Search the Community

Showing results for tags 'lindice'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 49 results

  1. L'activité dans l'industrie aux États-Unis a accentué sa baisse en octobre, selon l'indice des directeur d'achats du secteur publié lundi par l'association professionnelle ISM. Pour en lire plus...
  2. La baisse continue des cours du pétrole depuis la mi-juillet tire l'indice boursier canadien vers le bas. Pendant ce temps, les pays membres de l'OPEP annoncent une réduction de la production pétrolière. Pour en lire plus...
  3. L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan a progressé en janvier pour atteindre 61,9 points. Pour en lire plus...
  4. L'indice phare de la Bourse de Tokyo perd 11 % de sa valeur dans le sillage de Wall Street, qui a connu sa pire journée depuis 1987. La chute se poursuit en Europe. Pour en lire plus...
  5. L'indice des prix à la consommation a atteint 2 % en novembre, mais en excluant l'essence la hausse a été de 2,8 % par rapport à l'an dernier. Pour en lire plus...
  6. L'indice de confiance des consommateurs du Conference Board du Canada a encore baissé ce mois-ci, soit à 71 points. Pour en lire plus...
  7. La chute de 1,7 % de l'indice des prix à la consommation en novembre pourrait inciter la Réserve fédérale à annoncer une autre baisse du taux directeur pour combattre la menace déflationniste. Pour en lire plus...
  8. Les entreprises d'ici, avec celles de la Belgique, sont considérées comme les moins susceptibles de verser des pots-de-vin à l'étranger, selon l'Indice de Corruption de l'organisme Transparency International. Pour en lire plus...
  9. La Bourse de Paris chutait mardi à des niveaux qu'elle n'avait pas connus depuis trois ans, l'indice CAC 40 cédant 2,36%. Pour en lire plus...
  10. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a chuté de 4,79% mardi, les investisseurs s'alarmant du niveau élevé du yen et craignant des avertissements sur résultats de Sony. Pour en lire plus...
  11. L'activité dans les services aux États-Unis s'est contractée en octobre, selon l'indice des directeurs d'achats du secteur publié mercredi par l'association professionnelle ISM. Pour en lire plus...
  12. Les marchés nord-américains ont encaissé une sévère gifle et les principaux indices ont perdu plus de 4% de leur valeur hier. Le TSX a mis le genou au sol avec un recul de 5,32%, portant l'indice à 8922,57 points, un niveau jamais vu depuis octobre 2004. Pour en lire plus...
  13. L'indice de confiance des consommateurs canadiens a connu un recul historique au début d'octobre, tout comme aux États-Unis, où le niveau de confiance des ménages a littéralement fondu le mois dernier. Pour en lire plus...
  14. Teachers a moins bien fait que la Caisse en 2007 1 avril 2008 - 14h15 LaPresseAffaires.com Michel Munger Ayant atteint la maturité, le régime de retraite des enseignants ontariens surnommé Teachers affiche un rendement moins important que la Caisse de dépôt et placement du Québec pour une deuxième année de suite en 2007. Ainsi, ce régime ontarien qui tente de privatiser BCE pour 52 G$ déclare un rendement annuel de 4,5% pour la période qui s'est terminée le 31 décembre. L'indice de référence a donné un rendement de 2,3%. La Caisse, elle, a affiché un gain de 5,6%. En 2006, les rendements respectifs de la Caisse étaient de 14,6% et 13,2% Click here to find out more! Teachers explique qu'elle a atteint la maturité, ayant 1,6 participant actif pour chaque participant retraité. Cela fait en sorte que ceux qui cotisent sont moins nombreux qu'auparavant pour garder le bateau à flot. Cela la force aussi Teachers à prendre moins de risques. Si le portefeuille total était composé à 65% d'actions de sociétés ouvertes et fermées en 1995, la proportion était de 47% en 2007. Environ 36% de l'actif de 108,5 G$ était composé de placements sensibles à l'inflation alors que ceux à revenu fixe représentaient 17% du total. Justement, les actions ont procuré un rendement négatif de 0,1%, contre -1,6% pour l'indice de référence. Le rendement de Teachers dans ce secteur sur quatre ans est de 12,8% par année. La valeur du portefeuille d'actions s'élevait à 50 G$ au 31 décembre. Les placements sensibles à l'inflation ont entraîné un rendement de 7%, étant évalués à 39,3 G$ à la fin de 2007. L'indice de référence a généré une hausse de 2,9%. Sur quatre ans, le régime ontarien affiche des gains de 11,8% par année. Du côté du revenu fixe et du rendement absolu, Teachers rapporte un rendement de 5,4% avec un actif de 18,7 G$. L'indice de référence générait 9,6% pendant la même période. Sur quatre ans, le régime a eu un rendement annuel de 10%. C'est sans oublier les défis présentés par la conjoncture actuelle aux niveaux économique et boursier, comme l'explique Bob Bertram, vice-président directeur aux Placements chez Teachers. «L'incidence défavorable de la hausse du dollar canadien sur les placements étrangers, les répercussions négatives sur les marchés du crédit de la crise des prêts hypothécaires à risque élevé aux États-Unis et l'effondrement du marché canadien du papier commercial [...] n'ont pas empêché la caisse d'enregistrer un gain sur douze mois de 4,7 G$.»" La maturité ayant été atteinte, Teachers rapporte qu'en date du 1er janvier 2008, elle montrait une insuffisance de capitalisation de 12,7 G$. «C'est là le défi perpétuel que pose la question d'un régime à maturité», conclut Jim Leech, PDG de Teachers. source: http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080401/LAINFORMER/80401151/5891/LAINFORMER01
  15. L'indice des prix à la consommation aux États-Unis a chuté de 1% en octobre par rapport au mois précédent, la plus forte baisse mensuelle jamais vue. Pour en lire plus...
  16. La situation de l'emploi est «excellente» au Québec Audrey Myrand-Langlois, Lesaffaires.com 9 juin 2008 L'Indice Jobboom pour le Québec s'établit à 93,2 % au mois de juin, une hausse de 7,2 points par rapport au mois de mai. La province a créé 17 900 emplois en mai dernier, faisant monter son niveau de «favorable» à «excellent». Les données recueillies par Statistique Canada au cours des 10 dernières années révèlent une tendance à la hausse pour l'emploi au Québec en juin. La création d’emplois a fait bonne figure dans les secteurs de production de biens et les services (+17 700 emplois), qui avaient connu des difficultés le mois dernier. Par contre, l'agriculture et la construction ont vu leur bassin de main-d'oeuvre diminuer de 7 000 et 1 300 emplois, respectivement. C'est à Montréal que les pertes d'emplois ont été les plus importantes. Les 7 900 postes abolis en mai dans la région s'additionnent à tous ceux perdus depuis le début de 2008. Bilan net : -20 700 emplois dans la région métropolitaine depuis janvier. L'Indice de cette région continue donc la décroissance observée depuis octobre 2007, s’approchant du niveau «favorable», à 76,6%. Du côté de l'Ontario, 11 000 emplois ont été créés en mai 2008. L'Indice de l'Ontario s'établit donc à un sommet de 97,8 % pour le mois de juin, demeurant au niveau "excellent" pour un 4e mois consécutif. L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux 10 dernières années. Plus l'Indice est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est favorable. http://www.lesaffaires.com/article/0/economie/2008-06-09/478982/la-situation-de-lemploi-est-etlaquoexcellenteetraquo-au-queteacutebec.fr.html
  17. L'inquiétude gagne les entrepreneurs 25 juin 2008 - 15h54 Presse Canadienne L'optimisme des entreprises est à la baisse presque partout au Canada et a atteint son plus bas niveau depuis 2001 en raison de l'augmentation des prix de l'énergie et de l'incertitude économique. C'est ce que révèle le plus récent sondage de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI). L'indice du baromètre des affaires de la FCEI a reculé pour un troisième trimestre d'affilée pour se fixer, en juin, à 100,7 à l'échelle nationale, a indiqué mercredi le groupe dans un communiqué. En guise de comparaison, l'indice s'était élevé à 104,0 en mars 2008 et à 104,2 en décembre 2007. «La récente flambée des prix des carburants et la faiblesse continue des marchés d'exportation américains ont eu raison de l'optimisme des entreprises, a indiqué Simon Prévost, vice-président de la FCEI pour le Québec. «Les faibles résultats sont plus prononcés en ce qui concerne les entreprises qui exportent vers les États-Unis et celles dont la masse salariale est plus élevée.» Des dix provinces canadiennes, l'Alberta est la seule à afficher des résultats nettement supérieurs à ceux du trimestre précédent, l'indice y passant de 102,8 en mars à 106,3 en juin. L'optimisme des entrepreneurs demeure élevé en Saskatchewan et à Terre-Neuve-et-Labrador, à 110,3, quoique ces résultats soient nettement inférieurs à ceux enregistrés lors du précédent trimestre. Au Québec, par contre, l'indice a subi une légère baisse, glissant de 101,6 en mars à 100,2 en juin. Le repli a été beaucoup plus marqué en Ontario et en Nouvelle-Écosse où on a décelé des indices de 96,9 et 93,3 respectivement. L'optimisme par secteur est resté plus ou moins constant, avec des niveaux supérieurs dans le secteur des services et des niveaux inférieurs pour les industries de production de biens. Les attentes relatives à l'emploi demeurent positives, bien que les entreprises du Québec, de l'Ontario et du Manitoba affichent les plans d'embauche les plus faibles. Le rapport de la FCEI s'appuie sur 1874 réponses recueillies dans le cadre d'un sondage réalisé par télécopie et par Internet, entre le 2 et le 13 juin.
  18. La baisse de l'activité dans les services aux États-Unis s'est intensifiée brutalement en novembre, selon l'indice de l'association professionnelle ISM. Pour en lire plus...
  19. L'indice américain des ventes au détail a connu en octobre son plus important recul depuis sa création, en 1992. Pour en lire plus...
  20. L'indice vedette de la Bourse torontoise a connu une dépression de 232 points et subit encore les contrecoups d'une économie mondiale chancelante. Pour en lire plus...
  21. Tandis que Wall Street entre dans sa première phase de marché baissier en six ans, à Toronto, l'indice TSX commence également à se replier, en raison de la chute des prix du pétrole et du gaz naturel. Pour en lire plus...
  22. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo était en hausse de 9,64%, mardi une demi-heure après l'ouverture, gagnant 798,25 points à 9074,86 points, après les interventions massives des gouvernements européens et américain pour rétablir la confiance. Pour en lire plus...
  23. Les prix des logements ont enregistré une baisse record en juin, accusant un recul de 15,9% sur un an, selon l'indice S&P/Case-Shiller. Pour en lire plus...
  24. C'est donc dire que l'action de la société va quitter la Bourse de croissance et intégrer le TSX, l'indice vedette de la Bay Street. Pour en lire plus...
  25. L'indice MICEX, où ont lieu la plupart des transactions, a été suspendu jusqu'à vendredi après avoir perdu de plus de 14%. De son côté, l'indice RTS a dégringolé de 11,3%. Pour en lire plus...