Search the Community

Showing results for tags 'express'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 19 results

  1. Hello everyone, I'm an airline employee and a big proponent of YUL and it's future development. Lately I have been using Toronto's public transit system to get to the airport. Even though not as developed as ours, their subway, combined with the new 192 Airport Rocket, is really a winning combination, and has made me really step back and take at look at YUL and our airport access (just a bit better than terrible). From Kipling station the Airport Rocket is a 15 minute express bus from a metro directly to Terminal 1, 3 and Airport road near the hotels. Now before you start, yes, I know Montreal has this too in our 747 bus, directly from Lionel Groulx. However, the difference lies in that the Toronto express bus is part of their transit system, and only costs 3.00$, and a transfer from anywhere else in the network is valid. Why on earth would we charge 10$ for such a service?!?! It should almost be free! Anyway, I just wish the STM would make the 747 a regular bus line with a regular fare and transfers from the other parts of the network accepted, then we could call our airport SOMEWHAT accessible. And don't even get me started on the fact they now have direct train access......argh Rant Over.
  2. Le restaurant de la Rôtisserie St-Hubert à Drummondville sera transformé en St-Hubert Express au mois de mars et 57 des 120 employés devront être licenciés. Pour en lire plus...
  3. Le groupe MTY fait des acquisitions et étend ses activités Mise en ligne 02/08/2007 13h14 ARGENT on error resume nextIf Not(IsObject(CreateObject("ShockwaveFlash.ShockwaveFlash.5"))) ThenElseer_fs = 1End If Le groupe MTY a annoncé jeudi l'acquisition d'actifs par sa filiale MTY Tiki Ming Enterprises et l'expansion de ses activités en Ontario et au Moyen-Orient. MTY Tiki Ming Enterprises a signé une entente visant l'acquisition, pour un montant non précisé, de 15 comptoirs Sushi Shop d'un groupe d'investisseurs, en plus de l'unité de production de tempura qui fournit du tempura à toutes les franchises de Sushi Shop. MTY, qui a acquis le concept Sushi Shop en septembre 2006, prévoit que les 15 nouvelles franchises et l'unité de tempura généreront des ventes d'environ 8 millions $ au cours des 12 prochains mois. La transaction devrait être complétée d'ici 30 jours. MTY prévoit qu'il y aura au Québec, où le concept de Sushi Shop est né, 80 établissements affichant cette bannière. Il existe actuellement 70 établissements Sushi Shop. En 2006, lorsque MTY a acheté le concept, 47 étaient en opération. Par ailleurs, MTY prévoit ouvrir 25 nouveaux Sushi Shop en Ontario au cours des 12 prochains mois. Le premier ouvrira ses portes à Ottawa au mois d'octobre. MTY a également annoncé jeudi qu'elle avait conclu des ententes au Moyen-Orient avec un restaurateur «bien respecté» pour l'ouverture d'établissements Sushi Shop, Thai Express, Cultures, Sukiyaki et Tiki Ming. En vertu de ces ententes, un minimum de 93 franchises doit être implanté à Dubaï, au Bahreïn, au Qatar, au Koweït et en Arabie saoudite. Actuellement, MTY a 20 franchises en opération au Moyen-Orient sous la bannière Mrs. Vanellis. MTY est une entreprise qui regroupe, en plus de Sushi Shop, Tiki Ming et Mrs. Vanellis, les autres bannières de restauration rapide Thai Express, Cultures, Sukiyaki, La Crémière, Veggirama, Caférama, Au Vieux Duluth Express, Yogen Fruz, Carrefour Oriental, Panini Pizza Pasta, Chick 'N' Chick, Franx Supreme, Croissant + Plus, Villa Madina, Kim Chi, TCBY et Koya Japan. Le groupe est le franchiseur et opérateur de plus de 805 établissements de restauration rapide portant ces bannières.
  4. Cet été le boulevard Roland-Therrien a été refait : - Ajout d'une piste cyclable - Nouveaux abris bus - Nouvelle voie réservée 24h autobus - Nouveau service express RTL - Nouvelle place publique au coin de Gentilly et Roland-Therrien Cout: 15$million Depuis quelques jours les nouvelles lignes express RTL 410 et 417 sont maintenant ouvertes! Photos à venir...
  5. « Fin 1897, Raymond Préfontaine, influent conseiller municipal qui deviendra maire de Montréal l’année suivante, pousse un projet de la Grand Trunk Railway Co. visant à s’emparer du square [Victoria] pour y installer son nouveau terminal. Ce projet ne verra cependant jamais le jour et la fin du siècle sera au contraire marquée par les premiers signes de la reprise du développement du square. » (Marc H. Choko, Les Grandes places publiques de Montréal, 1990, Éditions du Méridien) Cependant, la Grand Truck a construit son immeuble de 1899 à 1902 au 360 McGill et il ressemble beaucoup à celui ci-dessus, tout en étant un peu plus petit. Sa filiale, la Canadian Express, a construit le sien en 1908 sur dix étages juste en face, au numéro 355, avec un tunnel le reliant au premier. Les deux immeubles existent toujours. Il semble que le projet ci-dessus a simplement changé et que la compagnie a construit ses bureaux au square Victoria et sa gare plus loin.
  6. La société financière dévoile des résultats bien en deçà des prévisions des analystes au deuxième trimestre, dont des profits en baisse de 350millions par rapport à leur niveau de 2007. Pour en lire plus...
  7. Le géant allemand de la logistique, la Deutsche Post, a annoncé lundi qu'il mettra fin à ses activités de livraison express aux États-Unis et y supprimera 9500 emplois. Pour en lire plus...
  8. J’aimerais vous partager cette vision d’un transport en commun lourd dans les Quartiers industriels de Montréal. Saint-Laurent est le deuxième plus important employeur du grand Montréal avec plus de 200 000 emplois pourtant contrairement au centre-ville qui est desservi par 3 lignes de métro, 6 lignes de train de banlieue et bientôt le REM, Saint-Laurent n’a aucun projet de transport lourd. Devant cette situation il est normal que le transport en commun ne soit pas une option populaire pour se rendre dans ce secteur. Pourtant, s’il y a un seul secteur dans le grand Montréal qui est le plus successible de produire un important transport modal c’est bien ce quartier industriel! En effet, le secteur est lourdement congestionner, car la majorité des gens si rendre en auto solo. Donc un système de transport plus rapide deviendrait très intéressant pour les travailleurs. Pour être une réussite, le transport en commun doit être rapide, fréquent et flexible en raison des horaires atypiques en usine. C’est pourquoi je propose ici l’idée d’une ligne de rem logeant l’autoroute 13 de la 640 jusqu’à Lachine. La position de la plupart des stations est assez approximative, car je ne veux pas que l’on se penche là-dessus c’est plus pour suscité la discussion. L’idée est d’offrir une alternative crédible à l’auto solo pour les travailleurs de la rive nord, de Laval et de l’ouest de l’île (grâce à une correspondance avec le REM 1 et la ligne de train Vaudreuil). La ligne pourrait aussi être avantageuse pour les résidents de Lachine et du centre de Montréal qui voudraient se rendre dans ce coin. Je suis au courant que les distances de marche sont importantes et c’est pourquoi les usines pourraient offrir un service de navette vers la gare la plus proche à la fin des quarts de travail. J’ai inclus le classique prolongement de la ligne orange jusqu’à Bois-Franc (pour faciliter les correspondances) et une version allonger de la ligne bleue qui inclurait une station supplémentaire dans les quartiers résidentiels d’Anjou et une autre dans le quartier industriel (pour les mêmes raisons que ma ligne rouge de REM) J’aimerais vous entendre là-dessus, devrait-on desservir les quartiers industriels? Sinon pourquoi? Et si vous n’aimez pas mon idée que proposeriez-vous à la place? (en restant dans le thème de la desserte des quartiers industriels)
  9. Je trouve l'idée excellente et si ça se réalise, ils peuvent compter sur moi comme passager. ****************************** Transports Le tour du Québec en train? Éric Yvan Lemay Le Journal de Montréal 27/09/2010 05h33 Un groupe de citoyens caresse le projet fou d'un chemin de fer qui ferait le tour du Québec en passant par Blanc-Sablon, Kuujjuaq, Radisson et la Gaspésie. Une pétition 3 448 noms a été déposée à l'Assemblée nationale. Les instigateurs du projet ont d'ailleurs été reçus jeudi dernier pour présenter le projet à la commission parlementaire sur les transports et l'environnement. S'il se concrétisait, le Transquébec Express serait l'un des plus longs du monde avec 9 500 kilomètres de voie ferrée. Il faudrait sept jours et sept nuits pour faire le tour du Québec. Le projet estimé à plusieurs milliards est toutefois loin de la première pelletée de terre, mais ses promoteurs y croient dur comme fer. «Les gens ont parfois un sourire en coin lorsque je leur parle du projet, mais c'est l'utopie qui fait avancer le monde. Le dirigeant d'une grosse compagnie m'a dit que j'étais une visionnaire, que j'étais 20 ans en avance sur le temps», dit celle qui a imaginé le projet, Michelle L. Déry. La résidente de Sainte-Agathe-des-Monts a rencontré des dizaines de personnes ces 10 dernières années pour soutenir son projet. Des esquisses du TransQuébec Express ont été faites et une fondation pour recueillir des fonds a été créée. Briser l'isolement Pour elle, le projet permettrait de mettre un terme à l'isolement de plusieurs communautés de la basse Côte-Nord, de la Jamésie et du Nunavut. Il permettrait aussi à des entreprises de transporter les matières premières présentent en grandes quantités dans le Nord-du-Québec. «On pourrait faire un circuit écotouristique grandiose. Avec le secteur industriel, ça pourrait aussi créer des milliers d'emplois, dit-elle. On pourrait même installer sur place des usines de transformation plutôt que de donner nos ressources naturelles à l'extérieur.» Selon le groupe qui fait la promotion du projet, il pourrait très bien s'inscrire dans le Plan Nord sur lequel planche actuellement le gouvernement Charest. Cinq tronçons Michelle L. Déry reconnaît toutefois ne pas avoir obtenu beaucoup d'appui au niveau politique. C'est pourquoi les promoteurs ont profité de la rencontre de la semaine dernière à Québec pour demander un premier investissement de 500 000 $ au gouvernement pour les études de préfaisabilité et de marché. Si jamais le projet va de l'avant, sa construction se ferait par tronçons et pourrait prendre jusqu'à 10 ans. «Je me suis inspirée [de la construction] du Transsibérien (en Russie), qui a pris 20 ans», indique son instigatrice. -------------------------------------------------------------------------------- * Sur certains tronçons comme celui reliant Sept-Îles à Schefferville, cela représente des milliers de kilomètres à construire dans des zones encore difficilement accessibles. * Pour en savoir plus sur le projet, consultez le site http://www.transquebecexpress.ca
  10. iamthewalrus

    expo67

    encore un autre thread de vieilles photos, j'espère que ça vous dérange pas, c'est mon trip cette semaine. J'ai trouvé deux super bon site sur le sujet, qui montrent tout ce qui concerne l'expo 67 du début jusqu'à la fin, des photos de tous les pavillons, de tous les évènements, ce qui n'a jamais été construit, les célébrités qui ont visité, memorabilia, des plans, etc.... http://www.collectionscanada.ca/expo/0533020304_e.html et http://expo67.ncf.ca Automotive stadium Montréal en 1967 Île Notre-Dame Île St-Hélène Quelques moyens de transport pour se rendre (à part le métro et l'autobus) skyride expo express minirail expo hovercraft construction
  11. Projet terminé. (Avec une nouvelle SAQ Express) Photos : McGill Immobilier Auparavant sur le même site : (photo : imtl.org) Envoyé de mon iPad avec Tapatalk
  12. La fermeture de DHL Express aux États-Unis n'affectera pas les activités de la division canadienne de l'entreprise appartenant à la Deutsche Post. Pour en lire plus...
  13. Vers un service d’autobus communautaire à Toronto? Philippe Leblanc http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2014/10/07/006-service-autobus-communautaire-toronto.shtml C'est connu, le transport en commun fait grincer des dents à Toronto. Deux résidents qui en avaient assez d'attendre l'autobus ou le tramway ont décidé de prendre les choses en main. Depuis lundi matin, un autobus nolisé grâce à du financement communautaire et surnommé le Liberty Village Express dessert aux heures de pointe ce quartier situé à l'ouest du centre-ville de Toronto. Le projet pilote va se poursuivre jusqu'à vendredi. « Le transport collectif existant n'est tout simplement pas suffisant dans certains quartiers », affirme Taylor Scallion, le cofondateur du service de transports nolisé Line Six. La ligne de tramway la plus achalandée La ligne de tramway qui dessert le quartier Liberty Village est la plus achalandée de la métropole canadienne. Quelque 60 000 passagers empruntent cette ligne quotidiennement. « C'est mon défi chaque jour, réussir à dénicher une place dans les tramways bondés. Je dois des fois en laisser passer trois ou quatre remplis à capacité avant de pouvoir monter », soutient Suzette Ramchiran, en attente du tramway. Environ 65 personnes ont payé 25 $ pour cinq voyages à bord du Liberty Village Express. Les organisateurs affirment avoir amassé jusqu'à maintenant 2775 $. Si les organisateurs estiment que le projet pilote est un franc succès, ils songeront à implanter le service d'autobus nolisé grâce à du financement communautaire dans d'autres quartiers où le transport collectif fait défaut. « Nous invitons d'ailleurs les gens à voter sur le site web de Line Six pour les quartiers qu'ils souhaiteraient voir desservis », affirme Taylor Scollion. Problème grandissant de transport collectif Comme plusieurs endroits du cœur de Toronto, le quartier Liberty Village a vu les tours à condominiums pousser comme des champignons ces dernières années. Ce nouveau développement continue d'amener davantage de passagers, et la Commission de transport de Toronto peine à répondre à la demande. « Vous pouvez voir qu'il y a des tours à condo qui se construisent un peu partout à Toronto », affirme le chroniqueur municipal du National Post, Peter Kruitenbrouwer. « Mais il semble que les politiciens n'ont pas pensé à comment les gens qui habitent ces tours-là vont se rendre à leur boulot », ajoute-t-il. Selon plusieurs sondages, le transport collectif est d'ailleurs la priorité des Torontois dans la campagne électorale municipale en cours. « Il n'y a aucun doute que c'est l'enjeu déterminant pour moi », soutient Jennifer Nichols. « Je vais analyser les propositions des candidats à la mairie. Je veux des améliorations rapides, mais aussi une vision à long terme pour le transport collectif à Toronto », conclut-elle
  14. Travaux de 4,8 MS pour la mise en place d’un service d’autobus express sur Roland-Therrien Denis Germain Rive-Sud Express.ca Une fois les travaux complétés sur Roland-Therrien, huit nouveaux abribus seront installés au coût de 175 960.$ Publié le 29 Mars 2013 LONGUEUIL – D'importants travaux de réfection de 4 828 913$ seront réalisés sur le boulevard Roland-Therrien pour la mise en service dès la rentrée scolaire 2013 d'un service d'autobus express. La première phase de ces travaux, entre les rues Parc-Industriel et Fréchette, commencera le 8 avril afin de préparer l’arrivée de ce service de bus express et l’ajout d’une nouvelle piste cyclable. En tout temps, au moins une voie de circulation demeurera ouverte dans chaque direction. Pour contourner la zone de travaux, les automobilistes sont invités à emprunter le chemin de Chambly, le boulevard Jacques-Cartier ou le boulevard Jean-Paul-Vincent. Deuxième phase des travaux En mai prochain, d’autres travaux touchant la réparation de la chaussée, le marquage et la signalisation seront effectués sur le boulevard Roland-Therrien, entre le boulevard Curé-Poirier et la rue Berthelet. Des entraves partielles et temporaires sont à prévoir. Il est à noter que le stationnement sera dorénavant interdit sur le boulevard Roland-Therrien, pendant la période des travaux entre la rue Parc-Industriel et le boulevard Roberval, en lien avec l’aménagement d’une voie réservée. Enfin un service d’autobus express Une fois les travaux terminés, la Ville de Longueuil, en collaboration avec le RTL, mettra en place dès cet automne, un service d’autobus express 24 h sur le boulevard Roland-Therrien. Ce nouveau service offrira aux usagers des transports en commun de Longueuil des passages plus fréquents et des temps de trajets plus courts aux heures de pointe, notamment par l’aménagement d’une voie réservée pour autobus. En plus de ce nouveau service novateur, des abribus plus fonctionnels seront installés et augmenteront le confort de la clientèle du RTL, tout en intégrant les principes d’accessibilité universelle. (D.L)
  15. Read more: http://www.canadiangrocer.com/top-stories/first-iga-express-c-store-outlet-opens-in-quebec-35314 I hope to see more of these. I am happy to see that they are working on something like this
  16. http://www.huffingtonpost.ca/2015/04/22/express-train-from-downto_n_7117712.html sent via Tapatalk
  17. [video=youtube;WH-3FsmU6KQ] At Amtrak we know the future of the Northeast Corridor (NEC) depends on the investments we make today, which is why we are excited to announce the upcoming arrival of the next-generation of high-speed rail. The new trainsets will replace the current Acela Express equipment and begin service in 2021. As part of this multi-faceted modernization program, Amtrak is also investing in the infrastructure needed to improve your customer experience onboard the train and in major NEC stations including Washington Union Station and Moynihan Station New York. This investment will expand and modernize the Acela Express service you’ve come to expect, while adding the amenities and ride quality of international high-speed train services. This next-generation of Acela Express will give you a more comfortable and productive travel experience throughout your entire journey. Just a few of the new amenities include: Approximately one-third more passenger seating, while preserving the spacious, high-end comfort found onboard today Modern interior design Improved Wi-Fi access and quality Personal outlets, USB ports and adjustable reading lights at every seat Enhanced food service options Exceed the ADA minimum accessibility requirements By adding 40-percent more trainsets than the current Acela Express fleet, we are providing you with more travel options. Upon delivery of the new trainsets, Acela Express service will be offered every half-hour between Washington, D.C. and New York City during peak times, and every hour between New York City and Boston throughout the day. This expanded fleet will give you more departure options during peak travel times. The new trainsets are among the safest, most reliable and energy efficient in the world. They have a 35-year track record of transporting billions of customers to their destinations safely. In reliability, we anticipate the new trainsets will be at least eight times more reliable than the equipment it replaces, ensuring that we will get you where you need to go on time, every time. Finally, the new trainsets will reduce operating energy consumption by at least 20 percent, through a combination of minimal aerodynamic drag and lightweight design. This is the most significant investment Amtrak has made in its infrastructure and technology in the 45 years of providing passenger rail service to the American public and it was important to us that these trainsets be “Made in America” as much as possible. For this project, we are pleased to be partnering with Alstom, a leading global provider of innovative systems and equipment in the railway sector. Alstom will be building these new trainsets in New York State, with 95 percent of the trainset’s components being made in America, and parts coming from more than 350 suppliers in over 30 U.S. states. We look forward to having you join us on this journey as we work to revolutionize high-speed passenger rail in the country, support the American economy and continue to provide you with a reliable, smooth and efficient ride as you travel throughout the Northeast. Continue to check back here for more details on the progress of next-generation high-speed rail on the Northeast Corridor. Amtrak’s Next-Generation of High-Speed Trains - blog.amtrak.com
  18. Exclusif Argent St-Hubert discute d'un vaste projet d'expansion en Ontario 12 décembre 2008 - 16h25 En vidéo, M. Léger explique le concept du St-Hubert Express. François Pouliot Katia Germain ARGENT Les Rôtisseries St-Hubert planche actuellement sur un vaste projet d’expansion en Ontario. « Nous sommes en discussions avec un partenaire important, si ça fonctionne, nous y irons massivement », a indiqué à Argent le président de Groupe St-Hubert, Jean-Pierre Léger. Monsieur Léger a soutenu qu’il avait tenté d’acheter les quelque 200 rôtisseries Chalet Suisse du groupe Cara, mais qu’elles n’étaient pas à vendre. « Puisqu’ils ne veulent pas vendre, on va essayer d’y aller autrement. » Au début des années 1980, St-Hubert avait tenté une incursion dans le marché ontarien en ouvrant une vingtaine d’établissements dans le Toronto métropolitain. L’opération avait toutefois été un échec, et, à l’aube des années 90, la bannière québécoise avait retraité au Québec. Le grand patron estime que des erreurs avaient à l’époque été commises. « Le choix des sites n’était pas toujours adéquat. Mais surtout, l’immobilier était à son plus haut niveau. Les coûts de loyer étaient extrêmement chers », se rappelle-t-il. Cette fois, St-Hubert veut attaquer le marché ontarien avec une nouvelle arme : le St-Hubert Express. Le concept requiert moins d’investissements et offre plus de souplesse. Impossible cependant de connaître l’identité du partenaire avec lequel discute le restaurateur québécois. « Ce sont des gens qui connaissent bien le concept de la restauration », indique-t-il simplement. Ce groupe agirait à titre de franchisé et verrait au déploiement des St-Hubert dans l’ensemble de l’Ontario. Jean-Pierre Léger voit un déploiement d’au moins 100 établissements. Il en compte actuellement 96 au Québec, 3 à Ottawa et 1 au Nouveau-Brunswick. « L’expansion ne nous demanderait pas d’investissements si majeurs, le franchisé assumant la majeure partie des coûts », a précisé monsieur Léger. Le chef de direction ne peut fournir d’horizon précis sur la conclusion d’une entente. « Nous travaillons là-dessus. Si c’est dans six mois, tant mieux, si c’est dans un an et demi, ce sera dans un an et demi. Il y a aussi quelques questions de financement de leur côté », a-t-il fait valoir. Dans l’intérim, l’entreprise entend poursuivre son expansion au Québec. Jean-Pierre Léger voit encore de la place pour 15-20 établissements St-Hubert Express dans la province. http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2008/12/20081212-162507.html
  19. Le Journal de Montréal 13/12/2007 Un nouveau concept de SAQ Express 22 h, aménagé au coût de 730 000 $, ouvre ses portes aujourd’hui au centre-ville, rue Sainte-Catherine Ouest. Un an après avoir commencé à tester ses SAQ Sélection nouveau genre, la société d’État entreprend la transformation de ses 34 succursales Express, a appris Le Journal de Montréal. Un processus qui devrait s’étendre sur près de dix ans. La nouvelle image de ces petits points de vente se veut plus jeune, plus urbaine, plus épurée. La SAQ souhaite aussi y rendre le magasinage plus facile. Car 81 % des clients de la bannière Express font leurs achats en seulement cinq minutes. Côté look, la nouvelle succursale du centre-ville étonne avec ses murs blancs décorés de grandes toiles modernes; son plancher, très pâle, qui imite le bambou; son plafond de 48 pieds; et la lumière provenant de puits. Pour le côté pratique des choses, tous les vins rouges ont été placés à droite, les blancs et les coolers, à gauche, les spiritueux, au centre. Et comme on le voit dans les quatre SAQ Sélection nouvelle génération qui existent à ce jour, des pastilles de couleur précisent le «goût» des vins aux consommateurs. Abolition des Classique Toutes les autres succursales Express adopteront ce concept qui met en évidence les heures d’ouverture prolongées (jusqu’à 22 h). En moyenne, les transformations coûteront 130 000 $. La succursale près de la rue Stanley est donc exceptionnelle. Simultanément, les Sélection continueront de changer de look, et la bannière Classique sera rebaptisée SAQ. «Nous avons réalisé que cette désignation ne voulait rien dire pour les gens», explique Lyne Rodrigue, directrice du développement immobilier de la SAQ. Tous ces changements devraient coûter autour de 60 M$, ce qui n’est pas «beaucoup plus», affirme-t-on, que le budget habituel de la SAQ pour l’amélioration de son réseau de succursales.