Search the Community

Showing results for tags 'fortification'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 3 results

  1. http://travel.nytimes.com/2011/10/16/travel/36-hours-in-quebec-city.html Hmm... might take a little trip to Quebec for the weekend. Seeing I haven't been in over a decade.
  2. Une restauration des vestiges de l'ancienne fortification est présentement en marche sur les Champs de Mars
  3. Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, né à Toulon en 1682, a été, de 1716 à 1756, ingénieur en chef du roi en Nouvelle-France. Au cours de cette période, il a élaboré les plans et supervisé les travaux de nombreux systèmes défensifs incluant ceux de Montréal et de Québec ainsi que des forts Chambly, Niagara, Saint-Frédéric et Sault-Saint-Louis (Kahnawake). Aujourd’hui, il nous invite à découvrir, grâce au marquage au sol, des vestiges archéologiques de son époque. Depuis ses débuts, Montréal est défendue par des ouvrages fortifiés. Dès 1688, l’administration coloniale incite ses habitants à construire de nombreux réduits constitués de fortins, redoutes, maisons et moulins fortifiés. Une première palissade de bois est élevée entre 1687 et 1689. En 1712, Louis XIV apporte son consentement à l’édification d’une fortification maçonnée ; le projet est pris en charge en 1716. La construction des remparts en maçonnerie de pierre, entre 1717 et 1738, donne une impulsion considérable à l'économie de Montréal. En 1744, à la veille de la guerre, des améliorations seront apportées. Symboles d’autorité et gages de sécurité, ceux-ci sont conçus selon les règles de l’art de la fortification qui prennent notamment en compte la topographie du site. Montréal se trouvant sur un terrain plutôt plat, il est facile d’appliquer le principe du flanquement qui veut que toutes les parties de l’enceinte bastionnée soient à la vue des défenseurs. De cette façon, la ville se trouve à l’abri d’un siège en règle, la menace pouvant plutôt venir d’une troupe importante soutenue par une petite artillerie. Plan de la Ville de Montréal,10 septembre 1725 par Chaussegros de Léry. Archives nationales (France), no 475B.