Search the Community

Showing results for tags 'diminution'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 17 results

  1. Les analystes disent que si le bilan de la consommation se détériore, on assistera à l'action d'une autre force désinflationniste et la Fed serait alors amenée à renouer avec une diminution des taux. Pour en lire plus...
  2. La Russie pourrait connaître en 2008, pour la première fois depuis une décennie, une diminution de sa production pétrolière, a annoncé jeudi un responsable du gouvernement russe. Pour en lire plus...
  3. Les prix à la production ont de nouveau reculé aux États-Unis en septembre, baissant de 0,4% sur un mois, grâce à une nouvelle diminution des cours du pétrole. Pour en lire plus...
  4. Le taux annuel d'inflation au Canada a chuté de 3,4 à 2,6% en octobre, selon Statistique Canada qui impute la diminution marquée des prix à la consommation à la forte baisse des prix de l'essence. Pour en lire plus...
  5. Les 200travailleurs ont accepté une nouvelle convention collective dans une proportion de 87%. Pour en lire plus...
  6. Diminution du nombre d'élus à la ville de Québec: un comité étudiera la question. (tqs.ca) Le maire Régis Labeaume a été très clair ce matin. Il veut réduire le nombre de conseillers municipaux à l'hôtel de ville de Québec, et ce pour les prochaines élections de 2009. Son principal argument: la comparaison avec les principales villes canadiennes. On retrouve à Québec 37 conseillers, soit 1 élu pour 10 500 électeurs. À Calgary, par exemple, 1 élu représente 46 000 électeurs, il y en a 14 comparativement à 37 ici. Pour se pencher sur la question, le maire forme un comité composé, entre autres, de l'ancienne présidente de la Chambre de commerce Françoise Mercure, l'ancien directeur général des élections Pierre-F. Côté et l'ex-maire de Cap Rouge Normand Chatigny. http://www.tqs.ca/infos/quebec/2008/01/Diminution-du-nombre-d-elus-a-la-ville-de-Quebec--un-comite-etudiera-la-question--7407.php document.context='YTowOnt9'; Le comité, qui coûtera 20 000 dollars, doit faire ses recommandations d'ici un mois au comité exécutif. Elles seront ensuite soumises au conseil de ville, par principe, puisque le maire n'a pas besoin de son consentement. Le maire demandera par la suite au ministère des Affaires municipales de faire les changements à la loi.
  7. La diminution du prix de la peau de phoque sur le marché international entraîne l'annulation de la chasse au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. Pour en lire plus...
  8. Le nombre de chômeurs a légèrement diminué au Canada en juillet parce qu'un grand nombre de personnes, surtout des jeunes, ont quitté la population active. Pour en lire plus...
  9. Cette diminution découle d'une perte réalisée sur les placements de 62,0 M$ attribuable à la turbulence des marchés financiers Pour en lire plus...
  10. Touché par le ralentissement économique et la diminution du transport des marchandises, le Canadien Pacifique licencie des centaines d'employés et réduit les primes de ses dirigeants. Pour en lire plus...
  11. Selon le courtier en immeubles Remax, la diminution des prix pourrait atteindre 5%. Le ralentissement de l'économie affectera à la baisse la confiance des consommateurs. Pour en lire plus...
  12. Ventes au détail : les Québécois achètent * Lesaffaires.com * 22 mai 2009 La hausse des ventes a été menée par le Québec (+2%). Photo : Bloomberg Le Québec domine les ventes au détail au Canada avec une augmentation de 2% en mars par rapport à février. À l'échelle nationale, les ventes au détail ont augmenté pour un troisième mois consécutif, ayant progressé de 0,3%, pour s'établir à 33,9 milliards $. Cette hausse, a souligné Statistique Canada vendredi en publiant ces données, est principalement attribuable aux ventes plus élevées chez les concessionnaires d'automobiles neuves. La progression des ventes chez les concessionnaires d'automobiles neuves a été de 3,6 pour cent durant la période. Parmi les quatre secteurs qui ont affiché une diminution des ventes, la plus importante a été une diminution de 0,7 pour cent chez les détaillants divers (qui comprennent, entre autres, les magasins d'articles de sports et les magasins de fournitures de bureau). Les ventes se sont accrues dans sept provinces en mars, menées par une hausse des ventes pour un troisième mois d'affilée au Québec (+2,0 pour cent) et en Ontario (+0,6 pour cent). Le Québec est la seule province qui est essentiellement retournée à son niveau de ventes inscrit en novembre 2008. La plus forte baisse des ventes en mars a été une diminution de 1,8 pour cent en Alberta. Les ventes au détail dans la province ont atteint leur plus faible niveau depuis mars 2006. Statistique Canada a expliqué vendredi que les trois mois consécutifs de hausses des ventes au détail, soit janvier, février et mars, n'ont pas complètement annulé les fortes diminutions enregistrées en novembre et en décembre. Les ventes au détail en mars étaient inférieures de 6,3 pour cent à celles affichées lors du sommet atteint en septembre 2008.
  13. La valeur des permis de bâtir a chuté de 13,5% au mois d'août au Canada. Ensemble, le Québec et l'Ontario ont été à l'origine de près des deux tiers de cette diminution dans le secteur résidentiel. Pour en lire plus...
  14. Les ventes des fabricants au Canada ont affiché une diminution notable de 3,7% au mois d'août après avoir connu quatre hausses mensuelles consécutives. Pour en lire plus...
  15. La compagnie se dote d'un programme de dépenses en immobilisations d'au plus 4 G$ pour 2009, ce qui représente une diminution considérable. Pour en lire plus...
  16. Si on se fie aux perspectives de placement pour 2009 de l’institution financière, les principales places boursières vont prendre du mieux à la faveur d’une diminution de la volatilité. Pour en lire plus...
  17. La construction résidentielle en perte de vitesse 5 août 2008 - 07h05 La Presse Émilie Bilodeau L'économie chancelante et la météo capricieuse affectent la construction résidentielle. Au cours du dernier trimestre, les mises en chantier au Québec ont diminué de 1,6% par rapport à la même période l'année dernière. La situation n'a toutefois rien d'alarmant puisque depuis le début de l'année, les mises en chantier ont augmenté de 4% par rapport aux six premiers mois de 2007, selon une étude du Groupe Desjardins. Les auteurs de l'étude prévoient que 45 000 habitations seront construites pour l'ensemble de l'année 2008, une baisse de 3553 par rapport à 2007. En fait, les mises en chantier sont en diminution constante depuis le début de la décennie. En 2001, 50 901 résidences avaient été construites. En 2009, l'étude prévoit qu'il n'y en aura que 41 000. «À partir des années 2000, on faisait beaucoup de constructions pour rattraper le manque. Aujourd'hui, c'est un retour à la normale et un retour vers un équilibre», estime Louis Gagnon, économiste chez Desjardins. Pas moins de 20 415 chantiers ont été lancés au Québec depuis le début de l'année. Les maisons individuelles (-3,6%) et les logements locatifs (-21,1%) ont subi les plus fortes diminutions. À Montréal, 3537 nouvelles unités ont été construites depuis le début de l'année, soit 349 de plus qu'à la même période l'an dernier. La construction de tous les types d'habitations dans la métropole s'est accrue, particulièrement les copropriétés (+132) et les appartements locatifs (+123). La région de Laval a affiché la plus forte hausse de construction résidentielle au premier semestre de 2008. Un total de 1727 nouvelles constructions ont vu le jour sur le territoire. À l'inverse, les régions de la Montérégie (-183), de Lanaudière (-136) et du Centre-du-Québec (-309) comptent toutes trois une diminution de constructions au premier semestre de 2008. La faute à dame Nature Stéphanie Radziszedwski, l'adjointe à la direction des habitations Harmonie, blâme dame Nature. Cet hiver, les constructeurs ont pelleté. Cet été, ils se font mouiller. «On a un immeuble à logements qui était supposé être livré le 1er juillet, mais la neige a repoussé sa finition au 15 août. Comme si ce n'était pas assez, la grosse tempête du 10 juin a fait tomber un mur et a encore repoussé d'un mois et demi le délai de livraison», raconte-t-elle. Mme Radziszedwski croit que certains entrepreneurs auront moins tendance à se lancer dans de nouveaux projets, excédés par une météo médiocre et voyant leurs profits s'envoler en fumée. Beau temps, mauvais temps, les constructions Kodiak acceptent les contrats. Le propriétaire de l'entreprise blâme plutôt les hauts et les bas de l'économie pour le ralentissement de la construction résidentielle. «C'est l'économie générale. On entend parler de récession aux États-Unis. Les gens deviennent craintifs», explique Yves Gosselin. Pour faire face aux instabilités du marché, certains entrepreneurs vendent dorénavant leurs habitations avant même de les avoir construites. D'autres comme les constructions Kodiak vont diminuer leur prix de vente. «On est plus avenant et on est plus négociable que lorsqu'on roule sur l'or», s'exclame M. Gosselin.