Search the Community

Showing results for tags 'particulièrement'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 14 results

  1. Le repli de la demande étrangère a tout particulièrement touché les secteurs de l'automobile et des produits de la forêt. Pour en lire plus...
  2. L'économie américaine «traverse une période particulièrement difficile» et l'activité devrait «se dégrader davantage à court terme», estime l'OCDE. Pour en lire plus...
  3. Parmi celles-ci: avoir laissé les conflits entourant les tentatives de syndicalisation dans ses magasins - particulièrement celui de Jonquière, dont on a même fermé les portes - ternir gravement sa réputation. Pour en lire plus...
  4. Voici un nouveau projet de 13 condos de Groupe Julmat au coin de Garnier et Beaubien. Il y a déjà un bureau des ventes sur place et ce projet remplacera un garage. Excellent! J'aime particulièrement les très grandes terrasses sur le toit. http://julmat.ca/fr/details_projets/garnier-sur-le-parc
  5. Arrondissement de Saint-Laurent Montréal créera un nouveau parc-nature Agence QMI 28/02/2012 18h10 MONTRÉAL – La Ville de Montréal a annoncé mardi la création d'un 11e parc-nature: le parc des Sources. Le nouveau parc-nature, d'une superficie de 40 hectares, est situé dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Il sera divisé en deux parties. Le secteur Est se trouve en majeure partie sur le campus de Technoparc Montréal. Le secteur Ouest fait partie d'un terrain appartenant à Transports Canada situé au nord des pistes de l'aéroport Montréal-Trudeau. Il est principalement constitué d'un marais et d'une forêt mature. Ce parc-nature sera particulièrement intéressant pour l'observation du castor et de son habitat naturel. Bien qu'il ait élu domicile dans d'autres parcs de la métropole, cet animal sera particulièrement accessible aux visiteurs au parc des Sources et fera l'objet de projets pédagogiques. «Les efforts constants déployés par notre administration ont permis la protection d'une superficie équivalente à plus de cinq fois celle du mont Royal. D'une situation hémorragique en 2002, nous sommes passés de 3 % du territoire protégé à 5,4 %, et sommes maintenant en voie d'atteindre notre objectif final de 6 %, a déclaré Alan DeSousa, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable du développement durable. «La création du parc des Sources constitue un exemple concret et éloquent de notre volonté à poursuivre nos actions et ainsi préserver notre riche patrimoine naturel montréalais.» La création du parc-nature commencera en 2012, et l'ouverture au public devrait avoir lieu en 2014.
  6. Plusieurs Canadiens rêvant de posséder leur propre maison font face à un important obstacle financier, plus particulièrement depuis que le prix des maisons continue d'augmenter. Pour en lire plus...
  7. B2B Montréal 2012 Ce forum d’affaires international, spécialement conçu pour les PME, est un investissement offrant un excellent rapport qualité-prix pour le développement de votre entreprise. Se déroulant sur deux jours, vous pourrez obtenir jusqu’à 14 rendez-vous de 30 minutes avec des entreprises votre choix. De plus, le Plan Nord s’invite à B2B Montréal 2012; les enterprises participantes pourront créer des partenariats avec des entreprises, municipalités et communautés œuvrant sur le territoire du Plan Nord et plus particulièrement celles de la Nation Crie. Bénéficiant de l’expertise et de l’expérience unique de Futurallia, ce forum de jumelage d’entreprises donne lieu à des échanges fructueux qui débouchent inévitablement sur des opportunités d’affaires. http://www.b2bmontreal2012.com/fr/index.php
  8. La chaîne américaine de cafés vise particulièrement les points de vente qui ne sont «pas rentables et dont les projections pour l'avenir sont mauvaises». Pour en lire plus...
  9. Les ministres de l'Agriculture du pays sont réunis à Québec pour finaliser une nouvelle entente-cadre qui doit se pencher tout particulièrement sur la sécurité du revenu des agriculteurs. Pour en lire plus...
  10. Les premières photos sont prises en approche vers l'aéroport FRA vendredi matin 27 mai, ensuite quelques clichés des immeubles en hauteur qui caractérisent principalement Francfort, ville d'affaires de l'Allemagne moderne. Cependant on ne peut pas dire que cette ville soit particulièrement attachante, son ambiance est plutôt froide. Je dirais pour résumer ma pensée: qu'elle est à Toronto ce que Munich est à Montréal.
  11. Les Habitations Paul-Pratt Nouveau projet de 4 étages à Longueuil 65 logements communautaires Complété en Octobre 2008 Bel exemple du genre de densification qui se passe à Longueuil. On est officiellement en banlieu, mais on retrouve ici un projet de style proprement urbain. Anciennement sur le site : une petite église (avec un gros stationnement) pas particulièrement belle et abandonnée depuis un certain temps.
  12. Premier recul du transport aérien depuis 2003 24 octobre 2008 - 07h51 Agence France-Presse Le trafic aérien passager - le nombre de passagers multiplié par la distance parcourue - a reculé de 2,9% en septembre comparé au même mois de l'an passé, une première depuis l'épidémie de pneumonie atypique en 2003, a relevé IATA. La crise a coupé les ailes du transport aérien en septembre, avec un déclin pour la première fois depuis cinq ans du trafic passagers international et la pire chute du cargo depuis sept ans. «La détérioration du trafic est particulièrement rapide et étendue», s'est alarmé Giovanni Bisignani, directeur de l'Association internationale du transport aérien (IATA), qui représente environ 230 compagnies aériennes, soit 93% du trafic aérien international. Et d'évoquer la possibilité de rabaisser encore ses prévisions de résultats pour les compagnies aériennes dans le monde, alors qu'il prévoyait des pertes de 5,2 G$ US cette année. «Nous avons une année très difficile devant nous. C'est la première fois que nous avons une récession de cette taille, mondiale», a-t-il observé lors d'un point presse, soulignant la difficulté de faire des prévisions. «Le pire est à venir», a-t-il mis en garde. «Même la bonne nouvelle de la réduction de moitié du prix du pétrole depuis le pic de juillet ne suffit pas à contrebalancer la chute de la demande», a-t-il ajouté. «Ce qui est inquiétant, c'est la vitesse à laquelle les chiffres baissent». Le trafic aérien passager - le nombre de passagers multiplié par la distance parcourue - a reculé de 2,9% en septembre comparé au même mois de l'an passé, une première depuis l'épidémie de pneumonie atypique (SRAS) en 2003, a relevé IATA. La croissance du trafic tournait déjà au ralenti les mois précédents: il avait crû de 1,3% en août sur un an et de 1,9% en juillet. En septembre, touristes et hommes d'affaires ont boudé l'avion dans toutes les régions du monde, sauf en Amérique latine. Le trafic passager y a crû de 1,7%, un chiffre «particulièrement choquant» par son bas niveau, comparé au 11,9% de croissance enregistré encore en août, souligne IATA. La contraction brutale du commerce mondial a particulièrement touché la région Asie-Pacifique, avec une dégringolade de 6,8% du trafic passager. L'Europe et l'Amérique du Nord souffrent également, mais dans une moindre mesure. Pour le trafic international cargo, le recul de septembre est encore plus marqué que celui des passagers: -7,7%, soit la pire chute depuis 2001, l'année de l'explosion de la bulle Internet et des attentats du 11 septembre. Il s'agit du quatrième mois consécutif de baisse pour le transport aérien de marchandises, qui représente un peu plus du tiers de la valeur totale du frêt dans le monde, avec des biens particulièrement coûteux et de haute technologie. Là encore, l'Asie-Pacifique se trouve dans l'oeil du cyclone avec un plongeon de 10,6% comparé à l'an passé. Auparavant particulièrement dynamique, cette zone représente en gros la moitié des parts de marché du fret aérien. Cette région, avec les deux grands ateliers du monde, la Chine et l'Inde, «n'exporte plus car les grands consommateurs, Europe et États-Unis, n'achètent plus», a constaté M. Bisignani. Alors que 30 compagnies aériennes ont déjà fait faillite sur les neuf premiers mois de l'année, M. Bisignani a indiqué que 20 transporteurs, en situation préoccupante, restaient sur la liste. «La crise va également entraîner une contraction du nombre de vols proposés, les compagnies ajustant leur offre à la demande», a-t-il prévenu. Interrogé sur une éventuelle baisse des prix des billets, il a souligné qu'il s'agissait d'une décision commerciale de chaque transporteur.
  13. Vers midi, le S&P/TSX dégringolait de 317 points ou 2,42% et pointait à 12 819,81 points. Trois sous-indices se montraient particulièrement fragiles dont celui des titres industriels. Pour en lire plus...
  14. Cette question me semble fort pertinente et représente à mon sens le questionnement le plus important qui influencera l'avenir et l'apparence de Montréal pour de nombreuses décennies. En effet Montréal a la chance d'avoir, dans un premier temps, préservé une bonne partie de son histoire et dans un deuxième temps, réalisé enfin, l'importance de cette histoire dans son aménagement actuel et futur. Ici dans les quartiers centraux il est possible de vivre véritablement à l'européenne, en faisant ses achats au quotidien et dans le voisinage immédiat. De flâner et se distraire sans sortir de ce même quartier, si on le souhaite. Tout en parcourant l'ensemble de la ville-centre, à pied ou en vélo, en sécurité pour profiter des parcs et des places publiques répartis sur tout le territoire. Une véritable vie urbaine où on côtoie aisément ses voisins et où la "farniente" est vue comme un élément de la qualité de vie. Montréal a la chance d'être une des anciennes villes d'Amérique et partout on trouve des traces d'histoire, ancienne ou plus récente. La révolution industrielle notamment, a laissé des quartiers ouvriers, particulièrement dans le sud-ouest, encore bien préservés et aux bâtiments originaux. Son Vieux-Montréal, quant à lui remonte en partie à sa fondation et est un mélange heureux de différentes époques et fonctions: habitations, commerces, institutions, églises, entrepôts et bureaux. Quant au Vieux-Port, il est le complément naturel du VM et une fenêtre de plus en plus belle sur le fleuve et les îles en face. Pas de doute, Montréal a un potentiel unique qui la distingue des autres villes nord-américaines et semble entrevoir son avenir à cheval sur les deux continents. L'aménagement, récent et prochain, des nombreuses places publiques pointe aussi dans cette même direction où on emprunte la formule européenne en intégrant l'environnement à la grille des rues tout en éliminant les frontières qui les séparent. Elle est bien sûr très nord-américaine par son centre-ville, pas aussi impressionnant par le nombre ou la taille des constructions, mais bien représentatif d'une concentration de bureaux dans un périmètre assez dense. Et il est souhaitable d'ailleurs, à mon avis, de poursuivre et d'encourager ce développement typique où les affaires et la finance sont concentrées au coeur de la ville, une caractéristique continentale. Ce sont à mon sens les deux directions de l'avenir de la ville, tout autant nord-américaine qu'européenne mais avec tout de même une tendance plus marquée vers l'Europe qui lui sied plus naturellement. Ceci expliquerait cette propension à construire davantage à échelle humaine en négligeant le plus haut et le plus gros. Les longues hésitations et les consultations multiples face aux différents projets proposés, sur la taille et la facture des futurs bâtiments, traduit donc, selon moi, cet esprit déjà enfoui dans la vision des gens. Puisque chaque proposition, particulièrement dans la ville-centrale, pose cette question sous-entendue: dans quelle direction orienter son développement sans nuire à son image distinctive? Un débat qui n'a pas fini de nous interpeller en tant que montréalais.