Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'installée'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 4 results

  1. Ça fait quelque temps que cette église et le terrain voisin semblait subir une transformation majeure. Il affiche est installée depuis une semaine ou deux. On transforme cette église en spa! http://www.constructiondelaberge.ca/R%C3%A9alisations/Commercial/SpaSaintJude.aspx
  2. Hugo Joncas, Journal Les Affaires 14:12 SAP Labs Canada est sur le point de s’entendre avec Motorola pour sous-louer une partie de l’espace que l’entreprise a libéré au 700, rue Wellington, dans la Cité du multimédia a appris LesAffaires.com. « Les négociations sont assez avancées », dit André Plourde, président du Groupe Immobilier de Montréal et courtier pour Allied, propriétaire de la Cité du multimédia. SAP Labs est installée à Montréal depuis 1998 pour y faire de la recherche et développement de logiciels de gestion en entreprise. L’entreprise occupe déjà 75 000 pieds carrés dans la phase 4 de la Cité du multimédia, au 111, rue Duke. Elle emploie 400 personnes. En avril dernier, SAP Labs annonçait son intention d’embaucher 100 personnes de plus d’ici un an. Quant à Motorola, elle a quitté ses locaux de la rue Wellington à l’été 2007, cinq ans après s’y être installée. Le géant américain de l’électronique a fermé le centre de recherche et développement qu’elle y exploitait dans la foulée d’un plan mondial de compressions. L’entreprise a quitté le Québec après avoir bénéficié de généreuses subventions, dont des crédits d’impôt de 40 % sur les salaires d’une partie de ses employés. Le bail de Motorola l’engage toutefois pendant encore trois ans. L’entreprise cherche donc un sous-locataire pour les 73 500 pieds carrés qu’elle occupe au 700, rue Wellington. Le courtier chargé de négocier pour Motorola a refusé de commenter. « Pour l’instant, l’entente est confidentielle, dit Jeremy Kenemy, chez Jones Lang Lasalle. Je ne suis pas autorisé à vous donner les détails : nous ne sommes pas rendus là. » Chez SAP Labs, l’attachée de presse s’est également abstenue de commenter.
  3. http://www.journaldequebec.com/2016/06/11/une-journaliste-francaise-installee-au-quebec-raconte-la-realite-dici Une journaliste française installée au Québec raconte son expérience Une journaliste française installée au Québec raconte son expérience COURTOISIE VILLE DE MONTRÉAL Stéphane Plante 002 STÉPHANE PLANTE Samedi, 11 juin 2016 14:06 MISE à JOUR Samedi, 11 juin 2016 14:22 Emmanuelle Walter vit au Québec depuis cinq ans. Elle décrit son expérience en sol québécois et rapporte les témoignages d’autres Français. Pour son article «S'installer au Canada: Français, arrêtez de gueuler et adoptez l'accent!» publié sur le site de l’hebdo L’Obs, la journaliste a recueilli les commentaires d'autres Français ayant élu domicile au Québec depuis quelques années. Si le topo s’avère positif dans l’ensemble, quelques-unes des personnes consultées pour l'article adressent tout de même quelques mises en garde à leurs compatriotes tentés par l'expérience québécoise. Par exemple, les Français nouvellement installés au Québec devraient cesser le plus rapidement possible de comparer leur terre d’accueil avec la France. D'emblée, Emmanuelle Walter se montre sévère envers ses congénères: «Notre ethnocentrisme franco-français est proprement ahurissant.» Une Française ayant témoigné dans l'article abonde dans le même sens. «Tout est tellement différent que la comparaison (entre le Québec et la France) est vaine. À un moment, il faut déplacer son centre de gravité et s'intéresser plutôt, si on veut être pertinent dans les discussions, à ce qui se passe à Toronto, Seattle ou Vancouver», affirme Sarah, qui œuvre dans le secteur des communications. La question de l’accent, bien sûr, demeure au centre des préoccupations des Français au Québec. Comme l’affirme une des femmes citées par la journaliste, les nouveaux arrivants se doivent d’être à l’écoute sans condescendance. «Je conseille aux néo-arrivants français d'ouvrir grand leurs oreilles, de ranger leur mépris pour l'accent au placard, de comprendre les différents registres (la langue parlée est très différente de la langue écrite) et d'adopter avec jouissance le maximum d'expressions québécoises.» Les relations de travail «à la québécoise» sont aussi commentées par un jeune entrepreneur d’origine française à la tête d’une start-up de jeux vidéo. «Tu ne peux pas formaliser un reproche de manière abrupte. Il faut réfléchir à l'avance à la manière dont tu vas le verbaliser. Sinon, l'employé claque la porte et va voir ailleurs, et je sais de quoi je parle. C'est à l'opposé du management sanguin de Marseille, d'où je viens! Moi, j'y ai trouvé beaucoup d'apaisement.» Dans l'article, Emmanuelle Walter parle aussi de l’éducation des enfants, du féminisme tel qu’il est perçu chez nous et de l’hiver québécois. sent via Tapatalk
  4. http://www.journaldequebec.com/2014/02/28/plus-de-450-000-pour-lhorloge <header class="col650" style="margin: 0px 10px 10px 0px; padding: 0px; border: 0px; outline: 0px; font-size: 12px; vertical-align: baseline; background-color: rgb(170, 170, 170); float: left; width: 650px; color: rgb(51, 51, 51); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; line-height: 15px;"><hgroup class="clearfix" style="margin: 0px; padding: 0px; border: 0px; outline: 0px; vertical-align: baseline; background-color: transparent; zoom: 1;">CADEAU DU JURA 450 000$ pour installer une horloge à Québec Le maire mise sur ce cadeau de la Suisse pour attirer les touristes </hgroup> MARIANNE WHITE [</header> Régis Labeaume se rendra en Suisse, du 5 au 9 mars, à l’invitation du gouvernement du Canton du Jura, qui a offert à la Ville de Québec, pour son 400e anniversaire, une horloge monumentale. <time datetime="2014-02-28T21:36:44Z" class="" title="Fri Feb 28 2014 16:36:44 GMT-0500 (Eastern Standard Time)" style="margin: 10px 30px 0px 0px; padding: 0px; border: 0px; outline: 0px; font-size: 10px; vertical-align: baseline; background-color: transparent; float: left; line-height: 30px; text-transform: uppercase; background-position: initial initial; background-repeat: initial initial;">28 </time> Il en coûtera plus de 450000 $ à la Ville de Québec pour installer la gigantesque horloge offerte par le Canton suisse du Jura pour souligner son 400e anniversaire. Régis Labeaume a indiqué qu’il se rendra en Suisse du 5 au 9mars à l’invitation du gouvernement du Canton du Jura pour aller prendre possession de la pendule géante en verre, titane et aluminium. La pièce haute de 3,5 m et lourde de 1500 kg sera installée dans les jardins de l’hôtel de ville de Québec en septembre 2014. L’administration municipale vient d’octroyer un contrat de 407471 $ pour la construction du site et l’installation de l’horloge. Celle-ci devra être installée dans un abri de verre pour la protéger des intempéries. Le maire de Québec a défendu cette dépense qu’il voit plutôt comme un investissement. «Je vous annonce que ça va être un gros attrait touristique […] tout le monde peut bien se faire plaisir et commencer à chialer», a affirmé M. Labeaume. À cela s’ajoute un premier contrat de 45 415 $ qui avait été octroyé à ABCP en mai 2013 pour les services professionnels de la conception. Jardins Le maire a souligné que l’œuvre de plusieurs millions de dollars financée par les contribuables jurassiens mérite d’être mise en valeur sur un site fréquenté par beaucoup de touristes. Il avait d’abord été convenu qu’une place de choix serait réservée à l’horloge à la bibliothèque Gabrielle-Roy, mais les nombreux retards dans ce projet de rénovation ont eu raison de cette proposition. Les jardins de l’hôtel de ville seront complètement réaménagés au coût de 16,1 millions $ dans le cadre de travaux majeurs de réfection de l’édifice. On y aménagera notamment une place publique. Maquette Le maire a précisé hier qu’une maquette des travaux d’aménagement du pourtour de l’hôtel de ville sera rendue publique sous peu. L’horloge y sera installée en septembre et inaugurée lors du ProTour cycliste. Elle porte la signature de l’entreprise haut de gamme Richard Mille et a été conçue en collaboration avec l’École des métiers techniques de Porrentruy et la Haute École Arc Ingénierie de Saint-Imier. Elle sera entretenue à Québec en collaboration avec des étudiants en horlogerie de Trois-Rivières.
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value