Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'hlm'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 3 results

  1. Québec annonce 410 millions $ pour la rénovation de logements sociaux Il y a 2 heures MONTREAL - Québec annonce un investissement de plus de 410 millions $ sur cinq ans pour rénover des logements sociaux, une nouvelle applaudie par les groupes de défense des locataires. Ces 410 millions $ d'ici 2012, ajoutés aux contributions du gouvernement fédéral et des municipalités, porteront à 1,2 milliard $ les montants investis pour la remise en état et la modernisation des logements sociaux. La ministre des Affaires municipales et vice-première ministre, Nathalie Normandeau, a donné le détail de cet investissement gouvernemental, mardi, dans un édifice de 313 logements sociaux du sud-ouest de Montréal. Il s'agit de la part des milliards de dollars annoncés par Québec pour l'entretien et le renouvellement des infrastructures qui sera réservée à l'habitation. Fait à noter, ces 410 millions $ ne serviront qu'à l'entretien des logements sociaux, à leur rénovation, non à la construction de nouvelles unités. Les listes d'attente pour ces logements ne seront donc pas allégées. "De toute l'histoire du gouvernement, jamais, depuis la construction de nos HLM au Québec, on a eu des sommes aussi importantes qui sont consacrées à la rénovation, à la modernisation", s'est vantée la ministre Normandeau. Il y a au Québec 65 000 logements en HLM, gérés par les offices d'habitation, et 8000 logements coopératifs et sans but lucratif qui seront potentiellement touchés par cette annonce. Ces données excluent les logements sous l'autorité du gouvernement fédéral. Quoi faire? Le parc d'Habitations à loyer modique (HLM) du Québec est âgé en moyenne de 28 ans - 37 ans dans le cas de l'édifice où la ministre a rencontré la presse. Les rénovations nécessaires sont donc nombreuses: toitures à remplacer après avoir été rafistolées au fil des ans, armoires de cuisine qui datent d'il y a 30 ans, salles de bain du même âge, portes et fenêtres à changer. Plusieurs appartements n'ont pas d'entrées pour la laveuse et la sécheuse, a noté M. Fabien Cournoyer, directeur général de l'Office municipal d'habitation de Montréal. Des immeubles à étages, qui hébergent des personnes âgées, n'ont qu'un seul ascenseur et pas de rampes dans les corridors, a-t-il ajouté. Dans certains cas, on pourra ajouter de l'air climatisé dans les salles communautaires, une denrée recherchée des personnes âgées durant les canicules, l'été. Réactions L'annonce de cet investissement a été applaudie par les groupes de défenses des locataires:eek: , pourtant habitués à protester contre l'insuffisance de fonds gouvernementaux dans ce domaine. Le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) était même présent à la conférence de la ministre. "Ce que ça fait, c'est dire qu'on a un patrimoine collectif qu'on a bâti à travers les années et ce patrimoine-là, on prend les moyens de le garder. Ca, c'est une bonne nouvelle et une bonne nouvelle jusqu'à un certain point inespérée", s'est exclamé François Saillant, du FRAPRU. Le problème des listes d'attente pour un HLM ne sera toutefois pas amoindri pour autant. M. Saillant souligne que 24 000 ménages sont inscrits sur la liste d'attente pour un HLM à Montréal et 35 000 dans l'ensemble du Québec. A la Fédération des locataires d'habitations à loyer modique du Québec, le coordonnateur Robert Pilon se félicite du fait que concrètement, cela veuille dire que plutôt que 105 millions $ pour rénover ces logements en 2008, par exemple, cela sera 265 millions $.
  2. Six HLM crouleront sous les pics Diane Lapointe 22 octobre 2009 Mise à jour à 13:46:53 VIEUX-LONGUEUIL. Ce n’est qu’une question de jours avant que six habitations à loyer modique (hlm) situés dans l’arr. du Vieux-Longueuil croulent sous le pic des démolisseurs. Les édifices seront complètement rasés et reconstruits à neuf, un projet de 24 M$. L’Office municipal d’habitation de Longueuil (OMHL) planche sur ce projet depuis 2006. «Ces édifices construits au début des années 1970 sont vétustes et nécessitent d’importants travaux de rénovation, explique le directeur général de l’OMHL, Sylvain Boily. Dans ces circonstances, il est souhaitable de les démolir et de les remplacer par trois nouveaux bâtiments multifamiliaux correspondant davantage aux besoins et aux normes actuels.» Essentiellement, le projet consiste à démolir les six hlm situés aux 12, 24 et 48, rue Labonté, au 35, boul. Quinn, et aux 570 et 580, rue Bord-de-l’Eau. Ces édifices comportent de gros problèmes de structure et ce, depuis leur construction. «Ils seront remplacés par trois nouveaux immeubles de six étages d’architecture moderne et certifiés LEED. Ils s’intégreront bien à l’environnement du Vieux-Longueuil et briseront l’image de ghettoïsation. Les nouveaux hlm offriront le même nombre d’unités d’habitation, soit 180, mais la superficie de chacune de celle-ci sera en moyenne de 30% plus grande, de sorte que l’ensemble du projet locatif procurera un meilleur cadre de vie aux locataires», explique Sylvain Boily. Pas sur le trottoirPlus aucun locataire n’habite ces six édifices depuis juillet dernier. Ils ont tous été relocalisés, soit dans des logements locatifs privés ou dans d’autres hlm du territoire. Les travaux de démolition devraient débuter d’ici quelques semaines et l’ensemble du complexe devrait être complété au plus tard, d’ici à mai 2011. Le projet est financé à 90% par les gouvernements du Canada et du Québec et à 10% par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). VIEUX-LONGUEUIL. Ce n’est qu’une question de jours avant que six habitations à loyer modique (hlm) situés dans l’arr. du Vieux-Longueuil croulent sous le pic des démolisseurs. Les édifices seront complètement rasés et reconstruits à neuf, un projet de 24 M$. L’Office municipal d’habitation de Longueuil (OMHL) planche sur ce projet depuis 2006. «Ces édifices construits au début des années 1970 sont vétustes et nécessitent d’importants travaux de rénovation, explique le directeur général de l’OMHL, Sylvain Boily. Dans ces circonstances, il est souhaitable de les démolir et de les remplacer par trois nouveaux bâtiments multifamiliaux correspondant davantage aux besoins et aux normes actuels.» Essentiellement, le projet consiste à démolir les six hlm situés aux 12, 24 et 48, rue Labonté, au 35, boul. Quinn, et aux 570 et 580, rue Bord-de-l’Eau. Ces édifices comportent de gros problèmes de structure et ce, depuis leur construction. «Ils seront remplacés par trois nouveaux immeubles de six étages d’architecture moderne et certifiés LEED. Ils s’intégreront bien à l’environnement du Vieux-Longueuil et briseront l’image de ghettoïsation. Les nouveaux hlm offriront le même nombre d’unités d’habitation, soit 180, mais la superficie de chacune de celle-ci sera en moyenne de 30% plus grande, de sorte que l’ensemble du projet locatif procurera un meilleur cadre de vie aux locataires», explique Sylvain Boily. Pas sur le trottoir Plus aucun locataire n’habite ces six édifices depuis juillet dernier. Ils ont tous été relocalisés, soit dans des logements locatifs privés ou dans d’autres hlm du territoire. Les travaux de démolition devraient débuter d’ici quelques semaines et l’ensemble du complexe devrait être complété au plus tard, d’ici à mai 2011. Le projet est financé à 90% par les gouvernements du Canada et du Québec et à 10% par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value