Search the Community

Showing results for tags 'lhistoire'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 23 results

  1. Nous sommes dans une des plus grandes tempêtes économiques de l'histoire, et possiblement la plus significative. À peu près tous les records seront battus donc plusieurs le sont déjà : le plus de dette, le plus de plans de sauvetage, la plus grande contagion dans toutes les industries et tous les pays, la plus grande spéculation mondiale sur marge et, comme nous le verrons lorsque la poussière retombera, les plus grandes fraudes économiques et financières de l'histoire. Certaines de ces fraudes se déroulent devant nos yeux et nous restons là ... impuissants. Ce sera aussi le plus grand jeux de dominos de l'histoire. Cette année nous entendrons un peu plus parler de l'effet pervers d'une baisse majeure dans la valeur des caisses de retraite. Elles sont en moyenne en baisse autour de 25% (probablement car je n'ai pas vu de chiffres officiels). Ceci affectera négativement les profits des compagnies qui doivent renflouer ces caisses déjà sous-capitalisées, et leurs flux monétaires libres pour autres firmes d’investissement. Ultimement, cela affectera probablement beaucoup d’employés et de retraités car il n’y aura pas moyen de rembourser toutes les pertes. Et c'est pour cette raison que je dis que nous sommes aveuglés par la poudrerie de la tempête. L'ordre de grandeur des problèmes est tellement énorme, que même ceux qui les voient ne veulent pas y croire. La majorité veut encore croire que les méthodes utilisées pour régler les petites récessions d’après guerre seront suffisantes. La plupart n’ont pas les capacités techniques pour pouvoir comprendre ce qui se passe. Pour réaliser l’ampleur de l’effet de levier qui a été utilisé dans nos institutions financières, nos gouvernements et nos corporations, à notre insu, et à l’insu des organismes de règlementation (conscient ou non) et même à l’insu de la plupart des dirigeants qui étaient en charge de toutes ces entités économiques. Un plan de 1 000$ milliards ? ce plan, qui inclurait les sommes nécessaires pour racheter les actifs dits toxiques, ces actifs que pratiquement personne n’a la capacité de comprendre, encore moins la capacité d’évaluer… Les « credit default swaps » à eux seuls ont été évalués entre 30 000$ et 60 000$ milliards. Ils représentent essentiellement une forme d’assurance pertes dont les utilisateurs ont tous eu besoin. Bref, l’assureur n’a pas les moyens de payer … autrement dit, le swap vaut beaucoup moins qu’il ne valait. Combien ? Personne ne le sait et ça fluctue avec le déroulement de la crise. Alors la poudrerie est violente et la visibilité nulle. Et chaque fois qu’elle fait une pause, nous ne pouvons faire autrement que d’espérer qu’elle revienne tellement ce qu’on voit est désastreux. Et la plupart des gens refusent catégoriquement d’accepter cette tempête. Ils croient qu’en continuant d’emprunter et de dépenser, ou en niant qu’il y a une tempête, ces effets négatifs ne se produiront pas. Les effets de Katrina se font encore sentir. Les effets de cette crise sont inévitables. Seuls ceux qui sont préparés en bénéficieront. Seuls ceux qui comprennent et qui ne sont pas aveuglés par la poudrerie, par l’illusion, s’en sortiront indemne. À vous de choisir. Paul Dontigny Jr, M.Sc., CFA http://www.lesaffaires.com/nouvelles/opinion/blogues/blogue.fr.html?handle=pauldontigny
  2. Le Québec est soulagé: l'histoire d'amour entre le Cirque du Soleil et les Québécois va pouvoir se prolonger. Pour en lire plus...
  3. En examinant l'histoire récente des crises boursières, difficile pour l'investisseur moyen de ne pas se décourager. Pour en lire plus...
  4. Comme la «Main» est belle! Rima Elkouri La Presse À la caisse de l'Épicerie d'importations Main, il y avait un homme en sarrau blanc que je ne connaissais pas. «Est-ce que M. Haddad est là? - Non. M. Haddad n'est plus là. - Il a pris sa retraite? - Non...» Il y a eu un silence qui trahissait un malaise. «Il est mort.» J'avais rencontré Teddy Haddad il y a quelques années. Son épicerie sur la Main, coincée entre le Monument-National et le Montreal Pool Room, est une véritable institution. C'est la première épicerie moyen-orientale au pays. Elle saupoudre le boulevard Saint-Laurent de ses parfums de tahiné et d'épices depuis 1917. Le genre d'endroit croulant sous les olives et les pistaches qui fait tout le charme de la Main. C'est l'oncle de M. Haddad, débarqué du Liban en 1912, qui avait ouvert ce magasin boulevard Saint-Laurent. Teddy Haddad avait commencé à y travailler dès 1951, année de son arrivée à Montréal. Au début des années 60, il a pris la relève, épaulé par sa femme, Thérèse. À l'époque où les produits moyen-orientaux étaient encore bien exotiques à Montréal, ils étaient les seuls à nourrir des familles entières d'immigrés nostalgiques. Généreux, ils n'hésitaient jamais non plus à transformer leur épicerie en soupe populaire improvisée pour les nombreux sans-abri du quartier. Teddy Haddad était de ces épiciers entêtés de la Main, qui travaillent d'arrache-pied, qui ne veulent rien savoir de la retraite, même à 80 ans. Comme l'épicier Simcha, au coin de la rue Napoléon, ou le ferronnier Pecker, au nord de l'avenue des Pins, morts debout derrière leur caisse, ou presque. Les derniers temps, Thérèse voyait bien que son mari était fatigué. Elle voulait qu'il aille voir un médecin, qu'il se repose. Il ne voulait pas. Pour obliger son mari à s'arrêter, Thérèse a fini, à contrecoeur, par louer le magasin. Un commerçant qui avait autrefois une salle de billard en face et qui venait acheter ses citrons chez les Haddad s'est montré intéressé. Pour M. Haddad, c'était comme si on avait mis sa vie à louer. «Le dernier jour, il s'est assis dans l'escalier et m'a dit: «Pourquoi tu as loué le magasin?»» raconte-t-elle en pleurant. Teddy Haddad ne se voyait pas ailleurs que sur la Main. Un cancer l'a emporté six mois plus tard. Sa mémoire reste vivante dans l'épicerie, où son successeur, bien que d'origine iranienne, continue à vendre des classiques syro-libanais auxquels se mêlent maintenant quelques produits iraniens. Ainsi valsent la vie et la mort sur la Main. La plus ancienne épicerie libanaise en ville qui devient un peu iranienne, le Quartier chinois qui a des accents vietnamiens, les vieux commerçants juifs qui sont remplacés par des bijouteries portugaises. Le cercueil de l'un qui devient le berceau de l'autre. La Main a mille histoires à raconter. Allez écouter en marchant le podcast mijoté par ma collègue Émilie Côté pour en redécouvrir quelques-unes. Cette rue n'est pas qu'une rue. C'est la bibliothèque vivante de Montréal. C'est son âme bohème. Et quand je dis «bohème», je ne parle pas du laisser-aller de l'administration municipale, qui essaie de faire passer pour un charmant bric-à-brac ce qui relève de son incompétence. Je ne parle pas de tous ces immeubles patrimoniaux laissés à l'abandon, ni de la réfection du boulevard planifiée n'importe comment, ni du manque de vision. Il n'y a rien de charmant là-dedans, quoi qu'on en dise. L'histoire de la Main, c'est l'histoire des anglos, des francos, des allos, des marginaux. L'histoire de rêveurs, de fonceurs, de commerçants entêtés, de sans-abri, d'artistes et parfois même d'artistes sans-abri, comme Ryan Larkin, personnage mythique de la Main, fauché par un cancer lui aussi. Un des personnages les plus fascinants qu'il m'ait été donné d'interviewer sur le boulevard Saint-Laurent. Je le revois, avec son petit air de Woody Allen déchu, chaque fois que je passe devant chez Schwartz. C'est là que ce pionnier du cinéma d'animation, dont la vie avait déraillé, mendiait parfois. «Je me considère comme le portier du restaurant», disait-il. Il demeurait avant tout un artiste. La rue, c'était une façon pour lui de faire de la «recherche et du développement», disait-il. Il rêvait avant de mourir de faire un film sur sa vie de «portier». Un «beau film», précisait-il, même si la vie dans la rue est souvent laide. «Les choses laides font partie de la beauté de la vie». Il en est de la Main comme de la vie. C'est la plus belle rue du Québec, même si elle est très laide par moments. Pour joindre notre chroniqueuse: [email protected]
  5. http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2016/05/18/007-cite-memoire-multimedia-vieux-port-montreal.shtml Cité Mémoire, un hommage tout en émotion pour Montréal Publié le mercredi 18 mai 2016 à 17 h 00 | Mis à jour le 18 mai 2016 à 19 h 40 Le reportage de Valérie-Micaela Bain Depuis mardi soir, les gens qui se promènent dans le Vieux-Montréal peuvent admirer 19 tableaux multimédias qui relatent l'histoire de Montréal. Cité Mémoire est un parcours conçu par des créateurs québécois qui nous fait découvrir des évènements et des Montréalais qui ont marqué la ville à leur manière. À la tombée de la nuit, des personnages et des évènements marquants de l'histoire de la métropole apparaissent dans le Vieux-Montréal. La Susan de Leonard Cohen, l'aubergiste Joe Beef et la féministe Éva Circé-Côté prennent vie au sol, sur des façades et même sur des arbres. Les concepteurs Victor Pilon, Michel Lemieux et Michel Marc Bouchard ont créé un parcours urbain spectaculaire et intime en 19 tableaux. « Ces gens-là qui ont construit, rêvé, bâti Montréal sont encore dans les murs, dans les briques, dans les parois, dans la pierre de Montréal, et on s'est dit qu'on veut que ces personnages-là émergent des murs et qu'ils viennent nous raconter un peu de leur histoire, de ce qu'ils ont vécu », explique Victor Pilon Des légendes montréalaises comme Maurice Richard et Émile Nelligan font partie du parcours, mais Cité Mémoire rend aussi hommage aux personnages méconnus qui ont composé l'ADN de Montréal. Jackie Robinson, le premier Noir de la Ligue majeure américaine de baseball, et l'esclave Marie-Josèphe Angélique en sont de bons exemples. Victor Pilon et Michel Lemieux On essaie de toucher les gens par des émotions et par l'émotion, les gens s'identifient à Jackie Robinson par exemple. Michel Lemieux Les visiteurs parcourront le circuit de 5 kilomètres grâce une application mobile sur téléphone ou tablette et des écouteurs. Plus de 200 comédiens, danseurs, acrobates, musiciens ont participé au tournage des fresques. Le dramaturge Michel Marc Bouchard a choisi et mis en scène les personnages en plus d'écrire les textes. Michel Marc Bouchard On a tenté dans ce qu'on présente d'avoir une espèce d'unicité par rapport à Montréal, quelque chose qui n'appartient qu'à Montréal. Michel Marc Bouchard Cité Mémoire, une oeuvre de 20 millions de dollars unique au monde et majoritairement financée par des fonds publics, constitue un des legs du 375e anniversaire de Montréal. Elle sera présentée 10 mois par année, et ce, pour les quatre prochaines années. La poésie de l'oeuvre émerveillera sans aucun doute chacun des visiteurs.
  6. Mon projet pour le 375ème: une magnifique place publique au pied de l'Hôtel de Ville dont j'ai déjà fait mention sur certains fils dernièrement. Une place construite au-dessus de l'A720 et qui ferait le lien entre 4 quartiers emblématiques de Montréal: le Vieux-Montréal, le Quartier International, le Quartier Chinois et le nouveau Quartier de la Santé. Une place qui met en lien direct l'ancien et le nouveau, l'histoire et le futur de Montréal. Une place où le prolongement et l'agrandissement du Palais des Congrès viendrait ceinturer les lieux à l'ouest, en offrant une deuxième entrée magistrale à cet édifice qui joue un rôle si important dans l'économie de la ville. Cette place desservie par une des plus belle station de métro pourrait se transformer en un autre point de rassemblement pour la population montréalaise, et devenir un attrait touristique de choix, tout en servant de point de départ pour des tours à pied des différents quartiers qui se déploient dans le secteur. Une place où le Champ de Mars, tout en ramenant le visiteur aux origines de la ville, servirait de belvédère naturel, et où ses pentes pourraient servir de gradins pour assister à des événements de toutes sortes. Enfin une place polyvalente dotée d'une sculpture géante et de fontaines spectaculaires qui pourraient raconter par des images et la techno, l'histoire de Montréal. D'un endroit sale, bruyant et source de pollution, naitrait un "parc" urbain ouvert sur les beaux édifices civiques de la ville qu'on pourra admirer sous différents angles. Cette même place pourrait en plus, être entourée d'autres constructions contemporaines qui dans un ensemble esthétique ferait la fierté des montréalais. Le potentiel est là, le site est libre et ne nécessite aucune expropriation. Les vues sont dégagées et les perspectives qu'il offre sont très intéressantes. Il préserverait notamment une fenêtre et un point de vue superbe sur le centre-ville à partir du Champ de Mars. En fait c'est un endroit idéal et à grande valeur symbolique qui attend d'être réellement développé au profit de la ville et de ses résidents, qui compléterait bien en même temps, ce secteur en pleine métamorphose. J'aurais envie d'ouvrir un fil particulier sur ce projet qui correspond à un rêve personnel, aussi je vais le faire dans la section vision en espérant qu'il serve de réflexion en vue de sa réalisation.
  7. Un avocat a déposé une requête en Cour supérieure pour obtenir le droit d'intenter un recours au nom des automobilistes victimes de la fixation des prix de l'essence. Pour en lire plus...
  8. La peur semble effectuer un vif retour sur les marchés boursiers, comme en témoigne jeudi la deuxième plus grande perte de l'histoire de la Bourse de Tokyo. Pour en lire plus...
  9. Le montant punitif, initialement de 500 000 $, avait été le plus important jamais accordé dans l'histoire du droit du travail au Canada. Pour en lire plus...
  10. Le géant de la recherche a annoncé hier la suppression de 100 emplois. Il s'agit des premiers licenciements de l'histoire de l'entreprise. Pour en lire plus...
  11. La plus grosse banque suisse devrait annoncer une perte globale de 20 milliards de francs suisses (21,5 G$ CAN), le pire résultat de l'histoire de son pays. Pour en lire plus...
  12. http://memorablemontreal.com Très beau site sur l'histoire de Montréal. Vous remercierez Dinu!
  13. La Ville de Laval a déposé le premier projet de son nouveau schéma d'aménagement, qui sera soumis à des consultations plus tard cette année (je n'ai pas les dates exactes). Le projet final sera connu dans environ un an. Le document est gigantesque (près de 500 pages) et renferme une tonne d'informations. Il peut être consulté ici : http://www.oreedesbois.info/documents/documents_divers/SADR_1.pdf J'y ai notamment trouvé les toutes premières limites de hauteur de l'histoire de la Ville! On a vraiment l'impression que quelque chose se passe à Laval. Réinvestissements dans les infrastructures, projets majeurs à venir (Centre aquatique, Grande bibliothèque...) et plus encore. Les prochaines années vont être vraiment intéressantes!
  14. Jeune, Gérald Tremblay rêvait de laisser sa trace quelque part dans l'histoire des avocats du Québec. Comme nouveau bâtonnier, il a l'occasion de réaliser son rêve. Pour en lire plus...
  15. L'action de Research In Motion a dégringolé de 28 pour cent vendredi, après que les dirigeants de l'entreprise eurent offert des prévisions conservatrices pour le trimestre en cours. Il s'agissait de la plus forte baisse de l'histoire de RIM. Pour en lire plus...
  16. L'année 2008 sera l'une des pires de l'histoire de la Bourse, avec des replis à ce jour de 41,32% (TSX) et de 40,34% (S&P500). On sait aussi que la planète est en récession, que le système financier est en crise et que les investisseurs ont le moral au parquet. Pour en lire plus...
  17. Le projet de redéveloppement du pôle Rolland-Therrien avance. Le secteur est délimité par le boulevard Rolland-Therrien, la rue Gentilly, la rue d'Auvergne et le fleuve/rte 132. Un site Web a été mis en ligne : polerolandtherrien.com Le site contient des documents et on peut voir l'évolution de ce projet. Sur le site on décrit le projet l'histoire et on y retrouve même un forum. Un bel outil que la ville de Longueuil a développé pour impliquer et faire participer la population... voyons la suite... Esquisse de l'une des options de proposition préliminaire.
  18. Salut ! J'ai une vision qui me trote dans la tête depuis un bout. Avant Après Je m'explique, je trouve que l'ancien incinérateur des carrières est très mal utilisé, il l'est pas !, je le trouve vraiment extra ! il est vraiment futuriste. Je trouve qu'il représente bien le Montréal industriel. Ma vision, un musée sur l'histoire industriel, à l'intérieur, des expositions de photo, des écran qui diffuse des documentaires sur le Montréal industriel. Les tours, je leurs installent des escaliers tournant avec un poste d'observation au sommet, le tout protégé par une tour de verre et une terrasse sur le toit. Le terrain devient un parc urbain. Mon plan n'est pas super, je vais l'améliorer.
  19. Le temps des sucres est de retour et les producteurs du Québec espèrent connaître une bonne saison, contrairement à celle de l'an dernier qui fut la pire de l'histoire. Pour en lire plus...
  20. 04/11/2007 La plus grande murale jamais réalisée à Montréal a été dévoilée, dimanche, en matinée. La population peut admirer cette oeuvre d'art contemporaine sur l'imposant mur de la Mission Old Brewery, située dans la petite ruelle au nord-ouest des rues Saint-Laurent et Saint-Antoine. Cette murale vise à embellir le secteur et dissuader les graffiteurs. Deux jeunes artistes, Jasmin Guérard-Alie et Simon Bachand, ont réalisé la murale, inspirée par le 40e anniversaire d'Expo 67. Sa réalisation a nécessité environ 3000 heures d'ouvrage. La murale permettra de faire connaître aux jeunes et aux touristes une tranche de l'histoire de la ville
  21. Le groupe pharmaceutique se lance dans la plus grande acquisition de l'histoire économique suisse, pour détenir la totalité de sa filiale américaine Genentech. Pour en lire plus...
  22. La Banque d'Angleterre a baissé son taux directeur d'un demi-point à 1,5% jeudi, une première dans l'histoire de l'institution. Pour en lire plus...