plus sûre que les clés et les serrures classiques. Index, une entreprise de services Internet sur mobile, est l'une des sociétés à avoir développé un dispositif de serrure activée par la lecture d'une puce sans contact, composant déjà intégré dans un quart des 100 millions de téléphones portables en circulation au Japon. Pour fermer leur porte à clef, les résidents d'immeubles équipés n'ont qu'à effleurer le lecteur de la serrure avec leur téléphone portable. L'avantage de cette "clef virtuelle" est qu'elle peut être répliquée sur les mobiles de chaque membre de la famille, expliquent ses concepteurs. En cas de perte du téléphone, elle peut être désactivée très rapidement, par une simple commande informatique. On peut aussi vérifier à distance, depuis son mobile, qu'on a bien fermé la porte. Et si tel n'est pas le cas, on peut le faire à distance, sans retourner chez soi en courant. De même peut-on créer une clef temporaire, valable une journée ou moins, pour un ami, le concierge ou un livreur. Pour les habitants des immeubles équipés, le mobile sert aussi de clef de boîte à lettre et consignes collectives, ainsi que de mode de paiement des distributeurs et autres services équipant éventuellement la résidence. Cette fonction "multi-sésame" s'ajoute aux porte-monnaie électroniques, cartes de crédit, titres de transport et badges d'entreprises que peut aussi supporter simultanément la puce sans contact des téléphones, en l'occurrence la Felica de Sony. L'un des pionniers de ce système a été la société Kesaka, dont le système est déjà installé ou le sera prochainement dans une cinquantaine d'immeubles et complexes résidentiels au Japon.
  17. En allant voir la construction de la Place Saint-Charles, j'en ai profité pour faire quelques photos des buildings de la Ville. J'ai oublié de poser les buildings sur Sérigny, mais j'étais un peu pressé, donc bon... Je suis quand même surpris de la qualité des photos prise avec mon téléphone. Sans être parfait, c'est plus que correct. Les photos ont été prises à partir du centre du parc derrière le Port de Mer. J'ai tourné sur moi-même à part pour la derrière, car le Port de Mer est vraiment trop large pour la distance que j'étais et que je ne sais pas comment zoom-in/zoom-out avec mon téléphone. J'ai donc du reculer un peu, mais c'était quand même pas assez. Habitation moche: C'est vraiment le pire côté du Port de Mer...
  18. EXCLUSIF! Nous sommes à la recherche de lecteurs de La Presse de tout âge pour un casting début août. Il faut aimer s'exprimer, être à l'aise devant les caméras et avoir le goût de nous parler de votre relation avec le journal, ses chroniqueurs, votre routine du matin, etc... Si vous êtes choisi(e), vous finirez peut-être sur le web et à la télé! Envoyez-nous vos coordonnées (Nom et # de téléphone) à [email protected] Merci. Erika Reyburn | Coordonnatrice
  19. Ces derniers jours, le nombre de personnes qui prennent le téléphone pour vérifier si leurs dépôts bancaires sont en sécurité a doublé. Pour en lire plus...
  20. Ma minute de défoulage. Pourquoi est-ce la fonction publique est si improductive ? Parfois ça me jette à terre. Je suis comptable. Aujourd'hui, je reçois un état de compte du Centre des Services Partagés du Québec. Je constate qu'il me manque une des factures qui est inscrit sur l'état de compte. Comme il n'y a pas de numéro de télécopieur sur l'état de compte (anyway s'ils ont un télécopieur, il doit être 3 étages plus bas, contrôlé par une série de gardes et de procédures pas possible et surtout probablement verrouillé par un code d'accès dont seul le premier ministre a le code), ni d'adresse courriel (de toute façon ils ne doivent même pas avoir internet au bureau). Je dois donc appeller pour obtenir une simple copie de facture (salaires de gens qui répondent au téléphone inutile). À ma grande surprise, cette fois, je n'ai pas à me battre avec un système de réponse automatisé qui me donne 300 options mais dont aucune ne me convient et encore mieux, je n'ai pas besoin d'attendre ½ heure sur de la musique de centre d'achat pour parler à quelqu'un. La dame me répond, je lui fais ma demande de copie de facture. Après m'avoir écouté, elle me répond: "Parfait, j'envoie le message à Mme XYZ qui va vous rappeler dans 3 à 5 jours ouvrables" !!!! La dame qui répond au numéro de téléphone sur les états de compte ne peut même pas imprimer et ré-envoyer une copie de facture ! En plus, il y a un délai de 3 à 5 jours pour avoir un appel de cette personne (j'espère que je vais être à mon bureau lorsqu'elle appellera, sinon je suis foutu). C'est pathétique tellement c'est improductif.
  21. Son nom est associé aux fils de funambules qui traversent les chapiteaux. Le voilà qu'il fait le saut dans les fils de téléphone. Pour en lire plus...
  22. Bonjour, que les recommandations seraient me donner si je veux acheter sur Cdiscount? Si je devais faire une réclamation, il est un*cdiscount telephone*où je peux appeler? Merci
  23. Un ami à moi m'a dit qu'il a vu une pub dans un magazine d'affaire ou ça disait simplement que "le Hip continue" avec un numéro de téléphone et le nom "benjamin Thibeault"...... qui est en fait le promoteur du premier projet! Vous en dites quoi, quelqu'un a vu passer la pub, ou appelé?
  24. http://www.mercer.com/qualityoflivingpr#city-rankings Montréal figure assez bien pour les infrastructures en 13e position, et devant Toronto. Les infrastructures sont definis comme tel: 'electricity supply, water availability, telephone and mail services, public transportation, traffic congestion and the range of international flights from local airports'.