Search the Community

Showing results for tags 'message'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 22 results

  1. Publié le 26 juin 2009 à 07h36 | Mis à jour à 09h59 Les scandales de Montréal dans The Economist Martin Croteau La Presse Les scandales qui ébranlent la mairie de Montréal commencent à attirer l'attention des médias étrangers, et non les moindres. La prestigieuse revue britannique The Economist consacre un article aux allégations de conflits d'intérêts qui minent l'administration Tremblay dans sa livraison d'hier, une terrible publicité pour la Ville selon l'opposition. Intitulé «Eau et crasse» («Water and Grime»), l'article de quatre paragraphes rapporte que cinq enquêtes policières sont en cours sur les agissements de proches du maire Gérald Tremblay. Il donne certains détails sur les dossiers de la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM) ainsi que sur le contrat des compteurs d'eau.The Economist explique que l'ancien chef de cabinet du maire Tremblay a présidé à la vente d'un terrain évalué à 31 millions à une fraction de sa valeur. Le promoteur qui l'a acheté «avait été photographié par la police avec Nicolo Rizutto, un gangster octogénaire et père du mafioso numéro un au Canada«. L'hebdomadaire résume aussi l'attribution du contrat des compteurs d'eau à un consortium mené, entre autres, par Tony Accurso, «un vieil ami de Frank Zampino, qui a dirigé le comité exécutif de la Ville», peut-on lire. Il rappelle que l'ancien bras droit du maire Tremblay avait séjourné deux fois sur le yacht de M. Accurso avant d'accepter un emploi chez Dessau, l'autre firme du consortium GÉNIeau. «Peu soupçonnent (le maire Gérald) Tremblay, qui avait eu une longue carrière au Parti libéral du Québec, d'être malhonnête et il n'y a aucune preuve à cet effet», précise le magazine. Mais pour les partis de l'opposition, le mal est déjà fait. Louise Harel, candidate à la mairie pour Vision Montréal, estime qu'un tel reportage est la pire publicité imaginable pour Montréal. Car The Economist est lu par des décideurs et des gens d'affaires partout dans le monde. «Le message qu'ils envoient, c'est qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, a-t-elle dit. Et pire encore, qu'il y a de la corruption. Et donc, c'est un message qui est de nature à décourager les investisseurs.» «Quand on passe dans The Economist, c'est un fait d'armes inouï, a renchéri le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron. Mais pas pour le motif pour lequel on passe aujourd'hui. C'est honteux que la réputation de Montréal soit faite ainsi.» «Nous avons largement commenté, et à maintes reprises, le sujet traité par cet article, a indiqué le porte-parole du maire, Martin Tremblay. Il n'y a aucun élément nouveau, et nous n'avons rien à ajouter à ce qui a déjà été dit.» The Economist est imprimé dans cinq pays, et distribué à 1,3 million d'exemplaires dans le monde. Illustration(s) : Goupil, Jean Les odeurs de scandales qu'exhale depuis quelque temps l'hôtel de ville de Montréal ont eu des échos jusque dans la prestigieuse revue britannique The Economist.
  2. A ADN Any day now AFAIK As far as I know AFK Away from keyboard ARE Acronym-rich environment ASAP As soon as possible A/S/L? Age/sex/location? B B4N Bye for now BAK Back at the keyboard BBIAB Be back in a bit BBL Be back later BBN Bye bye now BBS Be back soon BEG Big evil grin BF Boy friend BFN Bye for now BG Big grin BIBO Beer in, beer out BIOYIOP Blow it out your I/O port BL Belly laughing BMGWL Busting my gut with laughter BOTEC Back-of-the-envelope calculation BRB Be right back BTA But then again... BTDT Been there, done that BTW By the way BWL Bursting with laughter BWTHDIK But what the heck do I know...? C CICO Coffee in, coffee out C&G Chuckle and grin CNP Continued in next post CRB Come right back CRBT Crying real big tears CU See you CUL See you later CUL8ER See you later CYA See ya CYA Cover your *** CYO See you online D DBA Doing business as DFLA Disenchanted four-letter acronym (that is, a TLA) DL Dead link DLTBBB Don't let the bed bugs bite DIKU Do I know you? DITYID Did I tell you I'm distressed? DOM Dirty old man DOS Dozing off soon DQMOT Don't quote me on this DTRT Do the right thing DWB Don't write back E EG Evil grin EMFBI Excuse me for butting in EMSG E-mail message EOM End of message EOT End of thread (meaning: end of discussion) ETLA Extended three-letter acronym (that is, an FLA) F F2F Face to face FAQ Frequently-ask question(s) FC Fingers crossed FISH First in, still here FLA Four-letter acronym FMTYEWTK Far more than you ever wanted to know FOMCL Falling off my chair laughing FTBOMH From the bottom of my heart FUD Fear, Uncertainty, and Doubt FWIW For what it's worth FYI For your information G G Grin GA Go ahead GAL Get a life GIGO Garbage in, garbage out GD&R Grinning, ducking, and running GF Girlfriend GFN Gone for now GGP Gotta go pee GIWIST Gee, I wish I'd said that GL Good luck GMAB Give me a break GMTA Great minds think alike GOL Giggling out loud GTRM Going to read mail GTSY Glad to see you H H&K Hug and kiss HAGN Have a good night HAND Have a nice day HHIS Hanging head in shame HIG How's it going HT Hi there HTH Hope this helps HUB Head up butt I IAC In any case IAE In any event IANAL I am not a lawyer (but) IC I see IGP I gotta pee IHA I hate acronyms IHU I hear you IIRC If I recall/remember/recollect correctly ILU or ILY I love you IM Immediate message IMCO In my considered opinion IMHO In my humble opinion IMing Chatting with someone online usually while doing other things such as playing trivia or other interactive game IMNSHO In my not so humble opinion IMO In my opinion IMS I am sorry IOW In other words IPN I'm posting naked IRL In real life (that is, when not chatting) ITIGBS I think I'm going to be sick IWALU I will always love you IYSWIM If you see what I mean J J4G Just for grins JBOD Just a bunch of disks (like redundant array of independent disks, etc.) JIC Just in case JK Just kidding JMO Just my opinion JTLYK Just to let you know K KISS Keep it simple stupid KIT Keep in touch KOTC Kiss on the cheek KOTL Kiss on the lips KWIM? Know what I mean? L L8R Later L8R G8R Later gator LD Later, dude LDR Long-distance relationship LHO Laughing head off LLTA Lots and lots of thunderous applause LMSO Laughing my socks off LOL Laughing out loud LRF Little Rubber Feet (the little pads on the bottom of displays and other equipment) LSHMBH Laughing so hard my belly hurts LTM Laugh to myself LTNS Long time no see LTR Long-term relationship LULAB Love you like a brother LULAS Love you like a sister LUWAMH Love you with all my heart LY Love ya LY4E Love ya forever M MorF Male or female MOSS Member of the same sex MOTOS Member of the opposite sex MTF More to follow MUSM Miss you so much N NADT Not a darn thing NIFOC Naked in front of computer NP or N/P No problem NRN No response necessary O OIC Oh, I see OLL Online love OMG Oh my God OTF Off the floor OTOH On the other hand OTTOMH Off the top of my head P PANS Pretty awesome new stuff (as opposed to "POTS") PAW Parents are watching PCMCIA People can't master computer industry acronyms PDA Public display of affection PEBCAK Problem exists between chair and keyboard PIBKAC Problem is between keyboard and chair PITA Pain in the *** PM Private message PMFJIB Pardon me for jumping in but... POAHF Put on a happy face POOF Goodbye (leaving the room) POTS Plain old telephone service PU That stinks! Q QT Cutie R RL Real life (that is, when not chatting) ROR Raffing out roud (Engrish for "laughing out loud") ROTFL Rolling on the floor laughing ROTFLMBO Rolling on the floor laughing my butt off RPG Role-playing games RSN Real soon now RT Real time RYO Roll your own (write your own program; derived from cigarettes rolled yourself with tobacco and paper) S S^ S'up - what's up S4L Spam for life (what you may get when you become someone's customer or client) SHCOON Shoot hot coffee out of nose SETE Smiling ear to ear SF Surfer-friendly (low-graphics Web site) SHID Slaps head in disgust SO Significant other SOL Smiling out loud or sh*t out of luck SOMY Sick of me yet? SOT Short on time SOTMG Short on time must go STW Search the Web SU Shut up SUAKM Shut up and kiss me SUP What's up SWAK Sealed with a kiss SWL Screaming with laughter SYS See you soon T TA Thanks again TAFN That's all for now TANSTAAFL There ain't no such thing as a free lunch TCOY Take care of yourself TFH Thread from hell (a discussion that just won't die and is often irrelevant to the purpose of the forum or group) TGIF Thank God it's Friday THX Thanks TIA Thanks in advance (used if you post a question and are expecting a helpful reply) TILII Tell it like it is TLA Three-letter acronym TLK2UL8R Talk to you later TMI Too much information TNT Till next time TOPCA Til our paths cross again (early Celtic chat term) TOY Thinking of you TPTB The powers that be TTFN Ta-Ta for now TTT Thought that, too (when someone types in what you were about to type) TTYL Talk to you later TU Thank you TY Thank you U UAPITA You're a pain in the *** UW You're welcome V VBG Very big grin W WAYD What are you doing WB Welcome back WBS Write back soon WDALYIC Who died and left you in charge? WEG Wicked evil grin WFM Works for me WIBNI Wouldn't it be nice if WT? What/who the ? WTG Way to go! WTGP? Want to go private? WU? What's up? WUF? Where are you from? WYSIWYG What you see is what you get Y YBS You'll be sorry YMMV Your mileage may vary. YW You're welcome
  3. Je ne savais pas où mettre mon sujet alors.. Et oui , une bonne nouvelle: lapresse.ca (cyberpresse) vient d'ouvrir un nouveau bloque sur le développement de Montréal !!! C'est le blogue de François Cardinal, J'ai écris un message et j'ai mentionné l'existence de mtlurb.com en invitant les passionés de Montréal à venir nous joindre
  4. Salut tout le monde, Je recherche deux modérateurs pour la Carte des projets (celle qu'on vois dans le menu en haut). Elle commence à être désuète (surtout avec l'avalance de nouveaux projets) et une bonne mise à jour serais la bienvenue. À ceux qui sont intéressés répondre au fil ou envoyer un message en privé! Merci, Malek
  5. Les sans-parti | Francois Cardinal | Francois Cardinal Le rapport dévoilé cette semaine par le « conseiller spécial au renouvellement du Parti québécois », Paul St-Pierre Plamondon, est fort intéressant. Et pas juste pour le PQ. On a essentiellement retenu le caractère « vieillissant » de cette formation, comme s'il s'agissait d'une spécificité péquiste. Soyons honnêtes : on pourrait en dire autant des autres partis, tous victimes d'un désintérêt des jeunes pour la politique traditionnelle. Mais au-delà de cette manchette, le rapport révèle autre chose de plus sournois qui devrait interpeller toute la classe politique à Québec : l'existence d'une frange électorale qui ne se reconnaît pas au PQ... mais dans aucun autre parti non plus. Pour faire court, plusieurs ont affirmé que ces brebis égarées étaient « les jeunes », les milléniaux, les Y « les jeunes », les milléniaux, les Y. Suffirait de « moderniser » l'argumentaire souverainiste pour qu'ils retrouvent le chemin du bercail. Or les sans-parti au Québec, ce ne sont pas « les jeunes » : ce sont les progressistes non souverainistes... parmi lesquels se retrouvent beaucoup de jeunes. La nuance est capitale. Bien des partis à l'Assemblée nationale ouvrent leurs portes aux jeunes générations, mais aucun ne représente actuellement les progressistes qui n'ont pas (ou n'ont plus) d'appétit pour les questions référendaires, parmi lesquels on retrouve entre autres des sociaux-démocrates peu portés sur l'indépendance, des nationalistes à la Claude Ryan, des fédéralistes de gauche, etc. Il y a là un grand vide à combler, comme l'avait d'ailleurs souligné il y a trois ans... Paul St-Pierre Plamondon, dans son livre Les orphelins politiques. Les Québécois, notait-il, « ont fait savoir à plusieurs reprises » qu'ils sont « épuisés par le discours répétitif des souverainistes ». Ils sont exaspérés par le discours victimaire dans lequel on maintient le Québec. Ils ne veulent plus débattre d'échéancier référendaire et de blessures infligées dans le passé par le Canada. « Malheureusement, ajoutait-il, les péquistes ne semblent pas vouloir entendre ce message. » Et pourtant, c'est ce message que ramène aujourd'hui Plamondon lorsqu'il soutient que c'est « le fédéral » qui a réussi à « décrédibiliser le mouvement souverainiste ». C'est ce message que véhicule son rapport en imputant l'inertie politique actuelle au « plan B de Jean Chrétien ». C'est ce message que colporte le PQ lorsqu'il souligne l'anniversaire de la fédération en énumérant 150 événements où le Québec a été victime du Canada. Dans son rapport, Paul St-Pierre Plamondon observe que « de moins en moins de gens sont porteurs de la fierté québécoise ». Peut-être. Mais si c'est le cas, il y a peut-être justement un lien avec le discours ambiant (qui n'est pas exclusif au PQ) voulant que le Québec soit une victime constante du fédéral, que le français disparaisse un peu plus chaque jour et que la culture québécoise soit en train de s'effacer sous le rouleau compresseur de la mondialisation. Autant de « faits » qui sont bien moins apocalyptiques qu'on ne l'entend. Autant de hauts cris qui placent le Québec dans la position de victime plutôt que de porte-étendard du fait français dans la fédération. Autant de sujets qui éloignent le débat politique des enjeux qui animent les progressistes, comme l'environnement, l'éducation et les inégalités sociales. Sans nécessairement être fédéralistes, bien des électeurs préféreraient entendre parler de ces enjeux plutôt que de ressasser encore les blessures du rapport Durham et de la Nuit des longs couteaux. Et parmi ces électeurs, eh oui, il y a bon nombre de jeunes qui ne trouvent pas aujourd'hui de véhicule politique qui les inspire.
  6. I'm looking for funny or memorable ENGAGEMENT RING stories. If you think you know one, post it here or send me a message, I would greatly appreciate it! Je recherche des histoires drôles ou mémorables de bagues de fiançailles. Si vous en connaissez une, envoyez moi un message ou simplement affichez là ici. Ce serait grandement apprécié!
  7. Bonjour, Je suis un étudiant de la 5e secondaire et dans le cadre d'un projet mis sur pied par mon collège, je suis actuellement à la recherche d'un architecte afin de faire un stage d'observation. Ce projet à comme but de permettre aux jeunes de se familiariser avec les réalités du marché du travail. Alors, si quelqu'un sur le forum en connait un et que cette personne est prête à m'accueillir pour une journée, s'il vous plaît m'envoyer un message privé ou manifestez-vous et je vais vous contacter le plus tôt possible. Si vous avez des questions, n'hésistez pas à me contacter. Merci beaucoup.
  8. Il semble que la deuxième phase ne sera pas la tour finalement. Mod : est-ce que vous voulez créer un nouveau fil avec mon message et changer le nom de celui-ci pour "phase 3" ou "phase future"? EDIT monctezuma : c'est fait Source : LeTravailleur, SSP
  9. Je regardais pour le fun le truc en bas de la page principale du forum qui dit qui est connecté, et wow, sur 7 personnes connectés, 5 sont des membres qui n'ont jamais postés un seul message... Come on you lurkers, post something! Join the discussion, don't just observe!
  10. By Anne Sutherland, The Gazette Benoit Labonté, borough mayor of Ville Marie, will be tabling a motion tonight that will provide for eight days of free parking downtown in an effort to help merchants in these tough economic times. He will propose that city parking meters will be free from 9 a.m. on Dec. 20 to 5 p.m. on Dec. 28. The gross loss of revenue from those metered spots will be $800,000, but Labonté said the net loss to the Ville Marie borough will be between $100,000 and $150,000. “We’re talking about one week in the year to help our tax-paying merchants, a kind of subsidy,” Labonté said. “The message we’re giving to citizens is come downtown to shop and don’t go to the suburbs.” Labonté and his Vision Montreal councillors have a three to two advantage on the borough council, so the motion is expected to pass. --
  11. Bonjour, le site est victime d'une attaque de déni de service. Des gens essaient d'entrer dans chacuns de votre compte avec des mots de passes aléatoires. Ceci fait en sorte que votre compte se bloque. Nous sommes à considérer les options pour faire cesser ceci et je vous reviens rapidement.Admin Tout le monde a reçu ce message?
  12. Architects Building - 17 floors (1932-1955) Southeast corner of Rene-Levesque and Beaver Hall. Demolished for the enlargement of René-Lévesque Blvd in the 1950's (then named Dorchester Blvd). http://imtl.org/montreal/building/Architect-Building.php?noter=1&note=10 (SSP) (SSP) http://coolopolis.blogspot.com/2009/11/where-ine-mtel-were-these-olde-thyme.html **************************** Monctezuma : j'ai modifié ton message pour y ajouter un backup photos, au cas où les liens se briseraient éventuellement.
  13. :hyper:Voici une vidéo du jeu de lumières fort impressionnant que j'ai eu le plaisir de voir personnellement à Bruxelles dernièrement, bien que cette vidéo date de 2008, j'ai moi-même filmé dans mon dernier voyage, la semaine dernière, un exemplaire de cette manifestation spectaculaire sans toutefois arriver à l'inclure dans mon message. Ceci m'amène à rêver d'un spectacle de lumières que Montréal pourrait s'offrir à son tour sur ses grands immeubles en hauteur du centre-ville, en créant une sorte de symphonie lumineuse où chaque immeuble pourrait donner la réplique aux autres. Un investissement qu'un commanditaire comme Hydro-Québec pourrait rendre réalisable tout en profitant d'une publicité extraordinaire qui lui donnerait une visibilité incroyable. Il n'y a absolument aucune limite dans ce genre de prestation. On pourrait même organiser un concours d'interprétation ouvert aux artistes du monde, un festival non de feux d'artifices mais de jeux de lumières dont le fond de scène serait la ville elle-même. Donc à défaut de s'offrir une nouvelle tour flambant neuve, on pourrait tout de même rajeunir l'image du cv, en lui ajoutant cette particularité qui serait visible à des kilomètres à la ronde et qui attirerait son lot de touristes à l'année longue. Un projet-lumières audacieux qui serait certainement rentable puisqu'on peut y inclure autant un message publicitaire, que d'intérêt public et bien sûr des créations lumineuses super accrocheuses. Comme on dit: "the sky is the limit" et ici l'expression prend véritablement tout son sens. Et si je pousse l'idée encore plus loin, je vois les meilleurs DJ du monde venir s'amuser à Montréal non seulement en faisant danser le peuple, mais aussi les tours à bureaux elles-mêmes, dans une ambiance festive à la grandeur d'une ville. Et que la fête commence :hyper::hyper:
  14. Bonjour. Je suis un jeune photographe diplômé depuis janvier. Ma passion est l'architecture, et je compte orienté ma carrière de photographe vers ce domaine. Voilà pourquoi je cherche un/une architecte avec lequel je pourrais avoir accès à ses projets pour pouvoir garnir mon portfolio. J’offrais en retour des photos pour votre site web. Si vous être intéressé, contactez moi en message privé. Merci et bonne journée !
  15. C'est simple, c'est facile et c'est rapide ! Étape 1 : cliquez sur le nom de l'utilisateur que vous désirez ajouter à votre liste "ignorer". Ensuite, un petit menu apparaîtra, cliquez alors sur "voir le profil" Étape 2 : vous serez alors redirigé sur la page du profil de l'utilisateur. Sur cette page, vous trouverez à gauche un menu avec une liste d'options. Cliquez sur "Ajouter dans la liste d'ignorés" Étape 3 : vous serez alors redirigé sur une page avec une demande de confirmation. Répondez "oui" Et voilà ! À partir de maintenant, ce que vous verrez sur le forum lorsque l'utilisateur ignoré se manifestera sera : "Ce message est caché parce que ScarletCoral se trouve dans votre liste d'ignorés." Notez que vous aurez alors l'option d'afficher le message ou de retirer l'utilisateur de votre liste d'ignorés et ces options vous seront offertes à chaque message de l'utilisateur ignoré. NB.: merci à ScarletCoral d'avoir servi de cobaye pour cette démonstration. ScarletCoral, ne t'inquiètes pas. Tu es déjà retiré de ma liste d'ignorés
  16. Ça fait 1 an que je garde le secret sur ce projet, et aujourd'hui, j'ai eu la permission de vous en faire part! C'est Booboohome qui m'avait envoyer ce projet, dessiné par nul autre que Michelange Panzini. Il s'agirait d'un «terrain a été acheté par un investisseur de la Georgie» (pour citer le message). Je crois que c'est des bureaux, mais Booboohome pourrait peut-être clarifier mes informations... --------------------------------------- Je compte 32 étages pour chaques tours. Si c'est des bureaux, et en comparant avec la CCE, on peut facilement prédire un bon 150 mètres à la plus haute tour! (en comptant son ornement)
  17. Des Jeux «in English»? Pierre Jury Le Droit À Vancouver, le concept des deux langues officielles, l'anglais et le français, n'est trop souvent que cela: un concept, une idée désincarnée du quotidien, un voeu pieux que plusieurs croient avoir été imposé au reste du pays par des Québécois militants et adopté par des politiciens mal avisés. Il est bien évident qu'avec à peine 24000 francophones sur 2,1 millions d'habitants dans la région, le français passe loin derrière plusieurs autres langues comme le cantonais (125000 locuteurs), le chinois (120000), le punjabi (116000) et plusieurs autres. Mais en devenant ville olympique, Vancouver doit réconcilier sa géographie avec son pays officiellement bilingue... qui a obtenu un mandat d'une Comité international olympique, bilingue lui aussi. Cette tâche est difficile, a évalué Graham Fraser, le commissaire aux langues officielles, qui témoignait mardi devant le comité parlementaire sur les langues officielles. Il a estimé la place du français comme «minimale». Les lacunes sont cruciales au plan de «la traduction, de l'affichage, des services d'interprétation simultanée et de la télédiffusion». De façon plus importante, le commissaire a rappelé que le bilinguisme n'était pas qu'un «symbole». «C'est un service à la population. Il y aura des francophones unilingues qui seront là pour encourager leurs enfants dans les stades.» Le Canada est leur pays aussi, et ils se sentiront comme des citoyens de seconde zone. Air connu pour les Franco-Ontariens et tous ceux qui vivent en situation minoritaire, mais il n'empêche que ce n'est pas normal. C'est pourquoi Graham Fraser a livré ce rappel important, moins d'un an avant Jeux olympiques. Il est encore temps de sauver les meubles. Encore là, il est frustrant de parler de sauver les meubles dans un pays officiellement bilingue depuis 1867, et de façon encore plus affirmée depuis la promulgation de la Loi sur les langues officielles, en 1969. Comme l'a rappelé un militant franco-ontarien récemment, la lutte pour le respect du français restera avec nous encore longtemps. De la même manière que les femmes luttent encore pour leur égalité. Bref, les francophones ne sont pas les seuls minoritaires à se battre pour leurs droits. Le message du commissaire Fraser sera entendu haut et fort, faut-il espérer. Mais il ne doit pas être le seul à réclamer un traitement équitable pour le français. D'autres individus ou organisations ont des attentes face au Comité organisateur des Jeux de Vancouver (COVAN). Dans le lot, il y a au premier chef le Comité olympique canadien et son nouveau président, Marcel Aubut, premier francophone à ce poste. Sans le ministère du Patrimoine canadien et sa division Sport Canada, la Fédération des communautés francophones et acadienne, la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique, les télédiffuseurs de langue française TQS et RDS, le gouvernement du Québec,etc. Le COVAN réalise, un peu tardivement cependant, l'ampleur de la tâche et vient de créer un comité conseil sur les langues officielles où siège entre autres l'ex-premier ministre de la France, Jean-Pierre Raffarin. Ce comité tiendra sa première réunion demain. Cela n'évitera pas des accrocs. Il y en aura. D'abord parce que l'on part de loin, parce que la démographie joue contre la réalité francophone et des raisons historiques: le Comité olympique canadien, par exemple, travaille fort pour éviter de trébucher mais la culture interne reprend le dessus à un moment ou un autre. Ça fait un petit scandale dans les médias de langue française, puis la vie poursuit son cours... dans la langue de Shakespeare. M.Aubut pourra y voir. Des sources rapportent que dans ses plus hautes sphères, le COVAN est ouvert à ses responsabilités dans le domaine des langues officielles. Ça se complique lorsque le message filtre au sein des dizaines de comités, divisions et équipes sur le plancher qui sont peuplés d'anglophones, démographie oblige. À 295 jours de la cérémonie d'ouverture, le message sera-t-il compris par tous?
  18. Voici le message que je viens de mettre sur plusieurs réseaux sociaux. Peut-être pourriez-vous m'aider: I've got a GREAT IDEA for an IPHONE APPLICATION . What do I do to make it happen? This is a serious inquiry. Vos suggestions sont bienvenues.
  19. MALKI MEHDI/[email protected] MÉTRO Publié: 08 juin 2011 16:03 Un panneau à affichage variable situé à l’angle des rues Sherbrooke et Saint-Denis a été piraté dans la nuit de mardi à mercredi. Un pirate informatique se serait introduit dans le système sans fil du panneau pour en modifier le message. La Ville de Montréal a été avisé tôt hier matin de la situation et a demandé à l’entrepreneur à qui appartient le panneau de corriger le message, ce qui fut fait. Selon un porte-parole de la Ville, il ne s’agirait pas du premier panneau à être piraté à Montréal, mais la situation, mais la situation demeurerait inhabituelle. http://www.journalmetro.com/linfo/article/883673--un-panneau-d-affichage-pirate
  20. I just got a message from Rogers saying "Starting January 1st, 2011 the GST will be 8.5%" What's even more appalling by 2012 it will be 9.5%
  21. La Presse Le mercredi 20 juin 2007 Forts d'un consensus sur la gouvernance culturelle, les organisateurs du sommet culturel montréalais, Rendez-vous Montréal 2007, lorgnent déjà les 33 milliards du nouveau programme fédéral d'infrastructures. Montréal pourrait obtenir jusqu'à 1 milliard de la nouvelle enveloppe fédérale. Une partie de cette somme devrait être consacrée au Quartier des spectacles, à l'agrandissement des musées et au renouvellement d'équipements culturels, pense Simon Brault, président de Culture Montréal et du comité de pilotage de Rendez-vous Montréal 2007. «On veut lancer le message qu'une portion du montant accordé à Montréal serve aussi à la culture et non pas seulement aux égouts et aux routes», souligne M. Brault. Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, s'est par ailleurs dit d'accord avec l'idée de regrouper, en une seule entité, les activités, services, opérations, fonctions et programmes qui font partie du périmètre municipal en culture.