Search the Community

Showing results for tags 'expo'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 14 results

  1. Expo 2010 Shangai China Regardez bien la page de CNN, la photo d'un pavillon va peut-être rappeler quelque chose aux plus vieux... http://www.cnngo.com/shanghai/shanghai-expo-2010
  2. Lundi 12 mai 2014 | Mise en ligne à 10h25 «Célébrer l’Expo 67 en 2017, un devoir de mémoire» Belanger - Expo Lettre intéressante de Michel Dumas, professeur au département de communication sociale et publique de l’UQAM, et président de la Fondation Expo 67. Je la publie intégralement en vous invitant à y réagir. C’est avec le plus grand intérêt que j’ai lu la chronique de François Cardinal intitulée «375e: trop tard pour bien faire?» dans laquelle il dit craindre qu’on ne puisse laisser un legs significatif à Montréal en 2017 à l’occasion des fêtes du 375e anniversaire. Il croit, cependant, qu’il n’est pas trop tard pour le faire, «car il existe sur les planches à dessin un projet d’envergure porteur de sens»: la transformation des îles du Parc Jean-Drapeau pour rappeler leurs origines de 1967. Nous ne pouvons qu’être d’accord avec ce projet. On sait que le 50e anniversaire de l’Expo 67 coïncide avec le 375e de Montréal. Mettre en valeur l’héritage remarquable de l’Expo, c’est en même temps saluer l’un des plus grands évènements qui aient propulsé Montréal sur la scène internationale. La Fondation Expo 67 qui regroupe des amants de l’Expo souhaite que les pouvoirs publics acceptent, alors qu’il en est encore temps, ce projet de transformation du Parc Jean-Drapeau. Outre de favoriser des projets de développement, nous nous devons de célébrer le 50e de l’Expo, comme l’ont fait d’autres villes qui ont tenu une exposition universelle. En 2008, Bruxelles a rappelé l’exposition de 1958 par une série d’événements sous le thème «Bruxelles bonheur» et notamment par une exposition dans un Atomium ayant retrouvé tout son lustre. En 2012, un programme d’événements et d’expositions d’une durée de six mois appelé Next Fifty a rappelé l’exposition universelle de Seattle de 1962. En 2017, Montréal célèbrera-t-elle comme il se doit sa grande exposition? Nous avons déjà proposé qu’on développe comme legs spécifique un centre permanent d’interprétation de l’Expo ou, pourquoi pas, sur les îles, à la Biosphère par exemple. On pourrait aussi célébrer cet anniversaire par des évènements visant différents publics: faire revivre aux écoliers l’expérience de l’«édu-kit» menée alors avec succès par le service des relations publiques dans des milliers d’écoles au Canada et aux États-Unis, en 1967; rappeler l’expérience des «journées nationales» en célébrant avec chaque pays l’anniversaire de sa participation à l’Expo; organiser un ensemble de spectacles rappelant le célèbre Festival mondial qui fut un évènement culturel sans précédent. Quels que soient les projets retenus, Montréal doit célébrer l’Expo. Notre Fondation ne dispose pas de ressources pour financer ces projets, ne comptant que sur de modestes cotisations de ses membres, Amis de l’Expo. Toutefois, elle encourage fortement à le faire les pouvoirs publics, en leur assurant tout son appui. Nous devons accomplir notre devoir de mémoire et redonner aux Montréalais la fierté d’avoir tenu ce grand évènement. Il en est encore temps.
  3. Est-ce que quelqu'un a visionné ce nouveau coffret souvenir? Est-ce que ça vaut l'investissement?
  4. iamthewalrus

    expo67

    encore un autre thread de vieilles photos, j'espère que ça vous dérange pas, c'est mon trip cette semaine. J'ai trouvé deux super bon site sur le sujet, qui montrent tout ce qui concerne l'expo 67 du début jusqu'à la fin, des photos de tous les pavillons, de tous les évènements, ce qui n'a jamais été construit, les célébrités qui ont visité, memorabilia, des plans, etc.... http://www.collectionscanada.ca/expo/0533020304_e.html et http://expo67.ncf.ca Automotive stadium Montréal en 1967 Île Notre-Dame Île St-Hélène Quelques moyens de transport pour se rendre (à part le métro et l'autobus) skyride expo express minirail expo hovercraft construction
  5. Parions que les dirigeants d'Apple espéraient une meilleure réaction: le titre de l'entreprise plonge mardi au Nasdaq sur des craintes liées à sa décision de larguer sa participation au MacWorld Expo. Pour en lire plus...
  6. Expo universelle de 2025: deux elus veulent que Montreal soit candidate | Pierre-Andre Normandin | Montreal Publié le 15 janvier 2017 à 05h00 | Mis à jour à 06h59 Expo universelle de 2025: deux élus veulent que Montréal soit candidate Marvin Rotrand, conseiller de la Ville et chef du parti Coalition Montréal Photo OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE Pierre-André Normandin La Presse Alors que Montréal souligne cette année le 50e anniversaire d'Expo 67, deux élus montréalais proposent d'inviter à nouveau le monde dans la métropole québécoise en organisant l'Exposition universelle de 2025. Justine McIntyre, conseillère de la Ville et chef de Vrai changement pour Montréal Photo tirée du compte Facebook de Vrai changement pour Montréal Les conseillers Marvin Rotrand et Justine McIntyre proposeront à l'administration Coderre, lors du prochain conseil municipal, « d'examiner la possibilité de déposer au Bureau international des expositions la candidature de la Ville de Montréal pour l'Expo 2025 ». Ils comptent rendre publique demain leur évaluation des coûts et des retombées économiques de l'événement. Le temps presse toutefois puisque les villes intéressées ont jusqu'au 22 mai pour entrer officiellement dans la course. En effet, la France a présenté le 22 novembre dernier la candidature du Grand Paris en vue de 2025. En vertu des règles d'attribution de l'Exposition universelle, ce dépôt a déclenché le compte à rebours de six mois pour les mises en candidature. Novembre 2018 Moment où sera connu le choix de l'hôte pour l'Exposition universelle de 2025 au terme d'un processus de sélection parmi les différents candidats. Dans une motion qu'ils déposeront le 23 janvier au conseil municipal, les deux élus montréalais soulignent qu'Expo 67 a eu d'importantes retombées pour Montréal, de la construction du métro à l'aménagement de l'île Notre-Dame en passant par l'arrivée d'une équipe professionnelle de baseball. La Ville de Toronto a sérieusement envisagé une candidature en vue d'Expo 2025, mais a fini par renoncer l'automne dernier, en raison des risques financiers. « Chaque fois que Toronto a dit non à quelque chose d'important, ça a fonctionné à l'avantage de Montréal », a indiqué Marvin Rotrand, qui vient de prendre la tête du parti Coalition Montréal. Celui-ci rappelle que la métropole québécoise a obtenu Expo 67 après que la Ville Reine s'est montrée peu intéressée par la tenue de l'événement, que le Canada convoitait à l'époque. « Le reste fait partie de l'histoire », poursuit M. Rotrand. Et de deux? Il n'est pas rare que l'Exposition universelle soit présentée à plusieurs reprises par une même ville. Seule candidate pour l'heure en vue de 2025, Paris l'a déjà organisée six fois. Bruxelles (Belgique) l'a présentée à quatre reprises. Les villes de Londres (Royaume-Uni), Barcelone (Espagne) et Milan (Italie) l'ont organisée chacune deux fois. Les règles du Bureau international des expositions, qui gère l'événement, prévoient un délai d'au moins 15 ans entre deux présentations de l'Exposition dans un même pays. La dernière présentation de l'événement au Canada remonte à 1986, à Vancouver. Détail important, la candidature doit être présentée par un État - le Canada, donc, dans le cas de Montréal. Si elle décide de se lancer, la métropole québécoise devra ainsi convaincre rapidement le gouvernement Trudeau d'embarquer dans l'aventure. Si le délai pour présenter une candidature montréalaise devait être jugé trop serré, Marvin Rotrand et Justine McIntyre proposent d'envisager une candidature pour l'Expo spécialisée prévue en 2027 ou 2028.
  7. Group launches bid for another expo in Montreal VANCOUVER, May 15 /CNW/ - On the 28th of April - the 40th anniversary ofthe opening of Expo 67 - an independent group submitted a proposal to the cityof Montreal for an exhibition in 2017 to mark Canada's 150th birthday, orSesquicentennial, as it's referred to officially. "We considered a number ofoptions," says executive director Richard Barham, and came to the conclusionthat Montreal is hands down the best city to hold another expo."Considerations included availability of land and attractiveness of location,social, economic and environmental benefit, and presence of both officiallanguages. The proposed exhibition would involve a revival of the Habitatconcept, immensely popular at Expo 67, as well as the cleanup of the SaintLawrence River. More info and the proposal can be viewed at www.expo17.ca. :eek: :eek: :D
  8. Les archives de Montréal Qui sommes-nous? Nos archives Nos expositions virtuelles Connaître l’histoire de Montréal Accueil Nouvel horaire de la salle de consultation des archives Depuis le 9 août dernier, la salle de consultation des archives est dorénavant fermée les lundis pour nous permettre de développer de nouveaux outils de recherche pour nos usagers et d’améliorer notre offre de services sur le site web Archives de Montréal. Notre nouvel horaire est donc du mardi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30. Les Archives de Montréal et le Web 2.0La Section des archives de la Ville de Montréal utilise les médias sociaux avec l’intention de rendre l’histoire de Montréal accessible à tous et par tous les canaux possibles. Nous sommes présents par notre blogue Archives de Montréal, nos comptes Facebook et Twitter, notre site de photos Flickr et notre canal You Tube. Consultez-les et abonnez-vous! Le Guide des archives Les procès-verbaux du Conseil municipal - 2001-2010 Les règlements municipaux depuis 1840 Les fonds et collections d'archives reliés à Expo 67 Montréal, 500 ans d'histoire en archives La démocratie à Montréal La Roulotte, une demi-siècle de magie! Le centenaire du canadien La parade de la Coupe Stanley de 1966 La parade de la Coupe Stanley de 1971 Consultez d'autres albums photos sur Flickr Communiqués Pour nous joindre Liens rapides > Guide des archives > Ligne du temps > Maires de Montréal > Rues de Montréal > Photographies de Montréal (1930-1960) > Photographies du Québec (1910-1950) > Expo 67 > Expo 67, 40 ans Liens utiles > Répertoire toponymique > Jacques Viger. L'album Viger : Souvenirs canadiens > Jeux olympiques de 1976 > Le patrimoine du Vieux-Montréal > Centre d'histoire de Montréal > Bibliothèque de Montréal > Bibliothèque et Archives nationales du Québec > Bibliothèque et Archives Canada > Société historique de Montréal ® Tous droits réservés, Ville de Montréal http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=165,114997&_dad=portal&_schema=PORTAL
  9. Notre GP de F1 étant gone (forever?),avez vous des idées d'évènements qui remettraient MONTREAL sur la map internationale ,soit un évènement culturel ou sportif qui se déroule chaque année soit une grand 'buzz' genre 'EXPO 2020',world cup soccer etc ?? Moi je propose un one shot original,le départ du TOUR DE FRANCE avec au moins 3 jours à Montréal...un prologue,une étape vers les laurentides et une étape montreal/ottawa/montreal ..ensuite le 'cirque du TDF reprendrair l'avion et continuerait la course..le vélo est très populaire en ville et bcq de monde viendrait d'europe et des usa pour vivre cela..ils sont demandeurs et moins gourmands que bernie..bon cela reste un 'one shot'... L'exposure méditique est encore bien supérieure à celle des grand prix,y a qu'à voir le nombre de journalistes du monde entier accrédités...c'est diffusé en direct dans plus de 100 pays au monde ! Un masters de tennis pro l'hiver ,avec comme à Anvers (qui offre un super diamant)avec un prize money particulier peut aussi animer la saison d'hiver. Si le Canda organise un jour la coupe du monde soccer c'est certain qu'on doit en ètre..une nelle EXPO sur le thème de l'environnement why not? Et oui ,don't kill me...les JO..on a deja un belle partie des infrastructures (juste à rénover),l'expérience,et puis tout a changé depuis 1976,avec l'argent des droits de télévision...plus de déficit en vue. A vos suggestions !!
  10. Do we dare think big again? After three decades of decline, stagnation and costly federalist-separatist battles, Montreal politicians have taken to looking in rear-view mirrors to the Drapeau era megaprojects, when the term 'Big O' could have stood for 'optimism' JAMES MENNIE, The Gazette Published: 10 hours ago "Of all the achievements of the Drapeau administration," says Paul-André Linteau, a professor of history at the Université du Québec à Montréal, "Expo 67 occupies a special place in our collective imagination. "When we marked the 40th anniversary of Expo last year, it was heavily covered by the media, and full of teary-eyed, nostalgic baby boomers recalling the extraordinary summer they spent at Expo 67. "But often we experience a kind of deformation of memory that sees an individual's recollection transformed into something the entire community believes it experienced. Not everybody had a great summer in 1967, but the boomers expressing themselves on TV or radio (create) a strong, positive perception of Expo 67." Nostalgia is a valuable commodity in politics. Candidates who campaign on a platform of change usually depict their promises through the prism of the past. U.S. presidential candidate Barack Obama hearkens to a day when the United States was economically strong and enjoyed the world's respect and opponent John McCain speaks of a simpler age when ordinary people had a role in determining what direction their country took. How much truth exists in either version of the past is debatable, but it makes for good oratory. Locally, where the political stakes may be less, the good old days aren't hard to locate. After 30 years of economic decline, an exodus of taxpayers to the suburbs and political trench warfare that pitted separatists against federalists, Montreal politicians in the here and now are hard pressed to rally the electorate to the promise of a better tomorrow. They've decided, instead, to stake their political futures on the memory of a better yesterday - in fact, a very specific collection of yesterdays from April 27 to Oct. 29, 1967, the golden days of Expo and a mayor named Jean Drapeau. The latest example occurred last week, when municipal opposition leader Benoit Labonté announced that he wanted Montrealers to work together to submit their city as a candidate to host the Universal Exposition for 2020. Brandishing a pair of passports from Expo 67, Labonté said the fair evokes memories of "the greatness of Montreal ... of a time when everything seemed possible. "The future seemed to belong to us, and it was probably the biggest moment of collective pride felt by Montrealers in the 20th century." Arguing that a second exposition could jump-start Montreal as a world class metropolis, Labonté invited all Montrealers - including Mayor Gérald Tremblay- to join in an effort to bring the show here. While some news organizations reported that Labonté's plan seemed to come out of the blue, the opposition leader had hinted broadly at it during an interview with The Gazette in May, saying that Montrealers needed a common cause they could focus their energies on and noting that the last time such a sentiment existed here was between Expo 67 and the 1976 summer Olympics. Whatever the genesis of Labonté's invitation, it was dismissed by city hall three hours after being made. "We like to dream with our eyes open," said Montreal executive committee member Alan De Sousa, describing Labonté's plan as "an electoral balloon." De Sousa's response wasn't totally unexpected, but it ignored the fact that pointing to the Drapeau-era as an inspiration for the future isn't a ploy invented by the municipal opposition. Tremblay has never spoken publicly about staging another world's fair here, but three years ago he did float the idea of luring another major event from the Drapeau-era back to Montreal. In August 2005 and flushed by the apparent success of the World Aquatics Championships, Tremblay mused that "Montreal will not wait another 30 years to renew acquaintances with the world," and that the city would "think" about bidding for the 2016 Olympic Games. Even though the idea went over like a lead balloon, the mayor's reverence for the Montreal of a generation ago came to the fore in speeches given during the 40th anniversary of Expo 67. "We owe to Jean Drapeau a great part of Montreal's recognition and international growth," Tremblay told a Board of Trade lunch as a slide show of Expo 67 pavilions flickered behind him. "Expo was a great project that marked our history and our imagination - an audacious project, the expression of an immense confidence in ourselves, in our capacity to create and invent." Even Projet Montréal, an opposition party holding one seat on city council and an equal amount of contempt for Tremblay and Labonté's policies, isn't immune from the lure of Expo. Party leader Richard Bergeron once observing that if Drapeau had dithered as much as the present administration, "the métro would never have been built." But while Linteau acknowledges that changes were afoot in Montreal and Quebec in 1967, it would be a mistake to think it was a magical time for Montreal. "The '60s were exceptional years," he says. "It was the Kennedy years in the United States. "We often look only at what Quebec was going through, but we were in the middle of a universe in transition." In fact, while the year may be remembered through rose-coloured mists, the reality was that the bloom was already leaving this city. Linteau acknowledges the optimism of the time - "when you consider all the projects that were being proposed, we thought there'd be 7 million people living in Montreal by 1980, that there would be 15 million visitors at Montreal airport by the end of the 1970s." But, he adds, "that optimism was quickly deflated because Expo occurred about the same time the decline of Montreal began. "Drapeau didn't care. Economic development and things of that nature were too trivial for him. He didn't notice our being overtaken by Toronto which, even by 1960, had passed Montreal as a major metropolis." Linteau notes that people usually like to be a part of something bigger than themselves. "A lot of humanity's monuments are the result of policies of grandeur and waste," he says. "Big projects are a bit megalomanical, but they get things moving, create change. "What's certain is that it's been a long while since we had that kind of project in Montreal. Just look at the bickering over the superhospitals." [email protected]
  11. Montréal | Mercredi 03 sep 2008 | 12:36 L'Expo 2020 à Montréal? (INFO690)- Le maire de l'arrondissement de Ville-Marie et chef de l'Opposition officielle de la Ville de Montréal, Benoît Labonté, souhaite la tenue de l'Exposition Universelle de 2020 à Montréal. Le processus de mise en candidature pour l'Exposition de 2020 sera lancé au début de l'année 2011. Monsieur Labonté a annoncé la formation d'un comité chargé de préparer le dossier de Montréal. Pierre Laporte / Info690 ............................................................................................... MAJOR COMPETION AHEAD.....GOOD LUCK!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ------------------------------------------------------- Expo 2020 From Wikipedia, the free encyclopedia Jump to: navigation, search 2020 is a Universal scale Registered Exposition time slot which can be sanctioned by the Bureau of International Expositions, Paris between 2011 and 2014. Once a city has lodged a bid with the BIE other cities will have six months to respond. The earliest allowed time to lodge a bid is 2011, and the latest is 2014. As a Registered Exposition it must be six months in length and adhere to a wide universal theme that applies to all humanity. Recent themes of Universal Expositions include "Man and His World" Montreal Expo 67, and "Discovery" Seville Expo 92. The following cities have indicated an interest in hosting Expo 2020: * o Copenhagen, Denmark (proposed bid)[1] o Houston, Texas, United States (proposed bid)[2] o Manila, Philippines (proposed bid) o New York City, New York, United States (proposed bid) o San Francisco, California, United States (proposed bid)[3] o Brisbane, Queensland, Australia (proposed bid)[4] In particular, the Brisbane bid co-incides with the 250th Anniversary of Australia 1770-2020 and with a possible Olympics Games bid for the same year[5]. :crowded: :crowded: :)
  12. J'ai lu sur Wikipédia qu'il avait un plan pour un ligne rouge sur le Métro. http://en.wikipedia.org/wiki/Line_3_Red_%28Montreal_Metro%29 Si le Métro commence à utiliser des roues en acier, serait-il possible d'utiliser le tunnel du Mont-Royal pour une ligne de métro (même une ligne de métro de surface.)? Disons Saint-Lambert - Cité du Havre/Griffintown - Bonaventure - Peel - Edouard-Montpetit - Canora/Mont-Royal - Montpellier - Du Ruisseau
  13. Barbie s'installe au Canada : Montréal accueille fièrement EXPO BARBIE, la plus importante exposition permanente de poupées Barbie au monde MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 22 jan. 2016) - Ce n'est pas la poupée Barbie de vos souvenirs. C'est l'étalage de la haute couture, un assemblage des plus grands designers de l'industrie. Un nouveau volet de l'histoire de la mode est sur le point d'être révélé. La poupée la plus adulée de tous les temps ouvre les portes de son musée, EXPO BARBIE en plein coeur du centre-ville de Montréal, aux Cours Mont-Royal. La salle d'exposition d'une superficie de plus de 5000 pieds carrés exhibe plus de 1000 poupées Barbie dans leurs plus beaux atours matérialisant toutes les tendances passées et présentes. Qui d'autre que Barbie pouvait représenter l'évolution de la mode des 60 dernières années? Les connaisseurs de la haute couture seront comblés par ces magnifiques Barbie habillées par les plus grands couturiers tels que Christian Dior, Versace, Givenchy, Donna Karan, Giorgio Armani, Ralph Lauren, Vera Wang, Oscar de la Renta, Christian Louboutin, Zac Posen, Carolina Herrera et Hervé Léger parmi bien d'autres. Aussi, il y a les poupées Barbie du monde du spectacle dont Marilyn Monroe, Audrey Hepburn, Elizabeth Taylor, Beyonce, Cher, Jennifer Lopez, Farrah Fawcett, Barbra Streisand et Lucille Ball pour n'en nommer que quelques-unes. Pour les cinéphiles, Barbie prendra les allures des stars de The Hunger Games, The Wizard of Oz, Twilight, Grease, Titanic, My Fair Lady, Gone with the Wind et Legally Blonde. D'autres poupées Barbie qui retiendront l'attention prennent pour modèles Kate Middleton, Marie Antoinette, Coco Chanel, Grace Kelly et Cléopatre. Ces poupées uniques, confectionnées sur commande sauront fasciner tous les visiteurs, de tous les âges. Le lancement, sur invitation seulement, aura lieu le mercredi 10 février. EXPO BARBIE sera ouverte au public le lendemain. Cette exhibition permanente de classe internationale sera accessible pendant les heures normales d'ouverture, sept jours sur sept. L'entrée est gratuite, mais les dons offerts à « Fais un Voeu ®» Québec seront acceptés. http://www.marketwired.com/press-release/barbie-sinstalle-au-canada-montreal-accueille-fierement-expo-barbie-la-plus-importante-2090361.htm
  14. Me voila de retour. Quelle expérience la Chine et l'expo, mon premier ! J'ouvre le fil, j'y met mes photos plus tard. Je sais que certain d'entre vous irons a l'expo plus tard cet été. Si vous voulez des conseils, si vous avez des questions, n'hésitez pas !