Search the Community

Showing results for tags 'doccupation'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 13 results

  1. J'avoue ne pas trop comprendre ce projet. Le 2250 Sherbrooke Est est désigné immeuble patrimonial de valeur exceptionnelle http://patrimoine.ville.montreal.qc.ca/inventaire/fiche_bat.php?arrondissement=0&batiment=oui&lignes=2&id_bat=9943-94-3058-01&debut=482 mais la résolution vise : à suivre...
  2. Hôtels: moins de chambres louées à Montréal 10 juin 2008 - 06h52 La Presse Laurier Cloutier Agrandir Le nombre de chambres de l'Association des hôtels du Grand Montréal a augmenté de 2,4% et que la location a baissé de 4%. Photo: Archives La Presse Grossir caractère Imprimer Envoyer Partager facebook digg del.icio.us Google La présaison touristique a connu quelques ratés si l'on se fie au taux d'occupation des hôtels de Montréal, qui a chuté de 75,5% à 70,8% en mai par rapport à l'an dernier. Cliquez pour en savoir plus : Macro-économie | Tourisme et loisirs | Hôtels et hébergement | AHGM | Taux d'intérêt Comme le nombre de chambres de l'Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM) a augmenté de 2,4% et que la location a baissé de 4%, le prix moyen a aussi reculé de 142$ à 139,09$, de mai 2007 à mai 2008. Selon Tourisme Montréal, le nombre de chambres disponibles chez les membres de l'AHGM est passé de 513 391 à 525 636 durant la période, car de nouveaux hôtels ont ouvert. Au lieu d'augmenter par contre, le nombre de chambres occupées a baissé, de 387 662 à 372 122 unités. Malgré tout, pour les cinq premiers mois de l'année 2008, le taux d'occupation des hôtels de l'AHGM a presque égalé celui de la même période de 2007, baissant tout juste de 60,1% à 59%. Et la vraie saison touristique a bien démarré avec une affluence de 319 000 amateurs au Grand Prix F1 du Canada (GPF1), au circuit Gilles Villeneuve, en fin de semaine dernière. «Un succès sur toute la ligne», déclare Paul Wilson, vice-président au marketing et à la planification stratégique du GPF1. Les chambres d'hôtel étaient remplies à Montréal, sur la Rive-Sud et à Laval, dit M. Wilson. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080610/LAINFORMER/806100827/5891/LAINFORMER01
  3. La compagnie a annoncé un taux d’occupation de 85,4% en août en hausse de 2% comparativement à la même période, il y a un an. Il s’agit d’un mois d’août record. Pour en lire plus...
  4. Le taux d'occupation des hôtels baisse à Montréal 12 août 2008 - 06h53 La Presse Annie Mathieu Le nombre de chambres occupées à Montréal a baissé de 4,7% de 2007 à 2008. Pour les mois de juillet des deux années, il est passé de 395 010 en 2007 à 376 603 en 2008, selon les dernières données recueillies par l'Association des hôtels du grand Montréal. Le taux d'occupation des hôtels du grand Montréal a atteint 72,04% en juillet 2008 contre 76,71% en juillet 2007. Pour les sept premiers mois de l'année 2008, le taux d'occupation dans les hôtels de Montréal affichait 63,22% alors qu'il était de 65,05% pour la même période de l'année 2007. Ces résultats illustrent uniquement la performance des hôtels membres de l'AHGM et non pas de l'ensemble de l'hébergement montréalais.
  5. Le nombre de chambres occupées à Montréal a baissé de 4,7% de 2007 à 2008. Pour en lire plus...
  6. Les deux compagnies aériennes ont enregistré des coefficients d'occupation records au mois de décembre, malgré une période des fêtes parmi les plus difficiles. Pour en lire plus...
  7. Air Canada et le transporteur régional Jazz affichent pour octobre un coefficient d'occupation consolidé de 80,2%, résultat sans précédent pour ce mois. Pour en lire plus...
  8. De plus en plus de chambres d'hôtels à remplir 3 juillet 2008 - 06h00 La Presse Laurier Cloutier Agrandir L'hôtellerie se développe par vagues irrégulières, plutôt que graduelles, explique Gilles Larivière. Photo: Archives La Presse Grossir caractère Imprimer Envoyer Partager facebook digg del.icio.us Google La saison touristique démarre plutôt bien à Montréal, mais le taux d'occupation de l'hôtellerie pique du nez après l'ouverture de plusieurs nouveaux établissements. Cliquez pour en savoir plus : Tourisme et loisirs | Hôtels et hébergement | Gilles Larivière | William Brown | Pierre Bellerose | Association des hôtels du Grand Montréal | Tourisme Montréal | Horwath Horizon Consultants En outre, les projets d'hôtels se multiplient encore. «Je ne sais pas quand tout ça va s'arrêter, c'est inquiétant», déplore William Brown, vice-président principal de l'Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM). «Chaque semaine semble amener son projet hôtelier», renchérit Pierre Bellerose, vice-président à la recherche de Tourisme Montréal. «Le taux d'occupation risque de baisser encore à Montréal», reconnaît Gilles Larivière, président de Horwath Horizon Consultants, qui demeure relativement confiant. La saison a commencé avec le Grand Prix F1, avec 319 000 amateurs présents, comparativement à 272 000 il y a huit ans, souligne Pierre Bellerose. Et le Festival de jazz attire les foules encore cette année. Mais William Brown ne prévoit pas de rebond du taux d'occupation cette année, après sa chute en mai 2008, de 75% à 70%. «Toute une baisse», dit-il. Les données préliminaires de juin 2008 doivent plutôt confirmer, aujourd'hui, une autre baisse du taux d'occupation. Depuis le début de l'année, ce taux n'atteint pas 60%, selon lui. «C'est plus énervant pour 2009 et 2010 en raison des ouvertures d'hôtels prévues d'ici 18 mois», ajoute Gilles Larivière. Par contre, «Montréal a su, depuis quatre ou cinq ans, mieux que les autres villes du pays, remplacer les pertes de touristes américains par des gains de visiteurs du Canada et du Québec», souligne le président de Horwath Horizon. Pierre Bellerose a dressé une liste de sept ouvertures majeures d'ici 2011, dont celle du Waldorf-Astoria, à l'angle de Sherbrooke et de Guy, une première au Canada pour le légendaire hôtel de Manhattan. L'hôtel de luxe de 32 étages comprendra 250 chambres et 76 résidences, après des investissements de 200 millionsUS du groupe Hilton, du jamais vu au pays, souligne Pierre Bellerose. «Aucune ouverture d'hôtel à Montréal n'a d'ailleurs fait autant de bruit dans les médias nord-américains, dont le Herald Tribune de New York», note-t-il. «Montréal se démarque au Canada par une vague d'investissements dans l'hôtellerie», dit Gilles Larivière. Pourtant, «nos statistisques montrent que la ville ne manque pas de chambres», réplique Bill Brown, après notamment l'ouverture du Embassy Suites de 210 chambres, près du Palais des congrès. Ni l'aéroport Dorval-Trudeau d'ailleurs, dit-il, après les ouvertures du Alof et du Marriott Fairfield Inn, le mois dernier, avec respectivement 136 et 162 chambres. Marriott remettra ça avec le Groupe Axor d'ici février 2009 en misant 120 millions pour ajouter 275 chambres à l'aéroport. Dès ce mois-ci, Hilton va répliquer avec un Garden Inn de 29 étages et de 216 chambres, à l'angle de Sherbrooke et du Parc. «Il faudrait une grosse augmentation des réservations de chambres, grâce à de nombreux congrès multi-hôtels, mais Montréal n'y arrive pas en raison de la forte concurrence internationale», explique Bill Brown, de l'AHGM. M. Brown «a toutes les raisons au monde pour être inquiet, avec le ralentissement économique, les élections présidentielles américaines, la baisse énorme des visites transfrontalières de courte durée et le bond en flèche du prix du carburant. Avec toutes ces nouvelles négatives, il faudrait faire attention aux constructions. Jusqu'ici en 2008, ce n'est pas fort comme taux d'occupation, avec 59% pour les cinq premiers mois. Et 26 hôtels viennent de commencer la renégociation de leur convention collective». «La prochaine marche s'annonce un peu haute à monter, reconnaît Gilles Larivière. Par contre, les constructions prévues portent sur des hôtels plutôt luxueux. Il faudra donc garder le cap sur des tarifs de chambres assez élevés. Si une guerre de prix se déclarait, tout le monde serait perdant.» L'hôtellerie se développe par vagues irrégulières, plutôt que graduelles, explique Gilles Larivière. Par contre, «entre les annonces et les ouvertures, il y a parfois des retards. Des projets annoncés comprennent des condos, qu'il faut d'abord vendre pour payer une partie de la construction de l'hôtel». Même si la demande faiblit, Gilles Larivière souligne que, par les constructions, Montréal modernise son industrie hôtelière et hausse sa qualité. RALENTISSEMENT DANS L'HÔTELLERIE À MONTRÉALTAUX D'OCCUPATION (MAI 2008) : 70,5 % (75,5% en mai 2007) CHAMBRES DISPONIBLES: 525 636 CHAMBRES EN CONSTRUCTION: 1706 dans sept nouveaux hôtels SOURCES: ASSOCIATION DES HÔTELS DU GRAND MONTRÉAL ET TOURISME MONTRÉAL http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080703/LAINFORMER/807030724/-1/LAINFORMER01
  9. 2 mai 2007 Presse Canadienne Les attentes des hôteliers canadiens pour le deuxième trimestre sont «bien plus élevées» que celles du premier trimestre, même si la pénurie de main-d'oeuvre les inquiète, selon Statistique Canada. Une étude publiée mercredi concerne le nombre de chambres réservées par nuit, le taux d'occupation, le nombre de voyageurs d'affaires, le tarif quotidien moyen des chambres et le nombre d'heures travaillées. Pour le deuxième trimestre de 2007, près de la moitié des répondants (49%) ont indiqué s'attendre à une hausse du tarif quotidien moyen des chambres, alors que 7% seulement s'attendaient à une baisse. Le pourcentage des hôteliers qui ont dit s'attendre, au deuxième trimestre, à une augmentation du tarif quotidien moyen des chambres est le plus élevé des huit derniers trimestres. Il est prévu que le nombre de chambres réservées par nuit et les taux d'occupation vont croître, selon l'étude de l'agence fédérale. Près d'un hôtelier sur trois s'attend à une hausse du nombre de chambres réservées par nuit (31%) et de leur taux d'occupation (32%). Seulement 19% des répondants prévoient que leur nombre de chambres réservées diminue, alors que 17% s'attendent à une baisse de leur taux d'occupation. Un plus grand nombre d'hôteliers (25%) s'attendaient, en outre, au moment où ils ont été interrogés, à une progression du nombre de voyageurs d'affaires que ceux qui s'attendaient à une diminution (18%). De même, 26% des hôteliers s'attendent à une augmentation du nombre d'heures travaillées par leurs employés. Par contraste, 15% prévoient que leurs employés vont travailler moins d'heures. Par ailleurs, le sondage réalisé auprès des hôteliers a permis d'apprendre que la pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur de l'hospitalité est une entrave majeure. Une pénurie de main-d'oeuvre non spécialisée a été indiquée par 36% des hôteliers, et 33% ont noté une pénurie de main-d'oeuvre spécialisée. De plus, pour la première fois dans le cadre de cette étude, il a été demandé aux hôteliers si les fluctuations du taux de change avaient un effet sur la bonne marche de leurs affaires. Un peu plus d'un hôtelier sur cinq (22%) ont déclaré que les fluctuations du taux de change avaient un impact négatif sur leurs affaires. L'enquête de Statistique Canada a été menée auprès d'environ 1500 entreprises, surtout des hôtels, au mois d'avril.
  10. La compagnie aérienne a rapporté un taux d’occupation de 79,5 % en baisse par rapport au mois d’avril (82,5 %) et en net recul face au mois de mars (86,6 %). Pour en lire plus...
  11. Les vols ont été comblés à 88,4% chez WestJet en août, un record depuis que cette compagnie a été fondée il y a 12 ans. Pour en lire plus...
  12. Le transporteur aérien a rempli 83% de ses sièges en juillet, ce qui égale un record datant de 2005 pour le même mois. Pour en lire plus...
  13. Le déclin du taux d'occupation à 75,5% est survenu alors que le transporteur a accru sa capacité de 15,8% dans sa flotte de 76 Boeing 737. Pour en lire plus...