Search the Community

Showing results for tags 'morgan'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 29 results

  1. La banque d'affaires américaine Morgan Stanley négocie une fusion avec la banque généraliste américaine Wachovia, rapporte mercredi soir le New York Times. Pour en lire plus...
  2. Citigroup a confirmé être en pourparlers avec Morgan Stanley sur une fusion de leurs filiales spécialisées dans la commercialisation de produits financiers aux particuliers. Pour en lire plus...
  3. La fusion des activités de distribution de produits financiers des deux banques d'affaires américaines pourrait être annoncée dès ce mardi. Pour en lire plus...
  4. Le 24 août 2009 Les quartiers montréalais d'hier à aujourd'hui Agrandir Un des bijoux du quartier ouvrier né à l'époque de la Première Guerre mondiale: le marché Maisonneuve. Photo: David Boily, La Presse Marie-France Léger La Presse Découvrir et apprécier l'architecture et l'aménagement de différents quartiers montréalais, voilà ce que nous propose jusqu'au début octobre Héritage Montréal, grâce à ses circuits pédestres Architectours. Pour nous inciter à suivre le guide, Claudine Déom, professeure à l'École d'architecture de l'Université de Montréal, nous dévoile les origines et l'évolution d'un quartier ouvrier qui a opéré, depuis quelques années à peine, une reconversion: Hochelaga-Maisonneuve. «Héritage Montréal se penche sur les origines mais aussi sur les contributions contemporaines, les ajouts qui forment le patrimoine de demain. Ce qu'on dit aux Montréalais: il faut voir autrement ces aménagements et ces arrangements de bâtiments», souligne Mme Déom, qui accompagnera les mordus d'histoire et d'architecture dans ce quartier le 6 septembre. Bien penser les habitations Pour comprendre Hochelaga-Maisonneuve, il faut revenir au modèle souhaité par la municipalité de Maisonneuve au début du XXe siècle: un quartier pour les ouvriers qui serait sain, lumineux et aéré, comportant des logements superposés (les fameux «plex») proches des lieux de travail; les usines bordant le fleuve rue Notre-Dame. On était loin de l'idée des quartiers ouvriers insalubres. «On s'interroge encore sur l'origine de ces plex. On a des hypothèses sur les influences écossaises ou britanniques. Ces habitations typiques proposent une superposition de logements en groupe de deux, trois ou cinq pour régler le problème de densité. Ce sont des habitations en rangée auxquelles on accède par l'arrière par un réseau de ruelle. C'est Montréal qui a été la première à trouver cette solution au Canada. Il faut se souvenir que Montréal était alors la métropole.» Agrandir Un immeuble dont l'architecture ne contraste pas énormément avec des habitations superposées en rangée datant du XXe siècle. (Voir la photo plus bas) Photo: David Boily, La Presse De bons services En fait, les élus de l'époque voulaient ce qu'il y avait de mieux près des habitations, comme aux États-Unis: larges boulevards avec perspective (boulevard Morgan), architecture imposante de style Beaux-Arts (marché Maisonneuve et bain Morgan) et aménagements des espaces publics et des parcs (parc Morgan). «Les élus voulaient qu'il y ait de bons services pour les citoyens. L'idée de l'époque, c'était l'esprit sain dans un corps sain: au bain Morgan, il y avait non seulement une piscine et une palestre, mais aussi des douches et des toilettes, ce qui renforçait le principe de l'hygiène», précise Mme Déom. Agrandir Des plex en rangée remontant au début du XXe siècle dans la rue Nicolet. Au Canada, Montréal a été la première ville à innover avec ce type d'habitation superposées en rangée. Photo: David Boily, La Presse L'ancien quartier ouvrier a connu un boom immobilier depuis quelques années et s'embourgeoise sous l'appellation HoMa. Les tours modernes se multiplient et les chantiers s'activent toujours en 2009 sur les lieux d'anciennes usines et de terrains vagues. Édifiée à l'emplacement d'une ancienne voie ferrée, la place Simon-Valois tente quant à elle de recréer le design d'une vieille gare de triage... Les visites Le centre-ville ouest, domaines et jardins Samedi 22 août, dimanche 4 octobre Départ: 14h, angle Atwater et Sainte-Catherine (métro Atwater, sortie Sainte-Catherine) Le 25e de l'Affaire McGill College Samedi 12 septembre, dimanche 23 août Départ: 14h, angle McGill College et Sherbrooke Ouest (métro McGill) Le square Dorchester Samedi 29 août Départ: 14h, angle Peel et rue du Square Dorchester (métro Peel, sortie Peel est) Agrandir Le Bain Morgan, construit en 1915 dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Photo: Alain Roebrge, La Presse Hochelaga-Maisonneuve Dimanche 6 septembre Départ: 14h, angle Notre-Dame Est et Pie-IX (métro Pie-IX et autobus 139 sud) Vieux-Montréal/ Une autoroute pour la rue Saint-Paul Samedi 5 septembre Départ: 14h, angle avenue Viger et rue Saint-Urbain (métro Place-d'Armes) De la Gauchetière, passage oublié Samedi 19 septembre, dimanche 30 août Départ: 14h, angle rue Saint-Hubert et boulevard de Maisonneuve Est (métro Berri, sortie Place-Dupuis) Places et squares au centre-ville Samedi 3 octobre, dimanche 13 septembre Départ: 14h, angle Belmont et Côte du Beaver Hall (métro Square-Victoria, sortie Belmont) Les espaces verts de Westmount Dimanche 20 septembre Départ: 14h, angle boulevard de Maisonneuve et avenue de Vendôme (métro Vendôme) Plus d'info sur les visites et les tarifs: http://www.heritagemontreal.org Voilà quelque chose de positif venant d'Héritage Montréal
  5. Les deux plus grandes maisons de courtage indépendantes qui restent aux États-Unis, sont susceptibles d'ajouter aux transactions de 81 G$ US en services financiers. Pour en lire plus...
  6. L'action de la banque d'affaires américaine chutait mercredi après la publication avancée de ses résultats trimestriels, mais qui ne parvenaient pas à rassurer le marché. Pour en lire plus...
  7. Le groupe bancaire japonais a confirmé lundi qu'il va prendre une participation de 21% dans la banque américaine pour 9 G$ US. Pour en lire plus...
  8. Voilà la prédiction de Morgan Stanley qui donne comme borne la fête des Américains pour atteindre ce montant hautement symbolique. Pour en lire plus...
  9. La crise financière et les problèmes de Morgan Stanley contribuent à susciter de nouveaux doutes sur l'avenir du projet Lac Mirabel. Pour en lire plus...
  10. La banque de Seattle Washington Mutual serait en négociations avancées avec JPMorgan Chase pour son éventuel rachat. Pour en lire plus...
  11. Morgan Stanley veut réviser son modèle d'affaires 3 octobre 2008 - 07h31 Agence France-Presse La banque américaine Morgan Stanley (MS) cherche à modifier en partie ses opérations dans un effort pour renforcer son bilan face aux inquiétudes persistantes entourant le secteur bancaire, affirme le New York Post vendredi. «Morgan Stanley est en train de réajuster certaines parties de son activité, y compris de réduire ses activités de courtage», indique le quotidien, citant des sources anonymes proches du dossier. La presse financière rapportait à la fin de septembre que l'activité de courtage de Morgan, qui apporte des services financiers aux fonds spéculatifs, avait perdu un tiers de ses actifs. Les fonds ont été effrayés par les rumeurs entourant sa solidité financière et ont préféré se tourner vers des banques concurrentes. Par ailleurs, Morgan Stanley «cherche aussi à racheter une franchise de banque de détail et/ou à trouver un moyen de profiter à moindre frais des dépôts de 1300 G$ US de Mitsubishi Bank UFJ», poursuit le New York Post. La plus grande banque japonaise a payé 9 G$ US pour acquérir 21% des parts de Morgan Stanley. «Les détails des plans de Morgan Stanley ne sont pas encore définitifs», précise le New York Post, ajoutant que «la banque réfléchit à un certain nombre d'alternatives pour se redresser, y compris vendre des actifs ou acheter une banque régionale en difficultés». Tout comme Goldman Sachs (GS), l'autre dernière banque d'affaires indépendante aux États-Unis, Morgan Stanley a renoncé en septembre à son statut pour devenir une simple holding bancaire, ce qui lui permet, en échange de règlements plus stricts des autorités, d'avoir accès aux facilités de soutien financier de la Fed si nécessaire.
  12. Morgan Stanley plonge en bourse malgré de bons résultats 17 septembre 2008 - 13h41 Associated Press L'action de la banque d'affaires américaine Morgan Stanley chutait mercredi après la publication avancée de ses résultats trimestriels, bien meilleurs que prévu, mais qui ne parvenaient pas à rassurer le marché, inquiet de l'étendue de la crise financière. En après-midi, le titre Morgan Stanley perdait 33,28% à 19,15$. Il a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis une semaine. La banque d'affaires a pourtant dégagé au troisième trimestre de son exercice (juin-août) un bénéfice net de 1,42 G$, nettement supérieur aux attentes du marché et à ceux présentés par le grand rival Goldman Sachs. Morgan Stanley est la dernière grande banque d'investissement indépendante de Wall Street, avec Goldman Sachs (-23,52% à 101,72 $), après le rachat de Bear Stearns par JPMorgan Chase, le dépôt de bilan de Lehman Brothers lundi et l'annonce le même jour du prochain mariage de Merrill Lynch avec Bank of America.
  13. La Réserve fédérale américaine a annoncé qu'elle avait accepté que les deux dernières grandes banques d'affaires, Morgan Stanley et Goldman Sachs, deviennent des holdings. Pour en lire plus...
  14. La banque américaine Morgan Stanley tentait dimanche soir d'arracher au groupe bancaire japonais Mitsubishi UFJ Financial la confirmation de son engagement à racheter 21% de son capital pour 9 milliards de dollars, selon le site internet du New York Times. Pour en lire plus...
  15. La banque américaine cherche à modifier en partie ses opérations dans un effort pour renforcer son bilan face aux inquiétudes persistantes entourant le secteur bancaire. Pour en lire plus...
  16. La banque d'affaires américaine Morgan Stanley, dans le collimateur des autorités judiciaires, est disposée à racheter à ses clients les obligations ARS pour un montant pouvant atteindre 4,5 G$. Pour en lire plus...
  17. Michael Fortier se joint au bureau montréalais de Morgan Stanley 4 mars 2009 - 15h47 LA PRESSE CANADIENNE MONTREAL -- L'ancien ministre conservateur Michael Fortier devient conseiller spécial au bureau montréalais de la banque d'investissement américaine Morgan Stanley, selon le site internet du quotidien The Globe and Mail. M. Fortier restera associé au cabinet d'avocats Ogilvy Renault, qu'il a rejoint en janvier. Le président de Morgan Stanley Canada, Dougal Macdonald, s'est dit «enchanté» qu'une personne du calibre de Michael Fortier représente la banque au Québec. L'ancien politicien est aussi, depuis janvier, membre du conseil d'administration du Groupe Aéroplan (AER), spécialisé dans les programmes de fidélisation. Avant de faire partie du cabinet de Stephen Harper à titre de ministre non élu, M. Fortier a été directeur général de Credit Suisse First Boston à Montréal et directeur général des activités de banque d'investissement au Québec pour Valeurs mobilières TD. Ces derniers jours, Morgan Stanley a reconnu qu'il y avait eu des licenciements à son bureau montréalais, mais n'a pas voulu en chiffrer l'ampleur. Selon le ministre du Développement économique, Raymond Bachand, quelque 220 employés travaillent actuellement pour Morgan Stanley à Montréal. M. Bachand a dit avoir bon espoir qu'à terme, la banque respecte son engagement d'employer 500 personnes dans la métropole, tel que convenu en vertu d'un programme de crédits d'impôt. Le ministre a toutefois reconnu qu'il faudrait attendre plus longtemps que prévu avant d'atteindre l'objectif fixé il y a un an.
  18. La banque d'affaires américaine a fait bien pire qu'attendu par le marché à son quatrième trimestre. Pour en lire plus...
  19. Le groupe financier a été fermé jeudi soir par les autorités américaines qui ont organisé la reprise immédiate de ses seules activités bancaires par son concurrent pour 1,9 milliard de dollars. Pour en lire plus...
  20. Le rachat de la banque en faillite Washington Mutual par l'américain JP Morgan, l'automne dernier, entraînera la suppression de milliers d'emplois d'ici la fin de l'année. Pour en lire plus...
  21. Morgan Stanley débarque en ville 1 mai 2008 - 06h07 La Presse Denis Lessard Un géant américain dans le secteur des valeurs mobilières et du placement, Morgan Stanley (MS), s'établira à Montréal, a appris La Presse. En cette période tourmentée pour le secteur financier, le geste de la multinationale a un effet rassurant pour la métropole qui vient de voir sa Bourse achetée par celle de Toronto. Un leader mondial Morgan Stanley est toujours un des leaders chez les firmes américaines de placement. Elle gère des actifs totalisant 749 milliards et compte 600 bureaux dans 33 pays. Ses revenus de 8 milliards proviennent pour les trois quarts de placements institutionnels. Le premier ministre Charest, qui vient de reporter une mission officielle au Nouveau-Brunswick à cause des inondations dans cette province, pourra être présent à l'annonce aujourd'hui (jeudi) où se trouveront aussi la titulaire des Finances Monique Jérôme-Forget, son collègue au Développement économique, Raymond Bachand, ainsi que le président d'Investissement Québec, Jacques Daoust. Dans le secret Le plus grand secret devait entourer cette annonce. Le maire de Montréal Gérald Tremblay et plusieurs leaders de la communauté d'affaires québécoise ont été invités sans qu'on leur fasse part de l'identité de la firme qui a décidé d'avoir pignon sur rue à Montréal. Un signal positif L'arrivée de telles firmes est surtout un signal sur l'importance stratégique de Montréal. Mais les emplois générés par ces activités sont toujours très lucratifs. Morgan Stanley a été comme plusieurs de ses concurrentes américaines frappées par la tempête des papiers commerciaux adossés à des actifs.
  22. October 13, 2008 By ANDREW ROSS SORKIN Morgan Stanley was racing to salvage a crucial investment from a big Japanese bank on Sunday in an effort to allay growing fears about its future — negotiations so critical to the financial markets that they have drawn in both the Treasury Department and the Japanese government. Morgan Stanley, one of the most storied names on Wall Street, was locked in talks on Sunday to renegotiate its planned $9 billion investment from the Mitsubishi UFJ Financial Group of Japan, according to people involved in the talks. The completion of a deal might help calm markets worldwide, which sank last week because of escalating concerns about the fate of financial institutions like Morgan Stanley. Investors might read the investment as a sign of confidence in the bank’s future. Mitsubishi was pressing for more favorable terms after Morgan Stanley lost nearly half its market value during last week’s stock market plunge. Treasury, however, is not planning to have the United States government take a direct stake in Morgan Stanley as part of a broader effort to stabilize the financial industry and the markets, these people said. Wall Street had buzzed Friday that such a move might be unavoidable. Morgan Stanley is in the midst of the gravest crisis in its 74-year history, even though analysts estimate that the bank has more than $100 billion in capital. Morgan Stanley’s shares price has plunged nearly 82 percent this year, closing at $9.68 on Friday. Last month, Mitsubishi agreed buy about 21 percent of Morgan Stanley. The investment was to be made in the form of $3 billion in common stock, at $25.35 a share, as well as $6 billion in convertible preferred stock with a 10 percent dividend and a conversion price of $31.25 a share. Under the proposed new terms being discussed on Sunday, Mitsubishi would still buy roughly 21 percent of Morgan Stanley, these people said. But all of the investment would be through preferred shares, with a 10 percent annual dividend. Many of those shares would be convertible into common stock, but the Japanese bank was trying to set a conversion price far lower than originally proposed. Morgan Stanley and Mitsubishi have been in constant contact with government officials this weekend, these people said. Mitsubishi and the Japanese government have sought assurances from the Treasury Department that if the United States were to decide to inject money into Morgan Stanley at a later time — a possibility some analysts do not rule out — that such a move would not wipe out preferred shareholders. The Treasurey has indicated that it might use some of the $700 billion bailout package to take direct stakes in banks, but it has not spelled out how it would do so. Investors suffered deep losses when the government effectively nationalized the nation’s largest mortgage finance companies, Fannie Mae and Freddie Mac. It is unclear how far those discussion have gone or whether any such assurances would be forthcoming. Henry M. Paulson Jr., the Treasury Secretary, has pushed both companies to come up with a private-market solution and has indicated that he does not believe that Morgan Stanley needs capital from the United States government. However, he privately hinted to members of both companies that the government would back Morgan Stanley if it came to that, these people said, suggesting that he does not want to repeat the troubles that resulted from allowing Lehman Brothers to go bankrupt. George Soros, the billionaire investor, wrote in a column in The Financial Times that Morgan Stanley needs to be rescued by the U.S. government. “The Treasury should offer to match Mitsubishi’s investment with preferred shares whose conversion price is higher than Mitsubishi’s purchase price,” Mr. Soros wrote. “This will save the Mitsubishi deal and buy time for successfully implementing the recapitalization and mortgage reform programs.” While the negotiations remained fluid, people close to both sides expressed confidence that a deal would be struck. The companies are hoping to announce the terms of the transaction and Mitsubishi’s commitment to complete the deal by Monday morning, before the stock market open in the United States. Over the past week, Mitsubishi and Morgan Stanley have issued statements insisting that they planned to complete the deal on the original terms. Spokespeople for Mitsubishi and Morgan Stanley declined to comment on Sunday. Morgan Stanley converted itself into a bank holding company one week after Lehman Brothers collapsed last month. That business model makes it easier for Morgan Stanley to borrow from the Federal Reserve. The firm has also lowered its gross leverage levels to under 20 times. Mitsubishi has large ambitions for expansion into the United States. It recently purchased the remaining shares of UnionBanCal, a bank in California, for a premium over its share price. Mitsubishi had owned the majority of UnionBanCal since 1996. Edmund L. Andrews and Eric Dash contributed reporting. http://www.nytimes.com/2008/10/13/business/13morgan.html?_r=1&hp&oref=slogin
  23. Économie et affaires Desjardins : 96e au monde Mise à jour le lundi 18 août 2008 à 14 h 01 Le partage de signets permet d’archiver, d’organiser et, bien sûr de partager des signets (ou favoris) de pages Web. Il suffit de sauvegarder les liens des pages Web que l'on veut retrouver facilement ou partager. Cliquez sur un de ces liens pour ajouter notre article à votre liste. L’accès aux sites proposés est gratuit, mais vous devez être inscrit. Le Mouvement Desjardins Le Mouvement Desjardins Le Financial Times Business de Londres place le Mouvement des caisses Desjardins dans le classement du Top 1000 WorldBanks, les plus grandes institutions financières au monde, qui est publié dans la revue The Banker. Desjardins a gagné deux places par rapport à 2007 pour se situer au 96e rang. Le Mouvement se classe aussi au 18e rang du Top 25 de l'Amérique du Nord, au 6e rang des institutions financières au pays et demeure numéro un au Québec. Les critères qu'a utilisés The Banker pour le classement sont la capitalisation et la qualité du capital de première catégorie, l'équivalent du capital-action pour les banques. Selon André Chapleau, directeur de l'information au Mouvement Desjardins, il s'agit en fait des assises de la Caisse, qui a des réserves de 8 milliards et 900 millions en parts sociales. Premières institutions financières au monde: 1 - HSBC Holdings (Royaume-Uni) 2 - Citigroup (États-Unis) 3 - Royal Bank of Scotland (Royaume-Uni) 4 - JP Morgan Chase (États-Unis) 5 - Bank of America Corp. (États-Unis) 96 - Mouvement des caisses Desjardins En Amérique du Nord 1 - Citigroup (États-Unis) 2 - JP Morgan Chase (États-Unis) 3 - Bank of America Corp. (États-Unis) 4 - Wachovia Corporation (États-Unis) 5 - Wells Fargo $ co. 6 - Banque Royale du Canada 8 - Banque Scotia (Canada) 9 - Banque de Montréal (Canada) 11 - Banque Toronto-Dominion (Canada) 12 -CIBC (Canada) 18 - Mouvement Desjardins (Canada) Desjardins Le Mouvement des caisses Desjardins a un actif global de près de 152 milliards de dollars, et il regroupe un réseau de caisses, Credit unions et des centres financiers pour les entreprises au Québec et en Ontario, de même qu'une vingtaine de filiales en assurances de personnes et de dommages, en valeurs mobilières, en capital de risque et en gestion d'actifs.(Source: Desjardins)
  24. La banque d'affaires américaine Morgan Stanley négocie une fusion avec la banque généraliste américaine Wachovia, rapporte mercredi soir le New York Times. Pour en lire plus...
  25. La Réserve fédérale des Etats-Unis a autorisé les deux dernières grandes banques d'investissement du pays, Goldman Sachs et Morgan Stanley, a changer de statut pour devenir des holdings, a indiqué la Fed dimanche soir. Pour en lire plus...