Search the Community

Showing results for tags 'ensuite'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 14 results

  1. La gastronomie montréalaise rayonne dans le Food Arts Magazine! Un dossier de 12 pages sur la gastronomie mettant en vedette Normand Laprise et le Restaurant Toqué! a été publié en juillet dernier dans le magazine spécialisé Food Arts, bien connu des restaurateurs et des professionnels de la gastronomie aux États-Unis. Jim Poris, éditeur principal du magazine, a été accueilli par notre collègue Catherine Morellon en mars dernier. Il a ensuite mandaté la Montréalaise Lesley Chesterman pour l’écriture de l’article suite à sa visite. Bonne lecture! https://membres.tourisme-montreal.org/fichiers/Docs/1-Revue%20de%20presse/Food%20Arts%20Magazine%20-%20Ils%20se%20souviennent%20-%20Toqu%C3%A9!.pdf https://membres.tourisme-montreal.org/fichiers/Docs/1-Revue%20de%20presse/Food%20Arts%20Magazine-%20A%20Distinct%20Society%20.pdf
  2. En passant sur le Pont Champlain aujourd'hui, j'ai remarqué qu'une forte lumière "flashait" au sommet du 1000 de la gauchetière. La lumière était extrêmement intense, même à une telle distance et en plein jour, c'était presque comme un flash de soudure. C'était très régulier, et ça a duré tout le long de ma traversée du pont. Ensuite, je ne pouvais plus voir le 1000 de où j'étais. Est-ce que c'est nouveau cette lumière, ou est-ce ma mémoire qui flanche?
  3. http://www.journaldemontreal.com/2016/01/04/42-heures-a-la-malbaie-en-hiver J'ai trouvé cet article que je veux partager. On me reprochera peut-être de prêcher pour ma paroisse, mais Charlevoix vaut vraiment le détour en toutes saisons. Et il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Ici on parle de ma ville, La Malbaie, mais on pourrait tout autant parler du Massif et de Baie-St-Paul, sans oublier l'arrière-pays qui réserve bien des surprises. Ici c'est le paradis du plein air et des sports de glisse, avec en prime des paysages de cartes de Noël à chaque détour. Mais il y a encore bien plus à faire, notamment pour ceux qui sont de tempérament plus casanier. On dépense une partie de notre budget hivernal pour aller dans le sud y chercher un peu de chaleur, ça se comprend très bien. Néanmoins on trouvera ici bien sûr des températures plus froides, mais la chaleur est humaine et généreuse. Ne vous laisser surtout pas décourager par la distance ou la sécurité des routes. Nos autoroutes venant des grands centres sont directes et bien déblayées, et il n'y a pas de travaux en hiver donc pas d'entrave. Quant aux routes locales, elles sont mieux déneigées que les rue de Montréal et praticables immédiatement, durant ou tout de suite après une tempête, selon son importance. Découvrir Charlevoix, c'est pogner la piqure du fleuve et des montagnes, on veut ensuite y revenir régulièrement. Je suis moi même un amateur de grande nature et notamment avec mon groupe de randonnées, je découvre constamment de nouveaux paysages et de merveilleux sentiers aux niveaux de difficultés variées. Donc tout le monde peut y trouver son compte. On offre aussi toutes les formules d'hébergement et pour toutes les bourses, couplées d'un excellent choix de restos et de produits du terroir. Donc pour une touche d'exotisme pourtant bien québécoise, venez vous ressourcer dans un coin de pays plein de charme et de beautés naturelles souvent insoupçonnées. Je me propose même de vous conseiller et même vous guider selon le cas, pour que vous puissiez profiter au maximum de vacances mémorables. Vous reviendrez la tête pleine d'images et de panoramas enchanteurs, que vous voudrez ensuite comparer avec la beauté des autres saisons. Je me permets donc de gentiment plagier notre slogan touristique parce que j'en ai fait la preuve: Charlevoix, que du bonheur!
  4. Les ventes de véhicules continueront de fléchir de façon notoire au Canada durant le premier semestre de 2009 pour ensuite afficher de meilleurs résultats. Pour en lire plus...
  5. L'homme d'affaires aurait monté un projet prometteur, en collaboration avec l'École polytechnique, dans lequel ont investi quelque 2500 investisseurs pour ensuite déménager l'entreprise dans un paradis fiscal. Pour en lire plus...
  6. Un Québécois doit 873 millions $ à Facebook ! 24 Novembre 2008 - 15h24 (INFO690)- Facebook a gagné son procès contre un québécois qui bombardait les usagers de millions de messages non sollicités à caractère sexuel ou faisant l'éloge de drogues. Ce dernier a été condamné à verser 873 millions $ à Facebook. Un juge californien, a signé le jugement par défaut vendredi, mettant un terme à des poursuites engagées par Facebook en août dernier contre Adam Guerbuez, de Montréal, et sa société, Atlantis Blue Capital. Selon Facebook, Adam Guerbuez avait dupé les usagers en les amenant à révéler leurs mots de passe, pour pouvoir ensuite envoyer plus de quatre millions de messages faisant notamment l'éloge de la marijuana. L'entreprise de Palo Alto, qui est basée en Californie, a prédit qu'il serait difficile de récolter l'argent, mais elle a espéré que le montant de l'amende découragerait de futurs «spammers» sur son site.
  7. Ok pas vraiment, Ensuite je vais me défendre que la dernière fois que j'ai écouté timberlake, j'étais saoul et elle était cute mais bon, ça mis de côté... Le nouveau film de Mike Myers, qui va aider la LNH à se faire aimer au états unis. Contient quelques petites choses que je ne pige pas. Premièrement les maples Leafs sont dnas les séries et sont une des bonnes équipe de la ligue. Ensuite leur plus grande vedette est noir (Pas raciste mais réaliste ici) et maintenant. Justin Timberlake joue le rôle de Jacques Grande, un Québécois avec un accent pourri, la vedette des Kings de LA qui couche avec tous le monde. Je me demande comment les puristes du hockey que sont les Montréalais vont prendre ça. le "trailer"
  8. MUSÉE DE LA CIVILISATION À la découverte des momies égyptiennes Cédric Bélanger 22-04-2009 | 18h44 Les Égyptiens croyaient dur comme fer que la vie se prolongeait après la mort et c’est pourquoi leurs corps momifiés reposaient dans des chapelles en compagnie d’une foule d’objets domestiques pouvant leur être utile dans l’au-delà, dont de la vaisselle, des meubles, des bijoux et du maquillage. Certains poussaient même la commodité jusqu’à inclure dans leur tombe des oushebtis, de petites figurines ou statuettes devant faire office de serviteurs pour le défunt dans l’au-delà, apprend-on en visitant l’exposition Fascinantes momies d’Égypte, qui tient l’affiche au Musée de la civilisation à compter d'aujourd'hui jusqu’au 4 avril 2010. «Il y a longtemps que le musée voulait développer un thème relié à l’Égypte ancienne. Le public nous le demandait aussi. Aujourd’hui, c’est chose faite», s’est réjouie la directrice générale du musée, Claire Simard, au cours d’une visite des médias, mardi. Comment momifier en trois étapes À travers 225 objets (prêtés en majeure partie par le Rijksmuseum van Oudheden de Leiden, aux Pays-Bas), dont quelques authentiques momies, les visiteurs pourront découvrir les rituels funéraires de l’ancienne Égypte, du décès jusqu’au jugement final devant le dieu Osiris. En fait, la visite s’articule autour des différentes étapes menant à la momification, procédure s’étalant sur soixante-dix jours après le trépas. «Le corps est d’abord amené dans un endroit pur. Là, on procède à une incision abdominale et on retire les viscères, qui sont ensuite placés dans des vases canopes», explique Sylvie Brunelle, chargée de projet de l’exposition. Ensuite, vient l’étape de la déshydratation, laquelle dure quarante jours. Enfin, le corps est enduit d’onguent et on fait le bandelettage. La momie est ensuite prête à être mise dans un cercueil, puis à être couchée dans une chapelle, dont on peut voir une réplique durant la visite. Ankhhor La pièce maîtresse de Fascinantes momies d’Égypte est la momie du grand prêtre Ankhhor, qui trône d’ailleurs au centre de l’aire d’exposition. Mort il y a plus de 2650 ans, Ankhhor reposait dans trois cercueils s’imbriquant les uns dans les autres. «Le nombre élevé de cercueils nous indique que le défunt provenait vraisemblablement d’une famille noble disposant d’importants moyens financiers», signale Mme Brunelle. Momie «québécoise» Parmi les momies en exposition, notons celle de Nen-Oun-Ef, qui avait été acquise au XIXe siècle par le Séminaire de Québec. «Débandeletté», le corps du défunt est visible et montre à quel point les techniques utilisées par les Égyptiens ont permis une étonnante conservation. Un examen tomodensitométrique effectué au CHUQ, en 2008, a permis de découvrir l’âge approximatif de Nen-Oun-Ef, ainsi que les techniques d’embaumement utilisées à sa mort, lesquelles se sont révélées différentes de celles connues à ce jour. L’exposition est complétée par des ateliers interactifs, dont un s’intitule Une journée d’aventures dans l’Égypte ancienne et vous promet de découvrir bien des mystères entourant les rites funéraires du pays des pyramides et des pharaons.
  9. Fantastique, incroyable, juste wow : http://www.cat-bus.com/2013/03/then-and-now-again1947-aerial-photography-vs-google-satellite/ Suffit de cliquer sur la première image, la carte apparait. Ensuite, 1 clic pour passer de 1947 à 2013 d'un coup !! Habitations Jeanne Mance Radio Canada Ile Ste-Hélène Incroyable les transformations !
  10. Chers membres, Le blogue MTLURB est ouvert! Allez-y défoulez-vous et surtout évitez tout ce qui peut être hors-sujet. Cliquez sur menu "Blogues" et ensuite "Créer un billett".
  11. On m'a fait découvrir cet artiste par hasard et je suis vraiment impressioné. C'est un autiste qui dessine des paysages urbains, par exemple il a survolé New York en hélicoptère 20 minutes et a ensuite dessiné la ville sur une immense toile de 18 pieds de long. Le niveau de détail est fou! http://www.metro.co.uk/news/759704-brit-artist-draws-new-york-skyline-from-memory Son site: http://www.stephenwiltshire.co.uk/gallery.aspx On devrait l'inviter à Montréal !
  12. Bonjour, Je suis en train de travailler sur un méga projet pour la rive sud : dévelopement des terrains vacants, raccordement des rues, amélioration des infrastructures, dévelopement du transport en commun, tram, métro, etc. Mon idée est de préparer un document compréhensif pour ensuite le présenter à M. Gladu. Un "master plan" pour Longueuil/Saint-Hubert et les environs. Même si le maire regarde mon projet et le jette au poubelle, s'il peut retenir au moins une idée des nombreuses que je vais lui proposer, ou au moins s'il peut être inspiré par qu'une seule de mes propositions, mon projet aurait été un succès à mes yeux. C'est ça l'objectif! Puisque c'est un projet qui prendra plusieurs semaines/mois, j'ai crée ce fil pour demander vos suggestions, vos commentaires, etc. Bon, le premier volet de mon plan c'est l'implantation d'une ligne de métro qui pénètre dans le coeur de Longueuil, là ou la densité est la plus haute. Voici une ébauche: Voici un segment de la ligne de tram "Taschereau", qui emprunte aussi le boul. Lafayette: Maintenant, pour le metro, Je trouve que l'axe de la rue Joliette est un bon choix car c'est un corridor en ligne droite de type commercial et résidentiel qui passe directement dans le centre des régions les plus denses. Je vois un terminus sur le gros terrain vacant là ou la ville dépose de la neige. De plus, il y aurait du dévelopement de haute densité ainsi que des commerces et des services culturels. En ce moment je me pose plusieurs questions. 1. Est-ce que c'est viable? Est-ce que c'est réalisable? 2. Est-ce que cette ligne mauve irait directement emprunter les rails de la ligne jaune existente à Longueuil--Université-de-Sherbrooke pour se rendre au centre-ville, ou est-ce que cette ligne devrait être séparé et indépendente? À date, les stations Curé-Poirier et Sainte-Foy: 3. À la hauteur du boul. Nobert, là ou la densité est forte, par ou devrait passer le tunnel? Il y a deux facteurs en particulier que j'essaie de jongler: 1- Ou mettre la station? 2- Ou passer le tunnel pour déranger la vie le moins possible durant la construction? À date j'ai trois idées - j'aimerais votre feedback! Option 1 - Passer le tunnel sous la rue Joliette et ensuite sous le boul. Wilson pour aller rejoindre le terminus. Ou construire la station? Il y a un beau terrain vide (identifié en vert sur l'image) qui aurait été parfaite, mais il y a des maisons en construction là en ce moment. Avantages - le tunnel passe sous la rue presque tout le temps, relativement facile à faire. Desavantages - ou mettre la station? ---------------------------- Option 2 - Passer le tunnel en diagonal jusqu'au boul Nobert le la rue N-D-G. La tunnel emprunte ensuite la rue Victoria et le boul Wilson pour aller rejoindre le terminus. Pour construire la station, Il y a un stationnement qui pourrait faire l'affaire, à part que les résidents n'aimeront pas perdre leur stationnement. (Compromis, inclure du stationnement sousterrain pour ces résidents?) Avantages - la station se retrouve plus prêt de la forte concentration de population, il y a un terrain semi-utilisable pour une station. Desavantages - Moins facile construire le tunnel entre Curé-Poirier et Nobert. ------------------------------------- Option 3 - Passer le tunnel sous la rue Joliette jusqu'au parc Laflamme. Le tunnel emprunte ensuite le boul. Perron et le boul. Wilson pour aller rejoindre le terminus. Il y a de la place au parc pour placer la station. Avantages - le tunnel passe sous la rue presque tout le temps, relativement facile à faire, il y a de la place pour la station. Desavantages - la station se retrouve un plus loins du bassin de haute densité, dans un milieu résidentiel assez tranquille. Finalement... dernière question... est-ce que je suis naif? Est-ce que je suis fou de croire que 1. ces idées ont du potentiel 2. quelqu'un à la ville va vraiment me prendre au sérieux? Je n'ai que mon enthousiasme pour me diriger. Est-ce que j'ai besoin d'un "reality check", est-ce que je perds mon temps?