Search the Community

Showing results for tags 'saint-denis'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 12 results

  1. (désolée si c'est en double, pas trouvé de thread avec « denis » dans le titre) via Radio-Canada Reportage télé Rue Saint-Denis : une longue terrasse pour minimiser l'impact des travaux Mise à jour le mercredi 10 juin 2015 à 20 h 10 HAE La Ville de Montréal aménagera une terrasse sur la rue Saint-Denis entre les rues Duluth et Marie-Anne afin de maintenir la vie commerciale de la zone touchée par des travaux de réfection majeurs. La « Grande Terrasse Rouge » sera déployée dès cet été, mais les travaux ne commenceront qu'en septembre 2015 et devraient se terminer en novembre 2016. D'autres installations « décoratives » et « festives » seront aménagées, notamment en utilisant les fameux cônes orange. Des banderoles seront aussi suspendues dans les airs pour mettre en valeur les commerces de cette rue. Les espaces de stationnement seront par ailleurs relocalisés et le chantier sera nettoyé quotidiennement. Des passerelles permettront aussi aux piétons de se déplacer entre les commerces et restaurants. Les travaux permettront de changer le mobilier d'éclairage, de changer les conduites d'aqueduc et d'égout et de reconstruire les trottoirs. Le coût total de ces travaux est évalué à 14,4 millions de dollars, dont 4 millions pour les mesures de mitigation. Cette initiative fait partie du nouveau programme d'aide financière pour réduire les nuisances sur les artères commerciales lors de chantiers de construction dans la métropole. « Dans le passé, on a entendu qu'il n'y avait pas d'effort de la part de la Ville de Montréal pour aider les commerçants », a expliqué le responsable des Infrastructures de la Ville de Montréal, Lionel Perez. Il souligne que la plus grande partie des travaux aura lieu en 2016, et qu'en 2015 « ce sera tolérable ». Des commerçants mitigés Certains commerçants accueillent positivement ces travaux et croient que les mesures de mitigation seront efficaces. Ce n'est toutefois pas le cas de tous. « Oui la période des travaux sera difficile, oui ça va être le bordel quelque part sur la rue, ce sera des travaux majeurs, mais avec les mesures de mitigation et dès 2017, ça va être l'occasion de faire renaître cette rue majeure de Montréal », a affirmé le directeur du marketing des ventes des Guides de voyage Ulysse, Olivier Gougeon. « Je ne sais pas si ça peut permettre de sécuriser le périmètre de chantier, ce n'est pas si pire. Mais je ne pense vraiment pas que ça sera attractif pour les gens. Je pense qu'ils vont encore plus magasiner ailleurs », a répondu Julie Peneau, une vendeuse de la boutique Paris pas cher. M. Perez affirme de son côté que les commerçants ont été consultés à plus de neuf reprises concernant les travaux et leurs revendications. Selon lui, ils sont « très contents » de voir que la Ville de Montréal s'investit pour attirer des piétons, des clients, mais ils demandent à être rassurés en ce qui concerne le stationnement. Vue aérienne de la rue Saint-Denis, où on peut voir la « Grande Terrasse Rouge » qui sera aménagée cet été. Photo : Ville de Montréal
  2. Gbx

    6000 St-denis

    Je n'arrive pas à trouver le fil, besoin d'aide! Avenir du 6000, rue Saint-Denis - Aucun des projets n'envisage la démolition du viaduc Rosemont-Van Horne Le Devoir Jeanne Corriveau Édition du mercredi 26 novembre 2008 Aucune des quatre équipes multidisciplinaires chargées de repenser l'aménagement du secteur Bellechasse ne préconise la démolition du viaduc Rosemont-Van Horne. Au mois de septembre dernier, l'administration Tremblay avait pourtant évoqué l'idée de faire disparaître cette structure routière qui surplombe la voie ferrée et le boulevard Saint-Laurent en la qualifiant d'«horreur» et de «pollution visuelle.» «On avait lancé l'hypothèse de la démolition du viaduc, sous réserve des coûts, reconnaît André Lavallée, maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie. Mais les différentes équipes ont plutôt décidé de l'utiliser comme une opportunité. C'est intéressant.» L'atelier de design urbain, créé par l'arrondissement, a donné lieu à quatre propositions d'aménagement qui seront présentées au public ce soir au Théâtre Plaza. Les équipes qui ont accepté de relever le défi devaient élaborer des projets de revitalisation du vaste quadrilatère bordé par la rue Bellechasse, la rue Saint-Denis, le boulevard Saint-Laurent et la voie ferrée, au sud. Environ 1500 logements ainsi que des commerces et des bureaux seront construits sur ce site qui se trouve à proximité du métro Rosemont. Rappelons qu'il s'agit du 6000, rue Saint-Denis, où le gouvernement du Québec avait songé à implanter le CHUM. La voie ferrée, le viaduc Rosemont-Van Horne et le garage de la Société de transport de Montréal (STM) représentaient de sérieuses contraintes pour les participants à l'atelier de design urbain. Les quatre équipes retenues ont mis l'accent sur le verdissement du site et ont insisté sur la nécessité de briser les frontières physiques entre les arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau Mont-Royal. L'une des équipes a proposé l'aménagement d'un parc linéaire le long de la voie ferrée, une autre a émis l'idée de verdir le boulevard Rosemont. Une équipe a même suggéré qu'un parc soit aménagé à environ dix mètres au-dessus du sol, soit au même niveau que le viaduc, afin que le nouvel espace vert s'étende de part et d'autre du boulevard transformé en rue dotée de feux de circulation. Liens avec les quartiers voisins Différentes stratégies ont été envisagées pour recréer des liens avec les quartiers voisins, qu'il s'agisse de passages piétonniers ou de liens verts sous la voie ferrée. Les participants à l'atelier de design ont aussi dû réfléchir au réaménagement du garage de la STM qui demeurera sur le site, mais pourrait être relégué en sous-sol, partiellement ou en totalité. L'arrondissement s'inspirera des propositions qui lui ont été faites pour concevoir un plan d'aménagement qui fera l'objet d'une consultation de la part de l'Office de consultation publique de Montréal au printemps prochain. «Des discussions importantes devront avoir lieu avec les arrondissements voisins, car plusieurs idées les interpellent. Ça va d'équipements collectifs à l'aménagement de passages piétonniers sous la voie ferrée», a précisé M. Lavallée. Les élus devront également élaborer un plan particulier d'urbanisme (PPU) pour ce secteur au cours des prochains mois. La Société de transport de Montréal (STM) est propriétaire de 40 % du terrain. Une autre portion de 40 % de la superficie appartient à des propriétaires privés alors que la Ville détient 20 % du site.
  3. http://journalmetro.com/actualites/montreal/945895/une-grue-seffondre-au-centre-ville-de-montreal/ Une grue s’est effondrée dimanche matin devant un pavillon de l’UQAM au croisement de la rue Saint-Denis et le boulevard René-Lévesque. Une personne est décédée et une autre repose dans un état critique, selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Toujours selon le SPVM, deux travailleurs se retrouvaient dans la nacelle quand le camion a basculé vers l’arrière pour une raison inconnue. Il s’agirait de laveurs de vitres. Des témoins de la scène ont aussi été rencontrés par les ambulanciers pour choc nerveux. La circulation est interrompue sur la rue Saint-Denis, ainsi que sur le boulevard René-Lévesque, entre les rues Berri et Saint-Laurent en direction ouest.
  4. Croyez-vous que le projet du CHUM sur Saint-Denis devrait intégrer les façades anciennes et l'église ou devrait-on réaliser le projet dans sa forme actuelle?
  5. Montréal - Cool with a French accent 4 June 2008 Lewis might be driving this weekend in Montreal - but what does the city have to offer for a weekend break? Forget the “Paris of North America” cliché — Montréal, QC has always sashayed to its own unique Latin beat. Roaring back to life after more than a decade of economic woes and separatist turmoil, the 21st century has seen the city’s distinctly Québécois melange of the traditional and the hip blossom. There are buzzy new bohemian enclaves. The fashion, food and music scenes are on fire. Chic boutique hotels have upped the romantic ante. What hasn’t changed is Montréalers’ focus on leisure and their penchant for long afternoons and evenings over wine or coffee. Sound like a population hankering for endless weekends? Mais oui! Summer’s the time to visit, when the city is unleashed from a long winter and shifts into overdrive with a frenzied outdoor itinerary. Downtown sidewalks are crowded till the wee hours as the annual Festival International de Jazz de Montréal (montrealjazzfest.com) spills free jazz onto the sweltering pavements, and Just for Laughs, the world’s biggest comedy festival, lets you yuk it up in both official languages (justforlaughs.ca). Add a side trip to Québec City, celebrating its 400th anniversary with great fanfare throughout 2008. Celine Dion is scheduled to be there, as well as Cirque du Soleil. And the world’s biggest outdoor multimedia architectural projection — dreamed up by Robert Lepage and Ex Machina — will be splashed across giant grain elevators nightly at the Old Port. myquebec2008.com But back to Montréal. Start your weekend with a bowl of café au lait and a croissant or a bagel with cream cheese and lox — Montréal’s cross-cultural breakfast specialties — on an outdoor terrace while you make your plan.In Montréal, it’s all about neighbourhoods, and each has its own distinct character. Pick a boulevard, pick a theme (traditional, hip, funky, chic, ritzy, sporty, gay), then explore the collage of villages that make up Canada’s second-largest city. Old Montréal Ignore the touristy overtones and head for the gas lamps and classic cornices of Old Montréal. It’s a cobblestoned warren of tiny galleries and boutiques. Get your history at the stylish Pointe-à-Callière Museum of archaeology and history perched atop the original settlement’s ruins: 350 Place Royale, pacmusee.qc.ca. Linger outdoors to enjoy the buskers and painters or head indoors for wearable art at the eclectic Reborn: 231 rue Saint-Paul West, reborn.ws. A fave for casual lunch is Olive et Gourmando, an inspired deli/bakery gone affordably gourmet: 351 rue Saint-Paul West, oliveetgourmando.com. St. Denis Montréal is a walking town in the true European sense, and the best stroll is down French-flavoured rue Saint-Denis. Eavesdrop on the locals’ twangy, slangy peppered-with-English lingo at the very Left Bank L’Express over steak frites or duck confit salad: 3927 rue Saint-Denis. Shop at hip Dubuc, HQ for Montréal’s high-profile men’s and women’s wear designer, Philippe Dubuc: 4451 rue Saint-Denis, dubucstyle.com; or hunt the latest French styles at bargain prices at Paris Pas Cher: 4235 rue Saint-Denis. Arthur Quentin’s is the mother of all lavish French kitchenware stores: 3960 rue Saint-Denis, arthurquentin.com; and Bleu Nuit across the street stocks decadent bedroom and kitchen linens from France: 3913 rue Saint-Denis. Plateau Pub crawl through the fashionable Plateau District by following Mont-Royal Boulevard. Start at Billy Kun, with live music from classical to jazz, in an unpretentious “tavern chic” environment that includes stuffed ostrich heads mounted on the walls: 354 Mont-Royal East, bilykun.com. Dine at one of the city’s popular BYOB (bring your own wine) neighbourhood bistros; for example, intimate La Colombe, where chef Moustapha cooks up a fabulous French chalkboard table d’hote menu with influences from his native North Africa: 554 Duluth East. St. Laurent Boulevard/Mile End Funky Saint-Laurent Boulevard is the city’s east/west, French/English divide. This busy lifeline between Chinatown and Little Italy is a jumble of Old World and edgy side by side. It runs north into once-decrepit real estate undergoing a renaissance called Mile End, a vaguely defined area of everything from retro furniture to local designer boutiques. Wallpaper magazine recently dubbed it Montréal’s hottest neighbourhood. The Ex-Centris theatre is a hotbed of Indie film screenings where ticket agents’ heads are surreally projected onto video screens: 3536 boulevard Saint Laurent, ex-centris.com. Casa del Popolo is a vegetarian café that morphs into an indie music Mecca at night: 4873 boulevard Saint-Laurent, casadelpopolo.com. Then there’s down-to-earth Schwartz’s Montreal Hebrew Delicatessen, the high temple for lined-up devotees of Montréal smoked meat: 3895 boulevard Saint-Laurent, schwartzsdeli.com. Old Port/Lachine Canal Want to burn off all those foie gras and crème brulée calories? Rent a bike at the Old Port at Montréal on Wheels: 27 de la Commune East, caroulemontreal.com. Follow the leafy bike path along the Lachine Canal that has gone from gritty-industrial hub to red-brick, factory-loft-lined park. Pass the geodesic dome and block-shaped Habitat 67, vestiges of Montréal’s Expo 67, and watch for one of the city’s best farmer’s markets, the 1930s Atwater Market, where you can pick up a baguette and cheese for a canal-side picnic. Overnighting: Old Montréal has, in recent years, become the city’s hotspot of boutique hotels with some of the most original accoms in town. Hotel Nelligan 106 Saint-Paul West, hotelnelligan.com. The classic feel of Old Montréal lingers in the very modern, brick-wall, loft-style rooms, each unique. Hôtel Gault 449 Sainte-Hélène, hotelgault.com. Minimalist, spacious and very de rigeur. Concrete and modern designer furniture make this a hipster magnet. Le Petit Prince 1384 Overdale, montrealbandb.com. A B&B with quirky style in a renovated house, each room colour themed. Funky and different with a great breakfast included. Dining: Le Club Chasse et Pêche: 423 Saint-Claude, leclubchasseetpeche.com. High-end French cuisine, one of the city’s best in what The New York Times called a “Gothic-minimalist hunting lodge.” Toqué: 900 place Jean-Paul-Riopelle, restaurant-toque.com. Chef Normand Laprise has become a Montréal icon thanks to his market-based contemporary cuisine. Au Pied de Cochon: 536 Duluth East, restaurantaupieddecochon.ca. Hardcore Québécois cuisine from pigs’ feet to poutine, taken upmarket by renegade chef Martin Picard. For more information on Montreal, go to Canada.travel. http://www.easier.com/view/Travel/Travel_Guides/article-182940.html
  6. I think this is an UQAM pavilion? Whatever commercial tenants they had probably got kicked out for this full-scale renovation. Can't really find anything about it online. March 12th 2016
  7. Tel que promis, voici quelques-uns des projets dont je vous parlais. La suite est à venir! Voici un projet de centre administratif imaginé par Jean-*Omer Marchand, en 1913. Ce dernier imaginait un hôtel de ville (au centre), un palais de justice (à gauche) et un bâtiment administratif fédéral et provincial (à droite). L'emplacement n'était pas encore définitif, mais Marchand l'imaginait au centre du quadrilatère formé par les rues Bleury, Craig (Saint-Antoine), Dorchester (René-Lévesque) et Saint-Denis.
  8. Projet situé sur le terrain de stationnement entre la rue Savignac et Saint-Denis. Je crois que le petit immeuble de 3 étages qui sépare le stationnement du Métropol est préservé. C'est sur le site de l'Atelier RFA, sans info. Mais c'est vraiment un beau projet qui aiderait grandement le coin avec le CHUM et le Métropol! [sTREETVIEW]https://maps.google.com/maps?q=Montr%C3%A9al,+QC,+Canada&hl=fr&ie=UTF8&ll=45.512918,-73.558464&spn=0.001152,0.002642&sll=37.0625,-95.677068&sspn=42.224734,86.572266&oq=montr&t=h&hnear=Montr%C3%A9al,+Qu%C3%A9bec,+Canada&z=19&layer=c&cbll=45.513076,-73.558963&panoid=PRXGhkwsIa5eA2hMkSFxTA&cbp=12,177.07,,0,-4.15[/sTREETVIEW]
  9. http://ici.radio-canada.ca/regions/montreal/2015/09/01/003-montreal-edifice-saint-denis-institut-raymond-dewar-cpe-lafontaine.shtml
  10. Montréal Un homme armé à l'UQAM? Mise à jour : 11/12/2008 14h38 Un homme armé aurait été aperçu à l'Université du Québec à Montréal. Des coups de feu et des détonations auraient été entendus par des témoins. Personne n'aurait été blessé. Les policiers ne peuvent toutefois confirmer que des coups de feu ont été tirés. Un grand nombre de policiers est déployé au coin des rues René-Lévesque et Saint-Denis. D'autres détails suivront.
  11. Secteur Bellechasse: un vaste terrain à s'approprier Danielle Bonneau La Presse Selon une des équipes qui ont participé à l'atelier de design urbain, le viaduc Rosemont-Van Horne pourrait être entouré d'un parc, au même niveau. Il deviendrait une rue surélevée, avec deux larges traverses piétonnes. Sous le parc et sous la rue surélevée pourraient notamment être aménagés une piscine, des gymnases et un centre communautaire. Illustration fournie par NIP Paysage et ACDF Adieu site industriel gris et rébarbatif. Les environs du viaduc Rosemont-Van Horne devraient être verdis et être accessibles aux piétons et aux cyclistes, suggèrent à l'unanimité les quatre équipes qui ont participé à l'atelier de design urbain consacré au secteur Bellechasse. Elles seront présentes au Théâtre Plaza, le 26 novembre prochain, pour présenter leurs propositions. Pendant quatre jours, les participants se sont creusés les méninges pour revitaliser le vaste quadrilatère bordé au nord par la rue de Bellechasse, au sud par des voies ferrées, à l'ouest par le boulevard Saint-Laurent et à l'est par la rue Saint-Denis. Le but? Créer un milieu diversifié avec au moins 1500 nouveaux logements, des commerces et entreprises générant des emplois dans un environnement vert. Installés au 5800, rue Saint-Denis, dans un immense local situé au 12e étage, ils avaient une vue superbe sur le territoire à métamorphoser. Loin de se laisser rebuter par la présence des voies ferrées et du viaduc Rosemont-Van Horne, tous ont cherché à en tirer profit. L'équipe formée de l'Atelier In Situ, Vlan Paysages, Nik Luka et Kim Letendre, par exemple, se sert des voies ferrées pour réactiver le quartier et enrichir le transport en commun. Elle propose d'intégrer une gare intermodale liant le train de banlieue, le métro et les autobus. Le viaduc? Il n'est plus uniquement réservé aux automobilistes. Cyclistes et piétons peuvent circuler sur deux des quatre voies. Le viaduc étant surélevé, il devient un belvédère. «C'est un atout», souligne Micheline Clouard, architecte paysagiste associée chez Vlan Paysages. Un parc glisse par ailleurs en dessous, de même que sous la voie ferrée. Des «bâtisserelles» Le viaduc est verdi et démoli en partie dans la proposition de l'équipe composée des firmes Catalyse urbaine, Affleck + de la Riva et Blouin Tardif. Couvert d'un tapis de verdure, il s'arrête net en sa partie la plus élevée pour offrir une vue superbe sur le mont Royal et la nouvelle forêt urbaine plantée le long de la voie ferrée. Les autobus de la Société de transport de Montréal (STM), actuellement en biais avec la station de métro Rosemont, déménagent à côté du 5800 Saint-Denis dans un immense bâtiment recouvert de verdure, sur lequel les passants pourront se promener. C'est une des deux «bâtisserelles» aménagées pour faciliter la circulation à travers le site. Les firmes NIP Paysage et ACDF, qui forment la troisième équipe, misent aussi beaucoup sur la verdure pour tisser des liens entre les arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie, du Plateau-Mont-Royal et d'Outremont. Un nouveau parc est implanté tout autour du viaduc, au même niveau. «Il devient une rue surélevée, qui inclue deux larges traverses piétonnes», précise Michel Langevin, architecte paysagiste chez NIP Paysage. Sous le parc et sous la rue surélevée sont notamment aménagés une piscine, des gymnases et un centre communautaire, au bénéfice commun des résidants des arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau-Mont-Royal. Quant à la quatrième équipe, formée des firmes Bosses Design et Orange Tango, elle tire profit de l'espace sous le viaduc pour y aménager un vaste parc. Deux traverses piétonnes, sous la voie ferrée et au même niveau qu'elle, facilitent l'accès aux quartiers voisins. Rue Saint-Denis, les autobus de la STM demeurent au même endroit. Garés dans un vaste garage en pente, en partie souterrain, les véhicules sont visibles et animent l'artère. L'atelier de design urbain s'inscrivait à l'intérieur du processus, amorcé en septembre, pour revitaliser le secteur Bellechasse. «La réflexion effectuée par chacune des équipes nous permettra de sortir des sentiers battus», indique André Lavallée, maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie. Les équipes présenteront leurs propositions le 26 novembre prochain, à 19h30, au Théâtre Plaza, situé au 6505, rue Saint- Hubert. Le programme particulier d'urbanisme (PPU) du site sera élaboré au cours de l'hiver prochain. Il devrait être soumis à une consultation publique au printemps. Différentes propositions http://galeriedephotos.montoit.ca/index.php?t=&a=150&m=mt