Search the Community

Showing results for tags 'profite'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 18 results

  1. Situé sur la rue Montcalm au sud de Sherbrooke, ce projet profite de la proximité du Parc Lafontaine pour se donner un nom plus accrocheur. Il est petit, 8 unités, et j'imagine qu'il bouchera un trou, ce qui n'est pas rien. http://www.8parclafontaine.com/
  2. La demande pour les actions privilégiées de la banque semble forte et cette dernière en profite pour se financer davantage. Pour en lire plus...
  3. Le sauvetage n'a pas suscité l'enthousiasme en Bourse seulement. La décision du gouvernement américain profite largement du dollar canadien et au pétrole lundi. Pour en lire plus...
  4. Autant les fonds ont profité de l'envol des ressources ces dernières années, autant ils ont été écorchés par leur dégringolade depuis un mois. Pour en lire plus...
  5. Le distributeur Alliance Films, contrôlé par la SGF, a profité des récentes baisses de sa cote de crédit pour racheter «à rabais» la totalité de sa dette de 450 millions $. Pour en lire plus...
  6. La famille du financier canadien Paul Desmarais profite de l'effondrement des cours des Bourses pour consolider ses participations dans plusieurs grandes entreprises françaises. Pour en lire plus...
  7. Le groupe pharmaceutique américain profite de résultats robustes à l'international pour empocher un gain de 2,78 G$ US au deuxième trimestre. Pour en lire plus...
  8. Est-ce que quelqu'un sait ce qui s'est passé pour que le vol WS1055 tourne tourne et tourne autour de Montréal aujourd'hui? J'ai jamais vu ça autant de looping avant un atterissage. Il est le seul à avoir tourné comme cela. Les autres vols ont tous réussi à se poser sans attente ou tout au plus un looping. En plus, il a tenté une fois de se poser sur la 06L et est finalement reparti vers la 06R. Quelqu'un a une idée? Pourquoi tant d'attente avant d'atterrir? J'en profite pour vous souhaiter une excellente année 2017!
  9. Tout le monde profite du pétrole. Vraiment ? 8 février 2008 - 14h01 La Presse Hélène Baril Agrandir Le gouvernement fédéral ne touche pas un sou des revenus pétroliers de l’Alberta. Les provinces ont droit à tous les revenus provenant de leurs ressources naturelles depuis 1931. Photo: PC Même si elle aurait pu retirer beaucoup plus d’argent des ses ressources naturelles, l’Alberta est devenue une province richissime avec le pétrole. Et cette prospérité profite au Canada tout entier, c’est un fait que personne ne met en doute. Mais la richesse du pétrole est-elle vraiment répartie à travers le pays ? «Oui, mais bien moins que les gens le pensent», répond Luc Godbout, fiscaliste et professeur à l’Université de Sherbrooke. Il faut savoir que le gouvernement fédéral ne touche pas un sou des revenus pétroliers de l’Alberta, explique-t-il. Les provinces ont droit à tous les revenus provenant de leurs ressources naturelles depuis 1931. Ce n’est donc pas le pétrole qui a engendré les surplus budgétaires importants du gouvernement fédéral, mais plutôt la réduction des transferts aux provinces, la TPS et l’augmentation des impôts. Ottawa profite indirectement de la richesse pétrolière par les impôts qu’il perçoit auprès des particuliers et des entreprises de l’Alberta, incluant les pétrolières. Les statistiques fiscales l’attestent, le gouvernement fédéral retire plus en impôts de cette province depuis le boom pétrolier. Ces impôts venus de l’Alberta, comme ceux des autres provinces, sont ensuite redistribués aux provinces moins riches. C’est ce qu’on appelle la péréquation. L’Alberta ne reçoit pas de paiements de péréquation, mais le Québec et six autres provinces en reçoivent. Une partie de l’argent reçu du fédéral vient donc des revenus du pétrole, mais une petite partie seulement. Le reste vient des impôts payés à Ottawa par les résidents et les entreprises de toutes les autres provinces, y compris du Québec, qui financent en partie les paiements de péréquation qu’ils reçoivent. La péréquation est donc financée par les impôts de tous les Canadiens. Malgré la richesse de l’Alberta, c’est en Ontario et aux Québec, les provinces les plus populeuses, qu’Ottawa retire le plus en impôts. Floués Une pr ovince comme l’Ontario qui ne reçoit pas de péréquation, ne profite pas du tout de la richesse pétrolière du Canada. Ce serait plutôt le contraire. Comme l’augmentation du prix du pétrole a contribué à pousser le dollar canadien à parité avec la devise américaine, l’économie ontarienne axée sur l’industrie manufacturière et les exportations a commencé à péricliter. Plutôt que de l’enrichir, le pétrole albertain a plutôt appauvri l’Ontario. «Avant la montée du dollar, le boom pétrolier albertain profitait à tout le monde, ce n’est plus le cas aujourd’hui», reconnaît l’économiste Robert Lacroix, qui a fait partie d’un groupe d’experts mandatés par Ottawa en 2005 pour examiner le système de péréquation canadien. L’économie du Québec souffre aussi du dollar fort, mais ses pertes sont en partie compensées par les paiements de péréquation qu’elle reçoit. Des paiements de péréquation qui, redisons-le, contiennent un petit peu de pétrole. Si l’Alberta, n’en retire pas assez, le gouvernement fédéral très peu et les autres provinces encore moins, qui profite donc du pétrole canadien ? La réponse se trouve du côté des entreprises et de leurs actionnaires, qui n’ont jamais connu des années aussi fastes (voir tableau). Mais comme seulement la moitié des entreprises pétrolières actives au Canada sont canadiennes, une bonne partie de ces profits sortent du pays. Contrairement à la Norvège, où la société d’État Statoil est un joueur actif du secteur pétrolier, l’Alberta a choisi de laisser le champ libre à l’entreprise privée. À l’autre bout du pays, le premier ministre de Terre-Neuve, Danny Williams, a choisi une autre voie. Il a exigé une participation de 10 % dans le projet Hebron, un gisement off-shore qui contiendraient 700 millions de barils de pétrole. Pas question, ont répondu les entreprises du partenariat, mené par Chevron. Les grosses pétrolières ont menacé de laisser tomber le projet, elles ont rompu les négociations, et sont finalement revenus à de meilleures intentions. Danny Chavez, comme on l’a surnommé, a tenu son bout et a finalement obtenu une participation de 4,9 %. En plus des redevances, la petite province est donc assurée d’obtenir une part des profits de la production du pétrole. Qui s’annoncent plantureux, si la tendance se maintient. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080209/LAINFORMER/80208187/5891/LAINFORMER01
  10. Une marche que j'ai prise avec le nouvel appareil d'une amie. J'en ai profité pour essayer une version de photoshop plus récente que j'ai installé dernièrement. Vous en pensez quoi? ----------------------------------------------------------------------------------
  11. La Norvège, par le biais d'un fonds souverain alimenté avec ses profits pétroliers, profite actuellement de l'effondrement des bourses pour acheter, à rabais, pour des milliards de dollars en actions de tout genre. Pour en lire plus...
  12. L'opérateur téléphonique américain profite du sans-fil et des échanges de données pour satisfaire le marché avec des profits en hausse de 30%. Pour en lire plus...
  13. Un bureau du Québec à Sao Paulo Monique Gagnon-Tremblay (archives) Une délégation de 30 personnes composée de représentants des milieux universitaires et des affaires québécois termine lundi une mission au Brésil, premier partenaire commercial du Québec en Amérique du Sud. La ministre des Relations internationales, Monique Gagnon-Tremblay, a profité de cette visite pour annoncer l'ouverture prochaine d'un bureau du Québec à Sao Paulo. En entrevue au Réseau de l'information, elle a affirmé que la mission avait dépassé ses objectifs. « J'ai découvert un pays non pas émergent, mais un pays qui a émergé », a-t-elle dit, soulignant la curiosité des Brésiliens à l'égard du Québec. Des rencontres d'information sur le Québec tenues à Sao Paulo et à Brasilia ont d'ailleurs attiré quelque 500 et 300 personnes, respectivement. Le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles a aussi profité de la mission pour signer une entente de francisation pour les candidats brésiliens à l'immigration avec le Service national d'apprentissage du commerce. La Conférence des recteurs et principaux des universités du Québec (CREPUQ), Cégep international, l'Université du Québec à Montréal (UQAM), l'Université Concordia et le Collège François-Xavier-Garneau représentaient le volet éducatif de la mission. Onze entreprises de recherche et d'innovation, des affaires et de l'économie sociale faisaient partie du volet économique. La communauté d'affaires souhaitait attirer des entreprises brésiliennes en vue du Forum des Amériques d'octobre prochain, à Saint-Hyacinthe. L'objectif de participation de l'Amérique latine à cette rencontre est de 70 entreprises. Les exportations québécoises vers le Brésil ont atteint une valeur de 364 millions de dollars en 2005, en hausse de 52 % par rapport à l'année précédente. Le Brésil compte quelque 190 millions d'habitants.
  14. À l’orée du chic et convoité quartier Fontainebleau se dressera bientôt le projet résidentiel Élysée. Conciliant à merveille les commodités de la vie citadine et la splendeur de la nature bienfaisante, l’Élysée Fontainebleau est synonyme de raffinement et de modernité, de confort et de distinction. Grâce à l’esthétique à la fois classique et contemporaine de son architecture, l’Élysée Fontainebleau possède le charme bucolique des grandes demeures européennes. La présence d’un joli ruisseau bordé d’arbres matures apporte la touche distinctive à l’endroit. La piste cyclable passant à proximité et les nombreux parcs environnants lui donnent un air champêtre empreint de sérénité. Cette oasis de tranquillité est néanmoins fort bien desservie par le réseau de transport en commun et profite de la proximité de nombreux commerces de détail et de services ainsi que de grands axes routiers. Ce projet résidentiel, luxueux mais abordable, se caractérise, en outre, par sa conception soignée résolument moderne mettant à l’honneur des matériaux nobles dans chacune des unités. L’Élysée Fontainebleau, une adresse de prestige à découvrir. http://www.elysee.qc.com/le-projet.html
  15. Les ouragans Gustave et Ike ont soufflé fort sur les revenus et profits trimestriels du groupe industriel CVTech, de Drummondville. Pour en lire plus...
  16. L'industrie canadienne des télécommunications résistera au ralentissement attendu pour 2009 et 2010, malgré une croissance qui pourrait connaître un creux de dix ans. Pour en lire plus...
  17. Pendant que les consommateurs passent à la caisse, d’autres encaissent les larges profits engendrés par un baril de pétrole qui explose à chaque jour. Pour en lire plus...
  18. Bonsoir! Je profite de ce premier message sur le forum, pour vous faire partager les photos que je viens tout juste de prendre ce soir du Vieux-Montréal. J'espère qu'elles vous plairont Aussi, comme je débute dans la photo (c'est la première fois que je part faire une "excursion" photographique de ce genre), si vous avez des remarques à me faire, ou des conseils à me donner pour la prochaine fois, n'hésitez pas! Je précise que cette photo n'a pas été prise du Vieux, mais bien du haut d'un immeuble du centre-ville. Pour ceux qui ça intéresse, toutes ces photos ont été réalisées avec un Sony DSC-W120 (appareil photo compact), un trépied, et sans flash. Quelques photos ont été légèrement retouchées avec Paint.Net (recadrage, suppression du bruit, et j'ai un peu accentué la netteté pour la 1ère). Voila voila!