Search the Community

Showing results for tags 'scotia'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 31 results

  1. À l'image des autres grandes banques canadiennes, la Banque de Montréal et la Scotia réussissent, malgré la crise économique qui secoue la planète, à engranger des profits au 1er trimestre de l'année. Pour en lire plus...
  2. La demande pour les actions privilégiées de la banque semble forte et cette dernière en profite pour se financer davantage. Pour en lire plus...
  3. GDS

    2009 Global 500

    Rank Company Global 500 rank Revenues ($ millions) City 1 Royal Bank of Canada 211 $36,616 Toronto 2 Power Corp. of Canada 226 $35,125 Montreal 3 George Weston 254 $32,361 Toronto 4 Manulife Financial 276 $30,948 Toronto 5 EnCana 284 $30,064 Calgary 6 Suncor Energy 325 $27,680 Calgary 7 Petro-Canada 340 $26,054 Calgary 8 Bank of Nova Scotia 343 $25,944 Toronto 9 Onex 353 $25,207 Toronto 10 Toronto-Dominion Bank 354 $25,070 Toronto 11 Magna International 384 $23,704 Aurora 12 Husky Energy 396 $23,162 Calgary 13 Bombardier 468 $19,721 Montreal 14 Bank of Montreal 479 $19,365 Toronto SunCor et Petro Canada fusionnent et deviendront premier l'année prochaine.
  4. Les économistes de la Banque Scotia estiment que le chemin vers la reprise sera long après la crise des prêts hypothécaires à risque. Pour en lire plus...
  5. (Courtesy of The Financial Post) It is pretty easy you sign up with your credit card or debit and few days later you get your gold delivered to your front door I read somewhere else you can buy up to $6000 CDN worth of Gold per day so almost 6 ounces. Scotia Mocatta
  6. CIBC on St Jacques moved into Quebecor-Videotron and now RBC on St Jacques is planning on moving into the "Stock Exchange Tower" near Square Victoria in 2012. I am quite surprised to get a letter from RBC this morning saying they were moving. It was such a wonderful location. I guess the rent was getting to high for them. Seeing in the letter, they were only occupying about 20% of the building now. Interesting thing is about the RBC building, its owned and managed by a company that operates out of Halifax, but the head guy runs a business in New York called "Time Equities Inc". The company in Halifax is called "360 St Jacques Nova Scotia Inc" or something like that. Whats more interesting is, the head office is in a building called "Bank of Montreal Tower". One of the owners/members/chairs part of "360 St Jacques Nova Scotia" is Montreal's own George Coulombe that over sees 360 St Jacques (RBC building) here in Montreal. One thing that was interesting in the letter was that RBC actually sold the building back in the 60s. Anyways I just wonder who will take up the space at CIBC and RBC now.
  7. Pour avoir agi «à la manière d'un voleur», l'institution financière devra verser 113 000 $ à un homme après la saisie de son duplex. Pour en lire plus...
  8. Le plus grand boom immobilier depuis la Deuxième Guerre mondiale est maintenant terminé. Le marché tourne à la faveur des acheteurs pour la première fois en plusieurs années, dit Scotia. Pour en lire plus...
  9. L'institution financière torontoise devra inscrire cette charge à ses résultats du quatrième trimestre en raison de la crise qui a ébranlé les marchés financiers. Pour en lire plus...
  10. Ceci peut paraitre anodin pour certain, mais j'ai travaillé en gestion de portefeuille pour l'industrielle alliance en tant qu'étudiant (stage d'été) en 2002. À ce moment la compagnie avait +/- $8 milliards en actif sous gestion. Avec cette transaction, elle passe maintenant à $75 milliard, donc presque 10 fois plus en 14 ans. Excellente croissance. L'Industrielle Alliance rachete HollisWealth a la Banque Scotia | Services financiers Publié le 05 décembre 2016 à 17h59 | Mis à jour le 05 décembre 2016 à 17h59 L'Industrielle Alliance rachète HollisWealth à la Banque Scotia Le groupe financier Industrielle Alliance a annoncé lundi avoir conclu une entente qui lui permettra de racheter la firme de conseil HollisWealth des mains de la Banque Scotia. Selon le chef de la direction de l'Industrielle Alliance, Yvon Charest, l'acquisition fera l'assureur de Québec «une des plus grandes firmes-conseils non bancaires en gestion de patrimoine au Canada», avec des actifs sous gestion totalisant 75 milliards $. HollisWealth compte des actifs sous gestion atteignant 34 milliards $, en plus de 800 conseillers autorisés, 400 000 comptes actifs de clients et plus de 300 bureaux au Canada. La firme était passée sous le giron de la Banque Scotia en 2011, lorsque cette dernière avait acquis DundeeWealth, qui comprenait en outre la firme de gestion d'actifs Dynamic Funds. Dynamic ne fait pas partie de la transaction annoncée lundi et restera chez la Scotia. Le prix de l'acquisition dépendra de la valeur de l'actif sous gestion au moment de la clôture de la transaction, laquelle est prévue pour le troisième trimestre de l'an prochain. L'opération sera financée à même les liquidités de l'Industrielle Alliance, ainsi qu'à l'aide d'une émission d'actions ordinaires. À ce sujet, l'Industrielle Alliance s'est entendue avec un syndicat de preneurs fermes dirigé par Valeurs mobilières TD sur l'achat de 2,5 millions d'actions au prix de 55,65 $ chacune, pour un produit brut de 139 millions $. Une option de surallocation pourrait augmenter ce produit brut de 13,9 millions $. La clôture du placement devrait avoir lieu vers le 14 décembre. L'action de l'Industrielle Alliance a clôturé la séance de lundi en baisse de 21 cents à la Bourse de Toronto, à 56,78 $.
  11. Les banques canadiennes et les assureurs pourraient profiter de la «vente de feu» d'actifs des services financiers aux États-Unis, selon Scotia Capital. Pour en lire plus...
  12. Il sera difficile de vivre une semaine boursière aussi folle que celle de la semaine dernière. Le titre du commentaire que publie un stratège à Scotia Capitaux, est évocateur: "Montagnes russes et Pepto-Bismol". Pour en lire plus...
  13. Avez-vous remarquez que les lettres du P A R A M O U N T ne sont plus??? Le cinema de la maison Simpsons se nomme maintenant Banque Scotia Complexe Cinéma. Tres étrange comme nom. Drôle d'association.
  14. Les prix des maisons connaissent leur première baisse en sept ans au premier trimestre, mais la Banque Scotia assure que la correction est mineure et saine. Pour en lire plus...
  15. En raison de l'incertitude économique et de la volatilité des marchés, un Canadien sur quatre se montre plus prudent dans sa façon d'épargner et d'investir, a indiqué la Banque Scotia. Pour en lire plus...
  16. L'assureur vend sa participation de 37% dans CI Financial dans le cadre d'une transaction privée pour 2,3 G$ comptant. Pour en lire plus...
  17. Selon Scotia Capitaux, le creux boursier de 2008 a été atteint au début du mois d'octobre. Mais il faut tout de même rester sur ses gardes, croit le stratège Vincent Delisle. Pour en lire plus...
  18. L’immobilier tourne à la faveur des acheteurs 20 novembre 2008 - 10h26 LaPresseAffaires.com Olivier Bourque Le plus grand boom immobilier depuis la Deuxième Guerre mondiale est maintenant terminé, selon un rapport publié par Scotia. Le changement de cap est plus prononcé dans les régions de l’Ouest canadien incluant Calgary, Edmonton et Vancouver qui avaient connu une explosion immobilière dans les dernières années notamment en raison de la hausse vertigineuse des prix des matières premières. Toutefois, souligne Scotia, les conditions sont les mêmes dans presque toutes les régions du Canada alors que le marché tourne à la faveur des acheteurs pour la première fois en plusieurs années. «Nous ne sommes pas alarmistes concernant le futur de notre marché domestique. Ce n’est pas la même situation qu’aux États-Unis qui a été causée par trop de construction, l’achat spéculatif et des prêts imprudents», indique Adrienne Warren, économiste principale chez Scotia. Même si la situation tourne, le marché canadien ne subit pas les mêmes secousses qu'aux États-Unis. Le rapport cible notamment des différences fondamentales entre les deux marchés. Selon Scotia, au Canada, le nombre de nouvelles propriétés ou pour la revente augmente mais se situe encore dans les cycles normaux. Avec les constructeurs qui diminuent la cadence dans la plupart des régions au Canada et avec le risque faible de saisies immobilières, le marché canadien ne présente pas la même situation qu’aux États-Unis alors que la surabondance de la construction a fait décliner les prix à des niveaux record. Toujours selon l’étude, le prix des propriétés a connu une hausse plus faible en Amérique du Nord que dans plusieurs autres marchés mondiaux. Ainsi, dans les dernières années, le prix a augmenté de 50% aux États-Unis et de 61% au Canada. Par comparaison, l’augmentation a dépassé les 100% dans plusieurs pays dont l’Irlande, le Royaume-Uni, l’Espagne, la France et l’Australie.
  19. GDS

    Tuition 2008

    2007/2008 2008/2009 Canada $4,558 $4,724 Newfoundland and Labrador $2,632 $2,632 Prince Edward Island $4,440 $4,530 Nova Scotia $6,110 $5,932 New Brunswick $5,590 $5,590 Quebec $2,056 $2,167 Ontario $5,388 $5,643 Manitoba $3,271 $3,276 Saskatchewan $5,015 $5,015 Alberta $5,122 $5,361 British Columbia $4,922 $5,040 Undergrad tuition rises to average of $4,724 a year: StatsCan CBC News Full-time Canadian undergraduate students paid an average of $4,724 in tuition for the 2008/2009 academic year, an increase of 3.6 per cent over the previous year, Statistics Canada said Thursday. The rise, which follows on the heels of a 2.8 per cent increase in the 2007/2008 academic year, was especially prominent in Quebec, Ontario, Alberta, British Columbia and Prince Edward Island. Fees held steady in Newfoundland and Labrador, New Brunswick, Manitoba and Saskatchewan, and dropped in Nova Scotia. Despite the drop in Nova Scotia — the result of the implementation of the Nova Scotia University Student Bursary Trust in March 2008 — students paid the highest fees anywhere in Canada: $5,932. Quebec ($2,167) and Newfoundland and Labrador ($2,632) had the lowest tuition fees. Statistics Canada analysts were at pains to point out that the average annual increase over the last decade has outpaced the consumer price index. The CPI is a way of measuring the cost of items purchased by a typical Canadian in any given month, and includes shelter, food, entertainment, fuel and transportation. In the last 10 years, tuition has increased annually an average of 4.4 per cent — it was $3,064 in 1998/1999. In contrast, the CPI rose at an annual average rate of 2.3 per cent. Meanwhile, tuition fees for full-time undergraduate international students increased 3.9 per cent on average to $14,495 compared to the previous year. Canadian graduate students paid 3.3 per cent more for tuition than a year earlier, with an average of $5,777 in fees this fall. Tuition fees don't include additional compulsory fees, such as those for athletics, student health services and student associations, which increased 3.3 per cent from a year earlier. On average, Canadian undergraduate students paid $695 in additional compulsory fees in 2008/2009, up from $673 a year earlier.
  20. Une belle occasion de veloppement manquee par la Banque Nationale... La Scotia achète ING Direct pour 3,1 G$ La Presse Canadienne . les affaires.com . 29-08-2012 (modifié le 29-08-2012 à 16:45) La Banque Scotia (TSX:BNS) a conclu une entente pour acheter la Banque ING du Canada de la société-mère néerlandaise Groupe ING pour 3,13 milliards $ en espèces. La transaction devrait se traduire par un investissement net de 1,9 milliard $ pour la Scotia, une fois déduction faite du capital excédentaire qui se trouve actuellement chez ING Direct. La Banque Scotia a également annoncé une offre publique de 29 millions d'actions ordinaires à 52 $ pour des revenus de 1,5 milliard $ afin de financer cette transaction. L'entente devra être approuvée par les autorités réglementaires. ING Groep NV peine à protéger sa santé financière dans la foulée de mauvais prêts et de marges fondantes. Comme plusieurs banques européennes, ING a dû vendre des actifs et se prévaloir de prêts d'urgence quand la crise budgétaire grecque a miné la confiance envers les institutions bancaires du continent, qui avaient déjà été matraquées par la récession. En février, ING a vendu les activités américaines d'ING Direct à Capital One pour 600 millions $ US. En 2010, le Groupe ING a vendu 400 propriétés industrielles canadiennes au Alberta Investment Management Corp et à KingSett Capital, leur consentant un rabais de 1,3 milliard $, quand la valeur de ce portefeuille s'est écroulée quatre ans après son acquisition.
  21. Alors que beaucoup d'investisseurs n'ont eu d'yeux que pour la crise du crédit et le plan de sauvetage de Wall Street au cours des dernières semaines, «il se passe quelque chose en coulisses», soutient Vincent Delisle, stratège chez Scotia Capitaux. Pour en lire plus...
  22. Mort et bien enterré, Lehman Brothers continue pourtant de hanter la Banque Scotia qui a vu son profit fondre de 639 M$ à son quatrième trimestre en raison d’une charge reliée à sa participation dans la banque d’affaires. Pour en lire plus...
  23. L'une des principales banques canadiennes voit son bénéfice net s'effondrer de 67%, à 315millions de dollars, au 4e trimestre, en raison, entre autres, de la faillite de la banque Lehman Brothers. Pour en lire plus...
  24. La Scotia cherche à acquérir une participation importante dans CI Financial en échange de sa division de fonds communs, rapporte le Financial Post. Pour en lire plus...
  25. Le prix élevé du pétrole, la hausse du chômage, la baisse des salaires réels et le manque de confiance des consommateurs empêchent le marché immobilier de se remettre sur pied, selon un rapport de la Banque Scotia. Pour en lire plus...