Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'historique'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

  1. La livre sterling a touché jeudi un nouveau plus bas historique, sous 1,13 euro, atteignant 1,1238 euro vers 7h30. Pour en lire plus...
  2. Tiré du site UER.CA http://www.uer.ca/locations/show.asp?locid=22374
  3. Le groupe boursier transatlantique a vu les échanges augmenter de 61,8% pour atteindre un volume moyen historique de 2,1 millions de transactions quotidiennes. Pour en lire plus...
  4. Les chefs de file du Congrès américain et l'administration Bush sont tombés d'accord dimanche, au terme d'une semaine d'âpres négociations, sur un plan de sauvetage bancaire historique qui devrait être soumis au vote lundi, alors que les marchés auront rouvert. Pour en lire plus...
  5. Densification dans le West-Island. Et le projet n'est pas si mal en plus de ça. ''La première de 5 phases d’un tout nouveau projet urbain dans l'Ouest de l'Île, H1 verra une nouvelle communauté émerger au sein de Pointe-Claire. Avec plus de 200 unités de condos modernes sur 5 phases, H1 offrira une toute nouvelle expérience de vie urbaine dans la ville historique de Pointe-Claire.'' http://h1habitat.com/fr/index.php
  6. Source: Jardin botanique de Montréal Le Jardin botanique de Montréal a reçu des fleurs du ministre fédéral de l'Environnement, John Baird. Il a proclamé l'institution montréalaise lieu historique national du Canada, jeudi à Montréal. « La reconnaissance attribuée au Jardin botanique de Montréal au regard de son importance historique nationale nous rappelle la chance que nous avons de bénéficier d'un jardin aussi magnifique et d'une telle étendue en plein coeur de la ville de Montréal », a déclaré la vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des Muséums nature de Montréal, Francine Senécal. La Commission des lieux et monuments historiques du Canada a recommandé le Jardin botanique pour trois raisons:'étendue de ses collections et de ses installations, son évolution, la richesse et la diversité de ses collections. Le Jardin botanique compte 22 000 espèces et cultivars de plantes, une trentaine de jardins thématiques et un vaste arboretum. De plus, le jardin, fondé dans les années 1930 par le frère Marie-Victorin, a préservé la vision de ses bâtisseurs, soit des vocations esthétique, scientifique, éducative et sociale. « Il s'agit d'une désignation très significative pour le Jardin botanique, puisqu'elle fait ressortir le travail effectué depuis plus de 75 ans sur l'ensemble de son site », a déclaré le directeur du Jardin botanique de Montréal, Gilles Vincent. « Je pense ici aux jardins, aux serres, à l'Arboretum ainsi qu'aux autres activités d'animation scientifique et de recherche qui ont contribué à faire évoluer le Jardin botanique. »
  7. Outils utile! L'historique des noms et la localisation de quelque 6000 rues et parcs de Montréal sont maintenant accessibles gratuitement par Internet. Le répertoire de toponymie de Montréal lancé aujourd'hui offre un outil de recherche simple aux citoyens, professionnels et étudiants. Pour l'ensemble des rues et parcs des 19 arrondissements, on trouve une notice historique ainsi que la date de désignation. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=1560,11779591&_dad=portal&_schema=PORTAL
  8. La Banque du Canada vient tout juste de porter son taux directeur à un creux historique de 0,5 % en l'abaissant d'un demi-point. Pour en lire plus...
  9. La Royal Bank of Scotland déclare une perte historique de 43 milliards de dollars pour l'année 2008, soit la plus importante perte nette jamais déclarée par une entreprise britannique. Pour en lire plus...
  10. http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/200907/09/01-882855-saint-lambert-une-maison-de-la-culture-pour-sauver-une-eglise.php La Presse seems to have a crusade out for St Lambert mayor Sean Finn. All the articles published about him are in negative light. A few other things that irritate me about this article: 1) They neglect to mention the fact that the building is a fire hazard. No events can be held in the building without the fire department present. 2) Dinu Bumbaru is consulted. Not only he is a resident of Montreal (not even a neighbouring municipality on the south shore), La Presse goes out of their way to track him down in Sydney Australia to discuss this case and provide an anti-Finn administration quote. 3) There is little of architectural interest about this building. It is faux tudor, rather poorly constructed, and has not been maintained properly (the rear of the building was demolished on orders from the fire department a few years ago). 4) It hasn't been an Anglican church in over 80 years. A newer, nicer church was built next door in 1927 which is not being torn down (contrary to the photo in today's La Presse newspaper) 5) This same journalist, Eric Clément seems to be writing nearly all these anti-Finn articles.
  11. Les marchés réagissaient vraisemblablement à l'annonce effectuée par le département américain du Travail qui a rapporté la plus forte baisse mensuelle historique des prix à la consommation. Pour en lire plus...
  12. Alors que l’industrie automobile vit une déroute historique qui s’est emballée lors des derniers jours, l’Ontario s’enlise encore plus au point «d’être au bord de la récession». Pour en lire plus...
  13. La livre sterling a touché un nouveau plus bas historique lundi à 90,03 pence pour un euro, ou 1,1106 euro pour une livre. Pour en lire plus...
  14. La Presse Le dimanche 22 juillet 2007 Souhaitant à la fois bien connaître, protéger et mettre en valeur les sites archéologiques de l'Île de Montréal, la Ville vient de lancer un appel d'offres pour étudier le potentiel de son sous-sol à 16 endroits différents. L'appel d'offres émane du Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine. Il vise à trouver une firme spécialisée en archéologie qui réalisera, au coût de 200 000$, des études dans l'île, sauf dans l'arrondissement historique du Vieux-Montréal, déjà très étudié. Une équipe de recherche multidisciplinaire sera mise sur pied par la firme retenue afin de rassembler pour chaque site des données dans les spécialités suivantes: l'histoire, la géomorphologie, l'archéologie préhistorique et l'archéologie historique. Seize sites sont visés par ces recherches. Parmi eux, le fort DesRoches, construit près du ruisseau DesRoches, dans l'est de l'île. Il a été utilisé à la fin du XVIIe siècle comme avant-poste défensif de Ville-Marie. On sait que cette redoute a été érigée en 1691, qu'elle était construite en bois et que ses murs faisaient 17 pieds de haut. «On va dans un premier temps, à partir de documents et de cartes anciennes, documenter d'un point de vue historique la localisation du fort DesRoches et trouver des données qui peuvent le caractériser», explique François Bélanger, archéologue à la Ville de Montréal. Autres sites à étudier, le fort de la rivière des Prairies et l'ancien village de Rivière-des-Prairies, où les sulpiciens avaient entrepris la construction d'une église en 1687. La construction fut interrompue et reprise plus tard, plus à l'est, sur le site de l'église actuelle. Le village de Longue-Pointe fera aussi l'objet d'une cartographie historique. Ce village s'élevait jadis dans la partie la plus au sud du quartier Mercier-Est. Les autres sites qui seront étudiés sont le faubourg Sainte-Marie (dans Ville-Marie), le fort Lorette et le village de Sault-au-Récollet, les berges et les îles de Verdun, Dorval, Senneville et LaSalle, les forts Cuillerier (du marchand René Cuillerier), Rémy et Rolland, à Lachine, les villages de Pointe-Claire, de l'île Bizard, de Saint-Laurent et de Sainte-Geneviève, le fief Beaurepaire ainsi que la pointe à Quenet et la Mission de Saint-Louis-du-Haut-de-l'île, dans la région de Baie-d'Urfé. L'étude du potentiel archéologique de l'île vise à assurer que la Ville respecte bien ses obligations légales en ce qui a trait à la protection du patrimoine archéologique, notamment vis-à-vis de projets immobiliers privés ou publics qui pourraient nuire à ces sites. À long terme, certains sites pourraient être aménagés afin de faire connaître leur existence. Ces recherches seront menées dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal 2005-2008, signée par la Ville et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec.
  15. Sur des craintes de plus en plus vives concernant sa fragilité financière, l'action Lehman a clôturé en baisse de 14,07%, à 12,40 $, son plus bas absolu depuis l'introduction du groupe en Bourse en mai 1994. Pour en lire plus...
  16. Encouragés par la faiblesse du dollar américain et les tensions géopolitiques, les cours du brut ont atteint un nouveau sommet historique lundi. Pour en lire plus...
  17. La confiance des consommateurs américains s'est redressée de manière inattendue en novembre à 44,9 points, après s'être effondrée jusqu'à son plus bas historique, à 38,8 points, en octobre. Pour en lire plus...
  18. Cette production a rebondi en octobre, augmentant de 1,3% par rapport au mois précédent, après avoir enregistré une chute historique en septembre. Cette reprise est supérieure aux prévisions des analystes. Pour en lire plus...
  19. Le marché interbancaire était toujours grippé lundi, le Libor restant très élevé tandis qu'une nouvelle tension de l'Euribor l'amenait à un niveau historique. Pour en lire plus...
  20. Electricite: entente de 1 milliard entre le Quebec et l'Ontario | Quebec Publié le 15 décembre 2016 à 17h03 | Mis à jour à 17h03 Électricité: entente de 1 milliard entre le Québec et l'Ontario Le Québec et l'Ontario ont signé une entente de 1 milliard de dollars pour... MONTRÉAL Le Québec et l'Ontario ont signé une entente de 1 milliard de dollars pour l'exportation d'hydroélectricité, qui, de l'avis des premiers ministres des deux provinces, est historique en plus de marquer le début d'un partenariat énergétique dans le centre du Canada. Le premier ministre Philippe Couillard et son homologue ontarienne Kathleen Wynne ont pris part jeudi à une cérémonie pour officialiser l'entente annoncée en octobre dernier. Sur sept ans, le Québec exportera annuellement deux térawattheures (TWh) - une quantité suffisante pour approvisionner une ville d'environ 200 000 personnes - à destination de sa voisine. «C'est une entente historique, la première du genre et une continuation de la résurgence de l'influence du bloc du centre du Canada», a dit M. Couillard. Mme Wynne a affirmé que l'Ontario pourra réduire sa facture énergétique de 70 millions $ tout en éliminant un million de tonnes de gaz à effet de serre par année. Les lignes de transport qui relient les deux provinces peuvent même acheminer davantage d'hydroélectricité, a-t-elle ajouté. «Nous comprenons qu'il y a encore de la capacité, (...) mais à un certain point il faudra peut-être investir pour de nouvelles infrastructures, a dit Mme Wynne. Il est possible d'étendre le partenariat.» L'Ontario réservera également 500 mégawatts de puissance à Hydro-Québec afin de répondre aux besoins du Québec en période de pointes hivernales. M. Couillard a affirmé que certains détails de l'entente n'avaient pas été dévoilés parce que des négociations sont en cours avec d'autres clients potentiels. En réponse à une question, il a affirmé que les rumeurs selon lesquelles l'Ontario allait payer cinq cents pour chaque kilowattheure d'hydroélectricité étaient erronées.
  21. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=19789&ret=http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/page/prt_vdm_fr/rep_annonces_ville/rep_communiques/communiques En route vers le Rendez-vous 2012 - Un nouveau plan pour la mise en valeur du Vieux-Montréal 25 octobre 2012 Montréal, le 25 octobre 2012 - Mme Helen Fotopulos, responsable de la culture, du patrimoine, du design et de la condition féminine au comité exécutif de la Ville de Montréal, a présenté aujourd'hui le nouveau plan de protection et de mise en valeur du Vieux-Montréal. Nouvelle feuille de route, Perspective 2017 trace les grandes lignes de mesures concrètes à prendre afin de conserver et de développer encore davantage les qualités culturelles et patrimoniales exceptionnelles de ce lieu unique qu'est le Vieux-Montréal. La Ville mandate l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) pour la tenue d'une consultation à cet effet. « Cette 3e annonce, d'une série de 10, nous mène un peu plus près du grand Rendez-vous 2012 Montréal, métropole culturelle. En élaborant Perspective 2017, la Ville de Montréal désire protéger et mettre en valeur ce lieu emblématique qu'est le Vieux-Montréal. Ce berceau de la fondation de notre métropole ne cesse d'attirer des gens des quatre coins de la planète par son charme et son caractère distinctif. L'arrondissement historique se porte bien et notre ville ne serait pas la même sans ce territoire qui est le fondement même de l'identité montréalaise. En se dotant d'un plan qui prend le relais du Plan d'action pour le Vieux-Montréal, adopté en 1998, nous entendons bien continuer à prendre tous les moyens nécessaires pour protéger ce joyau patrimonial », de déclarer Mme Fotopulos. C'est donc par le biais d'une consultation publique qui débutera au cours des prochaines semaines que la Ville de Montréal invite les citoyens à une réflexion sur les divers moyens à prendre afin de permettre à l'arrondissement historique de réaliser son plein potentiel. C'est un appel à tous ceux et celles qui ont le Vieux-Montréal à cœur à se joindre à cette réflexion collective que lancera l'OCPM. Le Vieux-Montréal, au cœur des fêtes du 375e anniversaire de Montréal Depuis plus de trois décennies, une série d'actions concertées ont été mises en place par la Ville de Montréal, le ministère de la Culture et des Communications et leurs partenaires publics et privés afin d'assurer la protection et la mise en valeur du cœur historique et patrimonial de la métropole. L'adoption et la mise en œuvre du Plan d'action pour le Vieux-Montréal, en 1998, et de la Politique du patrimoine, en 2005, en sont de bons exemples. Afin de poursuivre ses efforts de mise en valeur, la Ville de Montréal met tout en œuvre pour créer une discussion ouverte et inclusive. Perspective 2017 propose une stratégie de développement de la qualité de chacune des trois dimensions essentielles de ce territoire, soit un milieu de vie de qualité, un haut lieu du patrimoine montréalais et une destination touristique authentique. Cette stratégie vise à développer les outils nécessaires afin que le Vieux-Montréal puisse continuer à contribuer pleinement à la vie sociale, économique et culturelle de la communauté montréalaise et être au cœur des célébrations du 375e anniversaire de la fondation de Montréal en 2017. Le document de consultation est disponible dans ses versions intégrale et résumée, en ligne, à l'adresse suivante : ville.montreal.qc.ca/patrimoineurbain
  22. Un déficit historique de 4,7 milliards en Alberta Publié le 09 février 2010 à 20h14 | Mis à jour à 21h15 La Presse Canadienne Edmonton Le gouvernement progressiste-conservateur de l'Alberta a présenté mardi un budget qui prévoit un déficit historique de 4,7 milliards $ mais aucune coupe budgétaire importante et aucune hausse d'impôt. Le ministre des Finances de la province, Ted Morton, s'est déclaré mécontent de déposer un budget déficitaire mais confiant que son plan financier général permettrait à l'Alberta de sortir du rouge d'ici 2012. Le grand gagnant de ce budget est le secteur de la santé. Non seulement le gouvernement épongera la dette de 1,3 milliard $ de l'agence de santé albertaine, mais il augmentera aussi son budget de six pour cent par an durant les trois prochaines années. Le secteur de l'éducation n'est pas en reste puisque les conseils scolaires se partageront 250 millions $ de plus, principalement pour faire face à la hausse des inscriptions dans les établissements scolaires. Les programmes destinés aux personnes âgées ou souffrant d'une incapacité recevront aussi un peu plus d'argent afin de conserver les services existants. Des fonds ont également été débloqués pour l'embauche de 100 nouveaux policiers. Mais toutes ces largesses ont un prix. Pour respecter ses promesses, le gouvernement de l'Alberta devra puiser près de 5,8 milliards $ durant le présent exercice financier dans un fonds d'épargne de 15 milliards $ mis sur pied grâce aux surplus des années précédentes. Il prévoit faire de même en 2011 et en 2012, ce qui pourrait bien mettre ses économies à sec. Quinze ministères, dont ceux de l'Agriculture, de la Culture, du Développement durable, de l'Enseignement postsecondaire, de l'Environnement et des Services à l'enfance, devront composer avec des réductions budgétaires de 1,3 milliard $. Quelque 250 employés de la fonction publique albertaine, qui en compte 27 000, pourraient aussi perdre leur emploi. Il s'agirait des premières mises à pied au sein du gouvernement depuis plus d'une décennie.
  23. Le silo Canada Maltage est localisé dans le Quartier Saint-Henri de l'arrondissement Le Sud-Ouest le long du Canal Lachine à Montréal. À l'intersection des rues Saint-Ambroise et Saint-Rémi, il parait être le bâtiment le plus massif et le plus élevée du coin. Édifice de brique rouge, de ciment et d'aluminium (enfin je crois), il survit au travers du temps, des décennies et des époques refusant obstinément à tomber ou à s'effondrer sous le poids du climat nordique montréalais ou sous la torture de la rouille envahissante. Les graffitis se multiplient et les visiteurs illégaux ne se compte plus sur les doigts d'une main. Dernier silo en terre cuite de toute l'Amérique, malgré le fait qu'il ne soit pas officiellement reconnu comme un patrimoine canadien, québécois ou montréalais, compte tenu de l'importance historique que représente cet édifice, compte tenu du fait qu'il fait partie des bâtiments populaires abandonnés à même titre que la Brasserie Dow et le Silo No.5, compte tenu qu'il s'agit d'un symbole industriel du Canal Lachine, compte tenu qu'il s'agit du plus vieux silo de Montréal, que devons-nous faire avec ce mastodonte historique ? À mon humble avis, il faudrait tout faire pour qu'il puissent faire partie du patrimoine montréalais et que la ville de Montréal en fasse l'acquisition. Selon le rôle d'évaluation foncière de la ville de Montréal, voici les détails : Propriétaire : QUONTA HOLDINGS LTD, 431 AV COURTEMANCHE, MTL-EST, QC. Valeur du terrain : 668,600 Valeur du bâtiment : 291,800 Valeur globale : 960,400 Terrain : Front (m) : 94.51 Profondeur (m) : 128,76 Superficie (m²) : 12,388.70 Bâtiment Année de construction : 1904 Nb étages : 5 Nbre autres locaux : 1 Adresse officielle : 5022 SAINT-AMBROISE Canada Maltage Silo - Vue ouest de l'édifice.
  24. L'annonce de ce plan, dont les détails doivent encore être précisés, a provoqué une flambée historique des Bourses dans le monde vendredi. Pour en lire plus...
  25. le jeudi 22 novembre 2007 L'Université du Québec à Montréal (UQAM), dans le cadre de son plan de redressement financier, serait sur le point de vendre la Bibliothèque Saint-Sulpice, selon Le Devoir. Un groupe d'acheteurs aurait déposé une offre d'achat d'environ 4 millions de dollars, le 13 novembre dernier, pour mettre la main sur le bâtiment historique du Quartier latin. L'UQAM avait acquis le bâtiment il y a deux ans. Le groupe d'investisseur souhaite y implanter une librairie dont la bannière demeure toutefois inconnue. La transaction est toutefois conditionnelle à l'accord du bureau des gouverneurs de l'Université du Québec et à l'approbation du ministère de la Culture du Québec. Ce dernier pourrait se prévaloir de son droit de premier acheteur en raison de la valeur patrimoniale de l'édifice. Le bureau des gouverneurs de l'UQ se réunit le 12 décembre prochain pendant que le ministère de la Culture a jusqu'à la fin de l'année pour se prononcer. Le groupe d'acheteurs représenterait des intérêts québécois autres qu'Archambault et Renaud-Bray. Construit en 1914, l'édifice a été classé monument historique en 1988. Le plan de redressement de l'UQAM prévoit l'économie de 155 millions de dollars, notamment par la vente de plusieurs immeubles de son parc immobilier. L'UQAM s'est déjà départi de l'édifice La Patrie, l'ancien pavillon des Sciences et le 221-223 Sainte-Catherine est. Elle pourrait encore liquider le Domaine seigneurial de Mascouche et l'auberge La Huardière de Saint-Michel-des-Saints. L'aventure immobilière de l'UQAM a provoqué un gouffre financier de 300 millions de dollars.
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value