Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'mac'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

  1. Les prix de l'immobilier vont se stabiliser, croit Greenspan 13 août 2008 - 21h18 Agence France-Presse New York L'ancien président de la Réserve fédérale américaine, Alan Greenspan Photo Patrick Sanfaçon, La Presse Les prix de l'immobilier américain, à l'origine de la crise financière, vont se stabiliser dans la première moitié de l'année 2009, estime l'ancien président de la Réserve fédérale (Fed), Alan Greenspan, dans un entretien mercredi au Wall Street Journal. «Les prix de l'immobilier aux États-Unis vont probablement commencer à se stabiliser ou toucher le fond dans la première moitié de 2009», affirme M. Greenspan. L'effondrement du secteur immobilier américain, provoqué par la crise des crédits immobiliers à risque dits «subprime», a causé un durcissement des conditions du crédit, préjudiciable à l'activité économique. Économistes et analystes estiment en conséquence qu'une reprise du marché de l'immobilier donnerait un signal positif aux marchés financiers et offrirait de meilleures perspectives pour la croissance américaine. La fin du déclin des prix de l'immobilier est «une condition sine qua non pour l'issue de la crise financière mondiale actuelle», avance M. Greenspan, qui reste très écouté par la planète financière. Revenant sur les solutions gouvernementales pour sauver les deux géants du refinancement hypothécaire américain Fannie Mae et Freddie Mac, plombés par la débâcle des «subprime», M. Greenspan juge qu'elles sont «mauvaises». «Ils (l'administration Bush) auraient dû faire fi des actionnaires (et) nationaliser les institutions avec une législation adaptée les scindant en 5 ou 10 unités (...) bénéficiant du soutien nécessaire des contribuables pour qu'elles soient financièrement viables», suggère M. Greenspan. Victimes de la détérioration du marché de l'immobilier et de l'effondrement de leurs cours de Bourse, Freddie Mac et sa soeur jumelle Fannie Mae ont connu, début juillet, une crise qui a nécessité l'intervention du département du Trésor, équivalent du ministère français de l'économie et des Finances. Les autorités ont ainsi mis en place un plan de sauvetage, validé par le Congrès et signé par le président George W. Bush, qui permet notamment au Trésor d'acheter des actions des deux organismes ou de leur prêter plus d'argent, jusqu'à fin 2009. Les prix de l'immobilier américain, à l'origine de la crise financière, vont se stabiliser dans la première moitié de l'année 2009, estime l'ancien président de la Réserve fédérale (Fed), Alan Greenspan, dans un entretien mercredi au Wall Street Journal. «Les prix de l'immobilier aux États-Unis vont probablement commencer à se stabiliser ou toucher le fond dans la première moitié de 2009», affirme M. Greenspan. L'effondrement du secteur immobilier américain, provoqué par la crise des crédits immobiliers à risque dits «subprime», a causé un durcissement des conditions du crédit, préjudiciable à l'activité économique. Économistes et analystes estiment en conséquence qu'une reprise du marché de l'immobilier donnerait un signal positif aux marchés financiers et offrirait de meilleures perspectives pour la croissance américaine. La fin du déclin des prix de l'immobilier est «une condition sine qua non pour l'issue de la crise financière mondiale actuelle», avance M. Greenspan, qui reste très écouté par la planète financière. Revenant sur les solutions gouvernementales pour sauver les deux géants du refinancement hypothécaire américain Fannie Mae et Freddie Mac, plombés par la débâcle des «subprime», M. Greenspan juge qu'elles sont «mauvaises». «Ils (l'administration Bush) auraient dû faire fi des actionnaires (et) nationaliser les institutions avec une législation adaptée les scindant en 5 ou 10 unités (...) bénéficiant du soutien nécessaire des contribuables pour qu'elles soient financièrement viables», suggère M. Greenspan. Victimes de la détérioration du marché de l'immobilier et de l'effondrement de leurs cours de Bourse, Freddie Mac et sa soeur jumelle Fannie Mae ont connu, début juillet, une crise qui a nécessité l'intervention du département du Trésor, équivalent du ministère français de l'économie et des Finances. Les autorités ont ainsi mis en place un plan de sauvetage, validé par le Congrès et signé par le président George W. Bush, qui permet notamment au Trésor d'acheter des actions des deux organismes ou de leur prêter plus d'argent, jusqu'à fin 2009.
  2. Le PDG du géant américain du refinancement hypothécaire a choisi d'ignorer les mises en garde formulées par ses équipes sur la politique d'achats de prêts par l'établissement. Pour en lire plus...
  3. L'ancien président de la banque centrale américaine Alan Greenspan a apporté son soutien mardi au plan de sauvetage de Fannie Mae et Freddie Mac. Pour en lire plus...
  4. Les bourses américaines, asiatiques et européennes ouvrent en forte hausse au lendemain de la mise sous tutelle gouvernementale des géants américains du refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac. Pour en lire plus...
  5. On ne sait pas encore combien coûtera en fonds publics le sauvetage de Fannie Mae et de Freddie Mac annoncé hier. La facture s'annonce comme la plus élevée dans les annales financières mondiales. Pour en lire plus...
  6. Les géants américains du refinancement hypothécaire tombent sous la tutelle de l'État, afin d'éviter la possible faillite d'institutions qui garantissent plus de 40 % des prêts immobiliers au pays. Pour en lire plus...
  7. Le patron de la Réserve fédérale des États-Unis ne croit pas que les pires craintes pour les deux géants du financement hypothécaire se concrétiseront. Pour en lire plus...
  8. L'administration Bush ne compte pas accorder dans l'immédiat de prêts d'urgence aux géants du refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac. Pour en lire plus...
  9. Fannie Mae et Freddie Mac, les deux géants américains du refinancement hypothécaire en difficultés, se sont dits dimanche «reconnaissants» des mesures annoncées par le Trésor et la Réserve fédérale, tout en répétant ne pas avoir besoin de capitaux dans l'immédiat. Pour en lire plus...
  10. Le marché réagit au plongeon -plus de 40% en cours de séance- des géants américains du refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac et à la poussée des cours du pétrole. Pour en lire plus...
  11. jesseps

    my new toy

    the imac on the right should be going on my wall soon (b) keeping the other mac where it is right now
  12. La banque centrale américaine a annoncé dimanche qu'elle allait laisser, «si nécessaire», les organismes de refinancement hypothécaires Fannie Mae et Freddie Mac accéder à ses financements, comme peuvent déjà le faire les grandes banques commerciales. Pour en lire plus...
  13. Le groupe américain de refinancement hypothécaire, Freddie Mac, placé sous tutelle de l'État, a enregistré une énorme perte de plus de 25 G$ US au troisième trimestre et a demandé de l'argent au Trésor américain. Pour en lire plus...
  14. Le Trésor américain a annoncé dimanche une mise sous tutelle gouvernementale des organismes de refinancement hypothécaire Freddie Mac et Fannie Mae. Pour en lire plus...
  15. L’administration Bush et la Réserve fédérale ont informé hier les dirigeants de Fannie Mae et Freddie Mac, géants du refinancement hypothécaire Pour en lire plus...
  16. Ça me tentais et pourquoi pas après tout. Photographie par Moi, donc pas de problème pour L'utilisation sur votre bureau. Cliquez sur le miniature pour grandeur originale 1280 x 1024 Pour installer, faire un clique droit sur l'image pleine grandeur et cliquez sur; "Choisir l'image comme fond d'écran" sous Firefox "Utilisez l'image sur le bureau" si vous utilisez Opera "Choisir comme image d'arrière plan" si vous êtes malheureusement avec Internet Explorer. Pour Mac, arrangez-vous Amusez-vous.
  17. Le FBI a entamé plusieurs enquêtes sur les sociétés financières en difficulté Fannie Mae, Freddie Mac, Lehman Brothers et AIG, qui ont déclenché le plan de sauvetage de 700 G$ du gouvernement américain. Pour en lire plus...
  18. Avec son plan de sauvetage de Fannie Mae et de Freddie Mac, le Trésor américain fait le pari que les banques recommenceront à prêter plus librement. Pour en lire plus...
  19. Conformément à cette législation, le gouvernement aiderait des propriétaires à obtenir de nouveaux prêts plus avantageux et serait autorisé à proposer un soutien à Fannie Mae et Freddie Mac. Pour en lire plus...
  20. Le groupe américain de refinancement hypothécaire dit avoir assez de liquidités pour tenir jusqu'en 2010, mais il serait en position d'émettre de nouvelles actions. Pour en lire plus...
  21. Le groupe américain de refinancement hypothécaire Freddie Mac doit lever lundi 3 milliards $ en financements à court terme, une opération cruciale dans la crise que connaît l'entreprise. Pour en lire plus...
  22. La mesure a été créée par la publication britannique The Economist dans les années 80. Elle veut comparer le prix d'un Big Mac, dans différentes monnaies, sa référence étant les États-Unis. Pour en lire plus...
  23. États-Unis Le vice-président de Freddie Mac est trouvé mort Mise à jour : 22/04/2009 12h18 (AP) - David Kellermann, le chef de la direction financière par intérim de Freddie Mac, un géant du secteur des hypothèques aux États-Unis, a été retrouvé mort mercredi matin à sa résidence de Reston, en Virginie. Selon la police, il s'agirait vraisemblablement d'un suicide. Mary Ann Jennings, une porte-parole de la police du comté de Fairfax, a précisé qu'une équipe spécialisée en scène de crime et des détectives du service des homicides ont été affectés à cette enquête, mais qu'à priori rien de suspect n'a été observé relativement à cet événement. David Kellermann, 41 ans, était le chef de la direction financière de Freddie Mac depuis le mois de septembre à la suite de la démission d'Anthony «Buddy» Piszel. Avant d'accepter ce poste, il avait été premier vice-président, contrôleur général et comptable principal de l'entreprise. Il travaillait pour Freddie Mac depuis plus de 16 ans. L'entreprise a été largement critiquée pour ses pratiques téméraires considérées par certains analystes comme ayant contribué à la crise du logement et la crise financière actuelles. Freddie Mac, une entreprise contrôlée par le gouvernement américain, possède ou garantit environ 13 millions de prêts résidentiels aux États-Unis. Son chef de la direction, David Moffett, a démissionné le mois dernier.
  24. Ils détiennent pour 5000 milliards US de prêts hypothécaires. Les désormais célèbres Fannie Mae et Freddie Mac ont décidé d’y aller mollo avec les 31 millions d’Américains à qui ils ont fait un prêt. Pour en lire plus...
  25. jesseps

    Mac Question

    Has anyone figured out how to get the dictionary to search in Spanish and French also. I some how can only get it to work in English or Japanese
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value