Search the Community

Showing results for tags 'record'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 87 results

  1. Victoriaville bien de battre son record d'investissements (rénovations-constructions), 105 millions pour 2012. Le record datait de 2010. Ville avec un taux de chômage d'environ 5%. http://www.lanouvelle.net/Economie/Construction-et-immobilier/2013-01-03/article-3149984/Victoriaville-eclipse-son-dernier-record/1 http://www.journaldemontreal.com/2012/12/23/la-ruee-vers-les-bois-francs
  2. Le Musée des beaux-arts de Montréal a attiré plus d'un million de visiteurs en 2013 Mise à jour le lundi 17 mars 2014 à 10 h 51 L'année 2013 a été une année record pour le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). Pour la première fois en 153 ans d'histoire, plus d'un million de personnes ont participé au cours de l'année à l'une des activités de l'institution montréalaise (visites de collections et d'expositions temporaires, participations aux ateliers, conférences éducatives, concerts, etc.) Autre record : le musée compte désormais 88 000 membres, ce qui en fait l'institution muséale canadienne la plus populaire sur ce plan. Chihuly, l'expo la plus populaire de la décennie À l'été 2013, l'exposition des oeuvres monumentales du sculpteur de verre Dale Chihuly, a attiré, selon les chiffres fournis par l'institution, près de 280 000 visiteurs, la plus importante fréquentation au MBAM au cours des 10 dernières années. Le MBAM tente d'ailleurs d'acquérir par voie de dons du public Le soleil, œuvre emblématique de l'artiste (notre photo). Au programme en 2014 La saison contemporaine du MBAM propose deux expositions majeures : Peter Doig en première américaine et 1+1 = 1, quand les collections du Musée des beaux-arts et du Musée d'art contemporain de Montréal conversent. Par ailleurs, l'exposition La BD s'expose au Musée, amorcée en 2013, se poursuit, mettant en valeur le travail de 15 bédéistes de La Pastèque inspirés par la collection du musée. L'été devrait quant à lui être consacré aux arts décoratifs et au design avec deux expositions en exclusivité canadienne, dont une présentant la collection de joaillerie de l'orfèvre des tsars Fabergé. Et cet automne, pour souligner le centenaire de la Première Guerre mondiale, des toiles d'importants maîtres de l'art français postimpressionniste et de l'expressionnisme allemand seront rassemblées, de Van Gogh à Gauguin en passant par Kandinsky et Kirchner.
  3. D'autres indicateurs montrent toutefois que le taux de chômage a atteint un record inégalé depuis quatre ans. Pour en lire plus...
  4. Que fait le huard à barboter autour de la ligne de la parité pendant que les matières premières sont en feu et que le baril de pétrole bat record sur record? Pour en lire plus...
  5. Le fabricant de jouets Mattel est condamné à une amende record de 2,3 millions de dollars américains pour avoir commercialisé des jouets contaminés au plomb, en 2007. Pour en lire plus...
  6. Le déficit américain dépasse les 1000 milliards Publié le 13 juillet 2009 à 14h05 | Mis à jour à 14h07 Agence France-Presse Washington Le déficit budgétaire des États-Unis s'est encore alourdi en juin pour dépasser les 1000 milliards de dollars à l'issue de ce neuvième mois de l'exercice 2008-2009, selon les chiffres officiels publiés lundi à Washington. Le déficit de l'État fédéral s'est creusé de 94,318 milliards de dollars au mois de juin, indique le département du Trésor dans son rapport mensuel sur le budget. C'est un déficit record pour un mois de juin, mais c'est un peu moins que ce que prévoyaient les analystes (97,0 milliards). En conséquence, le déficit cumulé depuis octobre 2008, premier mois de l'exercice en cours, atteignait 1086,263 milliards de dollars à la fin du mois de juin. Le déficit cumulé ne cesse de franchir des records depuis le mois de février. Selon les projections du Bureau du budget du Congrès, il devrait dépasser la somme pharaonique de 1800 milliards de dollars à la fin de l'exercice, le 30 septembre 2009. Le mois de juin est traditionnellement un mois d'excédent budgétaire, mais comme les mois précédents, les comptes de l'État ont été affectés par la baisse des recettes fiscales liées à la crise (la collecte des impôts étant moindre du fait de la baisse des revenus des entreprises et des ménages) et la hausse des dépenses liées à la récession (relance budgétaire et hausse des prestations sociales). Les recettes de l'État ont ainsi atteint 215,364 milliards de dollars en juin, soit 17% de moins qu'un an plus tôt. C'est le 14e mois de baisse consécutive des recettes en glissement annuel. Les dépenses ont connu un mouvement inverse, progressant de 37% sur un an, pour atteindre 309,682 milliards de dollars, un record pour un mois de juin. Juin a été le neuvième mois consécutif de déficit. Il faut remonter à mars 1992 pour retrouver une série de soldes négatifs plus longue (11 mois).
  7. Un mois de septembre record pour l'immobilier à Montréal Publié le 07 octobre 2009 à 10h08 | Mis à jour à 10h11 Émilie Bilodeau lapresseaffaires.com Le nombre de transactions immobilières conclues dans la région métropolitaine de Montréal a augmenté de 5 % en septembre 2009, comparativement au même mois de l'année 2008. Un mois de septembre record s'est réjoui Michel Beauséjour, chef de la direction de la Chambre immobilière du Grand Montréal, par voie de communiqué. «Septembre 2009 est le meilleur mois de septembre jamais enregistré sur le marché de la revente à Montréal. Les conditions de marché étant maintenant équilibrées, les acheteurs tout comme les vendeurs y trouvent leur compte», a-t-il indiqué. En termes de ventes, l'unifamiliale a mené le bal : les transactions ont connu une croissance de 8 % en septembre 2009 par rapport au même mois l'an dernier. Les ventes de copropriétés et celles de plex ont également augmenté de 1 % et 3 %. Le prix des propriétés a aussi continué de croître. Le prix médian des maisons unifamiliales et des copropriétés a haussé de 7%. Le prix des plex, eux, ont augmenté de 5 %. «La progression constante et graduelle du prix des propriétés dans la région démontre encore une fois que Montréal est non seulement un endroit où il fait bon vivre, mais aussi un excellent investissement pour les propriétaires», ajoute Michel Beauséjour. Le secteur de Vaudreuil-Soulanges s'est illustré avec une hausse des ventes immobilières de 40%, la meilleure performance de la région métropolitaine de Montréal.
  8. Alors que le port de Montréal a connu un premier semestre meilleur que l'année record 2007, le port de Rotterdam s'intéresse à la vision de développement durable du PDG Patrice Pelletier. Pour en lire plus...
  9. La revente a plus progressé que prévu en juillet mais les stocks ont atteint un niveau record, ce qui laisse prévoir une résorption lente de la crise immobilière. Pour en lire plus...
  10. Les prix des logements aux États-Unis ont enregistré une nouvelle baisse record en juillet, chutant de 16,3% sur un an. Pour en lire plus...
  11. En juillet dernier, avec un volume record de transactions trois fois plus élevé que la moyenne, on a assisté à la fin de la saignée qui a touché le fonds négocié en Bourse regroupant les bancaires et les financières. Pour en lire plus...
  12. Hausse des taxes sur l'alcool et crise économique ont fait chuter les ventes de bière au Royaume-Uni au quatrième trimestre 2008 à un rythme jamais vu pour cette période de l'année. Pour en lire plus...
  13. Après avoir connu une année record en 2007, le marché de la revente de résidences dans la grande région de Montréal a reculé de 7% l'an dernier. Pour en lire plus...
  14. Le déficit budgétaire des États-Unis pour l'exercice 2008-09 devrait atteindre le montant exceptionnel de 1200 G$ US. Pour en lire plus...
  15. Les prix à la production aux États-Unis ont chuté en octobre à un rythme qui constitue un record depuis que cette statistique est établie, c'est-à-dire depuis 1947. Pour en lire plus...
  16. http://www.huffingtonpost.ca/2011/10/19/yvon-gingras-quebec-drunk-driving_n_1020885.html When will the idiots in Quebec change the law? Are they waiting for one of them or one of their family members to be run over
  17. Par John LeBlanc pour MSN Autos Top 10 des contraventions pour excès de vitesse au Canada Comment se voir attribuer 42 points de démérite Le conducteur d'un VUS BMW croyait sans doute pouvoir faire un excès de vitesse à 3 heures du matin sur l'Autoroute Ville-Marie, à Montréal, en février 2011. Le véhicule a été surpris à rouler à 240 km/h dans une zone de 70. Bien que la vitesse ne constitue pas le record canadien en la matière, les pénalités imposées l'ont été. En plus d'une amende de 2598 $, le conducteur a vu son permis suspendu pour six mois et a reçu le record de 42 points de démérite. Source : CBC News http://auto.ca.msn.com/photos/galerie.aspx?cp-documentid=27970303&page=9
  18. I've consulted the following document: http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/bilan2015.pdf Page. 82 in 1996/1997 Quebec recorded its worst interprovincial demographic losses. In 2013/2014, we're getting very close to historical records. Not good. Toronto is uncorking the champagne at our cost.
  19. Le pont Champlain et l'échangeur Turcot à remplacer, les pannes qui semblent à répétition dans le métro, le réseau d'eau en piètre état, mais surtout les pertes d'emplois qui se comptent par milliers depuis un an. À première vue, on pourrait croire que Montréal est sur le point de s'effondrer. Or, ce n'est pas le cas, soutient Richard Deschamps, vice-président du comité exécutif et responsable des grands projets et du développement économique à la Ville de Montréal. «Comme la majorité des grandes villes en Occident, le secteur manufacturier se métamorphose à Montréal. Plusieurs emplois migrent entre autres vers les pays émergents. Sur les 47 000 emplois perdus au Québec entre février 2011 et février 2012, il s'en est perdu 12 500 à Montréal. Ce qui est désolant, c'est que les gens ne retiennent que les mauvaises nouvelles. Ils ont tendance à oublier qu'il y a plusieurs autres secteurs où ça va bien», explique M. Deschamps. Selon lui, les secteurs des technologies de l'information (TI) et du divertissement se portent très bien avec plus de 120 000 emplois. Bien sûr, ces secteurs sont en concurrence avec Toronto, Vancouver, de même que le reste de la planète. Mais il n'en demeure pas moins que la conception de jeux vidéo, de logiciels informatiques, voire d'applications pour les téléphones intelligents, mais aussi la production et la postproduction télévisuelle et cinématographique sont sur une lancée depuis plusieurs années à Montréal. L'arrivée récente dans la métropole québécoise d'entreprises comme Square Enix, Sava Transmedia, Playfish et autres Warner Brothers en sont des exemples probants, indique Richard Deschamps. Outre les TI, qui totalisent quelque 5000 entreprises, Montréal peut également compter sur une flopée de grappes technologiques hautement compétitives, dont l'aérospatiale (40 000 emplois), les sciences de la vie et les technologies de la santé (43 000 emplois), de même que les technologies propres (400 entreprises). Boom immobilier Au chapitre de l'immobilier, la ville de Montréal vit actuellement un boom comme elle n'en a pas connu depuis Expo 67, affirme le vice-président du comité exécutif. Près de 60 grues s'activent actuellement dans le ciel de l'île. Montréal compte 197 chantiers de plus de plus de cinq millions, pour un total d'environ 17 milliards d'investissements publics et privés. «Le taux d'inoccupation dans le secteur commercial était de 8,4% l'an dernier; il est maintenant de 6,3%. Il est en train de se passer quelque chose, dit M. Deschamps. Je ne peux pas nommer de noms, ni dévoiler de projets, mais je peux vous affirmer que d'ici 12 à 24 mois, il va y avoir une nouvelle émergence de tours mixtes condos-bureaux.» Record historique Le Port de Montréal est lui aussi en pleine effervescence. En 2011, 28,5 millions de tonnes métriques de marchandises y ont été manutentionnées. Un record historique. Le port annonçait il y a quelques semaines un investissement de 16 millions afin d'améliorer la logistique et augmenter sa capacité de manutention. «Les gens l'oublient, mais le Port de Montréal est l'un des plus importants en Amérique du Nord. Il supplante celui de New York», affirme Richard Deschamps. Aussi, ajoute-t-il, les secteurs de la restauration, de l'hôtellerie et du tourisme dans son ensemble fracassent des records ces dernières années. En 2011, Montréal a en effet connu sa meilleure année au chapitre du tourisme avec plus de 7,8 millions de visiteurs. L'aéroport Montréal-Trudeau a reçu 13,7 millions de passagers, un record de tous les temps. Idem pour le Palais des congrès où il s'est tenu (un autre record) quelque 340 événements. Selon Marie-Claire Dumas, directrice générale de la conférence régionale des élus (CRE) de Montréal, la métropole traverse certes une période de morosité dans le secteur manufacturier. «On est en train de migrer vers une économie de la création et de l'innovation. Montréal est d'ailleurs perçu comme un endroit hot dans le monde en ce moment», dit-elle. Dans la foulée, un plan quinquennal (2010-2015) baptisé Montréal Métropole du 21e siècle a été mis de l'avant par la CRE et ses partenaires. Objectif: miser sur le potentiel humain, la créativité, l'éducation et le savoir, l'entrepreneuriat et les secteurs émergents, de même que l'environnement. «On a tous les atouts pour réussir. Montréal a reçu 22 prix en 2011. Les médias de partout dans le monde parlent de nous. Nous sommes la capitale canadienne en matière de recherche universitaire. Dans le top 20 en Amérique du Nord, nous sommes en septième place pour ce qui est de la concentration d'emplois en haute technologie. La ville compte 25 000 étudiants internationaux. Ce n'est pas rien», dit-elle. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/portfolio/developpement-economique-regional-2012/portrait-2012-montreal/201203/29/01-4510556-la-metropole-na-pas-dit-son-dernier-mot.php'>http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/portfolio/developpement-economique-regional-2012/portrait-2012-montreal/201203/29/01-4510556-la-metropole-na-pas-dit-son-dernier-mot.php http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/portfolio/developpement-economique-regional-2012/portrait-2012-montreal/
  20. Le bateau qui a reçu la fameuse canne au pommeau d'or est un pétrolier. Ces bateaux sont d'ailleurs plus nombreux dans la voie maritime à hauteur de Montréal, ce qui explique la bonne performance du port en 2011. http://www.radio-canada.ca/emissions/telejournal_18h/2011-2012/Reportage.asp?idDoc=193791
  21. Les tenues bigarrées de Jean Paul Gaultier et les guerriers chinois en terre cuite ont valu l'an dernier au Musée des beaux-arts de Montréal la plus forte fréquentation de son histoire, soit quelque 767 000 visiteurs d'avril 2011 au 31 mars 2012. Le succès remporté par ces deux expositions a permis de faire voler en éclats le record précédent de 636 219 visiteurs, établi en 2007-2008 grâce aux expositions dédiées à l'art cubain, au couturier Yves Saint-Laurent et Wharol Live. Il s'agit pour le MBAM d'une hausse de 20 % par rapport à ce record précédent et de 36 % par rapport à l'an dernier. Le MBAM doit une fière chandelle à L'empereur guerrier de Chine et son armée de terre cuite, qui a permis l'entrée de plus de 250 000 visiteurs à ses tourniquets. Les mannequins animés de Gaultier ont fait tourner la tête de 175 000 visiteurs alors que le redéploiement des collections permanentes a joué un rôle marquant dans l'atteinte de ce nouveau record. http://www.ledevoir.com/culture/arts-visuels/346642/767-000-visiteurs-en-2011-2012
  22. Vers un record en revente de maisons à Montréal 8 mai 2007 - 10h01 LaPresseAffaires.com Michel Munger Si la tendance se maintient, le marché montréalais de la revente de maisons et de condos se dirige vers une autre année record. C'est ce qu'affirme la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) mardi matin en dévoilant le bilan des quatre premiers mois sur son territoire. La CIGM a relevé une hausse de 11% de l'activité de janvier à avril, pour un total de 21 908 transactions sur le système MLS. La revente de condos a été le secteur le plus grouillant, avec une croissance de 14% à 853 transactions. Le prix moyen a aussi augmenté, soit de 6% à 204 000 $ l'unité. Du côté des maisons unifamiliales, les transactions ont crû de 11% à 14 242 alors que le prix moyen a monté de 6% à 223 000 $. Au total, le marché a enregistré un volume de ventes de 4,9 G$, soit un bond de 10%. Et de janvier à avril, les nouvelles inscriptions ont augmenté de 2% à 39 563 sur le système MLS. «Le volume de transactions est exceptionnel depuis le début de l'année", indique Michel Beauséjour, chef de la direction de la CIGM. Tous les indicateurs économiques continuent de pointer dans la bonne direction. Entre autres, la bonne performance du marché de l'emploi au premier trimestre est de bon augure pour le marché de la revente au cours des prochains mois.» «Selon un récent sondage effectué auprès des consommateurs de la région métropolitaine de Montréal, ajoute M. Beauséjour, les intentions d'achat ou de vente d'une propriété se maintiennent comparativement à l'an dernier.» «Cela laisse aussi présager que le marché de la revente continuera d'être très vigoureux au cours des mois à venir», prédit le patron de la Chambre. Maisons unifamiliales (1er trimestre 2007) Secteurs Prix moyen Variation Montréal 335 000 $ 4% Laval 227 000 $ 7% Montérégie 210 000 $ 6% Laurentides 200 000 $ 6% Lanaudière 170 000 $ 9%
  23. En France, un train a officiellement battu le record du monde de vitesse d'un TGV sur rails en atteignant 574,8 km/h:eek: . Le précédent record avait été établi en 1990 et était de 515,3 km/h. Ce nouveau record a été homologué par deux huissiers présents à bord de la rame baptisée V150. Il a été enregistré à environ 200 kilomètres de Paris, sur la ligne à grande vitesse Est-européenne reliant Strasbourg à Paris. Le record absolu de vitesse atteint par un train demeure 581 km/h. Il a été enregistré en 2003 au Japon par le Maglev, un train à lévitation magnétique
  24. Canada's housing market cools Home prices are still rising but much more slowly.Tyler Anderson/National PostHome prices are still rising but much more slowly. Resale price growth lowest in seven years Garry Marr, Financial Post Published: Friday, June 13, 2008 More On This Story TORONTO -- The Canadian real estate market is being flooded with homes, causing prices to start falling in some key markets, according to the Canadian Real Estate Association. The average price of a home sold last month in the country's top 25 markets was $337,071, an all-time record. But that record price was only up 1.1% from May, 2007 -- the smallest year-over-year increase in seven years. "The record number of new listings means more opportunities for buyers," said Gregory Klump. chief economist with CREA. "The resale housing market has evolved in just a few short months." CREA said there were 67,628 new units on the market in May, a 7% jump from last year. It was the second straight month that a record number of houses has gone on sale. The impact on prices is being felt most keenly in Alberta. The average price of a home sold in Calgary last month was $418,881, a 2.4% drop from a year ago. Edmonton sale prices averaged out at $340,499, down 4.8% from a year ago. Unit sales in both Alberta cities are also plummeting. Calgary homes sales were off 34.2% from a year ago while Edmonton sales were down 34.8% during the same period. The home sales are dropping across the country. CREA said on a national basis sales were off 16.9% in May from a year earlier.
  25. Le cours du baril de pétrole dépasse le seuil de 139$US à New York et de 138$US à Londres. Un record. Pour en lire plus...