Search the Community

Showing results for tags 'manifestation'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 4 results

  1. Ceci est la deuxième version de cette affiche qui appelle à la manifestation contre les hausses et les coupures (amusant, non?), visiblement réalisée par un étudiant qui n'a aucune notion de graphisme, ou de géographie: Comme vous le voyez, la grande flèche qui pointe supposément vers la richesse... ne pointe pas vraiment de la richesse. Ce qui a entraîné confusion et moquerie, et la nécessité de rajouter cette vilaine petite précision: "Quartier des affaires". On doit avoir un centre financier sous-marin, dans les profondeurs du fleuve Saint-Laurent. En tout cas je trouvais ça drôle, et mes amis en design aussi.
  2. Bonjour à tous, je me permets de mettre quelque photos de Sydney ou j'ai habité l'année passée pendant 4mois. Bondi Beach Jardin Botanique City Pendant une manifestation contre l'église de Scientologie Tour d'habitation Stade Olympique
  3. LCN Vingt et un individus ont été arrêtés jusqu'à maintenant dans le cadre de la manifestation du Collectif opposé à la brutalité policière, dimanche après-midi, à Montréal. Certaines de ces personnes ont été arrêtées par mesure préventive, selon le Service de police de la Ville de Montréal. Selon le porte-parole, Ian Lafrenière, les gens ont été arrêtés puisqu'ils possédaient des bâtons ou des roches. Des projectiles, dont une fusée éclairante, ont été lancés vers les policiers sur l'avenue du Mont-Royal avant le début de la manifestation. Plusieurs centaines de personnes s'étaient regroupées autour de la station Mont-Royal, point de départ de la manifestation. Certaines d'entres elles étaient masquées. Le début de l'événement a été retardé en raison de l'interruption du service de métro sur la ligne orange pendant au moins 30 minutes. La Société de transport de Montréal a raconté qu'un passager aurait actionné un rupteur de courant, ce qui a arrêté une rame entre deux stations. La STM a dû faire appel aux policiers car des personnes s'étaient aventurées dans le tunnel. Avant la manifestation, un porte-parole a prononcé un discours dénonçant les déclarations de la Fraternité des policiers de Montréal après l'affaire Villanueva. Une autre porte-parole a aussi lancé un appel au calme. Cette manifestation contre la brutalité policière donne lieu chaque année à des dizaines d'arrestations, pour vandalisme et voies de fait notamment. En point de presse vendredi, les porte-parole du Collectif opposé à la brutalité policière ont répété qu'ils n'encourageaient pas la violence, même s'ils comprenaient la frustration de plusieurs manifestants. Le Collectif soutient que les policiers abusent de leur pouvoir, et bénéficient de la complicité des tribunaux et des gouvernements. Cette manifestation contre la brutalité policière donne lieu chaque année à des dizaines d'arrestations, pour vandalisme et voies de fait notamment.
  4. La manifestation pacifique des enfants de coeur de montréal a lieu ce soir, en espérant pas trop de grabuge de la part des manifestants, et un bon contrôle policier pour arrêter tout ces fauteurs de trouble Brutalité policière: une manifestation attendue de pied ferme Les policiers montréalais se disent fin prêts pour la manifestation annuelle contre la brutalité policière, un événement en soi paradoxal qui se termine presque chaque fois par des affrontements entre forces de l'ordre et protestataires. La marche doit débuter ce mardi vers 17 h à l'angle du boulevard de Maisonneuve et de la rue Jeanne-Mance, à deux pas du quartier général du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). L'an dernier, des vitrines de commerces avaient encore été fracassées, des incendies avaient été allumés et des policiers avaient été la cible de tirs de projectiles divers. Une centaine de personnes avaient été appréhendées. L'inspecteur-chef Sylvain Lemay, qui doit assurer la coordination de la surveillance policière lors de cette manifestation, rencontrait déjà la presse mardi afin de tracer les grandes lignes de la stratégie adoptée par le SPVM. En entrevue, il a affirmé que les forces de l'ordre veulent utiliser plusieurs unités du SPVM: cavalerie, maîtres-chiens et groupes d'intervention seront notamment mis à contribution. La semaine dernière, la porte-parole de la Coalition opposée à la brutalité policière, Sophie Sénécal, assurait que la manifestation serait dynamique et festive. Cependant, dans le passé, des casseurs se sont joints aux manifestants et ont perpétré des gestes violents. «Il y a des gens qui vont se joindre à cette manifestation-là et qui veulent la faire déraper», a estimé l'inspecteur-chef Lemay. «Sa réputation, c'est que c'est un événement qui se termine par de la casse. Il y a une perception négative autant de la part des médias et des policiers que de la population en général.» Autre élément qui ajoute à l'irritation des forces de l'ordre: les organisateurs de la manifestation refusent systématiquement de fournir leur itinéraire au SPVM, ce qui rend l'opération difficile à planifier. L'inspecteur-chef Lemay a demandé aux automobilistes et aux usagers des transports en commun d'adapter leur comportement aux événements, en tentant par exemple d'éviter certaines zones. «Le quadrilatère du centre-ville va être occupé, il y a des rues qui seront bloquées», a-t-il averti, ajoutant que la manifestation se transportait parfois dans le réseau du métro. «On va encore être présents pour assurer la sécurité des participants, mais aussi de la population, des gens qui vont prendre leur auto, qui vont prendre le métro», a affirmé l'inspecteur-chef Lemay. «Dès qu'il y a de la casse, le service de police ne tolérera pas ça et va intervenir.» Des manifestations d'opposition aux policiers auront aussi lieu dans plusieurs autres villes canadiennes mardi, notamment à Toronto et à Ottawa. La police d'Ottawa a récemment fait les manchettes à quelques reprises pour des interventions musclées à l'endroit de citoyens. Quant à Toronto, des groupes militants et des citoyens dénoncent le comportement des policiers lors des manifestations en marge des sommets du G8 et du G20 en juin dernier. http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/201103/15/01-4379326-brutalite-policiere-une-manifestation-attendue-de-pied-ferme.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS3