Search the Community

Showing results for tags 'lamt'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 10 results

  1. VIA Rail a fait récemment une offre au conseil d’agglomération d'Halifax pour ses services comme exploitant de trains de banlieue. Avec la mainmise de la Caisse sur pratiquement la moitié des utilisateurs de l'AMT, ne serait-il pas pertinent de voir avec VIA Rail pour l'acquisition des services de trains de banlieue de Montréal? http://ici.radio-canada.ca/regions/atlantique/2016/07/19/008-nouvelle-ecosse-halifax-via-train-banlieue.shtml
  2. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=19497&ret=http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/page/prt_vdm_fr/rep_annonces_ville/rep_communiques/communiques 7 septembre 2012 Montréal, le 7 septembre 2012 - Ce samedi 8 septembre, à l'Université McGill, près de 200 développeurs en informatique participeront à Hack ta ville, un événement intensif de création informatique. Réalisé en partenariat avec la Ville de Montréal, la Société de transport de Montréal (STM) et l'Agence métropolitaine de transport (AMT), Hack ta ville vise à développer des applications portant sur le transport, la planification urbaine mais aussi l'agriculture urbaine, le développement durable ou l'utilisation du territoire (lieux publics, parcs, développement résidentiel). L'événement provoquera une rencontre entre amoureux de la ville, citoyen-bidouilleurs (hackers), concepteurs, acteurs communautaires, universitaires et professionnels des transports et leur permettra de développer un projet web ou mobile à partir des ensembles de nouvelles données ouvertes par la Ville de Montréal, la STM et l'AMT. « Je suis très heureux que la Ville de Montréal libère de nouveaux ensembles de données dans le cadre de Hack ta ville, le 8 septembre prochain. Cela fera bientôt un an qu'elle est devenue la première municipalité au Québec à ouvrir ses données. Elle a permis ainsi aux développeurs de créer de nouvelles applications informatiques qui facilitent la vie des Montréalais, notamment en ce qui a trait à leurs déplacements, tout en stimulant l'entrepreneurship », a déclaré le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Michael Applebaum. Pour alimenter le travail des développeurs présents à Hack ta ville, la Ville de Montréal libère les nouveaux ensembles de données suivants : • Stationnement sur rue – Panneaux de signalisation • Anciens territoires administratifs de la Ville de Montréal • Recensement de la population de l'île de Montréal – 2011 • Arbres publics sur le territoire de la Ville - Échantillon arrondissement de Ville-Marie La plupart de ces ensembles de données sont accessibles sur le portail des données ouvertes de la Ville de Montréal à l'adresse http://donnees.ville.montreal.qc.ca/. Sur place, la Ville de Montréal fournira également sur CD-ROM des échantillons de données sur les éléments suivants : • Arboretum • Boisés • Lieux culturels • Écoterritoires, • Terrains en friches • Milieux humides • Parcs et les ruisseaux De son côté, « l'AMT est soucieuse d'offrir une information en continu concernant ses services de transport collectif. Une toute nouvelle gamme d'outils d'information instantanée a donc été développée pour faciliter les déplacements des clients tout au long de leur parcours, comme 511AMT, le site mobile, l'outil Alerte-Train et le compte Twitter de l'AMT. Au même titre que les applications qui pourront être créées grâce à l'ouverture de nos données, ces technologies améliorent la coordination des services pour les clients. L'ouverture de nos données en temps réel s'inscrit dans ce cadre et permettra de développer des solutions d'applications mobiles innovantes afin d'offrir une information utile à la clientèle pour rendre l'expérience du transport collectif conviviale et facile », souligne le vice-président, Communication et marketing de l'AMT, M. Pierre-Luc Paquette. L'AMT rendra donc accessible de toutes nouvelles données en temps réel concernant son réseau de trains de banlieue au amt.qc.ca/developpeurs. Sous le format standardisé General Transit Feed Specification (GTFS)-temps réel : • État du service des trains de banlieue (le respect des horaires) • Alertes de service concernant les retards, les annulations, les événements imprévus et les horaires modifiés • Position des rames de trains sur l'ensemble du réseau de l'AMT Sous le format Transit Communications Interface Profiles (TCIP) : • Liste de l'ensemble des lignes du réseau de trains de banlieue • Liste des gares du réseau de l'AMT • Horaire de tous les voyages • Respect des trains à l'horaire en temps réel • Alertes sur l'état du service des trains Par ailleurs, « la STM rend disponible aujourd'hui un ensemble de données, totalement anonymes, qui portent sur les déplacements d'utilisateurs de la carte OPUS au sein des réseaux de bus et de métro. Entre les mains des développeurs créatifs et talentueux présents à Hack ta ville, ces données pourront par exemple servir à développer des outils qui proposent des trajets alternatifs pour faciliter les déplacements des citoyens et favoriser l'utilisation du cocktail transport », a affirmé M. Michel Labrecque, président du conseil d'administration de la STM.
  3. L'AMT a lancé aujourd'hui un appel d'offres pour l'élargissement des accotements du Boulevard Taschereau, entre le chemin du Golf à La Prairie et l'avenue Mario à Brossard (juste avant l'A-10), afin d'y aménager une voie réservée pour autobus. https://seao.ca/OpportunityPublication/ConsulterAvis/Categorie?ItemId=29400a8f-cfd6-4bb3-b9e6-b1dd856f61ab&SubCategoryCode=C02&callingPage=4&ColumnAction=1&searchId=4334bb39-7893-4125-a8db-1b056b53d297&VPos=228
  4. Discussion sur la Gare du Canal de l'AMT.
  5. Nouvelle gare à St-Constant Nouvelle gare à Saint-Constant Par Véronique Prince | TVA Nouvelles L'Agence métropolitaine de transport débloque 7,8 millions de dollars pour construire une gare permanente de train de banlieue à Saint-Constant, sur la rive-sud de Montréal. Depuis 2009, un projet pilote permettait aux usagers de monter à bord des wagons sur la rue Saint-Pierre, mais la gare se limitait à deux abris, un quai d'embarquement en bois et un stationnement incitatif d'une cinquantaine de places. L'entente tripartite, signée la semaine dernière entre la ville de Saint-Constant, l'AMT et le ministère des Transports, prévoit la reconstruction d'un centre d'achats pour en faire un complexe multiservice auquel sera annexée la nouvelle gare intérieure. Les travaux vont débuter au printemps. «La valeur foncière que ce projet-là va générer est d'environ 400 millions de dollars », affirme le maire de Saint-Constant, Gilles Pépin. De plus, grâce au développement urbain qu'une seule gare permanente peut générer, le maire pense que les revenus des taxes s'élèveront à 3,5 millions de dollars d'ici quatre ans. « Au total, c'est un projet de pratiquement un milliard de dollars », ajoute-t-il. 75% du financement provient du ministère des Transports qui participera au réaménagement de la rue Saint-Pierre, afin d'y intégrer une voie réservée pour le transport en commun, ainsi qu'une piste cyclable. La gare comprendra également trois cents nouvelles places de stationnement. «La ligne de Candiac, en fonction depuis 2009, connaît une hausse d'achalandage de près de 30%. C'est considérable», dit Martine Rouette, la porte-parole. L'AMT considère qu'une gare permanente à Saint-Constant est un bon investissement puisqu'elle a vu sa capacité augmenter de quarante pour cent sur la ligne Delson-Candiac depuis l'arrivée des nouvelles voitures multiniveaux. http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/reg...01-162536.html
  6. Ah ça explique le défonçage du terrain sur bois-franc coin henri-bourassa. Ajout: Bon ça creusait là depuis un bon moment, je croyais que c'était un terrain acheté par l'AMT... eh bien non, ça sera une tour résidentielle, et la grue était présente hier. Pas de rendu ou quoi que ce soit sur le terrain... à voir.
  7. L'AMT a publié un appel d'offres pour la création d'une voie réservée sur accotement sur la route 116, entre Saint-Bruno et Saint-Basile-le-Grand. Évalué autour de 5,3 M$, ce projet s'inscrit dans le plan stratégique de l'AMT visant à l'implantation de Mesures Préférentielles pour Bus (MPB). https://www.amt.qc.ca/fr/actualites/projets/voies-reservees https://seao.ca/OpportunityPublication/ConsulterAvis/DuJour?SubCategoryCode=C02&callingPage=4&ColumnAction=1&ItemId=911630a1-84d4-4699-843f-b9952b625800&COpp=Search&p=2&VPos=0 http://ancien.amt.qc.ca/corpo/Appro/appel/appels_fiche.asp?fiche=1000936
  8. Je viens de voir sur le site de l'amt qu'il va avoir un demonstration d'un kioske qui simule un train de banlieue. Pourquoi tenir une telle exposition a Ste-Hyacinthe il n'y a pas de gare desservi par le train de banlieue a part celui de Via Rail. A t'on une idée derriere la tete? https://www.amt.qc.ca/fr/actualites/nouvelles-evenements/evenements/venez-nous-rencontrer-au-marche-public-de-saint-hyacinthe-2
  9. Le PTI 2009-2010-2011 de l'AMT, comme le budget 2009, est sur le site Internet de l'agence. Bonne lecture! http://www.amt.qc.ca/corpo/documents/budgets.asp
  10. Congédiement de l'AMT: le chef de Projet Montréal débouté Martin Croteau La Presse Le chef du parti Projet Montréal, Richard Bergeron, a été débouté dans sa tentative de faire annuler son congédiement par l'Agence métropolitaine de transport (AMT). La Commission des normes du travail a jugé cette semaine qu'il s'était placé en situation de conflit d'intérêts en cumulant les charges d'élu et d'employé d'un organisme public. Dans une décision rendue lundi, la juge Arlette Berger donne raison à l'AMT. Elle soutenait que les positions politiques de M. Bergeron étaient incompatibles avec l'exercice de ses fonctions au sein de l'organisme, qui exploite les trains de banlieue, terminus et stationnements incitatifs du Grand Montréal. «La Commission est d'avis qu'il existe une situation potentielle et apparente de conflit d'intérêts entre les fonctions exercées par le plaignant à l'AMT et sa charge d'élu municipal et de chef de parti politique», peut-on lire dans le jugement. Militant de longue date pour les transports en commun, Richard Bergeron s'est fait connaître en publiant Le livre noir de l'automobile. Il a été embauché en 2000 par l'AMT comme responsable des analyses stratégiques. Frustré par la tiédeur des élus à améliorer les transports collectifs, il a fondé son propre parti lors des élections municipales de 2005. Le 1er décembre, au terme d'un dépouillement judiciaire, il a été assermenté comme conseiller dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Le directeur général de l'AMT, Joël Gauthier, a rencontré M. Bergeron quelques jours plus tard pour l'aviser que ses nouvelles fonctions étaient incompatibles avec ses anciennes. Il lui a proposé un congé sans solde pour la durée de son mandat, une offre qu'il a refusée. Le 20 janvier 2006, l'AMT a cessé de le rémunérer. Moins d'un mois plus tard, Bergeron s'est plaint à la Commission des normes du travail. Richard Bergeron s'est dit «très surpris» par la décision de la Commission, qu'il songe à porter en appel. Selon lui, son cas n'est pas pire que ceux d'autres élus municipaux. Il cite en exemple le maire de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Michael Applebaum, qui siège aussi au Conseil consultatif d'urbanisme, en plus d'exercer le métier d'agent immobilier. Ou encore Michel Labrecque, conseiller de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, qui préside Montréal en lumière, un organisme subventionné par la Ville de Montréal. L'AMT n'a pas commenté la décision.