Search the Community

Showing results for tags 'réduit'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 54 results

  1. Initialement, la tour IBM devait avoir 75 étages. Je crois que ça a été réduit en raison de la limite du Mont-Royal, mais je ne suis pas certain. Habsfan en sait plus que moi sur ce premier projet. http://grandquebec.com/upl-files/tour_ibm.jpg
  2. La banque américaine rapporte un profit réduit au troisième trimestre, mais le marché s'attendait à une perte. Pour en lire plus...
  3. Le géant américain de la distribution déclare un profit net de 77 cents par action au troisième trimestre mais voit des nuages à l'horizon. Pour en lire plus...
  4. Après la Banque Royale mercredi, au moins trois autres institutions financières (Desjardins, TD et la Banque Nationale) ont réduit leurs taux hypothécaires fixes hier. Pour en lire plus...
  5. Le crédit commence à se faire rare, ce qui fait mal à l'avionneur brésilien. En raison de la volatilité de la conjoncture financière, Embraer n'a pas voulu faire de prévisions pour 2010. Pour en lire plus...
  6. Cherchant à minimiser l'impact de ce marché sur ses affaires, la banque torontoise décroche un investissement de 1,05 G$ US du fonds américain Cerberus. Pour en lire plus...
  7. L'opérateur de courses de chevaux Magna Entertainment a affiché mercredi une perte nette de 21,3 millions $ US pour son deuxième trimestre. Pour en lire plus...
  8. Le réseau de télé généraliste réduit ses dépenses afin de faire face aux «fortes baisses» des revenus de publicité. Pour en lire plus...
  9. Bonsoir! Alors, depuis quelques jours, je suis à la recherche de ce casque audio à Montréal. http://www.sennheiser.ca/main.php?node=ct_01&pro=117 Mais pas moyen de le trouver. En fait, j'aimerais juste que l'on m'indique le nom et l'adresse d'une boutique spécialisée dans la vente de ce genre de matériel (je suis prêt à prendre un autre casque), qui possède un choix intéressant de casques. J'ai essayé Futur Shop, la Source, Moog Audio et Microbyte (qui disaient l'avoir, mais en fait nan...). Mais ils n'offrent qu'un choix très réduit. J'ai jeté un œil à la liste de revendeurs sur le site, mais je crois qu'elle n'est pas à jour. Si quelqu'un pouvait m'aider, ça serait zentil
  10. Suis-je le seul à trouver que les fusions municiaples avec la créations des arrondissements suivies des défusions furent les pires erreurs municiaples qui résulte en des villes comme Montréal et Longueuil qui ne fonctionnent pas. Ma solution: refusionner toute l'agglomération, établire une et seule ville centrale sans arrondissements et réduire à 1élu(e) pour 100 000 habitants comme c'est le cas à Toronto, Edmonton, Calgary et même Québec qui a réduit leur nombre d'arrondissements et d'élus.
  11. La crise financière et la diminution de la croissance chinoise préoccupent la direction qui réduit sa production mondiale de produits de l'acier de 30% pour limiter les stocks et stabiliser les prix. Pour en lire plus...
  12. Boom ou bulle? 6 mai 2010 | 06h37 Nathalie Elgrably-Lévy Économiste sénior, Institut économique de Montréal Depuis quelques semaines, c’est la confusion. Face à la hausse fulgurante du prix des maisons, les Québécois sont nombreux à avancer l’hypothèse d’une bulle. En revanche, la classe politique et de nombreux experts au service des grandes banques prétendent qu’en dépit des apparences, la crainte est non fondée, qu’il n’y a pas de bulle… mais qu’il faut néanmoins rester vigilant. Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty a d’ailleurs annoncé en février dernier des mesures pour «prévenir» la formation d’une telle bulle. Doit-on croire ce qu’on nous raconte et présumer qu’il s’agit d’un boom, ou bien nous fier à ce que nous observons et conclure qu’il s’agit d’une bulle? Mais d’abord, comment distinguer les deux phénomènes? Trois conditions doivent habituellement être réunies pour observer une bulle : (1) la hausse des prix est très rapide et disproportionnée; (2) le crédit est facile à obtenir; et (3) des mesures incitatives favorisent involontairement des comportements non désirés. Le cas américain est éloquent. En 1995, Washington oblige les banques à accorder des prêts à des clients peu solvables (subprime). Dès 1996, Fannie Mae et Freddie Mac se lancent dans la titrisation des hypothèques à risque. En 1997, l’Oncle Sam réduit l’imposition des gains en capital provenant de la vente d'une maison. La Réserve fédérale réduit son taux directeur qui passe de 6% en janvier 2001 à 1,75% en décembre 2001, puis à 1% en juin 2003. Comme il fallait s’y attendre, le prix des maisons augmente de manière historique, et les Américains s’endettent au-delà du raisonnable. C’est la bulle! Mais la Fed augmente son taux directeur à partir de 2004, ce qui refroidit le secteur immobilier. Très vite, de nombreux propriétaires sont incapables de respecter leurs obligations financières. Les banques saisissent les maisons, les prix chutent et la bulle éclate. Si les marchés canadien et américain sont différents à plusieurs égards, ils ont en commun plusieurs caractéristiques. Jusqu’à récemment, les Canadiens pouvaient s’acheter une maison sans aucune mise de fonds et avec une hypothèque amortie sur 40 ans. Du jamais vu! À l’instar de la Fed, la Banque du Canada a réduit son taux directeur à 0,25%, un niveau historiquement très bas, tandis que le gouvernement Harper a introduit une série de mesures visant à faciliter l’accès à la propriété (relèvement de la limite de retrait des REER, crédit d'impôt pour l'achat d'une première habitation, etc.). Quant à la Société canadienne d’hypothèques et de logement, elle a augmenté considérablement ses acquisitions de titres hypothécaires. On croirait à un «remake» de l’expérience américaine! Résultat? À l’échelle canadienne, le prix moyen d’une maison a augmenté de 95% de janvier 2000 à février 2010. À Montréal, la hausse atteint 113,2%. La dette des familles canadiennes représente maintenant 142% de leur revenu disponible, ce qui les rend terriblement vulnérables à la moindre hausse des taux d’intérêt. Si ce qui précède ne constitue pas une bulle, ça lui ressemble drôlement! Comme ce fut le cas pour toutes les bulles, celle-ci finira également par éclater. Quand? Je l’ignore, mais ce n’est qu’une question de temps. Et quand les Canadiens subiront la douleur d’une violente correction immobilière, les autorités monétaires et la classe politique chercheront des coupables à lapider sur la place publique. C’est alors qu’il nous faudra rester sourds aux discours tapageurs et nous souvenir des véritables artisans de notre malheur : la Banque centrale qui a adopté une politique monétaire malsaine, et des incitations à l’endettement
  13. Les constructeurs de voitures Ford et General Motors ont enregistré une baisse de leurs ventes en juin. GM réduit sa production de gros véhicules, tandis que certains prédisent sa faillite. Pour en lire plus...
  14. Le géant canadien des télécommunications réduit ses prévisions de croissance, prévoit de nouvelles mises à pied et la vente de certains actifs. Pour en lire plus...
  15. Frappé par la baisse mondiale des ventes de véhicules, le géant Toyota se départ de la moitié de ses employés temporaires tandis que Honda réduit sa production annuelle de véhicules. Pour en lire plus...
  16. La crise économique frappe de plein fouet le géant japonais Toyota qui se voit dans l'obligation de réduire de moitié ses prévisions de profits pour l'exercice 2008-2009. Pour en lire plus...
  17. Dividende abaissé de 82% Alcoa réduit ses projets d’investissement de 1G$ US 17 mars 2009 - 06h37 http://argent.canoe.com/lca/infos/etatsunis/archives/2009/03/20090317-063739.html Louis-Pierre Côté ARGENT Le géant de l’aluminium Alcoa (AA) a annoncé lundi une forte réduction de ses dépenses en immobilisation et de son dividende, dans un effort de positionner la compagnie pour passer à travers le ralentissement économique. Alcoa a indiqué qu’elle prévoyait réduire de 1G$ US ses dépenses en immobilisations en 2010, sans préciser quels projets seront affectés par cette mesure. En janvier dernier, le président d'Alcoa Canada, Jean-Pierre Gilardeau, affirmait que la société maintenait ses projets d'investissement d'environ 2,6G$ dans ses alumineries du Québec, soit 1,2G$ dans des travaux de modernisation à l’usine de Baie-Comeau et 1,4G$ dans un projet d’agrandissement de Deschambault. Toujours en janvier, les travaux à Baie-Comeau se déroulaient normalement alors que le projet de Deschambault faisait l’objet de négociations avec le gouvernement du Québec. Au début de mars, Alcoa Canada avait annoncé une réduction de 15% des heures travaillées par son personnel, cadres et syndiqués à ses trois alumineries de Baie-Comeau, de Bécancour et de Deschambault ainsi qu’à son usine de tige à Bécancour. Lundi, Alcoa a aussi fait part qu’elle faisait passer son dividende de 0,17$ à 0,03$ par action, ce qui représente une baisse de 82%. La mesure devrait lui permettre de réduire les coûts de plus de 400M$ par année. Alcoa prévoit aussi lancer une émission d’actions et de billets convertibles au montant d’environ 1,1G$. La semaine dernière, le pdg d’Alcoa avait prédit que la demande mondiale d’aluminium allait chuter jusqu’à 7%, ce qui incitait les producteurs à réduire la production. L’annonce de lundi, faite après la fermeture des marchés, a fait chuter son titre de 10% dans les échanges après-bourse.
  18. Le spécialiste du cinéma sur écran géant améliore ses résultats au troisième trimestre en raison de la diffusion du film Le Chevalier noir. Pour en lire plus...
  19. La banque réduit son exposition aux risques dans au secteur immobilier résidentiel américain grâce à un accord avec Cerberus Capital Management. Pour en lire plus...
  20. Honda prévoit dégager un profit de 2 milliards de dollars américains cette année, soit 60% de moins qu'elle ne le prévoyait en octobre. Nissan réduit sa production et supprime d'autres emplois. Pour en lire plus...
  21. Le constructeur japonais réduit sa production en raison de la baisse des ventes de voitures aux États-Unis. Pour en lire plus...
  22. Le deuxième constructeur automobile japonais réduit encore sa production en raison des ventes en baisse causées par la crise économique. Pour en lire plus...
  23. L'Autorité des marchés financiers demande l'autorisation d'en appeler d'une décision de la Cour supérieure du Québec qui a réduit de 42 mois la peine d'emprisonnement de Vincent Lacroix. Pour en lire plus...
  24. Les prévisions de bénéfice pour 2008 du fabricant de boissons gazeuses ont été réduit en raison du déclin du volume des ventes et d'une hausse de ses coûts en Amérique du Nord. Pour en lire plus...
  25. Au troisième trimestre, les revenus totaux ont atteint 9,4 M$, en augmentation par rapport à 5,1 M$ au troisième trimestre de l'exercice 2007. Pour en lire plus...