Search the Community

Showing results for tags 'saguenay'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 12 results

  1. L'usine MDF de Saguenay, fermée depuis la fin juin, rouvrira ses portes prochainement... en Caroline-du-Nord. Pour en lire plus...
  2. L'installation, située au Saguenay, où travaillaient 88 employés syndiqués, était inactive depuis le 5 février. Pour en lire plus...
  3. http://www.lapresse.ca/voyage/destinations/quebec/201608/24/01-5013543-le-point-de-vue-deuropeens-en-visite-a-montreal.php Un nombre croissant d'Européens choisissent de venir passer leurs vacances au Québec. On les croise quotidiennement dans le Vieux-Montréal et à Québec, mais aussi en Mauricie, sur la Côte-Nord, en Gaspésie, au Lac-Saint-Jean, et même dans les pourvoiries éloignées des grands centres, où ils constituent souvent plus de la moitié de la clientèle. Une promenade dans le Vieux-Montréal nous a permis d'en rencontrer quelques-uns. Famille Blancher (Julie, Emmanuel et leurs filles Anna, 10 ans, et Lilly, 6 ans) Originaire de: Limoges (France) Durée du voyage: 2 semaines Itinéraire: Toronto, chutes du Niagara, Ottawa, parc de la Mauricie, Québec, Baie-Saint-Paul, Tadoussac, fjord du Saguenay, Montréal «Notre grand coup de coeur, c'est le fjord du Saguenay, mais nous avons beaucoup aimé la nature sauvage, tous ces grands espaces, c'est magnifique! Nous avons été très étonnés par le côté américain des grandes villes - la largeur des rues, la hauteur des immeubles, etc. - et par le côté cosmopolite de Montréal. Nous avons aussi été frappés par la grande gentillesse des gens, par leur ouverture.» Hahhah Herty Originaire de: Nuremberg (Allemagne) Durée du voyage: 2 mois Itinéraire: Montréal (depuis trois semaines), Québec, Tadoussac, les parcs nationaux, éventuellement le Nouveau-Brunswick «Je suis venue suivre des cours de français, mais pour ça, j'aurais mieux fait d'aller en France parce que tout le monde est bilingue ici. Dès qu'ils voient que je bloque, les gens me parlent en anglais! dit-elle en riant. Plus sérieusement, j'aime beaucoup l'ouverture d'esprit des gens, on peut parler de tout, même de politique. J'ai eu de superbes conversations dans mes cours. L'atmosphère de Montréal me plaît beaucoup. C'est très cool!» Famille Audenino (Claire, Alain et leur fils, Guillaume, 18 ans) Originaire de: Versailles (France) Durée du voyage: 15 jours Itinéraire: Toronto, Montréal, Québec, fjord du Saguenay, Montréal «En ville, ce qui nous étonne le plus, c'est le mélange des cultures européenne et américaine. On se sent comme entre les deux, c'est très agréable», dit Alain. «Montréal est très cool, on se sent en sécurité partout, ajoute sa femme. Et évidemment, la nature, les grands espaces... tout est plus grand ici qu'en Europe!» Stéphane Binke et sa fille Marion, 17 ans Originaire de: Cannes (France) Durée du voyage: 15 jours Itinéraire: Montréal et Laurentides «C'est la troisième fois que nous venons, et chaque fois nous sommes émerveillés. Les deux premières fois, nous avons fait un grand tour (Québec, Saguenay, Tadoussac, Gaspésie, etc.). Cette fois, comme nous avons des amis à L'Estérel, nous avons choisi de rester un peu plus sur Montréal. Vous êtes bien, ici. Il y a une zénitude qu'on ne trouve plus en France. D'ailleurs, j'espère pouvoir venir m'installer. C'est un peu pour ça que nous sommes là.» Famille Bouëxel (Patrice, Béatrice et leurs enfants Théa, 16 ans, et Maxime, 20 ans) Originaire de: Paris, mais Bretons d'origine (France) Durée du voyage: 3 semaines Itinéraire: Toronto, Mille-Îles, Ottawa, Tremblant, Québec, La Malbaie, fjord du Saguenay, Lac-Saint-Jean, Montréal «Ce qui nous épate, ce sont bien sûr tous ces grands espaces, mais aussi la gentillesse des gens, leur accueil, leur ouverture. La propreté, aussi, notamment dans le métro, on ne voit pas ça chez nous!» Famille Sanchez (Michaël, Caroline et leurs enfants Kyan, 3 ans, et Arvin, 1 an) Originaire de: Paris (France) Durée du voyage: 3 semaines Itinéraire: Toronto, Montréal, Mauricie, Lac-Saint-Jean, fjord du Saguenay, Québec «Nous venons de mettre le pied à Montréal. Nous avons beaucoup aimé Toronto, c'est une ville intéressante. À Montréal, ce qui nous frappe pour l'instant, c'est qu'il y a beaucoup de travaux!»
  4. Portée par une demande d'aluminium qui ne se dément pas, le géant australo-canadien envisage d'augmenter sa production au Saguenay de 50% de plus que l'engagement pris auprès du gouvernement du Québec. Pour en lire plus...
  5. Québec Le gouvernement québécois décide d'injecter 52 millions de dollars pour la promotion des croisières internationales sur le fleuve Saint-Laurent. De son côté, le gouvernement fédéral annonce par la voie du ministre du Travail, Jean-Pierre Balckburn, une contribution de 46 millions de dollars. Une enveloppe de 36 millions de dollars servira à la mise à niveau des infrastructures portuaires. Ottawa avait déjà accordé 10 millions de dollars en février 2007 à la Ville de Saguenay pour la construction d'un port de croisières dans la Baie des Ha! Ha!. Le ministre du Tourisme et du Développement économique, Raymond Bachand, a annoncé jeudi cette décision lors du dévoilement de son plan pour le développement durable et de promotion des croisières internationales sur le Saint-Laurent. Cette stratégie vise à augmenter les « recettes touristiques » du Québec et à « diversifier et stimuler l'économie des régions ». « La Stratégie de développement durable et de promotion des croisières internationales sur le Saint-Laurent nous permettra d'augmenter notamment le nombre de visiteurs américains, une clientèle touristique prioritaire pour le Québec », a déclaré leministre. Les escales proposées dans la stratégie sont le Saguenay, Sept-Îles, Baie-Comeau, Gaspé, Havre-Saint-Pierre et les îles de la Madeleine. De nombreux emplois pourraient être créés ou maintenus et des occasions d'affaires s'offriront aussi aux entreprises locales, selon le ministre. Selon les projections du ministère du Tourisme et du Développement économique, cette stratégie pourrait générer une croissance annuelle moyenne de 17 %. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie-Affaires/2008/05/08/002-croisieres-st-laurent.shtml
  6. http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5i6Fva0ns1hS4JeI-yGHAxzwkXwew De Bernard Barbeau (CP) MONTREAL — Le consortium qui a réalisé l'étude d'impact du projet de construction d'un pont suspendu enjambant la rivière Saguenay à la hauteur de la route 138 privilégie le mode de financement en partenariats public-privé (PPP), même si son coût serait de 143 millions $ plus élevé. Le projet pourrait ainsi coûter jusqu'à 903 millions $. Cette différence pourrait être comblée par la combinaison du "facteur d'efficience du secteur privé" et de la "quantification des risques transférés", estime cependant le consortium composé des firmes SNC-Lavalin et Génivar dans son rapport rendu public mercredi. Or, depuis que la ministre des Finances Monique Jérôme-Forget a quitté ses fonctions, le gouvernement de Jean Charest semble avoir passablement refroidi ses ardeurs à l'égard des PPP. Le pont relierait les municipalités de Baie-Sainte-Catherine, dans la région de la Capitale-Nationale, et Tadoussac, sur la Côte-Nord. Il s'agirait d'une structure de quatre voies d'une longueur totale de deux kilomètres, ce qui en ferait le plus long pont suspendu en Amérique du Nord, et le cinquième au monde. Le projet comprend aussi l'aménagement de routes d'approche à deux voies. Les travaux dureraient sept ans. Actuellement, le lien entre Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac se fait par traversier, ce qui occasionne de longs moments d'attente à la fois en période d'affluence et hors des périodes de pointe. Le "syndrome de la traverse", selon lequel des conducteurs normalement prudents adoptent des comportements dangereux d'abord pour se réserver une place sur le traversier et ensuite pour reprendre le temps perdu, serait aussi en partie responsable de nombreux accidents. "L'aménagement d'un pont en remplacement de la traverse de Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine se révèle l'intervention la plus appropriée à long terme pour répondre à la demande de déplacements entre la Côte-Nord et le reste du Québec", souligne au passage le rapport. Il note également qu'une telle structure aurait un impact positif sur la situation économique de la région, qui "est intimement liée à l'industrie touristique". Toutefois, dans les deux municipalités directement concernées, Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine, on s'inquiète de la disparition d'emplois liés au service de traversier. Le maire de Baie-Comeau, Ivo Di Piazza, ne s'en fait aucunement. "Il y a un certain nombre d'emplois, aussi, qui vont se créer ne serait-ce que par le fait qu'il y ait un pont", fait valoir celui qui est aussi préfet de la MRC de Manicouagan, vice-président de la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord, et porte-parole du groupe Nord-Côtiers unis pour l'avenir. "L'effet des emplois qui seront perdus sera compensé par une activité économique plus importante." Au point de vue environnemental, le consortium est d'avis que, puisque "le projet ne touche pas significativement le milieu marin, les principaux impacts négatifs du projet affectent le paysage". "Les piliers du pont seraient en rives de part et d'autre du Saguenay, donc on ne parle pas de piliers dans la rivière", précise Marc Larin, de la Direction de la Côte-Nord de Transports Québec. Des mesures d'atténuation et de suivi sont néanmoins proposées. "Actuellement, ce n'est pas très agréable, au plan environnemental, d'avoir assez souvent des kilomètres de voitures dont le moteur tourne, fait d'autre part valoir M. Di Piazza. Et si on pensait ajouter d'autres traversiers sur la rivière Saguenay, ce serait un trafic supplémentaire et les écosystèmes en seraient d'autant fragilisés à la longue. Le pont m'apparaît la solution environnementale la plus efficace." De plus, "en période d'exploitation, l'arrêt du service de traversier occasionnera un impact positif, en réduisant le niveau de bruit ambiant à l'embouchure du fjord", indique-t-on dans le rapport. La réalisation de cette étude d'impact avait été confiée au consortium SNC-Lavalin-Génivar à l'automne 2002 pour un montant de 2 millions $. Le ministère des Transports attend maintenant de voir quelles réactions suivront la publication du rapport. "L'objectif est vraiment de permettre aux gens de prendre connaissance de l'étude, qui est quand même assez volumineuse, et à la suite des discussions qu'il y aura avec les différents groupes concernés, il y aura une position qui sera prise", indique M. Larin.
  7. Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, et le conseiller municipal Serge Simard s'opposent fermement à la démolition de l'usine de panneaux MDF de La Baie. Pour en lire plus...
  8. STATISTICS CANADA April 20, 2015 1:34 pm People in Vancouver and Toronto least satisfied with their lives: StatsCan Man under umbrella in Vancouver Vancouverites report being less satisfied with their lives than residents of other Canadian cities, according to Statistics Canada. Maybe it's the rain? Jonathan Hayward / The Canadian Press Residents of Vancouver and Toronto report being less satisfied with their lives than people in other Canadian metropolitan areas, according to a new study published by Statistics Canada. Researchers asked the residents of various census metropolitan areas to rank their overall life satisfaction on a scale of 0 to 10, where 0 was “very dissatisfied” and 10 was “very satisfied.” In Vancouver, the average score was 7.808, followed closely by Toronto at 7.818. People living in Canada’s most-satisfied metropolitan area, Saguenay, gave an average score of 8.245 out of 10. The differences are larger when you look at the percentage of people who rate their life satisfaction as a 9 or 10 out of 10. In Sudbury, 44.9 per cent of residents ranked their overall life satisfaction that high. In Vancouver, it was only 33.6 per cent. When it comes to people who were comparatively unsatisfied with their lives – giving themselves a score of only 6 or less, there are again significant differences between cities. 17.1 per cent of people in Windsor, Toronto and Abbotsford-Mission ranked their life satisfaction at a 6 or less. Only 8.6 per cent of people in Saguenay gave themselves such a low score. To figure out what accounts for the differences, researchers tested various hypotheses. They found that people who are married or are in good health tend to rank their life satisfaction much higher than others. Unemployed people are more likely to have low satisfaction, and richer people higher satisfaction. However, the report states, these personal factors don’t seem to account entirely for the variation across metropolitan areas. The researchers note that smaller communities with a population of less than 250,000 tend to report higher average life satisfaction. Also, when sorted by city size, metropolitan areas in Quebec tend to be at the top of the list: Montrealers are the most satisfied among individuals in Canada’s big cities and most likely to report life satisfaction of 8 or higher, Sherbrooke and Quebec are at the top of the mid-size communities, and Saguenay and Trois-Rivières at the top of the smaller metropolitan areas, according to the study. Although the Statistics Canada researchers don’t definitively say why this is, they point to other research that suggests levels of trust and social connections in local communities have an effect on people’s life satisfaction, as does income relative to one’s neighbours and economic inequality. sent via Tapatalk
  9. La proposition que Cégerco et Inter-Cité ont faite à Hydro-Québec pour le chantier de l'Eastmain 1-A aurait été retenue. Pour en lire plus...
  10. Québec 10. Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 19,3 11. Québec 4,5 12. Trois-Rivières 7,8 13. Québec Centre-Sud 6,0 14. Sherbrooke 6,5 15. Montérégie 7,9 16. Montréal 7,5 17. Québec Centre 8,1 18. Nord-Ouest du Québec 10,9 19. Bas-Saint-Laurent-Côte-Nord 3 12,6 20. Gatineau 5,0 21. Saguenay 7,5 http://www.statcan.ca/francais/freepub/71-001-XIF/2008010/t018_fr.htm
  11. LED

    Métro du Saguenay

    Aujourd'hui sur le site de Radio-Canada, pour souligner la semaine du transport collectif, on demande aux gens ce qu'ils voient devenir le prochain métro du Saguenay: «Et si Montréal n'était pas la seule ville au Québec à posséder un métro? Pour souligner la Semaine des transports collectifs et actifs, nous nous sommes demandé à quoi pourrait ressembler le réseau du métro de la ville de Saguenay s'il voyait le jour. Selon les nombreuses personnes consultées, le métro de Saguenay pourrait ressembler à deux boucles qui se rejoignent sur le boulevard Talbot à la hauteur des centres commerciaux. Ainsi, les usagers circuleraient aisément de Jonquière à Chicoutimi et à La Baie, en passant par les alumineries, l'université, les cégeps, l'hôpital et la zone portuaire. Cette illustration est une autre façon de visiter Saguenay en insistant sur les lieux où vivent les citoyens. À vous maintenant... Dites-nous à quoi devrait ressembler votre métro. Faites-nous part de vos commentaires et vos suggestions.» Avez-vous des idées? Pour ma part, je ne vois pas ce métro comme étant sous terre mais bien hors terre. Ce serait trop couteux et inutile sous terre. http://www.radio-canada.ca/sujet/visuel/2012/09/13/004-metro-virtuel-saguenay.shtml
  12. Les jeunes préfèrent Kingston et Regina à Montréal Kingston, Saskatoon et Regina seraient de meilleures villes où vivre et travailler que Montréal lorsqu'on est un jeune professionnel. C'est en tout cas ce que pense le groupe de réflexion américain Next Generation Consulting (NGC), qui a dévoilé mardi un palmarès des 27 plus grandes villes canadiennes qui risque d'alimenter bien des conversations. La capitale de la Colombie-Britannique, Victoria, domine le classement. Elle est suivie dans l'ordre d'Ottawa, Vancouver, Kingston et Halifax. Montréal ne fait pas mieux que la 16e place, alors que Québec est 19e. La ville de Saguenay est tout en bas du classement, au 27e rang. NGC dit avoir analysé 45 types de mesures concernant les villes d'une population supérieure à 100 000 habitants. L'organisme a mis au point un système d'indexation tenant compte de sept critères (salaires, apprentissage, vitalité, autour de la ville, vie nocturne, coût de la vie et capital relationnel). Voici le classement complet: 1) Victoria (Colombie-Britannique) 2) Ottawa (Ontario) 3) Vancouver (Colombie-Britannique) 4) Kingston (Ontario) 5) Halifax (Nouvelle-Ecosse) 6) Toronto (Ontario) 7) Calgary (Alberta) 8) Saskatoon (Saskatchewan) 9) London (Ontario) 10) Edmonton (Alberta) 11) Winnipeg (Manitoba) 12) Regina (Saskatchewan) 13) Thunder Bay (Ontario) 14) St. Catharines-Niagara (Ontario) 15) Saint-Jean (Nouveau-Brunswick) 16) Montréal (Québec) 17) Kitchener (Ontario) 18) Saint-Jean (Terre-Neuve-et-Labrador) 19) Québec (Québec) 20) Hamilton (Ontario) 21) Sherbrooke (Québec) 22) Sudbury (Ontario) 23) Oshawa (Ontario) 24) Windsor (Ontario) 25) Abbotsford (Colombie-Britannique) 26) Trois-Rivières (Québec) 27) Saguenay (Québec) Source: Cyberpresse Franchement, moi j'y crois pas à ce classement. Victoria, c'est joli, mais ça m'a semblé assez vieux et tranquille comme ville. Ça prend bien des américains pour faire un classement pareil!