Search the Community

Showing results for tags 'king'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 7 results

  1. http://journalmetro.com/plus/vacances/972394/chasse-aux-fantomes-a-griffintown/ 31/05/2016 Mise à jour : 31 mai 2016 | 23:20 Chasse aux fantômes à Griffintown Par Dominique Cambron-Goulet Métro Des vestiges de l’église Sainte-Anne sont encore bien visibles aujourd’hui. Chantal Levesque/Métro Il n’y a pas que les châteaux d’Écosse qui sont remplis de fantômes. Certains lieux de la métropole recèlent des histoires à faire peur, et il est possible de les découvrir grâce aux visites guidées de Montréal hanté. Aperçu de la visite du Griffintown hanté. Histoire du quartier Le premier arrêt de cette tournée du Griffintown hanté est un terrain abandonné de la rue Barré. «C’est ici que j’explique l’histoire de Griffintown, précise Donovan King, fondateur de Montréal Hanté. Durant la famine de 1847, Griffintown est devenu le bidonville le plus célèbre du Canada parce que 75 000 réfugiés irlandais y sont débarqués, alors que le quartier ne comptait auparavant que 50 000 citoyens.» Peu après, une épidémie de typhus a ravagé Griffintown, et de nombreuses fosses communes y ont été creusées. Héritage irlandais Ces Irlandais ont amené bien des traditions avec eux. «Lors des funérailles, il n’était pas rare que les corps soient exposés debout et que les gens festoient ou même dansent avec le cadavre, explique M. King près des vestiges de l’église Sainte-Anne, dans le parc du Faubourg-Sainte-Anne. Il y a trois ans, un homme qui magasinait un condo a vu un prêtre fantôme se matérialiser ici, ainsi qu’un cercueil avec un chœur d’enfants.» Écrasement meurtrier Une tragédie méconnue est survenue à Montréal en 1944, quand un bombardier qui avait décollé à Dorval s’est écrasé dans Griffintown, tuant les 5 membres d’équipage et 10 personnes au sol, et détruisant triplex. «Des gens disent qu’il s’agit d’un sabotage. En effet, un enfant a trouvé une pièce d’or sur le site de l’écrasement, et on sait que les joyaux de la Couronne étaient gardés dans l’édifice de la Sun Life durant la Deuxième Guerre mondiale», raconte Donovan King. Il n’a toutefois jamais été prouvé que les joyaux se trouvaient à bord du bombardier. La prostituée sans tête Un arrêt au coin des rues William et Murray, le lieu que hanterait le fantôme de Mary Gallagher, est le clou de la visite. «Le 27 juin 1879, Mary Gallagher, une prostituée de 38 ans, a été massacrée par sa meilleure amie, Suzy Kennedy, raconte Robusquet, comédien qui sert de guide pour le parcours en français. Tous les sept ans depuis 1879, des gens voient son fantôme décapité errer ici. Apparemment, elle chercherait sa tête.» Sa dernière apparition date de 2012. Oserez-vous aller vous promener à cette intersection en 2019? Infos Les comédiens-guides de Montréal hanté offrent depuis quelques années des visites des lieux hantés de Montréal en anglais. À partir du 3 juin, des excursions en français auront lieu les vendredis à 20 h, et ce, jusqu’au 7 octobre. Les visites du Griffintown hanté et du mont Royal hanté sont offertes en alternance.
  2. Pluie de chômeurs sur Londres 17 novembre 2008 - 07h12 La Presse Richard Dupaul Le Royaume-Uni se rapproche du seuil des deux millions de chômeurs, une preuve de plus que le pays s'enfonce dans une récession grave. Certains prévoient même trois millions de sans emploi d'ici peu... Les autorités devront recourir à des mesures sans précédent pour surmonter la crise. Zéro pour cent. 0%. Voilà où se retrouvera peut-être le taux d'intérêt directeur au Royaume-Uni d'ici quelques mois, tellement la conjoncture se détériore rapidement dans la deuxième économie européenne. Des experts envisagent maintenant ce scénario "à la japonaise" alors que, il y a deux ou trois mois, il aurait paru complètement farfelu. La semaine dernière, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mervyn King, n'écartait pas la possibilité que les taux tombent brusquement, voire à zéro. «Le Royaume-Uni fait face à la récession la plus sévère du G7 et s'expose à la baisse la plus prononcée des taux», renchérit la Bank of New York Mellon dans une note économique parue jeudi. Qu'est ce qui a pu provoquer cette volte-face de Mervyn King, qui, il y a peu de temps, s'obstinait farouchement à lutter contre l'inflation en maintenant les taux élevés? Un sommet de 11 ans Le choc est survenu mercredi dernier. Les Britanniques ont alors appris que le chômage dans leur pays est à un sommet de 11 ans. Selon l'Office national des statistiques, 1,83 million de Britanniques étaient sans travail au troisième trimestre, soit 140 000 de plus qu'au trimestre précédent. Quotidiennement, des entreprises licencient des employés. Jeudi, le géant des télécommunications British Telecom a annoncé l'élimination de 10 000 emplois. Mardi, plus de 4500 suppressions de postes ont été annoncées, dont 2200 par Virgin Media; 300 par l'éditeur des Pages jaunes, 620 par le laboratoire GlaxoSmithKline... «La queue de chômeurs s'accroît de 1000 personnes par jour», a affirmé à la presse britannique Brendan Barber, secrétaire général du mouvement syndical Trade Union Congress. Le secteur financier, à lui seul, pourrait perdre 62 000 emplois d'ici à la fin de 2009. Cela contribuera à la chute de 14% du prix des maisons de luxe l'an prochain à Londres (ou de 30% en deux ans), selon une étude parue vendredi. La barre des deux millions de chômeurs, au total, devrait être franchie au début de 2009. Mais, dans les faits, la situation est probablement pire: près d'un million d'immigrés (des Polonais en grande partie) quitteront le Royaume-Uni dans les mois à venir à cause de la récession, soutiennent des groupes sociaux. Si on les inclut dans les chiffres officiels, le pays comptera sous peu trois millions de chômeurs, soit le double d'il y a 10 ans. La chaîne de supermarchés Tesco a d'ailleurs confirmé ce phénomène et affirmé que le départ des Européens de l'Est «masque» l'ampleur du ralentissement économique. Moteurs en panne En présentant son rapport trimestriel la semaine dernière, quelques jours après la baisse historique de 1,5% de son taux directeur, à 3%, Mervyn King a promis de tout faire pour relancer l'économie: «Nous sommes prêts à encore abaisser les taux d'intérêt», a-t-il dit avec une franchise inhabituelle. La Banque d'Angleterre a revu ses prévisions et table sur une récession qui se poursuivra en 2009. Le Royaume-Uni, aux prises l'an dernier avec des prix à la consommation en forte hausse, fait même face à la déflation comme au Japon. L'immobilier, la finance, la consommation - les moteurs de l'économie britannique - sont à l'arrêt. La dégringolade s'est amorcée à l'automne 2007. Touchées par le gel du crédit, les banques britanniques ont fermé le robinet des prêts hypothécaires, qui garantissait un flux continu d'acheteurs de maisons. Dans ce contexte, l'immobilier - réputé surévalué depuis longtemps en Angleterre - s'est retourné, ce qui a provoqué une crise de confiance dans les ménages. Face à une conjoncture aussi sombre et à des taux d'intérêt à la baisse, la livre sterling est évidemment en chute libre. La devise britannique est passée sous la barre des 1,50$US mercredi, une première depuis six ans. À une autre époque, un taux de change moindre aurait été une bonne nouvelle pour les exportations. Mais le royaume d'Élisabeth II a changé: les Britanniques exportent moins de produits manufacturés qu'il y 20 ou 30 ans, l'expertise ayant plutôt évolué vers la construction, le pharmaceutique et les services financiers ces dernières années. En somme, une pluie glaciale, déprimante, de mauvaises nouvelles s'abat sur les Britanniques. Leur pays est engagé dans une spirale négative dont il aura du mal à sortir.
  3. Does anyone have any insight in the condo hotel market? Is it a good investment in Montreal? Toronto has so much offering (Thompson, King West, etc) and Montreal seems lagging (Crystal, Zero 1). I'm wondering if this is a profitable venture.
  4. Looks like they get some nicer (and taller) architecture in Halifax than we do in Montreal these days.
  5. The following describes Nextjet as a virtual carrier. Can anyone describe how they are virtual and what part of their operations is, like, real? Nextjet Canada (Vancouver Int'l) commenced revenue operations on Monday, May 2, as previously announced. Using a combination of Beech (twin turboprop) King Airs and Beech 1900Cs chartered from Propair (PRO, Rouyn), the virtual carrier currently runs regular flights connecting Peterborough to Gatineau, Kitchener, and Montréal Trudeau. About Nextjet Canada Type Virtual Carrier Base Vancouver Int
  6. for our older forumers, what was montreal like when it was still the largest city in canada? did it have a different feeling than it does now? did it feel central to the national goings-on in a way it no longer does?