Search the Community

Showing results for tags 'mckay'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 2 results

  1. Presse Canadienne 11/03/2007 Le Parti vert propose d'investir 15 milliards $ au cours des 20 prochaines années dans le transport en commun dans la grande région de Montréal. Le chef de ce parti, Scott McKay, a déclaré dimanche que la métropole du Québec est toute désignée pour faire de l'écologie un moteur de son développement économique. M. McKay a rappelé que c'est le transport qui remporte la palme en matière d'émissions de gaz à effet de serre, d'où la nécessité de s'y attaquer en posant des gestes concrets. C'est pourquoi il souhaite doter Montréal d'un réseau de 200 kilomètres de tramways électriques, fabriqués par Bombardier, qui serait financé à même les revenus de postes de péage installés sur les ponts. Le chef du Parti vert a indiqué que le tarif de ce péage serait établi à 2 $, ce qui permettrait de recueillir une somme d'environ 500 millions $ par année dont les trois quarts seraient investis dans le réseau du transport en commun et le reste devant servir à une baisse de taxe pour les résidents de l'Ile de Montréal. Par ailleurs, Scott McKay s'est dit déçu de ne pas avoir été invité à participer au débat télévisé des chefs mardi soir prochain. Pour lui, «ce sera un triste jour pour la démocratie au Québec». Il a rappelé que les Québécois ont déjà vécu des débats à cinq, à l'époque de l'Union nationale et de l'arrivée de René Lévesque à la tête du Parti québécois, ce qui avait été une étape marquante pour la démocratie.
  2. Le Parti vert du Québec voit grand, très grand. Son objectif pour 2020: réduire de 40 mégatonnes les émissions de gaz à effet de serre, soit l'équivalent de 8 millions de véhicules de moins sur nos routes. Comment? En taxant les consommateurs les moins vertueux. «On a les moyens techniques et les technologies pour le faire. Ce qui manque, c'est simplement la volonté politique. Il faut arrêter de gérer le Québec à la petite semaine», a martelé le chef du Parti vert du Québec, Scott McKay. Son parti a fait connaître hier le plan vert de sa plateforme électorale qui consacrerait 2,7 G$ par an afin de réduire de 40 mégatonnes les GES. Cette somme représente 1 % du PIB. Train de mesures La formation politique propose un train de mesures pour atténuer les changements climatiques, dont l'inspection obligatoire des véhicules, des investissements massifs dans le transport en commun et une foule de nouvelles taxes pour punir les comportements délinquants. Le financement de cette stratégie verte proviendrait d'une hausse de la taxe de vente du Québec sur les produits les plus dommageables pour l'environnement. On taxerait ainsi plus sévèrement l'essence et l'achat d'un véhicule utilitaire sport ou d'une motoneige. Taxer les vus En échange, les Verts diminueraient de 7,5 % à 4 % la TVQ sur les services et ils instaureraient des crédits d'impôts. «On pourrait faire passer à 10 ou 15 % la TVQ pour les VUS», a donné en exemple Xavier Daxhelet, professeur à Polytechnique et candidat dans Pointe-aux-Trembles. Le Québec émet près de 92 mégatonnes de gaz à effet de serre par année. L'objectif des Verts est donc de réduire de moitié les émissions sur un horizon de 15 ans. «On ne propose pas de faire tout ça demain matin. On va commencer tranquillement, mais d'un pas alerte», insiste le chef. Scott McKay ne s'en cache pas : il sait que son parti ne prendra pas le pouvoir. Ce qu'il souhaite, c'est de séduire assez d'électeurs préoccupés par l'environnement pour donner des armes politiques à son équipe et forcer les chefs des autres partis politiques à agir. Les objectifs du protocole de Kyoto sont de réduire l'émission de gaz à effet de serre de 6 % d'ici 2012.