Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'syndiqués'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

  1. Pas d’austérité chez Hydro-Québec Pendant que le gouvernement Couillard propose un gel salarial à ses 540 000 fonctionnaires pour les deux prochaines années, les employés d’Hydro-Québec verront leurs chèques de paie bondir de 7,2 %. Dès le 1er janvier, les salaires de 15 000 travailleurs d’Hydro-Québec seront notamment bonifiés de 4,2 %. En 2016, c’est une hausse de 3 % qui attend les employés de la société d’État. En tout, au cours des quatre prochaines années, les salaires des employés d’Hydro-Québec progresseront de 12,45 %. Ces impressionnantes hausses ont été consenties lors du re
  2. Le bloquiste Robert Bourchard s'oppose à ce que Quebecor Media transfère la mise en page et l'administration de l'hebdomadaire. Pour en lire plus...
  3. Les difficultés financières de la papetière rendront difficiles les négociations pour le renouvellement des conventions collectives qui arrivent à échéance le 30 avril prochain. Pour en lire plus...
  4. Après le Journal de Montréal, Quebecor met en lock-out la trentaine de travailleurs syndiqués de l'hebdomadaire de Jonquière. Pour en lire plus...
  5. Les syndiqués en lock-out du quotidien montréalais manifestent devant le siège social des propriétaires de leur journal. Pour en lire plus...
  6. La direction réplique à une grève de quelques heures déclenchée mercredi par les syndiqués de la sécurité. La maison de jeu demeure ouverte durant ce conflit de travail. Pour en lire plus...
  7. Malgré la menace de fermeture, les employés de l'entreprise de Trois-Rivières ont rejeté à 80% les dernières demandes de l'employeur, qui cherchait à obtenir des gains de productivité. Pour en lire plus...
  8. Depuis minuit, les 350 syndiqués de l'usine Aleris du secteur Cap-de-la-Madeleine sont en lock-out. Pour en lire plus...
  9. L'installation, située au Saguenay, où travaillaient 88 employés syndiqués, était inactive depuis le 5 février. Pour en lire plus...
  10. Il s'agit d'une grève générale illimitée. Les supermarchés concernés se répartissent ainsi: sept dans la région de Québec, trois en Mauricie, un à Rimouski, un à Montmagny et un à Sept-Iles. Pour en lire plus...
  11. Les salaires, source d'inquiétude pour les entrepreneurs 7 septembre 2007 | Presse Canadienne, De nombreux employeurs canadiens indiquent que maintenir leurs salaires à un niveau concurrentiel s'avère problématique et qu'ils envisagent des solutions plus rentables pour attirer et retenir leurs employés. Pour en savoir plus Salaires Article connexe C'est l'un des faits saillants de la 29e enquête annuelle sur les augmentations de salaire au Canada menée par Hewitt & Associés. La recherche précise que les solutions de rechange aux augmentations prodigie
  12. Les syndiqués de GM au pays acceptent par une vaste majorité un plan de restructuration qui comprend un gel de salaire jusqu'en 2012, dans l'espoir de donner un coup de pouce à une industrie en difficulté. Pour en lire plus...
  13. L'effronterie du secteur public Publié le 17 octobre 2009 à 05h00 Mis à jour le 17 octobre 2009 à 05h00 Audace, impudence, insolence, sans-gêne. C'est ainsi que le Petit Robert définit le mot «?effronterie?». À mes yeux de contribuable, cela qualifie précisément ce que j'ai ressenti après avoir pris connaissance cette semaine des demandes syndicales des employés du secteur public québécois. Je vous les résume?: le front commun des 475 000 employés du secteur public «?nous?» réclame des augmentations ne totalisant rien de moins que 11,25?% en trois ans, ce qui augmenterait leur m
  14. Les opérations d'une des mines de Potash sont arrêtées et celles de deux autres sont assurées par des cadres depuis l'entrée en grève jeudi de 500 employés syndiqués. Pour en lire plus...
  15. Une fois de plus, l'été sera synonyme de congé forcé pour 290 travailleurs en poste au sein des deux usines trifluviennes de la société Kruger. Tel est le constat qui découle de l'annonce faite hier par la multinationale, trois semaines à peine après que l'ensemble des syndiqués de l'usine du boulevard Gene.-H-Kruger aient accepté un plan de restructuration devant remettre la papetière sur le chemin de la rentabilité. Pour en lire plus...
  16. Les employés syndiqués de 13 marchés d'alimentation Maxi de l'est du Québec ont déclenché un débrayage, mercredi. Pour en lire plus...
  17. Bien que les deux parties en soient encore à finaliser les textes de l'entente de principe et du protocole de rentrée au travail, les syndiqués du Journal de Québec devraient rentrer au boulot à la mi-août - possiblement le 11. Pour en lire plus...
  18. Le conflit s'envenime Cimetière Notre-Dame-des-Neiges Une centaine d'employés du cimetière Notre-Dame-des-Neiges ont décidé à la toute dernière minute, lundi, de faire la grève. Une dizaine d'enterrements ont dû être annulés et les personnes en deuil ont dû rebrousser chemin. Les employés avaient décrété la semaine dernière qu'ils ne feraient plus de mises en terre les fins de semaine. En plus de ces moyens de pression, les employés laissent le cimetière sens dessus dessous depuis plusieurs semaines. Des déchets traînent sur les terrains et sur les routes, offrant un triste spectac
  19. La compagnie veut encore abaisser ses coûts et devenir concurrentielle et cette fois, elle offre la retraite à 1500 de ses employés syndiqués. Pour en lire plus...
  20. Menacé d'être à court d'argent cette année, General Motors va chercher à négocier une baisse de son niveau d'endettement et de nouvelles conditions de travail chez ses employés syndiqués. Pour en lire plus...
  21. Un juge ordonne aux syndiqués de l'usine de General Motors de démanteler la barricade qui bloque l'accès à l'usine d'ici lundi matin. Le syndicat entend se plier à la décision. Pour en lire plus...
  22. Les salaires grimperont plus vite que l'inflation 27 août 2008 - 06h41 La Presse Rudy Le Cours L'an prochain, les employeurs sont disposés à mettre beaucoup d'argent sur la table pour attirer et garder les employés les plus performants. En fait, presque tout le monde y trouvera de quoi augmenter son niveau de vie. Encore une fois en 2009, les salaires réels moyens des employés non syndiqués augmenteront plus vite que l'inflation. À l'échelle du pays, ils grimperont selon toute vraisemblance de 3,8%, avec une pointe de 4,0% en Alberta. C'est au Québec où l'augmentation
  23. Deux employés sur trois de la scierie de Pointe-aux-Outardes ont voté, lundi, contre une entente qui prévoyait notamment une baisse de salaire de 75 ¢ l'heure. Pour en lire plus...
  24. L'entreprise adopte des mesures de réduction de ses coûts, dont l'élimination de 600 emplois syndiqués au sein de son personnel, afin de faire face aux conditions économiques actuelles difficiles. Pour en lire plus...
  25. Les syndiqués, qui ont refusé en bloc les premieres demandes, craignent le décret d'un lock-out des le debut de 2009. Pour en lire plus...
×
×
  • Create New...