Search the Community

Showing results for tags 'retrouve'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 16 results

  1. Parmi le million de golfeurs québécois, on retrouve de nombreux professionnels qui jouent pour faire des affaires. Quels terrains choisissent-ils ? Pour en lire plus...
  2. À l'instar de Barack Obama, le candidat républicain plaide pour une reprise rapide des négociations sur le plan de sauvetage. Il se retrouve toutefois dans une position plus délicate que son adversaire. Pour en lire plus...
  3. Parmi les boutiques qui seront fermées, on en retrouve à Montréal, Laval, Québec et Mont-Tremblant. D'autres magasins seront fermés en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique. Pour en lire plus...
  4. 15 mai 2007 | Léonie Laflamme-Savoie , LesAffaires.com Pour le mois de mai, l’indice Jobboom est à un sommet jamais égalé depuis un an en grimpant à 95,5%. L’indice a fait un bond de 2,5 points pour le mois de mai avec la création de 10 900 emplois. Cette création d’emploi est toutefois moindre que celle réalisée au mois d’avril. Depuis les 12 derniers mois ce sont 108 300 postes qui ont été créés dans l’économie québécoise. C’est le secteur du commerce qui a créé le plus grand nombre d’emplois avec un gain total de 10 200 postes. On retrouve en deuxième place le secteur des services et la construction avec 9700 postes chacun ainsi que le transport et l’entreposage avec 5000 postes. Du coté des pertes on retrouve les secteurs de la fabrication avec 9600 postes en moins ainsi que les services professionnels, scientifiques et techniques avec une perte de 5000 emplois. L’Ontario enregistre un indice de 85,5%, favorable, avec un recul de 3,3 points imputable à une perte de 16 800 emplois durant le mois d’avril. Toutefois, pour les 12 derniers mois la balance de la création d’emploi demeure positive avec 71 400 postes créés. L’indice Jobboom est une prévision de la force de l’emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux 10 dernières années. Plus l’indice est élevé, plus le marché de l’emploi est favorable.
  5. Curieusement, plus de la moitié des restaurants fautifs sont des restaurants asiatiques. Le pire (ou le champion) de l'insalubrité : l'Eggspectation du Vieux-Montréal. 26 000$ d'amendes en 2012 dont plus de 6 pour "vermine" Je vous souhaite que votre restaurant préféré ne se retrouve pas sur cette carte : http://www.journaldemontreal.com/inspections-aliments
  6. Plusieurs projets de Montréal s'y retrouve. Belle interface... http://top100projects.ca/map/
  7. Le 1000 de la Gauchetière est le plus haut édifice de Montréal avec ses 51 étages et ses 205 mètres (niveau de la rue de la Gauchetière O). Cet édifice rîme avec prestige et élégance par sa construction et par ses services. Seule partinoire intérieure dans un édifice de Montréal, on peut y patiner toute l'année. Le nombre appréciable de restaurants permet aux travailleurs, aux patineurs et aux visiteurs de manger dans un environnement des plus exquis du centre-ville (en comparaison avec Eaton Center ou Montréal Trust). Avec ses 5 étages de stationnement souterrain, cet édifice possède une des plus grande capacité de stationnement intérieure du centre-ville avec service de lave-auto. Connecté au Montréal Souterrain (RESO), on peut facilement accéder directement à la Place Bonaventure, à la Gare Centrale, au Centre Bell, au 1250 Boul. René-Lévesque Ouest (IBM Marathon) et à la Gare Windsor. On peut également accéder directement, sans sortir dehors aux Stations Bonaventures, Lucien l'Allier et Square Victoria. Le 1000 de la Gauchetière est également un terminus d'autobus du nom du Terminus du Centre-Ville de l'Agence Métropolitaine de Transport où on y retrouve les circuits du Longueuil RTL, des C.I.T et d'autres organismes de transport en commun. On y retrouve également une billetterie au niveau des restaurants et de l'Atrium du 1000. Dans cette discution, j'invite les membres de d'apposer leurs photos, leurs anecdotes, leur histoires personnelles, leurs expériences dans cet édifice. Il serait apprécié d'avoir des photos de sa construction.
  8. Google soufflera 10 bougies cette semaine. Une décennie passée à tenter d'organiser le réseau Internet, sa mission d'entreprise, qui se retrouve jusque dans son nom. Pour en lire plus...
  9. Hausse des exportations du Québec en septembre. Bonne nouvelle économique pour le Québec: les exportations y ont crû, en septembre 2013, tant à l'international que vers les États-Unis, vers l'Europe et vers l'Asie, a fait savoir mercredi l'Institut de la statistique du Québec. Ainsi, les exportations vers les États-Unis ont crû de 7% en septembre dernier - celles-ci représentent près de 71% de l'ensemble des exportations du Québec. Parmi les produits en forte croissance, on retrouve les aéronefs. Les exportations internationales du Québec ont augmenté de 3,9% en septembre, comparativement à seulement 1,7% pour le Canada. Pour les neuf premiers mois de 2013, le volume cumulatif de ces exportations est plus élevé de 4,5% qu'à la période correspondante de 2012. Les exportations vers l'Europe ont crû de 9,3% - celles-ci représentent 11% de l'ensemble des exportations. Encore là, les aéronefs arrivent en tête de liste, suivis des moteurs d'aéronefs et du matériel de transport autre. Les exportations vers l'Asie ont connu une hausse de 24,6% -elles comptent pour près de 9% des exportations du Québec. Parmi les produits les plus exportés, on retrouve les aéronefs, les machines destinées au commerce. http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201311/20/01-4712713-hausse-des-exportations-du-quebec-en-septembre.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=lapresseaffaires_LA5_nouvelles_98718_accueil_POS4
  10. Enfin une bonne nouvelle *** Le secteur manufacturier retrouve son niveau d'avant 2008 http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/manufacturier/le-secteur-manufacturier-retrouve-son-niveau-d-avant-2008/568948 C’est une bonne nouvelle qu’avait à annoncer ce matin les Manufacturiers et Exportateurs du Québec : le secteur manufacturier a retrouvé en mars le niveau d’avant la crise économique mondiale de 2008. La création de PME ou leur expansion fait moins de bruit que la fermeture de grosses usines comme Electrolux, à L’Assomption, mais les dernières statistiques montrent un dynamisme certain. Si les ventes de biens manufacturiers au Canada, en mars, ont augmenté de 216 M$ pour atteindre près de 51 G$ (milliards de dollars), c’est essentiellement parce les ventes au Québec ont cru de 243 M$ au cours du même mois. Cette augmentation au Québec suit une légère baisse de 15 M$ en février et une hausse de 355 M$ en janvier. Ce qui a permis au secteur manufacturier québécois de retrouver son niveau de ventes de 12 G$ de 2007. En 1994, à l’aube de l’Accord de libre-échange nord-américain, l’ALENA, les ventes manufacturières au Québec se chiffraient à 7 G$. Cet accord allait fournir une poussée d’adrénaline au secteur manufacturier dont les ventes ont grimpé à 12 G$ au début du 21e siècle. La période 2001 à 2007 en a été une de relative stabilité. Puis, la crise de 2008 a amputé 2 G$ de ventes au bilan de 2009. Il aura donc fallu quatre ans pour récupérer ces 2 G$. Audrey Azoulay, directrice des affaires publiques et relations gouvernementales de MEQ, se réjouit de cette bonne nouvelle mais préfère attendre avant de sabrer le champagne. «La baisse du dollar canadien a sans doute à voir avec la bonne performance du secteur manufacturier. La question est de savoir comment va évoluer notre dollar au cours des prochains mois. Et puis, le faible coût de l’énergie aux États-Unis, surtout à cause de l’exploitation massive du gaz de schiste, fait un dure concurrence à nos entreprises.»
  11. Le projet de redéveloppement du pôle Rolland-Therrien avance. Le secteur est délimité par le boulevard Rolland-Therrien, la rue Gentilly, la rue d'Auvergne et le fleuve/rte 132. Un site Web a été mis en ligne : polerolandtherrien.com Le site contient des documents et on peut voir l'évolution de ce projet. Sur le site on décrit le projet l'histoire et on y retrouve même un forum. Un bel outil que la ville de Longueuil a développé pour impliquer et faire participer la population... voyons la suite... Esquisse de l'une des options de proposition préliminaire.
  12. Il y a plusieurs types d'appartements à Montréal. On connait tous un peu l'histoire de nos fameux duplex et triplex et de leurs escaliers extérieur que l'on retrouve entre autre dans les arrondissements du Plateau, Sud-Ouest, Hochelaga Maisonneuve, etc. Mais on retrouve aussi un autre type de logement assez typique. Je parle bien sûr de ceux qui regorgent les quartiers de Lasalle et St-Léonard (et presque tous les quartiers plus éloignés du centre-ville). Sans nécessairement les trouver attirant, je suis curieux de savoir leur histoire. Quelqu'un en connait un peu plus sur le sujet? Exemple :
  13. Chantiers Davie affirme que la continuité de son exploitation dépend de sa capacité à trouver du financement supplémentaire. Pour en lire plus...
  14. Bonjour, bonjour. Je suis passé à côté de Farine Five Rose il y a deux semaines et un belle surprise m'attendait ! Wow ! Comme neuve !
  15. Bonsoir, J'ai créé un groupe sur flickr avec les photos aériennes de MTL qu'on y retrouve. http://www.flickr.com/groups/montrealfromsky/ C'est à voir, de très belles photos des membres !
  16. Le Journal de Montréal 20/05/2007 Interrogés dans un sondage sur les qualités et les défauts qu'ils se reconnaissent, les Québécois disent d'abord se trouver chaleureux et ouverts d'esprit... mais aussi chialeux et mous. Sondés sur le site de l'Indice relatif du bonheur, les 1 465 répondants devaient classer dans l'ordre dix qualités qui les caractérisent bien et faire de même avec dix défauts. En tête de liste des qualités, on retrouve chaleureux, ouvert d'esprit, généreux, débrouillard. Alors qu'en dixième place on retrouve discipliné, juste après optimiste et courageux. «Je ne suis pas surpris des résultats, on est un peuple un peu complexé, c'est triste mais c'est la réalité», avance Pierre Côté, auteur des enquêtes réalisées sur le site de l'Indice relatif du bonheur qu'il a lui-même créé. Plaignard, mou, complexé... Les pires défauts des Québécois seraient justement selon eux, par ordre d'importance, d'être plaignard, mou, complexé et paresseux. Intolérant, immature et prétentieux arrivent respectivement en huitième, neuvième et dixième places. Fait intéressant, les plus jeunes Québécois se disent beaucoup moins complexés que les gens de plus de 55 ans et les personnes détenant un diplôme universitaire. Les plus jeunes nous auraient-ils débarrassés de l'expression «né pour un petit pain»? «C'est l'aspect positif du sondage. Les jeunes ne sont pas complexés. Pour eux, il n'existe pas de frontières. Ils n'ont pas connu la restriction liée à la religion ou à l'argent», croit Pierre Côté. Les jeunes plus sévères Une forte proportion de ces jeunes, soit 24%, juge que les Québécois sont paresseux. Une donnée qui ne devrait pas déplaire à l'ancien premier ministre Lucien Bouchard. «Ils sont sévères, mais il y a peut-être une part d'autoévaluation là-dedans.» De façon générale, les Québécois sont probablement trop critiques envers eux-mêmes, nuance-t-il. «On n'est pas si pires que ça !» Le sondage réalisé par l'IRB a été tenu auprès de 1 465 répondants. La marge d'erreur est de 2,5%. Les 5 défauts les moins tolérés des québécois: 1) Une personne hypocrite 2) Une personne malhonnête 3) Une personne menteuse 4) Une personne manipulatrice 5) Une personne malpropre (Source: Indice relatif du bonheur )