Search the Community

Showing results for tags 'grimpé'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 23 results

  1. La dette du Québec grimpe de 287$ par seconde 18 septembre 2009 | 12h34 ARGENT Katia Germain Argent Le site Internet de l’Institut économique de Montréal (IEDM) s’est doté d’un compteur de la dette publique du Québec, qui affiche aujourd’hui plus de 212 G$. L'outil montre en temps réel la croissance de la dette en fonction des données fournies par le ministère des Finances. Chaque jour, l'endettement de la province grimpe de 25 M$, selon l’outil destiné à sensibiliser les contribuables québécois. «C’est important de mettre en contexte ces chiffres-là afin que les Québécois se rendent compte de la vitesse à laquelle l’argent qu’ils paient se dépense. Aussi, pour les citoyens en général, c’est important de prendre conscience que cette dette-là augmente très rapidement. Et on espère que ça va amener les gouvernements et les gens à agir», explique David Descôteaux, économiste à l’IEDM. La dette qui s’affiche sur le site Internet de l’institut représente la dette à long terme de tout le secteur public, pas seulement du gouvernement. «C’est la dette nette du gouvernement à laquelle on ajoute les dettes des réseaux d’éducation et de la santé. C’est une dette qui est plus représentative des responsabilités du gouvernement. On a pris le rythme de croissance de l’année dernière et on l’a appliqué à cette année», précise M. Descôteaux. L’économiste estime que l’évaluation de la dette faite par l’IEDM est conservatrice. «On est en crise économique. Les revenus du gouvernement chutent, ses dépenses augmentent… Il y a de très bonnes chances que l’an prochain, lors de l’énoncé budgétaire, le montant annoncé soit supérieur à celui qu’on voit à l’écran». Que faut-il faire pour ralentir le compteur? «La solution serait que le gouvernement ne tente pas seulement d’augmenter ses revenus mais diminue aussi ses dépenses», avance M. Descôteaux.
  2. Quelque 25000 Canadiens ont rejoint les rangs, en décembre, de tous ceux qui bénéficient déjà de l'assurance-emploi, faisant grimper leur nombre de 4,9% en un mois. Pour en lire plus...
  3. De plus en plus de Canadiens croulent sous le poids de leurs dettes, selon le dernier rapport du Bureau du surintendant des faillites. Pour en lire plus...
  4. Faisant un bond de 3,4% à un rythme annuel en juillet, la hausse des prix à la consommation trouve sa source dans l'essence chère. Les prix payés pour les aliments ont aussi crû de façon importante. Pour en lire plus...
  5. L'éditeur torontois fait état jeudi d'un bénéfice du deuxième trimestre de 37 M$, une hausse de 24% par rapport à celui rapporté un an plus tôt. Pour en lire plus...
  6. Les États-Unis ont connu en août une augmentation de leur taux de chômage qui les place à égalité avec le Canada, à 6,1 %. Pour en lire plus...
  7. Aux États-Unis et au Canada, les ventes des scooters ont grimpé lors de la première partie de l’année 2008. Pour en lire plus...
  8. Finances: Montréal grimpe encore en grade Publié le 25 mars 2013 à 12h17 | Mis à jour à 12h17 La réputation de Montréal comme place financière grimpe encore d'un cran dans le classement des «centres financiers mondiaux» réalisé par une firme spécialisée de Londres, et dont les résultats sont discutés ce midi lors d'une conférence du CORIM. (Conseil de relations internationales de Montréal) Montréal se classe maintenant au 16e rang parmi les principales villes d'activités financières dans le monde. C'est un rang de mieux que le classement de l'an dernier, mais aussi neuf de mieux qu'il y a six ans. Toutefois, selon le principal auteur du classement, Mark Yeandle, directeur du Z/yen Group de Londres, le progrès de Montréal risque de stagner si la métropole québécoise n'y met pas plus d'efforts ciblés de coordination et de promotion. En fait, Montréal subit encore un «déficit de réputation» au niveau international, en dépit de ses avantages concrets comme ville financière d'envergure intermédiaire, a expliqué M. Yeandle en entrevue avec La Presse Affaires, ce matin. «Les attributs du secteur financier à Montréal demeurent sous-estimés et méconnus dans le milieu de la finance internationale. C'est une question de moyens de promotion, mais aussi des choix que Montréal doit faire et promouvoir envers les types de services financiers où elle a de vrais avantages concurrentiels, a expliqué Mark Yeandle. «C'est inutile de chercher à rivaliser des gros centres financiers comme Londres, New York et même Toronto, qui font partie du top-10 mondial. À mon avis, Montréal devrait cibler les secteurs où elle a déjà le plus de capacités. La gestion d'avoirs financiers, par exemple, où Montréal pourrait même concurrencer des pays comme la Suisse, qui perd peu à peu son avantage du secret bancaire.» Dans le secteur des produits dérivés, ajoute M. Yeandle, la spécialisation de la Bourse de Montréal est porteuse d'un bon potentiel alors que ce marché migre de plus en plus des transactions privées (au comptoir) vers des marchés mieux supervisés et plus transparents. Un bémol, toutefois. «La spécialisation des produits dérivés requiert un bon mélange de talents en finances, mais aussi en technologies. C'est très différent des talents requis en gestion d'avoirs », souligne Mark Yeandle, ce qui suggère un défi additionnel de gestion pour les principaux intervenants en finance à Montréal. Autres détails et commentaires dans le cahier Affaires de La Presse de mardi. http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201303/25/01-4634540-finances-montreal-grimpe-encore-en-grade.php
  9. Les prix grimpent de 30 à 40% chaque jour dans ce pays d'Afrique australe, où 80% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Pour en lire plus...
  10. C’est encore l’incompréhension à la pompe pour les automobilistes. Le prix à la pompe a grimpé jeudi, une hausse d’environ 10 cents en moyenne, alors que le prix du baril de pétrole chute. Pour en lire plus...
  11. Les profits ont grimpé à 4,5 G$ US, soit 46 cents l'action - ce qui est inférieur d'un cent par action aux attentes des analystes. Pour en lire plus...
  12. Statistique Canada révèle que la hausse des prix des aliments et du coût des logements a contribué à faire augmenter les prix à la consommation de 1,4% entre février 2008 et février 2009. Pour en lire plus...
  13. L'offensive pub de la multinationale a porté fruit: la croissance mondiale par magasins comparables a grimpé de 8,5% en août dernier. Pour en lire plus...
  14. Le prix du baril de «light sweet crude» a grimpé de 1,66 $ alors que le marché spécule sur une baisse des stocks d'essence aux États-Unis. Pour en lire plus...
  15. L’essence qui grimpe à 1,50$, les actions qui piquent du nez, les banques qui resserrent leurs conditions de crédit… La crise du crédit a eu des conséquences importantes dans la vie des Canadiens. Pour en lire plus...
  16. Le Groupe CGI annonce que ses profits ont grimpé de 28% à 81,7 M$ au troisième trimestre. Pour en lire plus...
  17. Le cours du baril a grimpé jusqu'à 139,89 $ US au Nymex lundi matin, un nouveau record attribué à la faiblesse du dollar américain. Pour en lire plus...
  18. Publié le 08 juin 2011 à 11h09 | Mis à jour le 09 juin 2011 à 06h23 (Montréal) Les grues dressées aux quatre coins de Montréal ne mentent pas: la construction de condos se porte bien dans la métropole, au point où un nouveau record a été franchi le mois dernier. Au total, 1211 appartements ont été mis en chantier en mai, comparativement à 795 un an plus tôt, révèlent les données publiées hier par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Du jamais vu, selon David L'Heureux, analyste principal de marché à la SCHL, qui fait toutefois une mise en garde pour la suite des choses. «Étant donné que les copropriétés commencées en 2010 n'ont pas encore toutes été achevées, nous prévoyons une augmentation des stocks et un ralentissement du rythme des mises en chantier d'ici la fin de l'année», a-t-il averti. Ce boom du condo neuf apparaît bien collé à la réalité du marché montréalais, où ce type de propriété est en forte demande. Selon un rapport diffusé hier par la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), la revente d'appartements a progressé de 4% le mois dernier par rapport à mai 2010, alors que le nombre total de transactions a fléchi de 4%. La copropriété séduit en masse les premiers acheteurs, très actifs sur le marché à cette période-ci de l'année. Ils continuent de privilégier les quartiers en périphérie du centre-ville de Montréal. Les ventes de condos ont ainsi explosé de 29% dans l'arrondissement de Rosemont-Villeray le mois dernier, de 21% dans le Plateau-Mont-Royal et de 16% dans le sud-ouest de l'île, indique la CIGM. Sur un an, le prix médian des copropriétés a grimpé de 7% dans la région métropolitaine, à 220 739$, et de 9% dans l'île de Montréal, à 255 000$. Laval fait figure d'exception, avec une hausse salée de 15% (à 205 000$). Comment expliquer l'envolée lavalloise? «On a pas mal de volatilité du côté du prix des condos à Laval: en avril on était à " 2%, en mars à " 3%, en février à " 11% et en janvier à -3%, a souligné Paul Cardinal, directeur de l'analyse du marché à la CIGM. Mieux vaut regarder le cumulatif depuis les cinq premiers mois de l'année ("5%).» À deux ponts de là, la Rive-Sud a encaissé une baisse de 5% du prix de ses condos en mai, à 180 000$. Ce recul est concentré à Brossard, Saint-Lambert, Candiac et La Prairie. Le prix médian a malgré tout grimpé de 3% pendant les cinq premiers mois de 2011, si on compare à la même période l'an dernier. Équilibre La revente de maisons unifamiliales a baissé de 8% dans le Grand Montréal le mois dernier, mais leur prix médian a progressé de 4%, à 266 500$. Les ventes de «plex» de deux à cinq logements ont reculé de 9%, tandis que leur prix est demeuré stable à 390 000$. Dans l'île, les ventes de maisons individuelles ont fléchi de 16% et celles de plex, de 12%. Les prix ont respectivement progressé de 8% et 3%, à 363 500$ et 420 000$. Paul Cardinal voit d'un bon oeil le recul global de 4% du nombre de transactions le mois dernier, moins brutal que les replis des mois précédents, dont 18% seulement en avril. «C'est la 13e baisse consécutive, sauf que c'est la plus faible depuis le mois de mai 2010, donc c'est encourageant», a-t-il dit à La Presse Affaires. Le marché demeure «de façon générale» à l'avantage des vendeurs, excepté dans le segment de la maison unifamiliale à Vaudreuil-Soulanges et en banlieue nord et, dans celui du condo, à Vaudreuil, Laval et en banlieue nord, a précisé M. Cardinal. Le nombre de propriétés inscrites par des vendeurs continue de gonfler de mois en mois, donnant toujours plus de pouvoir de négociation aux acheteurs. Le nombre d'inscriptions en vigueur a grimpé de 19% par rapport à mai 2010, avec 25 829 propriétés en vente dans la région métropolitaine. Par ailleurs, dans son rapport publié hier, la SCHL indique que les mises en chantier de maisons individuelles ont reculé de 21% en mai dans le Grand Montréal, alors que celles de jumelées ont fléchi de 21%. La forte construction de condos a néanmoins contribué à une hausse globale de 10% des mises en chantier, avec 2121 logements entamés. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/immobilier/201106/08/01-4407244-construction-de-condos-sommet-historique-a-montreal.php
  19. Il s'est produit beaucoup plus d'émissions de télévision au Québec l'an dernier. Toutefois, leur budget moyen a encore baissé. Pour en lire plus...
  20. À la surprise générale, la valeur des permis de bâtir a grimpé d'un océan à l'autre en septembre au Canada et en particulier dans sa société distincte. Pour en lire plus...
  21. Suivant sa pire semaine depuis 1971, le dollar canadien remontait la pente mardi alors qu’il prenait 2,49 cents pour pointer à 87,18 cents. Pour en lire plus...
  22. Le huard était en hausse de 1,69 cent à 81,61 cents US lundi en matinée face à un billet vert en perte de vitesse. Celui-ci se trouvait à son plus bas en deux mois face aux autres devises. Pour en lire plus...
  23. Ce nombre au mois d'octobre a augmenté de 21,1% par rapport à octobre 2007, une hausse alimentée principalement par l'augmentation du nombre de faillites personnelles. Pour en lire plus...