Search the Community

Showing results for tags 'mauvaise'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 15 results

  1. Bonjour ! J'ai décidé hier de créer une série de photo sur l'architecture des écoles. J'adore l'architecture et j'étudie en photo, donc un des mes sujets favori en photo est l'architecture et l'urbanisme. L'architecture des écoles n'est pas ce qu'il y a de plus extraordinaires, surtout celles construites après les années 60. Dans cette série j'espère pouvoir vous faire découvrir et partager des angles de vues qui feront sortir la beauté de ces immeubles souvent en mauvaise état. Voici la première photo de cette série. Construit en 1967 par le Collège Français, ce bâtiment était un annexe pour la division primaire du collège Français jusqu'en 2000. Depuis 2000, elle abrite "L'École des Premières Lettres", une OSBL dirigé par les parents des enfants.
  2. L'industrie touristique du Nouveau-Brunswick peine à attirer les touristes en raison du mauvais temps et de la hausse du prix du carburant. Pour en lire plus...
  3. De jeudi à hier, le coût d'un litre d'essence est passé de 1,26$ à 1,39$ dans la plupart des stations de l'île de Montréal. Pour en lire plus...
  4. Michel Caron a ouvert les pages économiques du journal, hier matin, au retour de vacances. Une mauvaise nouvelle l'attendait: ses placements boursiers avaient chuté de 35 000$. Pour en lire plus...
  5. Le gouvernement portugais a annoncé dimanche qu'il allait nationaliser BPN (Banco Portugues de Negocios), une petite banque qui a enregistré des pertes d'environ 700 millions d'euros (1,08 milliard $ CAN)durant la crise financière et qui fait actuellement l'objet d'une enquête pour mauvaise gestion. Pour en lire plus...
  6. La récolte de sirop d'érable de 2008 n'aura pas permis de reconstituer la réserve de sirop utilisée pour combler une autre mauvaise saison en 2007. Pour en lire plus...
  7. Durement frappée par la mauvaise conjoncture, la chaîne de quincailleries et de centres de rénovation Rona résiste et surpasse même les attentes des analystes. Pour en lire plus...
  8. La pire récession depuis 1929? Jean-François Barbe, Les Affaires 08:56 La crise actuelle serait pire que la Grande crise de 1929, selon un professeur d'économie à la Stern School of Business de l'Université de New York. Photo: Bloomberg Attachez vos ceintures, l'atterrissage sera brutal, car les États-Unis se dirigent droit vers leur pire récession depuis la grande crise de 1929 sous l'effet de l'effondrement du système financier avec des pertes qui pourraient dépasser le cap des 2 000 milliards de dollars. Tel est l'avertissement, à en glacer le sang, lancé par un économiste de renom, Nouriel Roubini, professeur d'économie et de commerce international à la Stern School of Business de l'Université de New York. Voici les conclusions de son analyse, publiée par sa société-conseil, RGE Monitor. - Des centaines de petites banques américaines feront faillite à cause de leur exposition aux crédits immobiliers de mauvaise qualité (la petite banque américaine type détient 67 % de ses actifs dans l'immobilier) et quelques douzaines de banques régionales et nationales connaîtront le même sort. - Les firmes de courtage indépendantes disparaîtront du paysage financier en raison de la fin de leur modèle d'affaires, c'est-à-dire la titrisation et le transfert du risque. - La Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), l'organisme qui assure les dépôts bancaires des épargnants, a déjà canalisé 10 % de ses fonds dans le sauvetage d’Indy Mac et nécessitera de nouvelles injections d'argent frais. - La crise des crédits immobiliers de mauvaise qualité contamine la totalité du secteur des crédits de mauvaise qualité dans lesquels se trouvent évidemment des crédits à la consommation (cartes de crédit, prêts étudiants, prêts automobiles), mais aussi les prêts octroyés aux prises de contrôle par emprunts (LBO), ainsi qu'une partie des obligations municipales et des obligations d'entreprises. - Le consommateur américain est épuisé et, cet été, l'effet des baisses de taxes devient nul. - Le prix des actions américaines continuera de chuter, d'au moins 40 % par rapport au sommet de l'année dernière. La descente n'en est donc qu'à la moitié de son parcours. Conséquemment, la récession durera de 12 à 18 mois, et non 6 comme initialement prévu. Les pertes futures du système financier, que les pessimistes évaluaient à 1 000 milliards de dollars, atteindront jusqu'à 2 000 milliards de dollars. Et la récession, sévère, ne se limitera pas qu'au territoire de l'Oncle Sam, mais frappera de plein fouet une quinzaine de pays, affirme l'économiste qui avait prédit, il y a deux ans, l'éclatement de la bulle immobilière et l'entrée du pays dans la crise financière et la récession. « Il s'agit d'une crise financière systémique, sans fin », soutient-il. Une chose est certaine : plus de 130 milliards de dollars ont d'ores et déjà été engloutis par le système bancaire américain sans que la santé générale des banques étatsuniennes s'en porte mieux. Au contraire, d'autres injections seront nécessaires. Un total de 5000 milliards de dollars en prêts hypothécaires sont maintenant à risque, a récemment déclaré Bill Gross, responsable des investissements de Pacific Investment Management (PIMCO). Et le resserrement du crédit se fait de plus en plus sentir, non seulement auprès des ménages, mais aussi des entreprises et plus particulièrement encore, des PME. Tous les secteurs sont touchés, et une expression revient de plus en plus, « crash rampant ».
  9. L'entreprise annonce cette mauvaise nouvelle après la publication vendredi de résultats en forte baisse au deuxième trimestre. Pour en lire plus...
  10. En bas de page de la page principale, on affiche que la prochaine fête est le "Victoria Day"... Cette fête n'est pas (plus) reconnue au Québec, elle a été remplacée par la Journée nationale des patriotes. C'est un peu aberrant pour un forum à propos de Montréal de souligner la mauvaise fête
  11. Le Québec sur une mauvaise pente * Léonie Laflamme-Savoie , Finance et Investissement * 13:00 Le secteur de l'immobilier devrait également poursuivre son ralentissement durant les mois à venir. Selon Desjardins, l’économie québécoise s’est engagée sur une mauvaise pente, et cela devrait perdure durant les trois à six prochains mois. L'Indice précurseur Desjardins (IPD) a d'ailleurs perdu 0,7% en janvier, ce qui représente une quatrième diminution mensuelle consécutive pour l'IPD. Cette nouvelle chute indiquerait que l'économie québécoise est maintenant engagée dans un sérieux ralentissement qui devrait, selon Desjardins, se poursuivre pour au moins trois mois. Plusieurs autres facteurs économiques pointeraient également dans la même direction comme les livraisons manufacturières, les ventes des détaillants, celles des grossistes et la consommation. Le secteur de l'immobilier devrait également poursuivre son ralentissement durant les mois à venir. « Même si la réduction des taux hypothécaires a donné du tonus à la composante habitation en janvier, ce secteur continuera de s'affaiblir, soutient Hélène Bégin, économiste senior chez Desjardins. La détérioration de l'économie sera donc assez généralisée, de sorte que le PIB réel diminuera de 1,3 % en 2009. » Alors que la composante consommation de l'IPD s'est considérablement détériorée, coulée par les nombreuses mises à pied et par l'affaiblissement de la confiance, la composante habitation a quant à elle rebondi de 1,0 % en janvier sous l'impulsion de la réduction des taux hypothécaires. Mais la reprise n'est toutefois pas pour demain dans ce secteur puisque tous les autres indicateurs ont poursuivi leur tendance à la baisse. La diminution des indicateurs avancés continuerait d'affaiblir la composante exportation de l'IPD : « Voilà qui confirme que le climat économique se détériorera davantage pour les exportateurs québécois, prévient Hélène Bégin. Le repli des expéditions à l'étranger sera plus important en 2009, car la relance nord-américaine tardera à venir. » En dernier lieu, la composante financière de l'IPD est demeurée négative en janvier puisque, selon Desjardins, l'indice boursier Québec-30 a diminué de 6,3 % durant la période. Dans une nouvelle tentative de stimuler le marché du crédit, la Banque du Canada a de nouveau réduit son taux directeur ce matin à 0,5%. « Il s'agit bien entendu d'un nouveau creux historique, explique Hélène Bégin. Ce bas niveau des taux directeurs s'explique par la récession qui prend de l'ampleur au pays et par la faiblesse de l'inflation qui approche maintenant les 1 %. »
  12. Après la baisse inattendue du déficit commercial en juin, c'est une mauvaise surprise pour les analystes alors que le déficit atteint 62,2 G$. Pour en lire plus...
  13. Une note d’analyste a estimé que les ventes du nouveau BlackBerry Pearl Flip ont été «décevantes». L’action du géant a descendu de 7,64% ou 5,37 $ pour pointer à 64,88$. Pour en lire plus...
  14. Après la performance mauvaise de février du marché de l'emploi au Québec, de bonne nouvelles pour mars: - 15 100 personnes de plus qui ont un emploi (gain de 24 000 emplois à temps plein et perte de 8 900 emplois à temps partiel) - Baisse du taux de chômage à 7,6% http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/140404/dq140404a-fra.htm Voir Tableau 3 pour plus d'infos.
  15. Une avalanche de mauvaise nouvelles dans les banques et le secteur automobile déprimait à nouveau les marchés mardi, en dépit des espoirs suscités par l'entrée en fonction du nouveau président américain. Pour en lire plus...