Search the Community

Showing results for tags 'placements'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 25 results

  1. La Caisse de dépôt dévoile ses résultats Elle prend une provision de 1,9G$ 21 février 2008 Par Les Affaires.com La Caisse de dépôts et placement du Québec fait état d’une provision de 1,9 milliard $ à cause de ses placements de 13,2 milliards $ en papier commercial adossé à des actifs (PCAA). De ce montant, 500 millions $ sont directement attribuables à la crise des hypothèques à risque ou «subprime» aux États-Unis. Le président de la Caisse, Henri-Paul Rousseau, a néanmoins présenté un rendement de 5,6% pour 2007 après ces provisions. En novembre 2007, Henri-Paul Rousseau estimait que le milliard en PCAA investi dans l’immobilier à risque aux États-Unis résulterait en une perte de seulement 0,3% sur l’ensemble de l’actif net de la Caisse de dépôt, soit 500 millions $. Il soutenait alors que les actifs restants étaient de très bonne qualité et ne prévoyait pas de dépréciation. La provision totale de 1,9 milliard $ sur les placements en PCAA représente 15 % de la valeur initiale de 12,6 milliards $ de ces placements. La Caisse précise que la valeur initiale de 13,2 milliards de dollars rendue publique en novembre a été ajustée à 12,6 milliards $ pour tenir compte de l'effet de la restructuration réussie de Skeena Trust survenue le 20 décembre. Toutefois, la Caisse affirme que la probabilité de récupération d’une part de cette provision, évaluée à 1,4 milliard, est jugée élevée, «compte tenu de la qualité des actifs sous-jacents, des rendements projetés sur ces placements et du degré d'avancement du projet de restructuration du marché des PCAA au Canada». La seconde tranche de la provision, évaluée à 469M$, est liée à la crise des hypothèques à risque aux États-Unis et l’organisme estime que la probabilité de récupérer ce montant est «faible». La troisième partie de la provision atteint 30 millions $ et est liée aux frais de restructuration de ces placements. L'actif net des déposants est passé à 155,4 milliards $ au 31 décembre 2007, lui qui était de 143,5 milliards $ un an plus tôt. De son côté, l’actif total des déposants a progressé de 20,6 milliards $ à 257,7 milliards $. http://www.finance-investissement.com/client/fr/News/DetailNews.asp?Id=13274&IdSection=6&cat=6
  2. Le prix de l'essence et la baisse de vos placements sur les marchés vous découragent ? Attendez de voir votre facture de chauffage cet hiver. Pour en lire plus...
  3. Placements Manuvie devient la dénomination commerciale d'un ensemble de sociétés après l'acquisition par Manuvie, il y a un an, de Berkshire-TWC Financial Group. Pour en lire plus...
  4. Michel Caron a ouvert les pages économiques du journal, hier matin, au retour de vacances. Une mauvaise nouvelle l'attendait: ses placements boursiers avaient chuté de 35 000$. Pour en lire plus...
  5. L'ancien premier ministre du Québec dénonce les emprunts de la Caisse de dépôt pour financer ses placements, en donnant en garantie les pensions des Québécois. Pour en lire plus...
  6. Le Fonds de solidarité FTQ ramène le contrôle du gestionnaire montréalais de portefeuille Placements Montrusco Bolton en y investissant 30 M$. Pour en lire plus...
  7. C'est la déprime en regardant vos relevés de placements? Allons, soyons positif ce matin et essayons de voir les bons côtés à cette débâcle. Pour en lire plus...
  8. Les autorités réglementaires américaines ne se sont jamais penchées sur les activités de Bernard Madoff en matière de conseils de placements. Pour en lire plus...
  9. Condos urbains U30 Illustration fournie par Les Placements Alto 10. Condos urbains U30 9125, rue Airlie (près de la 80e Avenue) 30 appartements en copropriété Promoteur et constructeur: Les Placements Alto Un Architecture Superficie: de 1090 à 1442 pieds carrés. Prix: d'environ 210 000$ à environ 278 500$ (taxes en sus, une place de stationnement intérieur incluse). La construction devrait commencer en mars. Le complexe sera construit à l'emplacement d'un ancien édifice commercial qui sera démoli sous peu, entre une garderie et un duplex. Il comptera trois étages au niveau de la rue et sera surmonté de six mezzanines, en retrait. L'édifice sera en forme de U afin d'aménager une cour intérieure. Les futurs copropriétaires auront une vue sur le jardin et jouiront ainsi d'une plus grande quiétude. Ceux qui occuperont l'étage supérieur pourront voir le fleuve Saint-Laurent. Une terrasse, par ailleurs, sera aménagée sur le toit. Les stationnements seront souterrains. Les futurs copropriétaires devraient emménager en août prochain. http://montoit.cyberpresse.ca/habitation/immobilier/201011/17/01-4343631-onze-projets-a-lasalle.php
  10. Teachers a moins bien fait que la Caisse en 2007 1 avril 2008 - 14h15 LaPresseAffaires.com Michel Munger Ayant atteint la maturité, le régime de retraite des enseignants ontariens surnommé Teachers affiche un rendement moins important que la Caisse de dépôt et placement du Québec pour une deuxième année de suite en 2007. Ainsi, ce régime ontarien qui tente de privatiser BCE pour 52 G$ déclare un rendement annuel de 4,5% pour la période qui s'est terminée le 31 décembre. L'indice de référence a donné un rendement de 2,3%. La Caisse, elle, a affiché un gain de 5,6%. En 2006, les rendements respectifs de la Caisse étaient de 14,6% et 13,2% Click here to find out more! Teachers explique qu'elle a atteint la maturité, ayant 1,6 participant actif pour chaque participant retraité. Cela fait en sorte que ceux qui cotisent sont moins nombreux qu'auparavant pour garder le bateau à flot. Cela la force aussi Teachers à prendre moins de risques. Si le portefeuille total était composé à 65% d'actions de sociétés ouvertes et fermées en 1995, la proportion était de 47% en 2007. Environ 36% de l'actif de 108,5 G$ était composé de placements sensibles à l'inflation alors que ceux à revenu fixe représentaient 17% du total. Justement, les actions ont procuré un rendement négatif de 0,1%, contre -1,6% pour l'indice de référence. Le rendement de Teachers dans ce secteur sur quatre ans est de 12,8% par année. La valeur du portefeuille d'actions s'élevait à 50 G$ au 31 décembre. Les placements sensibles à l'inflation ont entraîné un rendement de 7%, étant évalués à 39,3 G$ à la fin de 2007. L'indice de référence a généré une hausse de 2,9%. Sur quatre ans, le régime ontarien affiche des gains de 11,8% par année. Du côté du revenu fixe et du rendement absolu, Teachers rapporte un rendement de 5,4% avec un actif de 18,7 G$. L'indice de référence générait 9,6% pendant la même période. Sur quatre ans, le régime a eu un rendement annuel de 10%. C'est sans oublier les défis présentés par la conjoncture actuelle aux niveaux économique et boursier, comme l'explique Bob Bertram, vice-président directeur aux Placements chez Teachers. «L'incidence défavorable de la hausse du dollar canadien sur les placements étrangers, les répercussions négatives sur les marchés du crédit de la crise des prêts hypothécaires à risque élevé aux États-Unis et l'effondrement du marché canadien du papier commercial [...] n'ont pas empêché la caisse d'enregistrer un gain sur douze mois de 4,7 G$.»" La maturité ayant été atteinte, Teachers rapporte qu'en date du 1er janvier 2008, elle montrait une insuffisance de capitalisation de 12,7 G$. «C'est là le défi perpétuel que pose la question d'un régime à maturité», conclut Jim Leech, PDG de Teachers. source: http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080401/LAINFORMER/80401151/5891/LAINFORMER01
  11. Une nouvelle dévaluation des placements liés au papier commerical adossé à des actifs fait fondre l'excédent du Mouvement Desjardins à 67 millions de dollars au premier trimestre de 2008. Pour en lire plus...
  12. Un couple de Montréal vient d'intenter une poursuite judiciaire contre un gestionnaire qui leur a fait perdre près d'un million de dollars en quelques jours avec des placements dits «prudents». Pour en lire plus...
  13. Au fur et à mesure que le monde s'enfonce dans la crise, les détenteurs de fonds communs voient leurs placements fondre. La chute est-elle enrayée? Pour en lire plus...
  14. L'institution bancaire annoncera sous peu l'acquisition du Groupe Option Retraite, une firme qui compte 18 000 clients et qui gère des placements de plus de 1,5 G$. Pour en lire plus...
  15. La crise financière amène les caisses de retraite de l'Amérique du Nord à se concentrer sur le sauvetage du capital et à faire leur deuil du rendement sur les placements. Pour en lire plus...
  16. Heinrich Kieber, le spécialiste en technologies informatiques qui est devenu le cauchemar des riches ayant des placements dans le paradis fiscal du Liechtenstein, doit donner sa version des faits jeudi. Pour en lire plus...
  17. Cette diminution découle d'une perte réalisée sur les placements de 62,0 M$ attribuable à la turbulence des marchés financiers Pour en lire plus...
  18. Selon un document interne obtenu par Radio-Canada, la Caisse de dépôt et placements du Québec éprouve de graves problèmes de liquidités. Pour en lire plus...
  19. Fiera Immobilier, une division de Fiera Capital, met la main sur le gestionnaire de placements immobiliers Roycom. Les détails de la transaction n'ont pas été dévoilés. En achetant cette firme située à Halifax, Fiera Immobilier ajoute 500 M$ à son actif sous gestion afin de créer une plateforme d'investissement en placements immobiliers axée sur les fonds communs et de services de gestion de comptes distincts pour les clients institutionnels. « Grâce à notre association avec Roycom, nous avons trouvé le partenaire dont nous avons besoin pour nous aider à lancer notre entreprise et à commercialiser de nouveaux produits », déclare Stuart Lazier, chef de la direction de Fiera Immobilier, par voie de communiqué. Fondé en 1976, Roycom est un gestionnaire de placements spécialisé en acquisitions, gestion d'actifs, gestion immobilière, services de location et en aliénation d'actifs. Stuart Lazier occupera le poste de chef de la direction et Rob Roy, l'actuel président de Roycom, deviendra président de la nouvelle entité. Ils dirigeront une équipe de 12 professionnels établis à Halifax et Toronto. « Notre mission consistera à mobiliser et à motiver notre équipe de façon à générer des bénéfices pour nos investisseurs et bâtir la confiance en un avenir prometteur », mentionne Stuart Lazier, dans un communiqué. « Notre priorité numéro un est de nous assurer que les besoins de nos clients actuels sont pleinement satisfaits », ajoute-t-il. « Fiera Immobilier possède maintenant l'équipe, la plateforme et la feuille de route qui nous permettront d'accéder à une position dominante dans le secteur de la gestion d'investissements immobiliers », indique Jean-Guy Desjardins, président du conseil, chef de la direction et chef des placements de Fiera Capital, par voie de communiqué. Créé en 2011, Fiera Immobilier est une coentreprise établie par Fiera Capital et Axia Investments dans le but d'édifier une plateforme de services en placements immobiliers destinée aux investisseurs institutionnels.
  20. Le climat est tendu. Certains administrateurs n'hésitent d'ailleurs plus à remettre en question la politique de rendement trop axée sur la performance. Pour en lire plus...
  21. Récession: Montréal accuse difficilement le coup Mise à jour : 22/06/2009 11h17 La récession pèse plus lourd que prévu sur les finances de la Ville de Montréal qui doit encore trouver plus de 50 millions pour boucler son budget 2009. Selon le quotidien La Presse, les compressions de 155 millions de dollars amorcées en février ne suffiront pas à compenser les pertes. L'administration du maire Tremblay compte donc sur l'aide du gouvernement du Québec pour équilibrer son budget. Le ralentissement du marché immobilier prive la Ville de plusieurs millions en droits de mutation, ou si vous préférez de la «taxe de bienvenue». À cela s'ajoute la chute des taux d'intérêt, qui nuit aux placements de la municipalité. Montréal a aussi dû utiliser le surplus de 23 millions accumulé en 2008 pour éponger le déficit de la Société de transport de Montréal. De plus, les policiers ont donné moins de contraventions depuis le début de l'année, ce qui n'aide pas les finances publiques.
  22. La branche canadienne de Société Générale rachètera pour 611 M$ d'instruments de dépôt sous-jacents aux placements de l'entreprise en faillite Portus Alternative Asset Management. Pour en lire plus...
  23. Après l'ouragan, l'accalmie. Les ressources naturelles occupent encore le haut de l'affiche parmi les éléments à suivre en Bourse cette semaine. Pour en lire plus...
  24. Selon ce qui est écrit dans La Presse aujourd'hui, la Caisse de Dépôt et Placement aurait perdu environ 25% de son actif en 2008, pour une perte très conservatrice d'environ 40 milliards. De plus, il faut noter que la Caisse n'a radié qu'un faible pourcentage de son papier commercial hypothécaire ( dont elle détenait pour plusieurs milliards). D'autres banques, comme la BN, la RBC ou la SCOTIA ont radié la totalité de ces investissements. Aussi, la méthode dont la Caisse évalue ses placements immobiliers est assez obscure et personne ne sait vraiment comment elle procède. Donc les pertes réelles de la Caisse doivent dépasser les 50 milliards !!! C'est assez dramatique ! La Caisse risque d'être un des pires gestionnaires au palmarès 2008.
  25. Les délais dans l'adoption du plan de sauvetage américain ont placé le monde économique en mode attentiste à la fin de la semaine dernière. Pour en lire plus...