Search the Community

Showing results for tags 'quà'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 33 results

  1. Un projet se prépare à Outremont. Je ne sais pas pourquoi je le met ici mais j'ai le pressentiment qu'il n'y aura pas plus de 5 étages..... enfin, si je me trompe ce sera tant mieux et on aurau qu'à le transéfer mais sans rendu il est difficile de savoir. 44 condos. http://www.mcgillimmobilier.com/lang/fr/2008/12/30/new-44-condos-project-for-sale-outremont-montreal-nouveau-projet-de-44-condos-a-vendre-a-outremont-montreal/
  2. http://maps.google.com/maps?f=q&source=s_q&hl=en&geocode=&q=&ie=UTF8&t=k&ll=41.816457,-71.405017&spn=0.009947,0.01929&z=16 Petit exemple que j'ai trouvé d'un (à mon avis) bon projet! Relocalisation d'une autoroute dans le centre-ville de Providence. La partie en construction au sud que vous voyez c'est la nouvelle orientation. Le segment actuel va être démoli! By rebuilding it to the south, many new benefits: 1. Frees up land downtown 2. No more noisy highway downtown 3. Improved flow on I-195 4. Allows the street network to be reconnected 5. The new route is more direct and shorter Personnellement j'aurais été un peu plus loins, j'aurais fait ce segment en tunnel, mais bon, l'argent ne pousse pas sur les arbres, alors je trouve que ce projet est quand même très bien! http://www.dot.ri.gov/img/content/construction/iway/I-195Update12.jpg On dirait enfin que partout au Canada et aux États-Unis les villes procèdent a de bons projets du genre! Je suis fier qu'à Montréal on propose le projet Bonaventure!
  3. Le pdg de Transat A.T. s’en prend à Ottawa 18 septembre 2008 - 17h36 La Presse Canadienne Lia Lévesque Le président et chef de la direction de Transat A.T., Jean-Marc Eustache, reproche au gouvernement fédéral de ne pas se gêner pour soutenir l'industrie aéronautique, alors qu'il «saigne» les transporteurs aériens par certaines de ses mesures. «À l'heure actuelle, le gouvernement se démène pour soutenir ceux qui construisent des avions et saigne à blanc ceux sur qui il compte pour en acheter», a lancé jeudi M. Eustache lors d'une allocution devant le Cercle finance placement du Québec, à Montréal. Le pdg de Transat A. T. a profité de la campagne fédérale qui bat son plein pour adresser quelques messages bien sentis aux partis politiques fédéraux. Il accuse le gouvernement fédéral de ne pas comprendre l'importance économique de l'industrie aérienne et touristique au pays. Et il lui reproche aussi d'avoir implanté divers prélèvements et taxes qui se répercutent inévitablement sur le voyageur, ce qui nuit à la compétitivité du Canada sur la scène internationale. «Atterrir au Canada est plus cher qu'à peu près partout ailleurs dans le monde. Trois fois plus cher pour atterrir à Toronto qu'à Charles-de-Gaulle (à Paris). Trois fois plus cher aussi pour atterrir à Montréal qu'à Rome. Les transporteurs étrangers ont le choix d'aller ailleurs. Nous, on y perd en termes de flux touristiques et d'activité économique, mais cela ne semble pas déranger personne», s'est-il plaint. M. Eustache va jusqu'à dire que les voyageurs sont «forcés de subventionner l'État canadien chaque fois qu'ils prennent l'avion», puisque selon lui, une partie des taxes et prélèvements imposés aux voyageurs est conservée par le gouvernement pour d'autres fins. Il cite le cas des mesures de sécurité accrues dans les aéroports. «La sécurité est la responsabilité de l'État et profite à tous, mais au Canada, dans le cas du transport aérien, elle est financée par les voyageurs. Ne vous leurrez pas, on vous collecte pour la sécurité, mais en fait une bonne partie de ce qui est collecté ne sert pas du tout à la sécurité et s'en va tout simplement dans les coffres de l'État», a soutenu M. Eustache. Il reproche également au gouvernement de tolérer des règles du jeu différentes selon que le transporteur aérien soit soumis aux lois provinciales et fédérales ou seulement fédérales. Les transporteurs comme Transat, soumis à la Loi sur la protection du consommateur, une loi provinciale, doivent déposer de l'argent en fiducie pour protéger les clients qui achètent des billets. Or, les compagnies aériennes qui ne sont pas soumises à la loi québécoise n'ont pas à remplir cette exigence. Il cite également le cas des normes de publicité pour l'affichage des prix qui diffèrent dans certains cas. «Un seul domaine, une seule catégorie de produits, mais deux réglementations distinctes. Encore une fois un terrain de jeu où les dés sont pipés, comme le Canada les aime», s'est encore plaint M. Eustache. Malgré ce contexte qu'il décrit, Transat a affiché en 2008 une augmentation de 20 pour cent du nombre de clients par rapport à 2007. Transat emploie 6000 personnes dans huit pays. Son chiffre d'affaires atteignait 3 milliards $ en 2007.
  4. C'est ce qu'a estimé lundi un analyste de l'industrie. Pour en lire plus...
  5. C'est ce qu'a fait savoir mardi le président et chef de la direction de la société, Dominic D'Alessandro. Pour en lire plus...
  6. Je ne me souvient plus si c'était ici ou sur ssp, mais qqn parlait que H&M voulait ouvrir au centre ville, possiblement dans le coin de Peel/Ste-Catherine, et bien, on dirait qu'ils vont p-e avoir le coin de la rue, si on se fie au déménagement prochain de quelques locataires. La SAQ express demenage un peu plus loin sur ste-cath a la place de l'ancien steakhouse Alouette, le magasin Rogers demenage la ou il y avait le magasin Jaguar en face du magasin fido, il ne resterait qu'a faire partir le bureau de change (ce qui ne doit pas etre bien dur) et possiblement le local occupé par ING Direct sur Peel et on se retrouve avec un beau gros spot en plein coeur de la rue ste-Cath pour H&M
  7. Quelqu'un sait si les travaux de maconnerie qui sont en cours au magasin La Baie au centre-ville inclueront aussi le retour des fenêtres? Les fenêtres placardées sont affreuses et donnent à l'édifice une allure cheap? Il paraît qu'à l'exception du magasin de Winnipeg, tous les autres connaîtront une cure de rajeunissement. Quelqu'un a de l'information pertinente concernant Montréal?
  8. 25/08/2007 Après le Théâtre du Nouveau Monde et le Quat'sous, c'est au tour du Théâtre Denise-Pelletier d'être rénové. Québec et Ottawa ont annoncé, samedi, l'attribution d'une somme totale de 10,5 millions de dollars pour rénover l'institution de l'est de Montréal, qui se consacre depuis plus de 40 ans à faire connaître le théâtre aux jeunes. Le ministère québécois de la Culture versera 7,1 millions, tandis que le ministère du Patrimoine canadien accordera 2,4 millions de dollars. Les fonds serviront à la mise à jour de tous les équipements de scène, ainsi qu'à l'amélioration de l'insonorisation, de l'acoustique et de l'isolation de l'immeuble patrimonial construit en 1929, dans le style des palaces de quartier. La saison 2008-2009 devra par conséquent se tenir dans un autre édifice. Les négociations progressent, mais le lieu n'a pas encore été arrêté officiellement.
  9. Un quotidien torontois rapporte jeudi qu'à partir du 1er février prochain, les magasins Dollarama offriront aussi des articles en vente à 1,25 $, 1,50$ et 2 $. Pour en lire plus...
  10. Que les employés du Journal de Québec se le tiennent pour dit: s'il n'en tient qu'à Pierre Karl Péladeau, le lock-out ne sera levé qu'après l'obtention d'importantes concessions. Pour en lire plus...
  11. Chrysler Canada aurait tout récemment averti qu'à défaut d'aide financière de 1,6 G$ CAN des gouvernements, elle pourrait fermer deux usines d'assemblage en Ontario. Pour en lire plus...
  12. Le promoteur a fait une demande de dérogation pour bâtir 9 étages (immeuble commercial) à cet endroit, mais ce fut refusé par l'arrondissement. Reste qu'à attendre une nouvelle proposition certainement plus modeste. https://www.google.ca/maps/@45.509326,-73.573306,3a,75y,3.35h,90.55t/data=!3m6!1e1!3m4!1suXaL01e-l4LIVuaIi9IfSA!2e0!7i13312!8i6656?hl=fr
  13. Il s'agit du niveau le plus bas depuis juillet 2002. C'est ce qu'a annoncé vendredi l'Association canadienne de l'immeuble. Pour en lire plus...
  14. Il y a eu près de 8900faillites au pays en septembre, soit 1400de plus que le mois précédent et près de 200de plus qu'à la même période l'an dernier. Pour en lire plus...
  15. Même si certains spécialistes croient que le budget de communications devrait être augmenté en période de récession, ce peut être plus facile à dire qu'à faire. Pour en lire plus...
  16. La crise qui a dévasté le secteur immobilier américain se fait sentir jusqu'aux portes du Québec, selon ce qu'a appris le Journal de Montréal. Le nombre de propriétés saisies en 2008 a bondi de près de 40% par rapport à 2007. Pour en lire plus...
  17. Contrat fédéral de 600 M$ à CAE Le mandat serait confié à CAE dès le mois prochain. Photo: Bloomberg La montréalaise CAE est sur le point de décrocher un contrat de 600 millions de dollars du gouvernement fédéral pour la formation de pilotes d'avions et d'hélicoptères de la Défense nationale. En 2006, le gouvernement s'apprêtait à confier la formation à deux entreprises américaines, Lockheed-Martin et Boeing. Cependant, tôt en 2007, Ottawa annonçait que le contrat de formation dans le cadre de l'achat pour 10 milliards $ de nouveaux appareils pour la Défense ne serait octroyé qu'à une seule entreprise, rapporte le Globe and Mail. Le mandat serait confié à CAE dès le mois prochain, d'écrire le journal, afin d'enseigner aux pilotes des nouveaux avions Hercules et des nouveaux hélicoptères Chinook. CAE, qui célèbre son 60e anniversaire cette année, est connue pour son travail dans le domaine des technologies de simulation et de modélisation et dans celui des solutions intégrées de formation destinées à l'aviation civile et aux forces de défense. Environ 6000 personnes travaillent dins ses 75 installations réparties dans 20 pays. L'an dernier, une porte-parole de CAE, Nathalie Bourque, avait nié que l'entreprise avait appliqué un intense lobby afin que le contrat de formation ne soit accordé qu'à une seule entreprise plutôt qu'à deux. Toutefois, le Globe and Mail dit avoir obtenu des documents en vertu de la Loi d'accès à l'information qui démontreraient que CAE a soumis par écrit au gouvernement, en deuxième moitié d'année 2006, une propositio~ en ce sens. La multinationale montréalaise aurait promis qu'un regroupement de la formation serait plus efficace et moins dispendieux. CAE prétendait aussi que les militaires canadiens seraient ainsi formés au Canada par des Canadiens et que l'expertise de formation acquise par l'entreprise pourrait ultérieurement être exportée. http://www.lesaffaires.com/article/0/aeronautique-et-aerospatial/2008-04-09/475602/contrat-federal-de-600-mdollars-a-cae.fr.html
  18. Je tiens à vous souhaiter à tous, depuis Vancouver, mes meilleurs souhaits pour la nouvelle année. La prospérité est un état normal de la vie. Je vous souhaite donc beaucoup d'expension et de joie, ainsi qu'à Montréal, dans son ensemble! Et longue vie à MTLUrb!
  19. Lors de son premier trimestre, l'entreprise forestière Tembec a enregistré des pertes de la même ampleur qu'à la même période l'an dernier. Pour en lire plus...
  20. CBC/SRC : 800 mises à pied Paul Journet La Presse Les employés de Radio-Canada/CBC s'attendaient à une mauvaise nouvelle, et ils l'ont reçue. Quelque 805 postes seront coupés. Il s'agit de près de 10% des quelque 9900 employés à temps plein de la société d'État. Les premières mises à pied se feront au début de l'été. Elles se termineront en septembre. Même si des compressions «particulièrement douloureuses» sont à prévoir dans les stations régionales, aucune d'entre elle ne fermera. C'est ce qu'a annoncé le PDG Hubert T. Lacroix ce midi dans une conférence interne avec le personnel. Radio-Canada/CBC espère aussi générer des liquidités d'environ 150 millions $ en vendant des actifs. Elle doit toutefois obtenir au préalable l'aval du gouvernement.
  21. LaPresse De nombreux indépendantistes ont accepté de prendre le bâton du pèlerin afin de convaincre un maximum de citoyens de la pertinence de voir le Québec devenir un pays. Ces militants ont choisi de se joindre à une campagne visant à mettre de l'avant le projet de souveraineté qui a officiellement débuté, dimanche, un peu partout dans la province. Cette offensive de promotion a été baptisée «Opération Bélier», une allusion au logo du Ralliement pour l'indépendance nationale (RIN) qui était reconnu pour sa propension à miser sur les rapports de proximité avec les gens pour propager son message. Selon le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Maxime Laporte, la démarche vise à raviver le débat sur l'avenir politique du Québec en incitant monsieur et madame Tout-le-monde à y participer. Maxime Laporte, qui est également à la tête du réseau Cap sur l'indépendance, a expliqué qu'il s'agit d'une façon de «rendre la souveraineté plus concrète dans l'esprit des gens» pour ultimement les convaincre que «c'est un projet qui vise à enrichir les Québécois, à faire en sorte qu'on s'épanouisse comme peuple». Il a ajouté qu'à ses yeux, «il n'y a rien de mieux que d'avoir un rapport direct avec les citoyens pour parler d'un enjeu aussi important». Pour tisser ce lien, les participants à la campagne devront miser, à son avis, sur le porte-à-porte, les assemblées de cuisine, les rassemblements et les colloques régionaux et surtout ne pas avoir peur de se relever les manches. «Il n'y a pas de secret pour ce qui est de la réalisation de l'indépendance. Il faut travailler», a-t-il martelé. M. Laporte a précisé que l'«Opération Bélier» n'en est qu'à ses premiers balbutiements. «Elle se maintiendra jusqu'à ce que le Québec soit un pays. On veut faire en sorte qu'elle grossisse, qu'elle devienne de plus en plus importante, qu'elle ait le plus d'écho possible dans la population», a-t-il indiqué en entrevue à La Presse Canadienne. Pour attirer l'attention des gens dès le départ, un spectacle réunissant entre autres le groupe Loco Locass, l'auteur-compositeur-interprète Alexandre Belliard et l'ancien premier ministre Bernard Landry a été organisé, dimanche soir, à Montréal. Évènement en direct: https://www.youtube.com/watch?v=Z3fBo-_LzF
  22. Si jamais vous n'êtes pas au courant, on peut se commander des photos de Sa Majesté gratuitement pour la fête des 60 ans de règne. Il faut seulement appeler à se Numéro 1-800-622-6232. Chaque canadiens peut recevoir un maximum de 5 portraits. http://www.pch.gc.ca/fra/1287065964438/1316179193764 J'en ai commandé pour les offrir à mon frère qui vote conservateur (pour sa fête). Tan qu'a investir dans ce programme ridicule, vaut mieux en profiter !
  23. En lisant cet article d'aujourd'hui dans La Presse j'ai découvert le Art Gallery of Alberta, inauguré récemment. http://www.cyberpresse.ca/voyage/canada/201009/10/01-4314487-edmonton-la-ville-qui-fait-boom.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B2_voyage_264_accueil_POS1 Penser que les gens à Edmonton ont plus d'audace architectural qu'à Montréal...soupir.
  24. La firme de notation de crédit Standard and Poor's prend cette décision en raison de ses rendements «nettement» inférieurs à ceux des autres grandes caisses de retraite canadiennes en 2008, ainsi qu'à une plus grande instabilité au sein de sa haute direction. Pour en lire plus...
  25. C'est ce qu'a écrit lundi dans une note l'analyste Benoît Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins. Pour en lire plus...