Search the Community

Showing results for tags 'domicile'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 6 results

  1. Voici un bel exemple de ce qui va se produire à l'échelle de la ville, si Montréal ne met pas un frein à l'installation de ces ultra dérangeantes boîtes postales de rue. En fait c'est une chance de constater à petite échelle, l'effet qu'auront ces installations à la grandeur de la ville. Non seulement elles sont laides, mais elles occuperont un précieux espace public le long des trottoirs. Elles seront aussi de véritables obstacles qui nuiront au déneigement l'hiver et bloqueront la sortie des passagers des voitures qui se stationneront à côté. D'ailleurs qui aura la responsabilité de les déneiger pour que les citoyens aient accès à leur courrier en tout temps et de les déglacer lors de pluies verglaçantes? Autant de contraintes auxquelles il faudra ajouter les déchets qui ne manqueront pas de s'accumuler et qui annuleront tous les efforts de propreté de la ville. Sans parler des déjections animales dont les boîtes deviendront une véritable invitation. Pareil pour le vandalisme et la criminalité, en l'occurrence on peut facilement imaginer que certains délinquants en développeront la spécialité. Finalement la dépréciation assurée de toutes les propriétés qui auront à subir ces inconvénients au quotidien. Un dernier détail: qui aura la responsabilité de dédommager les usagers ou les passants si quelqu'un se blesse à cause de la présence de ces boîtes? Beaucoup, beaucoup de questions, mais aucune réponse pertinente des Conservateurs, qui sont totalement aveuglés par les profits potentiels qu'une telle opération apportera. On les voit venir avec leurs gros sabots, ils profiteront ensuite de la plus value de Poste Canada pour la vendre au privé, en laissant villes et citoyens se débattre avec une entreprise, dont le seul mandat sera de faire encore plus d'argent à nos dépends. Plus on analyse l'impact de cette décision stupide et totalement improvisée, plus on réalise que Harper tente de pelleter ses problèmes dans la cour des villes. Les conséquences négatives sont dès le départ évidentes, mais plusieurs autres s'ajouteront certainement à l'usage. J'en conclue que les villes deviendront les dindons de la farce dans cette politique fédérale irréfléchie, en récoltant absolument tous les coûteux inconvénients, tout en laissant l'ensemble des avantages à la société d'État. http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201503/06/01-4850084-boites-postales-aussitot-installees-aussitot-vandalisees.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_les-plus-populaires-title_article_ECRAN1POS2&utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_Autres%20contenus%20populaires_article_ECRAN1POS2 Publié le 07 mars 2015 à 00h00 | Mis à jour à 00h00 Boîtes postales: aussitôt installées, aussitôt vandalisées Pierre-André NormandinPIERRE-ANDRÉ NORMANDIN La Presse Lourdement vandalisées et entourées de détritus, les premières boîtes postales à avoir fait leur apparition au coeur de Montréal illustrent déjà les problèmes qu'entraînera la fin de la livraison du courrier à domicile, dénonce le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais. En janvier 2014, Postes Canada a installé des boîtes postales dans la rue Saint-Rémi pour desservir un immeuble jugé problématique. Deux de ses facteurs qui livraient le courrier de porte en porte ont subi des blessures à l'automne 2013. La société de la Couronne assure que l'apparition de ces boîtes n'a rien à voir avec la fin de la livraison à domicile, mais concerne simplement une question de santé et de sécurité au travail. Benoit Dorais y voit néanmoins les limites de l'utilisation des boîtes postales dans les arrondissements centraux de Montréal. Manque de consultation Le maire du Sud-Ouest digère mal l'apparition de neuf boîtes en janvier 2014, puis l'ajout hier d'une dixième. Benoit Dorais affirme que son arrondissement n'a jamais été prévenu de leur implantation sur les trottoirs municipaux. Ce manque d'information est un mauvais signe alors que la fin de la livraison du courrier à domicile en fera pousser des milliers partout à Montréal, dit-il. Postes Canada assure qu'elle avertit habituellement les municipalités avant d'implanter des boîtes. Une porte-parole, Anick Losier, ajoute que la fin de la livraison du courrier à domicile ne touchera pas le Sud-Ouest en 2015. Les secteurs visés cette année sont Lachine, L'Île-Bizard, Dollard-des-Ormeaux, Dorval, Brossard et Greenfield Park. Déneigement difficile L'arrivée de ces boîtes postales a compliqué le déneigement de ce secteur, confie un col bleu interrogé par La Presse. Elles portent d'ailleurs les traces de leur difficile cohabitation avec la machinerie utilisée pour déblayer les rues. Une entaille d'une dizaine de centimètres en témoigne d'ailleurs, vraisemblablement provoquée par la pelle d'une déneigeuse. La réparation effectuée par Postes Canada n'a rien pour rassurer Benoit Dorais. «La boîte endommagée a été réparée avec du "duct tape" gris. C'est vraiment n'importe quoi.» Chez Postes Canada, on disait ignorer qu'un trou sur l'une de ces boîtes avait été couvert d'un papier adhésif. La boîte endommagée fera l'objet d'une inspection et pourrait être changée.
  2. Je publie cet article parce qu'il est bien sûr toujours d'actualité: http://www.lametropole.com/article/actualites/debats-montreal/postes-canada-immonde-et-stupide Jeudi, 9 octobre 2014 POSTES CANADA, IMMONDE ET STUPIDE Fin de la livraison postale à domicile, Le maire de Montréal qualifie Postes Canada d’immonde et stupide. Daniel Rolland - LaMetropole.com Un allié inattendu et de taille pour ceux qui craignent la disparition du service postal à domicile, c’est le maire de Montréal Denis Coderre. Il va tout faire pour que ne soit pas mise en œuvre cette odieuse machination. On se souviendra que toute cette affaire a démarré quand Postes Canada a fait connaître, en décembre 2013, son rapport intitulé « Plan d’action en cinq points – Prête à affronter l’avenir ». Ça n’a pas été long que le syndicat des postiers, des citoyens, des gens d’affaires et des maires sont montés aux barricades. Et tout particulièrement le maire de Montréal, qui en fait une affaire personnelle. Je l’ai rencontré à ce sujet lors des funérailles de Gilles Latulippe. Il m’a détaillé sa rencontre avec le président de Postes Canada. « Je suis allé le rencontrer. Il m’a entendu. Je lui ai dit que ça n’avait aucun sens d’abolir le service à domicile. Mais ça n’a été que du blabla de sa part. Il m’a dit qu’il aura encore des rencontres. Mais pendant ce temps, le temps passe et il ne se fait rien ». LA POSTE C’EST UN DROIT « On est entrain de « scrapper » le rôle que Postes Canada avait. Postes Canada est un service essentiel. C’est un impact de 6000 à 8000 emplois. Qu’ils le disent donc, qu’ils veulent privatiser le service », lance-t-il en colère. D’emblée il soutient que la livraison du courriel de porte à porte dans les villes n’est pas un caprice, mais un droit fondamental « Les gens à mobilité réduite et les personnes âgées ont besoin de ce service ». En bon libéral il lance une pique à l’endroit du gouvernement Harper. « Il me semble que le gouvernement canadien devrait faire preuve de beaucoup plus de sensibilité ». Et il ne peut pas imaginer un seul instant voir nos rues peuplées de ces boîtes communautaires qui vont défigurer sa ville. « Les maudites boîtes, où c’est qu’ils vont les mettre? J’arrête là parce que je vais me mettre à sacrer. Mais honnêtement ça n’a pas de maudit bon sens ». Mais ce qui l’a mis aussi en rogne, c’est cette histoire qui veuille que Postes Canada exige des explications médicales détaillées pour ceux et celles qui voudraient continuer de recevoir leur courrier à domicile. pour cause de manque de mobilité. « Ils n’ont rien compris. Je trouve ça immonde et même stupide de demander des billets de médecin, ajoutant avec l’aplomb qui est sa marque de commerce, que les dirigeants de la société d’État s’enlèvent les doigts dans le nez ». UNE FRONDE DES MUNICIPALITÉS Le maire Coderre ne sera pas seul dans la bataille. Il a reçu aussitôt l’appui du maire de Westmount, William F. Trent, qui est également président de l’Association des maires de banlieue. Ils proposent que dans l’immédiat Postes Canada mette fin à son sinistre projet, le temps de trouver des pistes nouvelles de rentabilité, dont l’une d’elles serait la réduction des fréquences de livraison. Mais mon petit doigt me dit qu’il va mettre tout son poids de maire dans la balance pour faire interdire par voie de décret l’installation de ces boîtes infâmes sur le territoire de Montréal, si jamais Postes Canada s’entête.
  3. Des centaines de maisons vendues 1000$ aux enchères Le 9 mars 2009 Associated Press New York Des centaines de maisons, certaines partant d'un prix de 1000$, ont été vendues dimanche aux enchérisseurs les plus offrants dans l'agglomération de New York, leurs propriétaires ne parvenant plus à faire face aux remboursements de leurs emprunts, d'après la société qui a organisé la vente. «Il n'est pas courant de voir autant de maisons saisies ou vendues à New York comme dans le reste du pays qui a été beaucoup plus durement touché» a commenté Robert Friedman, dirigeant d'Irvine, la société californienne de vente immobilière à l'origine de cette opération. «Il semble qu'ailleurs on a construit excessivement, plus qu'ici». La société organise ce mois-ci des ventes immobilières sur saisies en Georgie, dans le Colorado, à Puerto Rico, dans le Minnesota et le Michigan. Plus de 1000 personnes ont participé à ces enchères, avec des offres faites sur Internet pour les 350 appartements, duplex et maisons familiales à saisir à New York et en Pennsylvanie. Certains logements avaient été vandalisés, inondés ou détériorés par l'humidité, mais la perspective de bonnes affaires a attiré des acheteurs. Des manifestants étaient aussi venus dénoncer la vente, au cri de «Les expulsions sont criminelles. La prochaine fois ce sera votre maison». «Ces gens profitent de la misère des autres» a commenté une manifestante, Sharon Black, qui espérait sauver son domicile de Baltimore malgré une faillite personnelle.
  4. Les pertes des téléphones portables ont été compensées par de bons résultats dans les équipements pour domicile et pour entreprises au deuxième trimestre. Pour en lire plus...
  5. Selon le rapport du groupe de travail sur le financement du système de santé, une utilisation appropriée et plus généralisée des technologies de l'information serait susceptible d'améliorer l'efficacité. Pour en lire plus...
  6. La Presse Canadienne 20 novembre 2009 La Ligue nationale d'improvisation (LNI) déménage sa patinoire au Club Soda, à Montréal, où aura lieu sa 32e saison d'activités. La direction du Medley, ancien domicile de la LNI, avait annoncé plus tôt ce mois-ci qu'elle devait vendre le bâtiment en raison d'une faible rentabilité et des coûts «énormes» prévus pour rénover l'édifice qui fermera le 31 décembre. Selon le directeur général du Théâtre de la LNI, Étienne St-Laurent, la configuration du Club Soda permettra de présenter les matchs d'improvisation en ayant du public réparti sur les quatre côtés de la patinoire. Par communiqué, il assure que même si un peu moins de spectateurs pourront assister aux représentations, «l'ambiance sera plus que jamais survoltée grâce à la proximité du jeu et aux possibilités techniques» offertes par le Club Soda. La cérémonie des étoiles de la LNI aura lieu au nouveau domicile le 30 novembre. Un spectacle musical de chansons improvisées mettant en scène les Wonder-trois-quatre sera alors présenté. La 32e saison de la LNI débutera le 15 février, à 19h.