Search the Community

Showing results for tags 'huard'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 24 results

  1. Que fait le huard à barboter autour de la ligne de la parité pendant que les matières premières sont en feu et que le baril de pétrole bat record sur record? Pour en lire plus...
  2. Les indices nord-américains de même que le pétrole et le huard ont tous fait un pas en arrière hier, dans une danse des marchés rythmée par les difficultés de GM et le plan d'aide aux propriétaires américains. Pour en lire plus...
  3. La ralentissement fait mal aux cours du pétrole et par ricochet au dollar canadien. Tout près de la mi-journée, le baril de «light sweet crude» s'échangeait à 60,75 $, en baisse de 4,55 $. Pour en lire plus...
  4. Les détaillants devront baisser leurs prix 18 octobre 2007 - 06h32 La Presse Laurier Cloutier Avec des prix encore très élevés, les détaillants encaissent des profits jamais vu depuis 15 ans, ce que le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) a du mal à justifier. Le président-directeur général du CQCD, Gaston Lafleur a fini par reconnaître, mercredi, «qu'en bout de ligne, les pressions du marché vont finir par faire baisser les prix des détaillants. Il faut par contre donner le temps au marché de s'ajuster». Les ventes des détaillants québécois devraient encore s'améliorer au cours des six prochains mois, selon un sondage semi-annuel et l'indice de confiance des consommateurs du Québec, dévoilés mercredi par Gaston Lafleur et Jean-François Grenier, président de Géocom Recherche. Tout semble converger vers la meilleure hausse des affaires des magasins depuis 2002. [/url] Malgré tout, les détaillants tardent à baisser leurs prix depuis la parité du huard avec le dollar américain, et des clients attendent qu'ils les corrigent. Les détaillants canadiens ont d'ailleurs décidé d'amener leurs marges de profits à des niveaux jamais vus depuis la fin des années 80, selon une étude de Marc Pinsonneault, économiste principal de la Financière Banque Nationale. En dépit de la parité du huard, l'indice des prix à la consommation (IPC) pour les biens durables (meubles, télés) demeure en hausse de 2% comparativement à 2002 au Canada. Aux États-Unis par contre, malgré une forte chute du dollar américain depuis 2002, cet IPC a reculé de 3%. Les marges de profits atteignent des records au Canada dans les vêtements, les meubles, les appareils électroniques, les grands magasins et les magasins généraux. Il y a de la latitude au pays, selon Marc Pinsonneault, pour des baisses de prix au détail qui limiteraient les achats aux États-Unis d'ici les Fêtes. La baisse de l'IPC pourrait même surprendre. «Le marché va peut-être provoquer des ajustements de prix aux Fêtes, déclare Gaston Lafleur. Par contre, le huard n'est pas le seul facteur qui détermine les prix au détail.» Les chaînes commandent souvent leurs produits jusqu'à un an d'avance. Il y a aussi le transport, le loyer et les charges sociales à payer, note le président. Les prix varient d'ailleurs d'un coin de rue à l'autre. Gaston Lafleur ne saurait dire quand les prix vont s'ajuster. La correction des prix n'est pas plus rapide parce que le détaillant se trouve au bout de la chaîne d'approvisionnements, après le grossiste, le distributeur et l'importateur. Et «c'est possible» que ces derniers en profitent actuellement, dit-il. «Il ne faut pas paniquer, le huard peut traverser une bulle spéculative temporaire», lance Gaston Lafleur, qui ne craint «pas un exode massif des achats à Plattsburgh». Par contre, le huard à parité fera augmenter les voyages aux États-Unis et ailleurs, ce qui va faire souffrir le tourisme et des détaillants au Québec. «Et les achats par Internet pourraient augmenter dans certains cas». Si les prix ne sont corrigés qu'après les Fêtes, le président n'écarte pas une hausse des ventes de cartes cadeaux (à utiliser des mois plus tard). Si la demande se renforce, les prix pourraient cependant baisser moins, avertit Gaston Lafleur. Quant aux marges de profits élevées de détaillants, «c'est un retour du balancier (après une période difficile). De fait, il n'y a pas beaucoup de faillites de détaillants depuis deux ans». Selon le sondage dévoilé mercredi, les Québécois sont plus optimistes que l'an dernier et les pessimistes blâment surtout le coût de la vie. Les intentions d'achats atteignent un sommet depuis plus de cinq ans et favorisent toutes les catégories de produits, à l'exception d'un petit bémol pour les produits de beauté, les disques et les livres. L'indice de confiance au Québec touche le niveau de 104,4 comparativement à 99,5 au Canada et à 83,4 aux États-Unis, conclut Jean-François Grenier.
  5. Les exportations du Québec profiteront de la baisse du huard 7 novembre 2008 - 06h42 La Presse Vincent Brousseau-Pouliot Le Québec devrait voir ses exportations augmenter de 1% l'an prochain en raison de la faiblesse du dollar canadien. Cette année, les exportations du Québec subiront une baisse de 4%, selon les prévisions d'Exportation et développement Canada (EDC). «La légère hausse prévue des exportations du Québec en 2009 découlera en grande partie de la dépréciation prévue de 10% du dollar canadien, mais quand on ne tient pas compte de l'indice du taux de change, les prévisions des exportations de la province sont considérablement plus faibles», a dit hier Peter Hall, économiste en chef de EDC par voie de communiqué. La société d'État fédérale prévoit que les exportations canadiennes resteront stables en 2009, après avoir augmenté de 1% en 2008. Les secteurs de l'énergie (-9%) et des biens de consommation (-5%) seront particulièrement touchés l'an prochain. Conséquence de la récession prévue aux États-Unis, le Canada verra ses exportations en sol américain diminuer de 2% l'an prochain. Elles sont restées stables en 2008.
  6. Vers 12h30, le huard perdait 2,15 cents US pour pointer à 77,68 cents US. La montée du dollar américain et la baisse marquée du prix du pétrole «n'aide sûrement pas» le huard. Pour en lire plus...
  7. Le huard : un sommet en 130 ans 31 octobre 2007 - 16h46 Le dollar canadien a atteint, mercredi, son plus haut niveau en près de 130 ans face au billet vert américain, après la baisse du taux directeur américain. Le huard est monté jusqu'à 1,0617$ US pendant la séance atteignant son taux le plus élévé qui était auparavant de 1,0614$ US. Le huard a toutefois terminé sa journée à 1,0585$ US. Un sommet pour un cours de clôture depuis 1957. La Réserve fédérale américaine (Fed) a abaissé, mercredi, d'un quart de point à 4,50% son principal taux directeur, comme les marchés le tenaient pour acquis depuis plusieurs jours, propulsant le dollar canadien. Le taux directeur américain est désormais au même niveau que le taux directeur canadien. Le dollar canadien, qui a atteint la parité avec le dollar américain en septembre, pour la première fois en trente ans, était également dopé mercredi par un nouveau record du pétrole, dont le Canada est un exportateur net.
  8. C'est rare, mais cette fois-ci, les spécialistes des devises sont sans réponse, incapables de prédire à quel moment notre huard doré cessera sa chute. Pour en lire plus...
  9. En baisse de 1,25 cent Le huard clôture à 89,06 cents US Mise en ligne 08/10/2008 16h57 La Presse Canadienne Le dollar canadien a clôturé à 89,06 cents US, en baisse de 1,25 cent, mercredi. Le dollar américain a fermé à 112,29 cents CAN, en hausse de 1,56 cent. La livre sterling a terminé la séance à 1,9414 $ CAN, en hausse de 0,57 cent, et à 1,7289 $ US, en baisse de 1,92 cent. L'euro valait 1,5339 $ CAN, en hausse de 2,66 cents. Ces cours ont été fournis par Marché des capitaux BMO. http://argent.canoe.com/lca/infos/canada/archives/2008/10/20081008-165712.html
  10. Avec la chute du huard et les programmes d'aide qui s'en viennent à la rescousse de l'industrie automobile, il ne faut pas écarter une remontée des prix en 2009, peut-être dès janvier. Pour en lire plus...
  11. Deux responsables de ce recul: la chute des prix des ressources naturelles et les statistiques sur l'emploi au Canada. Pour en lire plus...
  12. En deçà de la parité avec le dollar américain, le huard est sous-évalué et se raffermira si les prix du pétrole demeurent élevés, estiment deux analystes. Pour en lire plus...
  13. Pour le sixième mois d'affilée, le dollar canadien a faibli face au billet vert en novembre. Pour en lire plus...
  14. Selon Jean-Marc Bourgineau, analyste de marché chez Jitney Trade, le huard serait bien près d'arrêter sa chute. Pour en lire plus...
  15. Le Québec devrait voir ses exportations augmenter de 1% l'an prochain en raison de la faiblesse du dollar canadien. Pour en lire plus...
  16. Après avoir rebondi depuis quelques jours, la devise canadienne retraitait clairement sur le marché des devises mercredi. Fortement reliés au huard, les prix du pétrole étaient en recul aussi. Pour en lire plus...
  17. Vers 12h30, le huard prenait 0,89 cent à 83,91 cents US. La devise canadienne a perdu 13% en octobre, sa baisse la plus importante depuis 1950 sur fond d’importantes baisses du prix du pétrole et des matières premières. Pour en lire plus...
  18. Le climat économique actuel n'est pas très rassurant pour l'industrie aéronautique, mais celle-ci peut compter sur deux atouts de taille pour faire face à la tempête. Pour en lire plus...
  19. Déjà, le tissu de l'industrie québécoise du vêtement s'était quelque peu élimé au contact des importations des pays émergents et d'un huard trop volatil. Il risque maintenant de s'effilocher avec le resserrement du crédit bancaire. Pour en lire plus...
  20. Suivant sa pire semaine depuis 1971, le dollar canadien remontait la pente mardi alors qu’il prenait 2,49 cents pour pointer à 87,18 cents. Pour en lire plus...
  21. En milieu d'avant-midi, le huard dégringolait de nouveau face à la devise américaine alors qu’il pointait à 87,47 cents US, en baisse de 1,49 cent. Pour en lire plus...
  22. Le huard a cédé plus d'un cent face à un dollar américain soutenu par le net repli du pétrole qui est passé sous la barre des 120 $US. Pour en lire plus...
  23. Le huard était en hausse de 1,69 cent à 81,61 cents US lundi en matinée face à un billet vert en perte de vitesse. Celui-ci se trouvait à son plus bas en deux mois face aux autres devises. Pour en lire plus...
  24. Toute cette incertitude qui secoue le pays depuis quelques jours ne pèse pas très lourd sur le dollar canadien, estiment deux économistes. Pour en lire plus...