Search the Community

Showing results for tags 'lobby'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 8 results

  1. Nom: Tour Deloitte Hauteur en étages: 26 Hauteur en mètres: 135 Coût du projet: 100 000 000,00$ Promoteur: Cadillac Fairview Architecte: KPF et Groupe IBI DAA Entrepreneur général: PCL Constructors / Construction C.A.L. Emplacement: http://www.mtlurb.com/forums/attachment.php?attachmentid=4423&d=1340458961 Début de construction: Octobre 2012 Fin de construction: Juin 2015 Site internet: http://latourdeloitte.ca/ Lien webcam: Autres informations: * Louée à 70.3% (septembre 2013) * 48 000m2 (514 000p2) de superficie de bureaux * Édifice LEED platine * Le locataire principal sera la firme Deloitte pour 160 000p2 * Rio Tinto Alcan sera locataire des étages 18 à 26 * Signature, 32-foot-high lobby facing the historic Windsor Court * Outdoor courtyard with a skating rink, public seating and park area qui sera nommé "Cour Rio Tinto Alcan" * Bush shed (a heritage-designated remnant of Windsor Station's original rail platforms) will be incorporated into the window line of the courtyard-level lobby * 135 mètres Rumeurs: Aperçu du projet: 9 autres images: http://mtlurb.com/forums/showthread.php?p=146231#post146231 Vidéo promotionnelle:
  2. Montreal hotels offer escape from tourists Graeme Hamilton, National Post MONTREAL - At street level, there is an old-world charm to parts of this city, where horse-drawn caleches roll over cobblestone streets, passing buildings dating from the French regime. But then again, the smell of horse urine can get a little pungent on a steaming-hot day, the cobblestones can do a number on your ankle if you're not careful, and for every building of historic interest there's another housing a tacky souvenir shop. Montreal's year-round inhabitants have discovered a new escape route from the tourist-clogged streets, which oddly enough begins in a hotel lobby. A number of city hotels have sprouted rooftop terrasses where the (admittedly steep) price of a beer is also said to buy you a smashing view, a chance to mix with the in crowd and in one case, a dip in the pool if the spirit moves you. The trend has been fuelled by a proliferation of boutique hotels in Old Montreal, which have helped revive a neighbourhood that had been sliding. The best of a bunch sampled recently was atop the Hotel Nelligan, just up from the waterfront on St. Paul Street West. In one direction, the view was of the St. Lawrence River, Ile Notre-Dame and Moshe Safdie's Habitat '67 apartment complex, gleaming as it caught the early-evening sun; in the other, Notre-Dame basilica loomed. Dormer windows on adjacent buildings looked very Parisian, although the music -- an eclectic mix of oldies ranging from Lynyrd Skynyrd to Smokey Robinson -- screamed 1970s rec room. The terrasse, called Sky, does not exactly qualify as a best-kept secret. The rooftop was packed, and the area reserved for dining had an hour-long wait for a table. An even larger crowd awaited atop the Hotel Place d'Armes on the Aix terrasse. After wandering past hotel rooms to find the door leading to the roof, we were greeted by a bouncer recording each arrival and departure with a handheld counter. Asked how many people there were, he replied that the information was "confidential." A waiter said we had arrived on the patio's busiest night of the week, a Thursday. It was largely an after-work crowd looking to start the weekend early; a hotel guest looking for a relaxing cocktail in the sun would have been surprised to find a scene fit for Crescent Street, the city's famous nightclub strip. "It's happy hour," the waiter advised us, which seemed hard to believe after having just paid $7.50 for a bottle of beer. He clarified that the prices are unchanged during this particular bar's happy hour. It's just that people are happy. The view was not the best, hurt by the fact Montreal planners over the years have allowed an architectural jewel such as the basilica to be dwarfed by modern monstrosities such as the National Bank tower on Place d'Armes and the courthouse a block to the east. For a view, the hands-down winner was Hotel de la Montagne, in the city's downtown -- and not just because its rooftop pool is surrounded by bikini-clad sunbathers. On a recent evening, looking southeast we could see clear to the Eastern Townships. In the foreground was Montreal's skyline and behind us Mount Royal. The hotel has no pretense of "boutique" trendiness, from the ebony elephants and crocodile statues in the lobby to the party atmosphere on the rooftop. "People say that it is dated, so what, so is your girlfriend," a young Ohio man who recently stayed at the hotel wrote on tripadvisor.com last month. "The pool on the roof is as cool as it gets. We arrived on Friday afternoon, and the roof looked like a scene from spring break in Cancun." Our waitress advised us that the small pool is open to all customers whether they are staying at the hotel or not, "as long as you have alcohol." Not too much, she hastened to add, relating the story of a drunken man who had a contest with friends to see who could stay underwater the longest. He never came up, she said.
  3. (Courtesy of The Globe and Mail) (Courtesy of Travel+Leisure) Plus its ranked 3rd in Canada. Only 10 hotels made the list for this country. T+L 500 List. The Auberge is not in the Top 25, not really sure where its ranked though. So if your looking for a romantic getaway for a few days with the wife or girlfriend, check it out. She will be happy with the massage
  4. Website: http://www.veredgroup.com/gouin and http://www.cielocondos.com Description and pictures below taken from http://www.cielocondos.com: The Vered Group’s next upcoming project will be located in a stunning setting along the riverfront, in the borough of Pierrefonds-Roxboro. Facing the water and surrounded by beautifully landscaped grounds, this refined residential condo building will be the perfect address for those seeking a peaceful suburban environment while enjoying easy access to everything urban life has to offer. Location: 14750 Gouin Blvd West, Pierrefonds (Quebec) H9H 1B2 The project will feature: - 60 stylish 1, 2 and 3 bedroom condos - Scenic waterfront location with direct views of the river - Professionally landscaped grounds - Indoor and outdoor amenities for residents’ exclusive use - Modern minimalist lobby and lounge - Unique indoor, outdoor garden experience - Indoor garage and visitor parking, - Elevator - Spacious balconies and patios - High ceilings - Storage locker available - Open concept designer kitchen - Hardwood floors (engineered) - Most units offer 2 luxurious bathrooms, featuring separate baths and showers
  5. Le V1 Gordon Versatile. Avant-gardiste… Voici le V1 Gordon! Une construction de qualité supérieure, une structure en béton. Quatre lumineux étages pour 32 unités qui ont du style. Ascenseur et garage, balcon pour chacun, terrasse sur le toit et jardin à l'arrière. Condominiums 3 1/2, 4 1/2, 5 1/2. Finition haut de gamme et choix de finis personnalisés. Lobby attrayant. Gicleurs et système d'alarme-incendie. Haussez la barre à la hauteur de vos aspirations et bénéficiez du meilleur qualité-prix sur le marché. À voir absolument! http://v1gordon.com/
  6. Fabuleux nouveau projet domiciliaire de condominiums situé dans le coeur de Pierrefonds. Tout ce que vous recherchez à une même adresse. Localisation pratique sur le boulevard Pierrefonds à une courte distance de l’hôtel de ville, la bibliothèque municipale, le centre culturel et du CLSC. La piste cyclable, à votre seuil de porte, traverse la ville de Montréal. Le projet de condominiums Villas Pierrefonds consiste de deux bâtiments de trois étages qui hébergent 78 unitésreliés d’un air commun au lobby. Dans le lobby vous trouverez une chambre d’exercices complète et une chambre sociale / réunion équipé d’une cuisine complète ainsi qu’une terrasse extérieure pour réceptions/événements spéciaux. Un ascenseur dans chaque bâtiment vous accueille directement à votre nouvelle propriété. Le concierge vous fournira un service impeccable et un sentiment de sécurité rassurant. Venez visiter notre unité modèle dès aujourd’hui. Vousen serez immédiatement emballés. http://villaspierrefonds.com/
  7. La solution: armer les étudiants, estime le lobby des armes à feu Alexandre Sirois «Un troupeau de moutons.» C’est l’image qui vient à l’esprit de Philip Van Cleave lorsqu’il pense aux étudiants qui ont été froidement abattus par Cho Seung-hui lundi matin en Virginie. Des moutons parce qu’ils étaient tous désarmés et donc «impuissants», explique cet informaticien quinquagénaire, président d’un des principaux groupes du lobby des armes à feu de cet État, la Virginia Citizens Defense League. «Parmi les étudiants enfermés qui ont été exécutés, si un seul avait eu une arme à feu, le dénouement aurait pu être complètement différent», soutient M. Van Cleave. Or, la Virginie a beau être un des États américains où le contrôle des armes à feu est le moins sévère, les étudiants armés ne peuvent pas se présenter sur les campus universitaires. Même s’ils ont un permis de port d’armes. «Nous pensons que c’est inacceptable. La vie est précieuse et on doit permettre aux gens de protéger la leur», dit M. Van Cleave, dont le téléphone ne dérougit pas depuis la fusillade. Le message à retenir de cette tragédie est d’ailleurs à son avis très simple : c’est que «le contrôle des armes à feu ne fonctionne pas». C’est pourquoi le lobby des armes à feu en Virginie compte accroître ses pressions pour que les étudiants âgés de 21 ans et plus puissent porter une arme sur les campus, moyennant l’obtention d’un permis. Cela fait d’ailleurs deux ans que ces militants tentent de convaincre les politiciens de l’État d’adopter un projet de loi à cet effet. Par deux fois, cependant, ce projet de loi n’a pu franchir le cap du sous-comité parlementaire. Les organismes en faveur du contrôle des armes à feu vont donc vraisemblablement continuer à s’arracher les cheveux en Virginie. Un État conservateur qui a voté à deux reprises pour le républicain George W. Bush et qui figure bon deuxième – derrière le Texas – quant au nombre de détenus exécutés ces dernières années. Un État où on ne vérifie pas les antécédents des acheteurs d’armes à feu si la transaction est conclue lors d’un « gun show », par exemple. Et un État où il y a bien peu de restrictions à l’achat d’armes de poing comme celles utilisées par Cho Seung-hui. Pas besoin de permis pour en acheter une. Ni de formation particulière. Pour ce qui est du pourcentage d’armes achetées dans un État particulier et utilisées par la suite lors de crimes, la Virginie se classe d’ailleurs parmi les meneurs, selon une étude citée hier par le réseau ABC. Ce laxisme ne serait-il pas plutôt à la source de carnages comme celui de lundi, comme l’affirment plusieurs tenants du contrôle des armes à feu ? Pas du tout, estime M. Van Cleave. «Si vous avez l’intention de blesser ou de tuer quelqu’un, vous ne vous préoccupez pas des lois. Vous allez trouver une arme à feu. Les criminels peuvent en obtenir comme ils peuvent obtenir du crack ou de la cocaïne n’importe où même si c’est totalement illégal», dit-il. «Il va la voler, l’acheter sur le marché noir ou même la fabriquer, poursuit-il. Vous pouvez en faire une avec un stylo. Ce n’est pas une bombe atomique, c’est quelque chose de très simple à faire avec quelques outils. Des criminels le font.» Sans surprise, M. Van Cleave se dit «très découragé» par les lois canadiennes sur le contrôle des armes à feu. «Il y a des fous chez vous aussi ! C’est pourquoi on devrait permettre aux Canadiens de se protéger, lance-t-il. Le gouvernement devrait vous faire confiance à ce sujet.» _____________________________________________________________ QUEL CON ! ! ! wow, c'est triste..... ils devraient avoir honte.....ils veulent juste s'en mettre pleins les poches..... moi aussi je me suis dit que c'était dommage qu'un élève n'ait pas eu une arme sur lui à ce moment là pour tuer le tireur fou....mais ça n'a pas de sens, immaginer une classe avec des éleves armés....c'est pas moi qui voudrait être prof....