Search the Community

Showing results for tags 'italien'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 9 results

  1. «L'Italie est un marché difficile», admet Éric Gravier, vice-président de McDonald's France. Pour en lire plus...
  2. Le fondateur Calisto Tanzi a été condamné jeudi à 10 ans de prison par un tribunal de Milan pour des chefs découlant de la faillite du géant de l'agroalimentaire italien en 2003. Pour en lire plus...
  3. La Presse Le samedi 21 avril 2007 Trois nouveaux établissements de restauration seront construits dans le complexe commercial Quartier DIX30, à Brossard : un restaurant italien, un steakhouse et un bistro français. Ces trois projets, issus d'une formule originale et non d'une franchise, représentent un investissement global de 9 millions. Le restaurant italien et le steakhouse devraient ouvrir leurs portes vers la mi-mai alors que le bistro français devrait être inauguré cet automne. Au total, une centaine d'emplois pourraient être créés avant la fin de l'automne dans ces trois nouveaux restaurants.
  4. Pastas interdites dans un resto italien ! SOPHIE DUROCHER Le Buona Notte est un resto jet set du boulevard St–Laurent fréquenté par de nombreuses vedettes. Mais la prochaine fois que Patrick Bruel ou un joueur des Canadiens ira manger là, il ne pourra pas commander des pastas. L’Office québécois de la langue française reproche au restaurant italien d’avoir un menu contenant trop de mots…italiens. BASTA LA PASTA Hier, le proprio du resto Massimo Lecas n’en revenait pas *encore! Il venait de recevoir la lettre de l’OQLF le *réprimandant pour avoir utilisé le mot pasta au lieu de pâtes. Il se fait taper sur les doigts pour avoir utilisé le mot polpette au lieu de boulettes. Pourtant, explique-t-il, la description des mets est en français. Seul le nom des plats est in italiano. Mais il semble que ces quelques mots dans la langue de Sophia Loren soient trop durs à avaler. L’Office lui reproche aussi d’utiliser le mot bottiglia au lieu de bouteille pour sa liste de vins. «Le lendemain de l’élection du Parti québécois, j’ai reçu une visite d’un inspecteur qui me disait qu’il y avait eu une plainte concernant mon menu», raconte Massimo Lecas. «J’étais surpris, franchement. Qui s’offusque de voir le mot pasta dans un resto italien? On m’a dit qu’on allait étudier mon dossier. Et cinq mois plus tard, je reçois une lettre avec une photocopie de mon menu et les mots “fautifs” entourés.» (Heureusement pour lui, le mot pizza n’est pas entouré. Faut dire qu’une traduction française du mot pizza, bonne chance pour trouver ça dans le dictionnaire…) Depuis qu’il a pris une photo Instagram de la lettre de l’OQLF et mis cette information sur Twitter et Facebook, Massimo Lecas est inondé de commentaires. «Les gens trouvent ça ridicule. Est-ce qu’on ne devrait pas s’occuper des vrais problèmes avec la langue plutôt que de «capoter» sur le mot pasta?» Quelle est la prochaine étape pour Massimo Lecas? «C’est entre les mains de mes avocats, m’a-t-il répondu. Jusqu’ici, ça m’a déjà coûté 4500 $ de frais. Le Buona Notte existe depuis 22 ans et c’est la première fois qu’on se fait dire que *notre menu est trop «italien». Il y a quelques années, l’OQLF avait essayé de remplacer le mot hamburger par hambourgeois. Ça n’a jamais fonctionné. Aujourd’hui, demande Massimo Lecas, est-ce que le mot pasta est devenu le nouveau hamburger? PASTA OU HAMBURGER ? J’ai parlé à Martin Bergeron, le porte-parole de l’OQLF. Chaque dossier est confidentiel, il ne commentera donc pas le dossier du Buona Notte. Mais il a tenu à préciser : «Le menu peut être en italien, en anglais, en portugais, mais la Charte de la langue française stipule qu’aucune autre langue ne doit l’emporter sur le français.» Est-ce qu’on compte les mots, ai-je demandé à Mr Bergeron? «Ce n’est pas une question du nombre de mots, mais de TAILLE DE CARACTÈRE.» Un conseil aux autres restos italiens : Écrivez donc le mot pasta en tout petit. Comme ça, vous ne vous ferez pas taper sur les doigts. http://www.journaldemontreal.com/2013/02/19/pastas-interdites-dans-un-resto-italien
  5. Le groupe automobile italien Fiat et Chrysler ont signé un accord préliminaire pour une alliance stratégique afin d'échanger une participation contre l'accès à la technologie du géant américain. Pour en lire plus...
  6. En plein cœur de la Petite-Italie ce projet va changer le coin de rue avec ces 6 étages. Il y a des gens qui ne sont pas content car ils le trouvent trop haut et/ou trop gros. Il va remplacer un terrain vacant et un immeuble vide de 2 étages sera détruit. C'est l'immeuble qui abritait la ''Trattoria Dai Baffoni'' . Je suis content pour la densité, je souhaite que le projet s'intègre quand même bien et surtout que des commerces intéressant se retrouvent au rez-de-chaussée. SVP pas de méga pharmacie ni de ''corporate fast-food'' mais plutôt un tailleur Italien ou quelque chose à caractère italien. http://www.viadantecondos.ca/
  7. Un complexe de 400 boutiques imaginé à l’aérogare de Mirabel Un promoteur italien souhaite implanter un complexe de 400 magasins à l’ancienne aérogare de Mirabel, dans les Laurentides. Un promoteur italien souhaite implanter un complexe de 400 magasins à l’ancienne aérogare de Mirabel, dans les Laurentides. Grandprixone, une entreprise italienne qui se spécialise dans l’implantation de commerces de type « factory outlet », serait en pourparlers avec Aéroports de Montréal (ADM) depuis près d’un an déjà. D’ailleurs, un de ses dirigeants avait dévoilé les grandes lignes du projet le printemps dernier à un magazine italien, information qui n’avait toutefois pas été reprise au Québec. Grandprixone chercherait à implanter ses complexes à proximité de circuits de course automobile dans le monde, apprend-on. Dans le cas présent, on pense à la piste Gilles-Villeneuve à Montréal, mais également au circuit ICAR sur le tarmac de l’aéroport de Mirabel. Sur trois étages L’aérogare, qui offre environ 64 000 mètres carrés d’espaces, serait considérablement transformée pour accueillir des commerces et des activités récréotouristiques sur trois étages. Le niveau inférieur serait consacré au marché de l’automobile, le rez-de-chaussée abriterait des magasins d’usines de grandes marques dans le domaine de la mode, tandis que, sur la mezzanine, on trouverait des boutiques d’alimentation et des restaurants. L’ampleur de l’investissement n’est pas précisée. ADM n’a pas confirmé ces informations. Le directeur du Centre local de développement (CLD) de Mirabel, Jean-Luc Riopel, a dit ne pas en savoir beaucoup plus lui-même. « On ne les a jamais rencontrés », a-t-il indiqué en parlant des promoteurs, confirmant que ceux-ci ont pour l’instant limité leurs démarches à la compagnie aéroportuaire. Grandprixone ne serait pas la seule entreprise à avoir présenté de nouvelles propositions pour l’aérogare, mais elle jouirait d’une entente prioritaire avec ADM. « Ça semble des gens sérieux qui, jusqu’à présent, ont livré la marchandise », a ajouté M. Riopel, évoquant diverses études préalables. Prudence Le directeur du CLD est resté prudent et n’a pas caché pas avoir été échaudé dans le passé par de tels projets de grande envergure. Ce fut le cas avec le complexe récréotouristique Rêveport à l’aérogare et avec le méga centre commercial Lac Mirabel. « Ça fait dix ans qu’on travaille sur la nouvelle vocation de l’aérogare », a rappelé Jean-Luc Riopel. Le projet de Grandprixone émerge au même moment où un groupe d’investisseurs locaux, la famille Delorme-Robitaille, prépare la relance de l’ancien hôtel de l’aéroport, ainsi que la construction d’un centre de congrès et de deux patinoires intérieures sur le même site.
  8. Il faudra plusieurs mois pour évaluer les effets des plans de relance économique sur la demande, dit le grand patron du groupe italien Pirelli. Pour en lire plus...
  9. On verra de superbes photos de Montréal prises par l'un des grands photographes urbains contemporain et italien au Musée McCord en octobre. Quelques-unes à voir sur le site du devoir. Dans l'article, l'article dit que Montréal l'a frappé par son mélange jamais vu (par lui) de bâtiments patrimoniaux superbes, de gratte-ciels et de petites maisons, tout ça dans un espace très réduit. http://www.ledevoir.com/culture/arts-visuels/357342/une-ville-hors-du-temps