Search the Community

Showing results for tags 'peur'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 13 results

  1. monctezuma

    Chicago

    Je prévois y aller en juillet pour 3 journées complètes mais j'ai peur de m'y ennuyer ! Avez-vous des endroits à me recommander ? Des activités que je dois absolument faire ? J'ai peur qu'après avoir visité le battery park, marché un peu dans le centre-ville et avoir été en haut de la Willis Tower et Hancock tower, que je n'aie plus rien à faire. Merci !
  2. Tokyo et Hong Kong ont reculé de plus de 5% après que la peur de la récession ait causé le plongeon de Wall Street à son plus bas niveau depuis cinq ans. Pour en lire plus...
  3. depuis que j'ai enmenager dans mon petit 400pc du plateau il y a deux ans, j'ai apprecu l'apparition de certaines craques dans le platre des murs; je sais que le logement a recu des renovations majeures un peu avant que j'y demenage, dont le retrait complet d'un grand mur au centre pour 'ouvrir' l'espace. une recherche rapide sur google ne retourne pas beaucoup de resultats interessants .. il y a meme plusieurs informations contradictoires. il y a cependant un point commun de toutes ces info que j'ai trouver, et c'est que les craques en "escalier" sont generalement signe de mouvements plus inquietants des fondations au dela du simple "settling". et ca, j'en ai au moins une. l'exterieur de l'immeuble est aussi un peu a desire mais les batisses sont toutes vielles dans le coin, on s'y attarde peu .. ma question dans tout ca elle la suivante: est-ce que je peut requeter la visite d'un inspecteur de la ville sans l'accord de mon proprietaire ? j'ai peur qu'il ne soit pas totalement neutre dans l'inspection du logement car evidement cela risquement de lui engendre des couts, potentiellements eleves, ou si les circonstances des renovations n'etaient pas totalement "by the book", mettons .. .. je l'aimes bien mon mini racoin du plateau, et mon bail est du pour renouvellement ... mais certaines de ces craques font un peu peur et l'edifice est 'seul' et ne s'accote sur absolument aucun autre sur la rue. jsuis pas un expert et certainement que suite a des renos de la sorte on peut s'attendre a ce que l'immeuble se "tasse" un petite peu ... mais il me semble aussi que ces choses la commence lentement et se degradent rapidement par la suite .. pas le gout que le ciel me tombe sur la tete ! ....
  4. La peur semble effectuer un vif retour sur les marchés boursiers, comme en témoigne jeudi la deuxième plus grande perte de l'histoire de la Bourse de Tokyo. Pour en lire plus...
  5. L'angoisse, la peur, la précarité: chaque jour, à Montréal, plusieurs dizaines de milliers d'immigrés organisent leur vie autour d'une donnée majeure: leur situation illégale. Ils sont demandeurs d'asile déboutés, parents d'enfants canadiens, touristes venus ici non pour voyager mais pour travailler, ou encore entrés ici illégalement. Les chemins qui les ont menés à la clandestinité sont nombreux. Ils n'ont pourtant qu'une seule destination: la vie sans statut, le cul-de-sac juridique. Pendant des mois, voire des années, ils survivent dans l'anonymat le plus complet. De petits boulots payés au noir, dans des conditions qui dérogent aux normes québécoises, leur permettent de subsister. Ils n'ont pas accès à l'aide sociale ni à l'assurance maladie. Ils rasent les murs, hésitent à sortir de l'anonymat, de peur d'être dénoncés aux autorités canadiennes, arrêtés, renvoyés vers leurs pays. Ils sont prisonniers d'une vie quotidienne, privés des libertés les plus simples. On estime à plus de 250 000 personnes le nombre de clandestins au Canada, dont près de 40 000 à Montréal, qui vivent et travaillent à nos côtés. La Presse a rencontré certains d'entre eux, qui ont accepté, non sans réticence, de nous raconter leur existence sans statut au Canada et leur rêve d'une vie normale. http://www.lapresse.ca/actualites/regional/montreal/201205/06/01-4522453-40-000-clandestins-se-terrent-a-montreal.php nb:donc en fait la population réelle de la ville et du MTL Métro est supérieure de 40.000 habitants de facto.
  6. Vous est-il déjà arrivé de changer de carrière subitement? d'un domaine très différent d'un autre? Je quitte la finance , et je m'en vais dans la garde côtière. Sans blague ! 3 ans à Sydney en Nouvelle-Écosse. Je n'aime vraiment pas mon domaine actuel et je veux quelque chose qui bouge plus. Je réalise que beaucoup de gens n'aiment pas leur emploi, mais hésitent beaucoup car ils ont peur de perdre leur confort ou leur sécurité ( et c'est compréhensible) C'est une grosse décision lourde de conséquences.... Qu'en pensez-vous ?
  7. source http://www.cyberpresse.ca/article/20070620/CPBLOGUES08/70620259/5050/CPPRESSE/CPBLOGUES08 Le mercredi 20 juin 2007 La Presse C’est arrivé ce soir, à 20 heures 45. Un de mes amis marchaient sur la rue Amherst, entre Sainte-Catherine et De Maisonneuve. Un gars l’a abordé : «Pourquoi tu me suis ?». Mon ami a répondu : «J’te suis pas…».Deux autres gars se sont ajoutés : «- Donnes-nous ton argent ! - J’ai pas d’argent… - Donnes-nous tes lunettes ! - Lâchez-moi, m’a vous casser la gueule !» Ils sont partis. Mon chum a eu peur. Il a joué le tough, mais quand on se retrouve un contre trois, c’est jamais agréable. Il n’était pas minuit. Le soleil était à peine couché. C’est fou. Je sais, ça ne fera pas la première page du Journal de Montréal. Il ne s’est rien passé. C’est juste que les rues ne sont plus ce qu’elles étaient. Il y a pire que les nids-de-poule, il y a les nids de coqs, les nids de voyous. Ça se sent que Montréal n’est plus la ville paisible d’antan. Il y a deux semaines, le frère d’une de mes amies s’est fait taxer sur la rue Laurier. La très chic rue Laurier. Ils lui ont foutu une raclée et piqué sa montre. Rien de grave. Mais assez pour casser le party.Il y a les gros crimes qui font les manchettes, mais il y a aussi tous ces harcèlements qui deviennent de plus en plus fréquents, toute cette tension qui devient de plus en plus palpable. Il faudrait peut-être faire quelque chose, avant que la peur s’installe en chacun de nous. Avant que la peur prenne le contrôle de Montréal.
  8. Halloween a beau être à la fin du mois seulement, les marchés financiers commencent à faire peur au monde ordinaire, aux futurs retraités en particulier. Pour en lire plus...
  9. http://www.lapresse.ca/arts/201309/25/01-4693027-peur-depot-effrayant-conteneur-signe-patrick-senecal.php
  10. J'ai besoin d'un coup de main pour me trouver un stage en gestion immobilière. L'entreprise qui devait m’accueillir à renoncé à son engagement à quelques heures du début du stage. Je suis étudiant finissant en gestion immobilière. Je recherche un entreprise qui désirait participer à ma formation en m’accueillant comme stagiaire en gestion immobilière. Avez-vous des suggestions à me faire ou estes-vous de ceux qui pourrait recevoir un stagiaire pour quelque temps. On dirais que le mots stagiaire fait peur aux employeurs. Je suis un candidat avec de l'expérience en construction et en gestion. ]LinkedIn en parle, accédez au lien Article LinkedIn; Merci de votre attention
  11. Même si la crise économique fait peur aux Québécois, elle ne les empêche pas de dépenser pour leurs loisirs. Pour en lire plus...
  12. Dans la grosse ville pour la première fois Les régions à Montréal 06/10/2008 05h29 - Mise à jour 09/10/2008 12h11 Journal De Montréal Pour plusieurs résidants des régions, Montréal est une ville sale, polluée et dangereuse où il ne fait pas bon vivre. La mort du jeune Fredy Villanueva à Montréal-Nord a renforcé l'idée qu'il était risqué de vivre à Montréal. Ce n'est pas nouveau. L'an dernier, le débat sur les accommodements raisonnables a montré le fossé les gens des régions et ceux de Montréal. Pour démystifier la grande ville et tisser des ponts avec les régions, le Journal a décidé d'inviter cinq personnes habitant en région à visiter Montréal pour la première fois. Avant de mettre les pieds en ville, certains pensaient qu'ils entendraient des coups de feu ou qu'ils seraient étouffés par le smog. Ils ont dû surmonter leur peur en conduisant «dans le trafic» ou en circulant à vélo entre les autos. Ils ont aussi visité des coins typiquement montréalais comme le village gai, le quartier multiethnique de Parc-Extension ou le quartier chinois. Voyez leurs réactions dans une série de reportages signés Noée Murchison et dans les vidéoreportages de Frédéric Mailloux et Sira Chayer, jusqu'à jeudi. http://www.canoe.com/infos/dossiers/archives/2008/10/20081006-052900.html