Search the Community

Showing results for tags 'logiciel'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 9 results

  1. Ce contrat a été signé avec la Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis. CGI fournira un logiciel de gestion financière et une solution d'hébergement. Pour en lire plus...
  2. Québec s'attaque à l'évasion fiscale Dernières nouvelles (archives) Le gouvernement du Québec intensifie ses efforts dans la lutte contre l'évasion fiscale dans le secteur de la restauration. Radio-Canada a appris que le ministère du Revenu annoncera lundi le lancement d'un projet pilote pour contrer ce phénomène. Revenu Québec va installer gratuitement un logiciel d'enregistrement fiscal dans une cinquantaine de restaurants pour comptabiliser leurs véritables revenus. Le projet se fera en accord avec l'Association des restaurateurs du Québec. Le gouvernement souhaite que tous les restaurants soient équipés de ce logiciel d'ici 2011. Chaque année, l'évasion fiscale dans le secteur de la restauration prive le trésor public du Québec de 425 millions de dollars. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2008/01/25/002-Restauration-Fiscal.shtml
  3. Ça fais longuement que je pense à faire un portail pour mtlurb.com 2 choses m'ont empêché/retardé de le faire... 1) un logiciel de portail efficient et facile à maintenir/utiliser 2) Quel contenu avoir sur le portail?? Pour le 1) après avoir utilisé wordpress, je crois que je suis maintenant totalement convaincu de ce logiciel, il est fiable, facile d'utilisation et de maintenance. Pour le 2) je ne suis pas encore sûr. Je ne veux pas que ça soit des textes d'opinions hyper biasés ou déconnectés de la réalité à la spacing montréal, tout en gardant les commentaires et les interventions de chacuns dans le forum et non sur le portail. j'ai cru qu'il faut avoir sur le portail un article quand un évènement comme suit se produit: 1) Annonce d'un projet immobilier (pas les visions d'un architecte, mais bel et bien un projet qui entreprends les démarches pour les permis par exemple) 2) Mise en terre d'un projet immobilier 3) Complétition d'un projet immobilier 4) Mise en terre de projet d'infrastructures urbains majeurs (métro, ligne de train, autoroute, ponts) (je ne voudrais pas noyer le portail de 1374839 annonces qui n'aboutissent pas ou qui touchent un petit bout de quartier) Les projets immobiliers seraient de type résidentiel, commercial, institutionnel et récréatif. Le focus serait sur le Grand Montréal au lieu d'être local autour d'un quartier. La section des commentaires de chacuns des articles serait attaché à un nouveau fil ou à un fil existent sur le forum. Des ajouts de pages statiques tel que la section des photos, des liens vers d'autres sites webs, carte(s) google, etc seraient ajoutés par la suite. Qu'en pensez-vous?
  4. La ville a mis en place un logiciel avec tous les projets proposés et téléchargeable gratuitement et en 3D. http://ville.montreal.qc.ca/portal/p..._schema=PORTAL
  5. Le géant du meuble a signé un contrat de cinq ans pour utiliser dans ses magasins le logiciel de design d'intérieur 3D de la société lavalloise 20-20 Technologies. Pour en lire plus...
  6. LINAGORA annonce l’ouverture à l’automne prochain de sa filiale dans le Grand Montréal. Pour Alexandre Zapolsky, président-directeur général de LINAGORA : « La politique québécoise de soutien à l’innovation et aux entreprises ainsi que la proximité du marché américain ont été des facteurs déterminants dans notre décision. De plus, l’intérêt avoué du gouvernement québécois pour le logiciel libre offre des perspectives très prometteuses pour une entreprise comme LINAGORA. » « L’arrivée dans le Grand Montréal d’une entreprise comme LINAGORA, leader français du logiciel libre, qui se spécialise dans un domaine porteur de l’économie du savoir, met de l’avant le dynamisme de toute la région comme centre de haute technologie », a déclaré M. Élie Farah, vice-président Investissement Grand Montréal de Montréal International. Déjà implantée dans la Silicon Valley depuis plusieurs années, LINAGORA a décidé d’écrire une nouvelle page de son développement international. La première étape passera par le Québec et le Grand Montréal. Cette décision est le fruit d’un dialogue qui s’est noué depuis près de cinq ans avec Montréal International, Investissement Québec et la Délégation du Québec à Paris. « Les filiales de sociétés étrangères représentent un puissant levier pour le développement économique et le rayonnement de la métropole. On y recense quelque 2 000 établissements étrangers, incluant plus de 300 filiales de sociétés françaises, qui comptent pour 9 % des emplois totaux et 20 % du PIB de la région », a ajouté M. Farah. Dans un premier temps, le leader français du logiciel libre installera deux employés à Montréal. Mais l’ambition est tout autre puisque à l’horizon de 3 ans, LINAGORA projette d’investir 10 M$ et de créer 55 nouveaux emplois au Québec et au Canada. À PROPOS DE LINAGORA (http://www.linagora.com) LINAGORA édite ses propres logiciels Open Source et propose une gamme de services professionnels pour réussir les grands projets du Libre. L’activité d’édition Open Source s’articule autour de 4 offres innovantes : OBM.org : Outils de messagerie et de travail collaboratif ; LinShare : Solutions de confiance numérique et de sécurité ; LinID : Applications de gestion et de fédération des identités ; Petals : L'ESB libre qui s'adapte aux infrastructures étendues et grande échelle. L’offre logicielle de LINAGORA s’accompagne de l’OSSA, l’Open Source Software Assurance, qui propose un catalogue complet de plus de 200 logiciels libres, prêts à l’emploi, sur une plateforme unique, le http://www.08000LINUX.com. Ces logiciels bénéficient d’un support et d’une maintenance garantis contractuellement. L’OSSA, c’est l’Open Source sans risque. Ces offres logicielles sont complétées par une gamme de services professionnels et de formations visant à accompagner les grands utilisateurs de logiciels libres dans le projet de transformation de leur SI. http://www.montrealinternational.com/linagora-le-champion-francais-du-logiciel-libre-simplante-dans-le-grand-montreal/
  7. Rosemont s'attaque à la cacophonie urbaine Les Montréalais irrités par le bruit de la thermopompe du voisin ou du bar au coin de la rue ont de nouveaux alliés dans Rosemont-La Petite-Patrie: un inspecteur attitré, équipé d'un tout nouveau sonomètre et d'un logiciel conçu par l'École polytechnique. L'arrondissement dirigé par le maire François Croteau a du même souffle annoncé hier une série de mesures destinées à lutter contre le bruit dans les quartiers résidentiels. Les normes, les plus sévères des neuf arrondissements de l'ancienne Ville de Montréal, interdiront dorénavant les sons de plus de 55 décibels le jour et 45 décibels la nuit au lieu de 60 et 50 décibels auparavant. Il s'agit des limites déjà imposées dans des villes comme Toronto et Vancouver. Les amendes s'établiront de 300$ à 2000$ en cas de récidive. «Il y a un problème de bruit de plus en plus important dans Rosemont-La Petite-Patrie, avec le boom immobilier et l'augmentation de l'activité commerciale, a expliqué le maire Croteau en point de presse. Les plaintes sont en hausse. L'objectif est d'agir sur les bruits récurrents qui dérangent les résidants.» Montréal «ne sera jamais Saint-Tite» et «on ne s'attend pas à ce qu'on puisse entendre uniquement le chant des hirondelles et le son des criquets l'été», admet le maire. Mais avec 136 plaintes l'an dernier, dont 46 concernant des systèmes de ventilation souvent désuets ou mal installés, l'arrondissement estimait nécessaire de prendre le taureau par les cornes. Projet de 30 000$ Depuis plusieurs années, les neuf arrondissements de l'ex-Ville n'ont plus d'inspecteur attitré uniquement aux plaintes relatives au bruit, explique-t-il. Rosemont «défriche le terrain pour les autres» et en embauchera un, qui s'occupera par ailleurs aussi des chiens. En collaboration avec l'École polytechnique, on a conçu un logiciel qui permet de gérer la formule complexe d'évaluation des décibels en fonction de la température, du bruit de fond et de la distance. Muni d'un sonomètre, l'inspecteur pourra donc évaluer si le bruit qui fait l'objet d'une plainte enfreint le règlement. Le coût de l'appareil, du logiciel et du partenariat avec Polytechnique est d'environ 30 000$. «Pour Montréal, c'est une première. On veut intervenir rapidement au lieu de laisser des situations pénibles perdurer pendant deux ou trois ans, dit le maire Croteau. Ça peut être excessivement dérangeant d'avoir un bruit qui vous empêche de dormir et peut même causer des problèmes psychosomatiques.» Les citoyens pourront appeler le 311 s'ils ont une plainte à formuler. L'arrondissement communiquera alors avec l'auteur du bruit et tentera de régler le dossier à l'amiable, «comme se règle la majorité des dossiers», précise M. Croteau. Ce n'est qu'après un délai de 30 jours, si le bruit illégal perdure, qu'un constat d'infraction sera délivré. Ces nouvelles règles, précise-t-il, ne concernent que les secteurs résidentiels. Pour les chantiers de construction, par exemple, de nouveaux règlements interdisant notamment les travaux après 19h et le dimanche sont en place depuis plus d'un an. «Notre rôle n'est pas d'appliquer les règlements à la lettre; il y a une question de jugement, dit le maire. On veut avoir les outils pour appliquer ces règlements en garantissant qu'on pourra festoyer sur nos terrasses l'été tout en respectant le voisinage.» http://www.lapresse.ca/actualites/regional/montreal/201301/14/01-4611224-rosemont-sattaque-a-la-cacophonie-urbaine.php
  8. CGI obtient un contrat de 25 M$ US sur 10 ans 14 octobre 2008 - 12h29 Presse Canadienne CGI Federal, une filiale américaine du Groupe CGI (GIB.A), a obtenu un contrat de l'ordre de 25 M$ US de la Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis. Le contrat est d'une durée de 10 ans. La FCC a sélectionné CGI comme entrepreneur principal afin de lui fournir un logiciel de gestion financière et une solution d'hébergement dans le cadre de son projet visant à remplacer son système financier de base. La FCC remplacera ainsi le logiciel de gestion financière actuel de CGI, Federal Financial System, par Momentum, un autre produit de CGI. L'application du système financier de la FCC sera hébergée dans le centre de traitement des données de CGI à Phoenix, en Arizona. En vertu du contrat, CGI mettra en oeuvre la suite logicielle Momentum Financials pour la FCC, notamment les modules de budgétisation et d'entreposage de données de Momentum. CGI exécutera toutes les activités d'intégration et de mise en oeuvre, l'hébergement, la gestion des applications ainsi que les activités d'exploitation et de maintenance courantes. Fondé en 1976 et basé à Montréal, le Groupe CGI est une entreprise spécialisée dans les services en technologies de l'information et en gestion des processus d'affaires. CGI et ses entreprises affiliées emploient quelque 27 000 professionnels oeuvrant dans plus de 100 bureaux répartis dans 16 pays.
  9. Le fournisseur d'accès Yahoo! a rejeté une nouvelle tentative de rachat de ses opérations de recherche en ligne par le géant du logiciel Microsoft, affirmant que cette offre aurait démantelé sa franchise Internet. Pour en lire plus...