Search the Community

Showing results for tags 'réunion'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 18 results

  1. Le sauvetage des banques reste en plan 25 septembre 2008 - 20h17 Agence France-Presse Olivier Knox Le sauvetage du système bancaire américain restait à l'état de plan jeudi soir, malgré une réunion exceptionnelle des responsables du Congrès autour du président George W. Bush et des deux prétendants à sa succession John McCain et Barack Obama. «Je pense que nous finirons par avoir un accord mais il reste du travail à faire», a déclaré le candidat démocrate à la présidentielle, Barack Obama, à l'issue de la réunion exceptionnelle à la Maison Blanche consacrée aux 700 milliards de dollars que l'administration Bush souhaite injecter dans le système bancaire. Il y a «beaucoup de questions à régler» mais «nous faisons des progrès», a déclaré Jim Manley, porte-parole du chef de la majorité démocrate du Sénat Harry Reid. A l'ouverture de la réunion, M. Bush avait indiqué qu'il espérait «parvenir à un accord très rapidement». «Nous faisons face à une grave crise économique, si nous n'adoptons pas une loi», avait dit le président, tout en se félicitant «de l'esprit de coopération au-delà des partis» qui a prévalu jusque là. La perspective d'un accord imminent a soutenu jeudi les places financières en Europe et en Amérique. Juste avant la rencontre, des parlementaires avaient annoncé les grandes lignes de l'accord auquel ils travaillent depuis près d'une semaine. Le président de la commission bancaire du Sénat, Christopher Dodd, a annoncé que les négociateurs des deux partis allaient soumettre le texte de leur accord à leurs collègues et aux responsables du département du Trésor. «Nous sommes arrivés à un accord fondamental sur une série de principes», a déclaré M. Dodd à la presse. La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a rapporté que la Maison Blanche avait donné son accord aux principes que les démocrates souhaitaient incorporer au plan, notamment l'indulgence envers les propriétaires immobiliers insolvables et la limitation des indemnités des dirigeants bancaires. Les démocrates ont dévoilé jeudi un projet de sauvetage de 56,2 milliards de dollars en faveur des familles frappées par la crise financière. Mais l'influent sénateur républicain Richard Shelby a assuré qu'il n'y avait toujours pas d'accord, dénonçant «des failles» dans le plan présenté au Congrès par le secrétaire au Trésor Henry Paulson. «Même si le plan Paulson marchait parfaitement, ce dont doutent beaucoup de gens y compris près de 200 économistes, il ne stimulerait pas le crédit, il n'aiderait pas les propriétaires immobiliers et ne relancerait pas l'économie», a-t-il asséné. «Nous ne sommes pas tombés dans cette situation en quelques jours et nous n'en sortirons pas non plus en quelques jours», a-t-il ajouté. Intervenant solennellement mercredi soir à la télévision, George W. Bush n'avait pas hésité à parler d'«économie en danger» et de «période sans précédent pour l'économie américaine», dans l'espoir de convaincre le Congrès de s'entendre au plus vite. MM. McCain et Obama avaient de leur côté publié un communiqué commun mercredi, mettant de côté la campagne électorale pour appeler à l'union sacrée autour du plan de sauvetage. Le candidat démocrate insiste toutefois pour tenir comme prévu vendredi soir son premier débat télévisé l'opposant à John McCain, alors que ce dernier souhaite le reporter afin de se consacrer entièrement à la crise. Le sauvetage du système bancaire américain restait à l'état de plan jeudi soir, malgré une réunion exceptionnelle des responsables du Congrès autour du président George W. Bush et des deux prétendants à sa succession John McCain et Barack Obama. «Je pense que nous finirons par avoir un accord mais il reste du travail à faire», a déclaré le candidat démocrate à la présidentielle, Barack Obama, à l'issue de la réunion exceptionnelle à la Maison Blanche consacrée aux 700 milliards de dollars que l'administration Bush souhaite injecter dans le système bancaire. Il y a «beaucoup de questions à régler» mais «nous faisons des progrès», a déclaré Jim Manley, porte-parole du chef de la majorité démocrate du Sénat Harry Reid. A l'ouverture de la réunion, M. Bush avait indiqué qu'il espérait «parvenir à un accord très rapidement». «Nous faisons face à une grave crise économique, si nous n'adoptons pas une loi», avait dit le président, tout en se félicitant «de l'esprit de coopération au-delà des partis» qui a prévalu jusque là. La perspective d'un accord imminent a soutenu jeudi les places financières en Europe et en Amérique. Juste avant la rencontre, des parlementaires avaient annoncé les grandes lignes de l'accord auquel ils travaillent depuis près d'une semaine. Le président de la commission bancaire du Sénat, Christopher Dodd, a annoncé que les négociateurs des deux partis allaient soumettre le texte de leur accord à leurs collègues et aux responsables du département du Trésor. «Nous sommes arrivés à un accord fondamental sur une série de principes», a déclaré M. Dodd à la presse. La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a rapporté que la Maison Blanche avait donné son accord aux principes que les démocrates souhaitaient incorporer au plan, notamment l'indulgence envers les propriétaires immobiliers insolvables et la limitation des indemnités des dirigeants bancaires. Les démocrates ont dévoilé jeudi un projet de sauvetage de 56,2 milliards de dollars en faveur des familles frappées par la crise financière. Mais l'influent sénateur républicain Richard Shelby a assuré qu'il n'y avait toujours pas d'accord, dénonçant «des failles» dans le plan présenté au Congrès par le secrétaire au Trésor Henry Paulson. «Même si le plan Paulson marchait parfaitement, ce dont doutent beaucoup de gens y compris près de 200 économistes, il ne stimulerait pas le crédit, il n'aiderait pas les propriétaires immobiliers et ne relancerait pas l'économie», a-t-il asséné. «Nous ne sommes pas tombés dans cette situation en quelques jours et nous n'en sortirons pas non plus en quelques jours», a-t-il ajouté. Intervenant solennellement mercredi soir à la télévision, George W. Bush n'avait pas hésité à parler d'«économie en danger» et de «période sans précédent pour l'économie américaine», dans l'espoir de convaincre le Congrès de s'entendre au plus vite. MM. McCain et Obama avaient de leur côté publié un communiqué commun mercredi, mettant de côté la campagne électorale pour appeler à l'union sacrée autour du plan de sauvetage. Le candidat démocrate insiste toutefois pour tenir comme prévu vendredi soir son premier débat télévisé l'opposant à John McCain, alors que ce dernier souhaite le reporter afin de se consacrer entièrement à la crise.
  2. Les pays du G20 ont décidé de «prendre toutes les mesures nécessaires pour restaurer la confiance des marchés et la stabilité et minimiser le risque d'une nouvelle crise», selon le communiqué commun publié à l'issue d'une réunion ministérielle des pays avancés et émergents. Pour en lire plus...
  3. L'OPEP prépare une baisse de production substantielle pour sa prochaine réunion, le 17 décembre en Algérie, alors que l'économie mondiale ne cesse de se détériorer, pesant sur la demande de pétrole, et que les prix dégringolent. Pour en lire plus...
  4. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a maintenu samedi ses quotas de production inchangés à 27,3 millions de barils par jour, a annoncé le ministre algérien du pétrole, Chakib Khelil, à l'issue d'une réunion «consultative» du cartel au Caire. Pour en lire plus...
  5. Les dirigeants du groupe des huit pays les plus industrialisés ont annoncé mercredi qu'ils se réuniraient à nouveau rapidement pour mettre au point des stratégies afin de faire face à la crise financière mondiale. Pour en lire plus...
  6. Les prix du pétrole repartaient en nette baisse vendredi à l'ouverture des échanges à New York, dans un marché focalisé sur le ralentissement de la demande malgré la confirmation d'une réunion d'urgence des pays exportateurs. Pour en lire plus...
  7. Les ministres des Finances et les présidents des banques centrales du G7ont commencé une réunion destinée à s'entendre pour présenter un front commun face à la crise. Pour en lire plus...
  8. Vous est-il déjà arrivé de sortir d'une réunion avec la vague impression d'avoir perdu votre temps? Si c'est le cas, c'est que la réunion était mal préparée. Pour en lire plus...
  9. Le 7e ciel pour les clients de l’hôtel Le Dauphin Rivesudexpress.ca VIEUX-LONGUEUIL – Afin d’offrir plus de services à ses clients, l’hôtel Le Dauphin, situé sur la rue Saint-Laurent dans l’arr. du Vieux-Longueuil, souhaite agrandir ses installations. Le bâtiment passerait ainsi de six à sept étages. Un second projet de règlement à cet effet était à l’ordre du jour du conseil d’arr. du Vieux-Longueuil, le 16 août. Il est à noter que ce projet d’agrandissement n’amènera pas l’aménagement de cases de stationnement supplémentaires, car aucune autre chambre ne sera construite à ce nouvel étage. En effet, les propriétaires, Jean-Pierre et Jean-François Milot, prévoient plutôt y ajouter deux salles de réunion, une salle à déjeuner, une salle d’entraînement et une terrasse avec une vue sur Montréal. Selon la Direction de l’urbanisme et du développement durable de la Ville de Longueuil, «le secteur est propice aux bâtiments de grande hauteur».
  10. Un hôtel Quartier à Montréal 4 septembre 2007 - 06h29 Le Soleil Yves Therrien Après le succès du concept «tendance» de son hôtel Quartier de Québec, l'homme d'affaires Louis Drolet aurait l'intention de construire deux autres édifices du même genre à Montréal et à Ottawa. Selon des informations obtenues par Le Soleil et dont les détails devraient être dévoilés aujourd'hui (mardi), l'investissement pour la construction des deux nouveaux hôtels dépasserait les 40 M$. L'hôtel Quartier de Montréal devrait voir le jour en 2009, à l'automne, alors que les travaux devraient être entrepris au cours de l'été 2008. L'immeuble de 152 chambres serait érigé rue Sherbrooke, près de la rue Berri, dans un endroit occupé par de vieux immeubles résidentiels et commerciaux à être démolis. Pour ce qui est de l'hôtel Quartier d'Ottawa, il s'élèverait rue Slater. Les travaux de démolition pour faire place au nouvel hôtel de 150 chambres devraient commencer en 2009 lorsque celui de Montréal aura été inauguré. L'homme d'affaires Louis Drolet aurait d'autres projets d'expansion de son entreprise hôtelière vers les États-Unis notamment pour New York et Miami. Entre-temps, il a entrepris des travaux de rénovation de 5 M$ dans l'hôtel Quartier de l'arrondissement Sainte-Foy pour rajeunir le concept «hôtel-tendance». Dans les deux nouveaux hôtels, M. Drolet appliquerait la touche «tendance» puisque les chambres seront équipées d'écrans de télé plasma, de planchers chauffants et de lavabos design dans les salles d'eau. Il y aurait une piscine intérieure dans chaque hôtel ainsi qu'un restaurant de type «steak house». Les gens d'affaires auront accès à une dizaine de salles de réunion dont l'une au dernier étage et à deux salles de réunion multimédia à la fine pointe de la technologie. M. Drolet est actif dans le milieu des affaires depuis 1990. En 1997-1998, il a acquis deux hôtels Wandlynn à Montréal et le Château Sainte-Adèle, dans les Laurentides. En 1999, il a acheté l'hôtel Quartier de Québec.
  11. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole confirme qu'elle a convoqué ses membres à une réunion extraordinaire, le 29 novembre prochain, au Caire, pour tenter d'enrayer l'effondrement des cours du pétrole. Pour en lire plus...
  12. «Nous allons réduire la production» de pétrole vendredi lors de la réunion d'urgence de l'Opep à Vienne, a affirmé jeudi le président du cartel, Chakhib Khelil. Pour en lire plus...
  13. À quelques heures d'une réunion des pays producteurs de pétrole de l'OPEP, les avis divergent sur la réduction ou non de la production de brut dans le contexte de crise. Pour en lire plus...
  14. Fabuleux nouveau projet domiciliaire de condominiums situé dans le coeur de Pierrefonds. Tout ce que vous recherchez à une même adresse. Localisation pratique sur le boulevard Pierrefonds à une courte distance de l’hôtel de ville, la bibliothèque municipale, le centre culturel et du CLSC. La piste cyclable, à votre seuil de porte, traverse la ville de Montréal. Le projet de condominiums Villas Pierrefonds consiste de deux bâtiments de trois étages qui hébergent 78 unitésreliés d’un air commun au lobby. Dans le lobby vous trouverez une chambre d’exercices complète et une chambre sociale / réunion équipé d’une cuisine complète ainsi qu’une terrasse extérieure pour réceptions/événements spéciaux. Un ascenseur dans chaque bâtiment vous accueille directement à votre nouvelle propriété. Le concierge vous fournira un service impeccable et un sentiment de sécurité rassurant. Venez visiter notre unité modèle dès aujourd’hui. Vousen serez immédiatement emballés. http://villaspierrefonds.com/
  15. Les représentants de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole prévoient de se réunir en session spéciale le 29 novembre prochain pour évoquer la baisse rapide du prix du baril de pétrole brut. Pour en lire plus...
  16. La Chambre a entamé ce matin une réunion au cours de laquelle elle doit débattre pendant 90 minutes sur le plan de sauvetage de 700 G$ US qui a déjà l'appui du Sénat. Pour en lire plus...
  17. Une mer de travailleurs roulent des yeux ou soupirent chaque fois qu'ils sont convoqués à une nouvelle réunion. Quand ils ne grognent pas. Pour en lire plus...
  18. Les bourses asiatiques s'écroulaient de nouveau vendredi, paniquées par la chute de Wall Street, à quelques heures d'une réunion cruciale des grands argentiers du Groupe des Sept. Pour en lire plus...