Search the Community

Showing results for tags 'papier'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 39 results

  1. La Cour suprême du Canada a annoncé vendredi qu'elle refusait d'entendre la demande d'appel présentée par le groupe d'investisseurs qui conteste le plan de restructuration des 32 milliards $ de papier commercial adossé à des actifs (PCAA), un type de placement gelé depuis l'éclosion de la crise du crédit, il y a un an. Pour en lire plus...
  2. L'institution financière vient de faire une offre bonifiée à ses dizaines de clients commerciaux encore aux prises avec des problèmes de papier commercial (PCAA). Pour en lire plus...
  3. La Caisse de dépôt n'est pas au bout de ces peines dans le dossier du papier commercial (PCAA). Tout indique qu'elle devra à nouveau dévaluer son placement de quelque 2 milliards de dollars, a pu constater La Presse. Pour en lire plus...
  4. Le plan de restructuration de 32 G$ en papier commercial gelé depuis un an ne sera pas terminée à la fin de novembre. Pour en lire plus...
  5. Le voyagiste déclare une perte sur les instruments financiers visant à se protéger des fluctuations du prix du carburant et sur le papier commercial adossé à des actifs. Pour en lire plus...
  6. http://www.papiermontreal.com/ Bienvenue à la foire Papier13 À l'angle des rues De Bleury & Ste-Catherine 26 au 28 avril 2013 Papier13 revient au cœur du Quartier des spectacles pour célébrer la richesse d'un élément fondamental dans la création contemporaine : le papier. Pour sa 6e édition, cet événement réunira sur quatre jours, du 25 au 28 avril 2013, un nombre encore plus important d'artistes et de galeries venus de tous les horizons du Canada. Que vous soyez amateurs ou néophytes, nous vous invitons à venir découvrir leurs œuvres où le papier sera mis en valeur sous toutes ses formes : estampe, dessin, installation, sculpture, etc. Cette nouvelle édition sera l'occasion de montrer une fois de plus le dynamisme et la richesse de la scène actuelle. La foire Papier Depuis sa création en 2007, Papier a su mettre en valeur toute la versatilité de ce médium. En l'utilisant comme support ou comme concept, les artistes qui exposent chaque année à la foire nous en font découvrir toutes les facettes à travers leurs oeuvres (photographies, dessin, estampes, sculpture, installation, etc.) En mettant en lumière le médium papier, la manifestation se démarque des autres foires en Amérique du Nord. Elle démocratise l'art en accueillant un large public et en s'adressant tout autant aux experts et aux connaisseurs, qu'aux novices et aux curieux désireux de découvrir les arts visuels. Contact Association des galeries d'art contemporain 372, rue Sainte-Catherine Ouest, suite 318 Montréal (Québec) H3B 1A2 Téléphone : (514) 798-5010 Télécopieur : (514) 798-5009 Informations : [email protected]
  7. Que le réchauffement planétaire soit la plus grande joke du siècle ou pas, cette invention est tout de même vraiment intéressante ! ---------------------------------------- Inventions vertes qui changeront le futur 2009-12-04 00:45:00 Vincent Fortier, Métro Le vert est partout. C'est même devenu un marché très lucratif. Pas étonnant que les inventions vertes soient de plus en plus populaires. Métro en présente quatre qui pourraient changer le futur. 1. L'arbre artificiel Les arbres sont très importants pour la qualité de l'air que nous res*pi*rons. Un chercheur a inventé un arbre artificiel qui peut éliminer le CO2. Klaus Lackner, de l'Université Columbia, à New York, a répondu à nos questions. Comment fonctionne votre invention? Les «feuilles» sont faites d'un plastique qui absorbe le CO2 quand il est sec et qui le relâche quand il est humide. Lorsque placé dans le vent, le matériel absorbant se remplit de CO2, lequelest ensuite transféré dans une chambre de laquelle l'air peut être retiré et où l'humidité peut être introduite. Le plastique (une résine) relâche le CO2 dans la chambre. Le gaz est ensuite pompé à l'extérieur et condensé afin d'en faire du CO2 liquide. Où peut-on installer ces arbres? N'importe où, puisque l'air se mélange bien et qu'il y a du CO2 partout. Mais le matériau est plus efficace dans un climat sec et chaud. Quelle est la prochaine étape? Nous voulons mettre au point un prototype qui capterait jusqu'à une tonne de CO2 par jour. Cela devrait prendre deux ans à développer. 2. Le papier qui s'efface Chaque jour, des travailleurs partout dans le monde utilisent des tonnes de papier pour imprimer. Xerox travaille à développer un papier qui s'efface et qui pourrait ainsi être utilisé à de multiples reprises. Bill McKee, porte-parole de Xerox Canada, parle de ce papier. Comment peut-on fabriquer du papier qui s'efface? Ce papier, en soi, est du vrai papier, mais il possède une très fine couche de produits chimiques qui contiennent des molécules activées par la lumière. Nous faisons passer le papier dans une imprimante qui émet des rayons ultraviolets qui changent les pixels de couleur. Les molécules changent de couleur avec les rayons UV mais aussi avec le temps ou la chaleur, et reprennent leur aspect incolore, effaçant ainsi ce qui se trouvait sur la page. Quand croyez-vous que nous pourrons trouver ce papier dans nos bureaux? Le projet est encore au stade de l'étude, il est trop tôt pour spéculer. Combien de papier pourrions-nous économiser? Les chercheurs de Xerox estiment que plus de 30 % des documents imprimés dans les bureaux servent à court terme et sont par la suite jetés. Quelle est la prochaine étape? Notre équipe a fabriqué un papier qui s'efface dans un laps de temps compris entre 16 et 24 heu*res et qui pourrait être utilisé à de multiples reprises. Xerox a remarqué que les clients préféraient avoir le contrôle sur la durée de l'image imprimée et voulaient que ces images durent plus de 24 heures. Notre équipe travaille donc sur une deuxième version du papier, sur lequel les images resteraient de trois à cinq jours. 3. Du ciment anti-pollution Imaginez combattre la pollution uniquement en construisant quelque chose! La compagnie française Ciments Calcia propose un ciment anti-pollution. Le gestionnaire de projet Olivier Fourcault nous en parle. Comment pouvez-vous concevoir du ciment anti-pollution? Le ciment n'absorbe pas la pollution, mais il décompose les gaz polluants grâce à une réaction chimique produite par les rayons ultraviolets. Qui sont les acheteurs potentiels? Le ciment est offert sur le marché français depuis 2006 et en Italie depuis 2000. Les Villes et les urbanistes sont nos principales cibles puisqu'ils recherchent une meilleure qualité de l'air. Combien coûte ce ciment? Ça dépend du projet, mais nous pouvons dire que c'est deux fois plus cher que le ciment traditionnel. Quelle est la prochaine étape? Nous devons trouver d'autres façons d'améliorer la qualité de l'air. En trouvant, par exemple des enduits anti-pollution pour les façades. Et pourquoi ne pas trouver des solutions pour la pollution à l'intérieur des bâtiments? 4. Des panneaux solaires en peinture Les panneaux solaires sont lourds et dispendieux. Pensez à peindre les toits avec des cellules solaires? Ted Sargent, de la Chaire canadienne de recherche en nanotechnologie de l'Université de Toronto, explique comme ça fonctionne. Comment pouvez-vous créer des panneaux solaires avec de la peinture? Nous faisons pousser nos semi-conducteurs dans une solution. Plus précisément, nous utilisons une forme très pure d'huile d'olive (que vous pouvez concevoir comme de l'huile extra vierge!) comme du solvant qui forme des petits «coussins» autour des particules semi-conductrices, qui ont la taille d'un nanomètre. Puisque les cristaux sont si petits et si bien protégés par leur coquille d'huile d'olive (acide oléique), ils peuvent être dispersés dans un solvant, comme la peinture. Où cela peut-il être utilisé et quels sont les avantages de votre invention? L'invention est toujours au stade de recherche. Mais lorsqu'elle sera prête, elle pourra être utilisée partout où les cellules solaires sont présentement utilisées (toits, fermes solaires, cellulaires rechargeables à l'énergie solaire) et plus encore (tentes solaires, voiles et tissus). Quelles sont les prochaines étapes? Nous devons atteindre une efficacité au moins quatre fois plus importante que ce que nous avons atteint pour que le produit puisse être smi sur le marché. Je crois que nous atteindrons cet objectif d'ici deux ans. Nous serons alors prêts à fonder une compagnie qui pourra travailler sur le défi de la production à grande échelle. Je crois que l'atteinte de cet objectif prendra un autre trois ans. Source : Journal Métro
  8. L'entente visant à restructurer le marché du papier commercial tient bon malgré la crise financière. C'est ce qu'affirme le contrôleur du plan de restructuration, Pierre Laporte, d'Ernst&Young. Pour en lire plus...
  9. La Réserve fédérale américaine a annoncé mardi un programme inédit de rachat massif de papier commercial destiné à désengorger le marché du crédit. Pour en lire plus...
  10. Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont proposé un plus grand contrôle sur la notation et la vente de papier commercial adossé à des actifs émis par des tiers. Pour en lire plus...
  11. En ces temps de crise financière, certains centres de tri n'arrivent plus à vendre le papier recyclé et doivent même parfois payer pour s'en départir. Pour en lire plus...
  12. Banque Nationale: Montréal perd des postes 16 septembre 2008 - 06h00 La Presse Denis Arcand Des cadres et employés de la Banque Nationale (NA) perdront leur poste au siège social de Montréal et les effectifs seront augmentés plus près des lignes de front où la Nationale va livrer ses prochaines batailles commerciales. Mais les créations de postes compenseront les abolitions; à la fin de la restructuration annoncée hier par la Nationale, il n'y aura pas moins d'employés que les 17 232 personnes qui y travaillent actuellement. Voilà un des aspects centraux discutés hier par le président Louis Vachon lors d'une allocution téléphonique diffusée hier à l'interne. La Banque Nationale déplacera des effectifs et investira dans de nouvelles technologies pour "mettre les ressources au bon endroit afin d'offrir une approche (...) centrée sur le client", a annoncé hier la Nationale. Cette refonte, baptisée "Un client, une banque" en 2007 par le président Louis Vachon, aura des impacts autant dans le réseau de succursales qui servent les particuliers que dans le secteur commercial et sa clientèle d'entreprises, a dit hier le porte-parole, Denis Dubé. «Cela signifiera plus de ressources sur le terrain, plus de postes dans le réseau de succursales, avec plus de pouvoir et de responsabilités pour répondre aux besoins du client», affirme la sixième banque canadienne. «Les directeurs de comptes commerciaux et les directeurs de succursale auront plus de pouvoirs décisionnels», a dit M. Dubé. Cette "décentralisation" s'accompagnera d'une "responsabilisation accrue", a-t-il dit. «Le président Louis Vachon a évoqué plusieurs fois sa vision "Un client, une banque" depuis son entrée en fonction, il y a plus d'un an. C'est un plan de transformation au niveau de la structure et de la culture d'entreprise, qui vise à déployer nos ressources en ligne avec les axes de croissance prioritaires identifiés par la direction», a dit M. Dubé. Ces axes de croissance sont notamment la gestion de patrimoine, les services de conseil financier offerts aux gens fortunés. On sait aussi qu'il y aura plus de planificateurs financiers pour les particuliers et plus de gestionnaires de comptes pour les entreprises, a dit M. Dubé. Selon M. Dubé, la refonte annoncée hier n'a rien à voir avec le fiasco du papier commercial adossé à de mauvaises créances qu'a vécu la Banque Nationale (et d'autres banques) durant l'année dernière.«L'annonce par M. Vachon du concept "Un client, une banque" a été faite avant le PCAA (papier commercial adossé à des actifs). Même sans le papier commercial, la refonte aurait eu lieu.» Au quatrième trimestre de 2007, la Nationale avait essuyé une perte de 575 M$ avant impôts liée au papier commercial. Les derniers résultats trimestriels faisaient état d'une perte de 37 M$ avant impôts liée au PCAA. M. Dubé reconnaît que les spécialistes en ressources humaines de la Nationale ont fait des "estimations" du nombre de postes "corporatifs" qui seront supprimés, et des calculs semblables du nombre de nouveaux postes à créer dans sur le terrain. Mais il n'a pas voulu donner ces chiffres. Par ailleurs, le nombre d'employés au siège social de la rue De La Gauchetière n'est pas pertinent à l'annonce d'hier, a dit M. Dubé: «Les fonctions corporatives qui seront affectées ne sont pas seulement au siège social, ces employés sont répartis dans divers bâtiments de la Banque.» Et combien d'employés sont aujourd'hui affectés à des tâches "corporatives" ? «Je n'ai pas de chiffre», a dit M. Dubé. La restructuration annoncée hier pourrait être un prélude à une réouverture du dossier des fusions de banques au Canada, une éventualité qu'a soulevée spontanément M. Dubé hier. La banque veut aussi être "agile" et prête à sauter sur des occasions éventuelles, si le dossier des fusions de banques canadiennes évoluait, a-t-il dit.
  13. La Caisse de dépôt et placement du Québec devra débourser plus de 75 millions $ en honoraires dans le dossier du papier commercial adossé à des actifs (PCAA). Pour en lire plus...
  14. La compagnie a annoncé jeudi la fermeture permanente d'une scierie et d'une usine de pâte à papier à Lebel-sur-Quévillon. Pour en lire plus...
  15. Le papier recyclé suit les autres ressources. Résultat: il s’accumule dans les centres de tri de la planète, une occasion d’affaires à court terme. Pour en lire plus...
  16. L'entreprise aéroportuaire enregistre une provision supplémentaire de 5,7 M$ liée au papier commercial adossé à des actifs. Pour en lire plus...
  17. Domtar licencie 565 employés au Québec 19 décembre 2008 - 09h04 Agence France-Presse La compagnie Domtar (UFS) a annoncé jeudi la fermeture permanente d'une scierie et d'une usine de pâte à papier à Lebel-sur-Quévillon dans le nord du Québec, des mesures entraînant le licenciement de 565 employés. Le groupe avait déjà interrompu de manière indéterminée les activités de sa scierie et de son usine d'une capacité de 300.000 tonnes de pâte à papier de Lebel-sur-Quévillon, ville minière et forestière de quelque 3000 habitants. «Les conditions de marché et les mises en chantier dans le secteur immobilier américain n'ont cessé de se détériorer au cours des dernières années affectant la demande pour le bois d'oeuvre et la rentabilité de nos opérations», a expliqué la direction du groupe dans un communiqué. Domtar attribue aussi la fermeture permanente de ces installations au «mauvaises conditions du marché dans le secteur des pâtes et papiers» et à un nouveau plan d'approvisionnement en bois adopté par le Québec. L'industrie forestière canadienne traverse une grave crise depuis quelques années qui pourrait encore s'aggraver en raison de la récession au Canada et aux États-Unis, estiment plusieurs analystes. L'Association des producteurs forestiers du Canada a demandé cette semaine un soutien spécial du gouvernement fédéral canadien pour faire face au ralentissement économique.
  18. Le gouvernement fédéral est maintenant disposé à prêter main-forte au comité Crawford pour faire passer le plan de restructuration du papier commercial (PCAA). Pour en lire plus...
  19. Le comité Crawford de restructuration du papier commercial adossé à des actifs (PCAA) rencontrait mercredi le ministère fédéral des Finances afin de plaider pour une aide gouvernementale en vue de l’aider à résoudre ce problème. Pour en lire plus...
  20. La cinquantaine de travailleurs de l'usine Matériaux spécialisés de Louiseville, en Mauricie, en grève depuis le 19 mars dernier, ont reçu l'appui des dirigeants du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier et de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec. Pour en lire plus...
  21. En raison de la baisse de la demande mondiale pour la pâte de papier, Tembec ferme temporairement deux usines, dont celle de Témiscamingue. Pour en lire plus...
  22. Les épargnants et institutions financières du Canada voient peut-être le bout du tunnel dans la crise du papier commercial adossé à des actifs, grâce au feu vert pour sa restructuration. Pour en lire plus...
  23. Un actionnaire averti en vaut deux. La Banque Nationale a pris la peine hier de prévenir le marché que ses résultats du quatrième trimestre, qui seront publiés la semaine prochaine, seront affectés par une autre dévaluation du papier commercial qu'elle détient. Pour en lire plus...
  24. Kruger doit confirmer, cet après-midi, un investissement de 200M$ à son usine de Trois-Rivières. Le projet vise la construction d'un atelier de désencrage, c'est-à-dire des installations pour traiter le papier déjà utilisé afin de le transformer à nouveau en pâte. Cet atelier de désencrage sera le plus gros au Québec. Ce faisant, Kruger va devenir le premier recycleur de papier et de fibres de la province. Quelque dizaines d'emplois seraient ainsi créés. Le papier recyclé est de plus en plus en demande en raison des pressions des groupes environnementaux. Ca fait plus de 10 ans que Kruger songe à investir dans un tel projet, mais elle n'y avait pas donné suite jusqu'à maintenant. L'annonce va se faire en compagnie du premier ministre Jean Charest et d'une brochette de ministres.
  25. Ces opposants au plan de restructuration du papier commercial non-bancaire ont obtenu la permission de porter leur cause devant la Cour d’Appel de l’Ontario. Pour en lire plus...