Search the Community

Showing results for tags 'sauver'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 29 results

  1. Mission : pas à la Caisse de sauver les sièges sociaux, dit Sabia 4 mai 2009 - 16h08 « Je suis Catholique, mais pas Jésuite » - Mission : pas à la Caisse de sauver les sièges sociaux François Pouliot ARGENT Michael Sabia estime qu’il n’est pas dans la mission de la Caisse de tenter de sauver des sièges sociaux. Il a cependant demandé à son équipe de tenter d’intégrer quatre principes dans la philosophie de placement de l’institution afin de permettre de rapprocher les deux éléments centraux de sa mission : rendement et développement économique du Québec. La question de la mission de l’institution a refait surface en commission parlementaire, alors que le député François Legault a demandé au nouveau président ce qui devait primer : rendement ou développement économique du Québec? « Je suis Catholique, mais je ne suis pas Jésuite. Je vais essayer d’éviter ce débat », a répondu monsieur Sabia. Il a néanmoins soutenu ne pas avoir de contradiction entre rendement et développement économique. Monsieur Sabia a poursuivi en énonçant quatre principes que la Caisse devrait suivre dans ses décisions d’investissement. 1-La Caisse est un fiduciaire des déposants, et sa responsabilité est différente de celles de la SGF ou Investissement Québec. 2-Nous avons un avantage compétitif au Québec parce que l’information est la clef. Il y a ici un accès prioritaire aux réseaux et aux gens d’affaires. 3-Une saine gestion demande une diversification hors du Québec et du Canada. C’est une question de gestion du risque. 4- Nous sommes un investisseur phare au Québec. Une décision d’investir ou de ne pas investir au Québec peut avoir un impact sur les autres. « J’ai l’intention de mettre ces quatre principes sur la table et de demander de les considérer pour chercher une façon d’améliorer l’équilibre entre le rendement et la participation au développement économique du Québec », a-t-il dit. Pas de sauvetage de sièges sociaux Le président a du même souffle estimé qu’il n’était pas du rôle de la Caisse de venir sauver les sièges sociaux du Québec. « Si l’on pense qu’il est possible de générer un rendement plus élevé à long terme avec une participation dans une société où il y a un débat sur le siège social, il sera possible pour nous d’avoir une oreille sympathique… », a-t-il dit, mais seulement dans cette situation. Monsieur Sabia a fait valoir que prendre une position de blocage dans les 25-30 sociétés clefs du Québec pourrait coûter entre 25 et 30 G $. Il a renouvelé l’intention de la Caisse de se rapprocher davantage des PME québécoises, qui peuvent fournir du rendement, et sont les sièges sociaux de l’avenir.
  2. Le gouvernement Charest admet avoir sacrifié la relance de l'usine de Donnacona pour permettre le maintien des activités dans les usines de Dolbeau et de Grand-Mère. Pour en lire plus...
  3. La banque centrale américaine a annoncé des mesures de soutien aux marchés financiers, alors que les bourses asiatiques s'apprêtaient à ouvrir sans qu'une solution n'ait été trouvée pour sauver la banque Lehman Brothers, au bord du dépôt de bilan. Pour en lire plus...
  4. Les 350 employés de l'usine du secteur Cap-de-la-Madeleine ont rejeté la proposition de leur employeur, une offre dite finale pour sauver l'usine de fabrication de pièces d'aluminium. Pour en lire plus...
  5. Le gouvernement américain préfère investir dans les banques et les prêts hypothécaires pour sauver l'économie du chaos. Pour en lire plus...
  6. Plombée par quelque 60 G$ d'avoirs immobiliers dans un secteur en crise, l'institution vieille de 158 ans a été incapable de trouver un partenaire financier pour la sauver. Pour en lire plus...
  7. Les discussions ont repris dimanche en Italie entre les représentants syndicaux et un groupe d'investisseurs pour tenter de sauver la compagnie aérienne Alitalia, dont les vols pourraient ne plus être garantis à partir de lundi par manque de kérosène. Pour en lire plus...
  8. Les gouvernements et banques centrales ont sorti les gros canons depuis samedi afin de stabiliser le système financier. Pour en lire plus...
  9. Le Congrès et la Maison-Blanche des États-Unis ont indiqué être parvenus, dans la nuit de mardi à mercredi, à une entente de principe sur un plan de 15 G$ US de prêts-relais. Pour en lire plus...
  10. Le Congrès américain va tenter de trouver rapidement un compromis pour sauver de la faillite les constructeurs automobiles General Motors, Ford et Chrysler dont les patrons ont plaidé leur cause. Pour en lire plus...
  11. Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile conclut une entente de principe avec General Motors sur un plan de restructuration pour sauver l'entreprise. Les détails seront connus dimanche Pour en lire plus...
  12. La banque centrale américaine va prêter 85 milliards de dollars à l'assureur en difficulté AIG en échange d'une participation de près de 80% à son capital, rapportent mardi le quotidien New York Times et la chaîne d'information financière CNBC. Pour en lire plus...
  13. La banque Hypo Real Estate, numéro deux du crédit immobilier en Allemagne, a annoncé samedi soir l'échec du plan de 35 milliards d'euros destiné à la sauver de la faillite, après que les les prêteurs privés ont décidé de se retirer, jugeant le plan trop coûteux. Pour en lire plus...
  14. Le gouvernement américain a des engagements qui pourraient l'amener à prêter jusqu'à 7400 G$ US au nom des contribuables américains, soit la moitié de tout ce que le pays a produit l'an dernier. Pour en lire plus...
  15. Afin de sauver l'usine de camions d'Oshawa, Ottawa pourrait aider financièrement General Motors à développer un nouveau véhicule. Toronto, pour sa part, envisage de réclamer à GM le remboursement d'une importante subvention. Pour en lire plus...
  16. Ce secteur devrait être en mesure d'afficher un faible bénéfice de 155 M$ cette année, malgré les mises à pied, a indiqué le Conference Board. Pour en lire plus...
  17. Au lendemain de l'injection de 30milliards supplémentaires pour sauver AIG, le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, qualifie l'assureur d'irresponsable. Pour en lire plus...
  18. La Réserve fédérale américaine intervient à nouveau en sauvant l'assureur AIG de la faillite avec un prêt de 85 milliards de dollars, mais les marchés restent sceptiques. Pour en lire plus...
  19. Le gouvernement de Silvio Berlusconi a adopté jeudi en conseil des ministres un décret-loi modifiant la loi sur les faillites afin de permettre le sauvetage d'Alitalia. Pour en lire plus...
  20. Dix ans après être né de la fusion de Citicorp et Travelers, l'ancien numéro un du secteur bancaire américain va se scinder en deux dans l'espoir de sauver les meubles. Pour en lire plus...
  21. La minière de Vancouver a indiqué jeudi que cette annonce fait partie d’une stratégie globale afin de réduire ses coûts. Cette mesure permettra à l’entreprise de sauver 85 M$. Pour en lire plus...
  22. Depuis hier je fais de la lecture à propos de la ville de Detroit.. c'est vraiment incroyable comment cette ville a déterioré. Premièrement, voici une ville en bonne santé: Montréal, QC Population (approx; de la ville, et non de l'agglomération) 1950 : 995,000 2006 : 1,620,000 Augmentation de 63% Quelques photos -------------------- Et maintenant... -------------------- Detroit, MI Population (aprox; de la ville, et non de l'agglomération) 1950 : 1,849,568 2007 : 916,000 Réduction de 50%!! La moitié de la population a disparu! Les prédictions pour 2030 donnent à Detroit une population de 750,000-800,000! Quelques photos --- C'est vraiment incroyable comme déteroriation.. que peux faire les É-U pour sauver cette ville parmis les plus historiques du pays?
  23. Afin de sauver la banque en difficultés, le gouvernement américain prendra une participation à hauteur de 20 G$ et assurera pour 306 G$ les prêts toxiques et les titres avec garanties hypothécaires. Pour en lire plus...
  24. via LaPresse : Publié le 19 juin 2014 à 10h42 | Mis à jour à 12h05 Coderre présente ses 11 «chantiers» pour rendre la Ville plus performante KARIM BENESSAIEH La Presse Une Ville plus efficace, où les lourdeurs administratives et les dédoublements seraient éliminés, tout cela en 11 «chantiers» qui permettraient de générer des millions de dollars en économie. C'est en substance le plan qu'a proposé ce matin le maire Denis Coderre devant une audience conquise de quelque 600 personnes d'affaires, réunies dans une salle du Vieux-Montréal. De la diminution des accidents de travail à la revue du déneigement et passant par la simplification des soumissions et un meilleur taux de réalisation des travaux, ses 11 chantiers ratissent large. «Vous devriez vous réjouir : on vient de vous dire qu'on va s'assurer que les choses sont efficaces, et qu'on est capables de sauver des coûts sans avoir à augmenter les revenus, c'est-à-dire les taxes, a résumé en point de presse le maire Coderre. Il y a un exercice qui va se faire, toutes les grandes métropoles l'ont fait, et elles sauvent de l'argent. Nous, on va sauver le maximum.» 750 indices de performance Même si les termes semblent quelque peu abstraits, le maire assure qu'il s'agit d'une initiative bien concrète. «C'est tellement concret qu'ils l'ont fait à Toronto, où on sauve jusqu'à 400 millions par année. Si on organise toute la question de l'absentéisme, d'accidents de travail, à Québec, ils ont sauvé jusqu'à 12 millions.» L'administration Coderre mise beaucoup sur son chantier numéro un, l'adhésion à l'Ontario Municipal Benchmarking Initiative (OMBI) qui permettra à Montréal de se comparer avec 16 autres villes canadiennes. «Ce sont des mesures de gestion, des mesures d'efficience. Comment on peut mesurer l'efficacité, comment on est capables de s'assurer qu'il y a une meilleure coordination. Il y a à peu près 750 indices de performance qu'on peut appliquer, des indicateurs précis qui nous permettent en fin de compte de voir s'il y a des dédoublements, si c'est performant, si c'est nécessaire.» Il a rappelé que son administration s'était déjà engagée à réduire 10% des effectifs au cours des cinq prochaines années, soit 2200 emplois, ce qui permettra d'économiser deux milliards en dix ans. Ces économies seraient réinjectées dans les infrastructures de la métropole. Les 11 chantiers Harmonisation et simplification des devis de soumissions Augmentation du nombre et de la qualité des projets d'immobilisations réalisés Optimisation de la gestion des revenus et des paiements Simplification du processus décisionnel Implantation de la gestion par activités Réduction des maladies professionnelles et des accidents du travail Augmentation de la productivité du Service du matériel roulant et des ateliers Amélioration des processus d'acquisition et d'entretien des immeubles Accroissement de l'efficience des activités liées aux matières résiduelles Rationalisation des inventaires Optimisation des activités de déneigement.
  25. Bonjour tout le monde, Cascades groupe tissus lance sont nouveau concours Transport vert! Vous pourriez gagner une des 15 cartes annuelles de transport en commun ou encore un des 10 vélos Louis Garneau! Pour participer, vous devez entrer le code CUP (code barre de 12 chiffres) d’un produit Cascades groupe tissu, ce code est situé derrière chaque produit. Chaque code entré donne une chance de gagner, vous pouvez aussi augmenter vos chances de gagner en invitant des amis à participer au concours. Une invitation donne une chance supplémentaire de gagner. Pour participer visité le site de Petit Geste Vert Bonne chance! Ps. Saviez-vous que... Si tous les Canadiens utilisaient un seul rouleau de papier hygiénique Cascades Enviro 100% recyclé plutôt qu’un rouleau à base de fibres vierges, nous pourrions sauver 61 000 arbres. Imaginez sur une année! Économie d’arbres par rouleau double de papier hygiénique 0,00194854 arbre Multiplié par 31 612 897 (population canadienne selon le dernier recensement) 61 598 arbres sauvés En plus de sauver des arbres, changer pour un rouleau d’essuie-tout Cascades Enviro 100% recyclé économise 7 litres d’eau, grâce aux procédés de fabrication écologiques de Cascades. Économie d’eau par rouleau d’essuie-tout grâce à la méthode de fabrication écologique de Cascades utilisant 80% moins d’eau que la moyenne de l’industrie.