Search the Community

Showing results for tags 'devenu'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 18 results

  1. Photos: http://www.journalmetro.com/linfo/article/601300--un-stationnement-du-vieux-montreal-devenu-vacant-reprend-vie
  2. Une vaste étude conclut que le Québec est devenu, au fil des ans, un véritable paradis pour les jeunes familles. Pour en lire plus...
  3. Heinrich Kieber, le spécialiste en technologies informatiques qui est devenu le cauchemar des riches ayant des placements dans le paradis fiscal du Liechtenstein, doit donner sa version des faits jeudi. Pour en lire plus...
  4. Son temps aurait pu lui être compté. Au terme de récents ennuis de santé, Céline s'est aperçue à quel point ce temps lui était devenu précieux. Pour en lire plus...
  5. Ce qui semblait impensable il y a peu de temps encore est devenu réalité: l'Etat helvétique engage 68 milliards de francs suisses (71,9 G$ CAN) pour aider la banque UBS en panne de liquidités. Pour en lire plus...
  6. Merci à tout le monde d'avoir fait de ce forum ce qu'il est devenu aujourd'hui!!! :highfive::highfive:
  7. En deux petites journées de blitz média new-yorkais, le stratagème de Ponzi est devenu aussi connu dans le monde entier que la fraude fiscale. Pour en lire plus...
  8. Bonjour à tous! Pendant la semaine de Pâques, je me suis payé une petite tournée photos...à Vancouver cette fois-ci! Je tiens à dire que je suis devenu automatiquement un fédéraliste à la vue des rocheuses dont je veux garder la «proximité». ----------------------------- Les Rocheuses de l'avion La ville Vue de ma chambre d'hôtel! (le soir de mon arrivée) À mon réveil! Leur plus haut immeuble, le One Wall Center (150 mètres) Le Lion Gate Bridge The Shaw (nom de l'immeuble) ------- Leur Bibliothèque National à eux. ------ Relaxation... ------ Cerf-volant au centre-ville... ------- Et c'est le retour... En tout, je suis resté 5 jours, et pris 824 photos....
  9. Montréal accueillera le 23e Congrès mondial de science politique 23/11/2010 10h29 Le Palais des congrès de Montréal accueillera le 23e Congrès mondial de science politique, du 19 au 25 juillet 2014. On s’attend à ce que cet événement génère des retombées économiques de plus de 8 millions $ pour la métropole. Près de 3500 délégués provenant de plus de 80 pays sont attendus ainsi qu'une cinquantaine d'exposants. Selon le secrétaire général de l'Association internationale de science politique, le professeur Guy Lachapelle, le choix de Montréal reflète la vitalité de la collectivité des politicologues québécois et canadiens. «Montréal est devenu un pôle incontournable de la science politique comme discipline scientifique sur la scène internationale», a-t-il déclaré. En 2006, l'Association internationale de science politique avait d'ailleurs choisi d'établir son secrétariat permanent à l'Université Concordia, grâce aux efforts de Montréal International. http://www.24hmontreal.canoe.ca/24hmontreal/actualites/archives/2010/11/20101123-102951.html
  10. Par Aude Boivin Filion, Mis à jour le: 28 janvier 2011 09:39 Terminée, l'utilisation des mobiles dans les rues de New York? Les piétons de la ville de New York pourraient bien se faire interdire d'utiliser leur cellulaire dans les rues. Un élu au sénat de l'État juge qu'il constitue une menace pour leur sécurité, en les distrayant de la circulation. D'après le démocrate Carl Kruger, l'utilisation du cellulaire ou d'un lecteur MP3 isolerait leurs utilisateurs dans une bulle et ils ne prêteraient plus attention à leur environnement immédiat. Les dangers sont pourtant nombreux dans cette ville, la circulation y est dense et les chauffeurs souvent impatients. Pour cette raison, l'élu a proposé un premier texte de loi , prévoyant une amende de 100$ aux piétons surpris en train de traverser une rue en utilisant n'importe quel type d'appareil mobile (téléphone, console de jeux, MP3, etc.). Selon lui, cela devrait contribuer à diminuer le nombre d'accidents de la route les impliquant. En septembre 2010, l'Australie avait aussi proposé une telle mesure après avoir constaté une hausse dans la mortalité des piétons, alors que celui des conducteurs était en baisse. «La mort par iPod est un phénomène relativement récent», avait alors affirmé le Conseil des piétons d'Australie. http://techno.ca.msn.com/branchezvousactu-article.aspx?cp-documentid=27455051 ---------------------------------------- On n'arrête pas le progrès et la tendance se poursuit où les États tentent de protéger les gens contre eux-mêmes. A force de légiférer sur tout et sur rien on se dirige tranquillement vers une sorte de big brother qui contrôlera tous nos faits et gestes, en nous sanctionnant au passage pour toutes sortes de nouveaux règlements plus stupides les uns que les autres. D'autant que des caméras installées un peu partout veille déjà soigneusement à notre sécurité Bien sûr il y aura toujours des gens sans jugements qui mettront leur vie en danger, faudra-t-il les emprisonner pour négligence personnelle? Je déteste ce virage à droite de plusieurs communautés (villes ou États) qui se donnent bonne conscience en s'appropriant la liberté individuelle au nom de la sécurité. Nous vivons dans une société où le risque est devenu intolérable et tant pis pour les distraits, ils seront remis dans le droit chemin. Si on fait l'addition de toutes les petites libertés perdues depuis une décennie on voit vraiment ce mouvement de droite qui tente d'imposer sa vision au nom de la rectitude et du "bien-être commun". Où cela s'arrêtera-t-il? Porterons-nous un jour, à la taille, une ceinture gonflable obligatoire, parce que justement traverser une rue est dangereux et qu'elle nous protégera de l'impact probable d'un chauffeur distrait qui aurait brûlé un feu rouge? On pourrait ainsi extrapoler toutes les actions de la vie qui pourraient un jour être interdites pour ceci et pour cela. Et le jugement dans tout ça? Devenu inutile car le bon État veille. Mais vous pourrez toujours porter votre arme sans problème en vue ou dissimulée, car s'il y avait une toute dernière interdiction à proclamer se sera peut-être celle-là à moins que la National Rifle Association (NRA) s'interpose...
  11. Source: Radio Canada L'ancien ministre du Parti québécois Jacques Brassard effectue une sortie contre le Bloc québécois. Dans une chronique publiée mercredi dans La Presse et d'autres quotidiens de Gesca, M. Brassard reproche au parti de faire campagne en utilisant des idées de gauche pour tenter de convaincre qu'il défend les valeurs québécoises. M. Brassard soutient que le Bloc est présentement désemparé, car il a perdu ses deux chevaux de bataille, soit le scandale des commandites et le déséquilibre fiscal. Maintenant que ces deux questions se sont en quelque sorte dissoutes dans l'univers politique, le Bloc « s'efforce de revoir sa mission, et même sa raison d'être », dit-il. Pour se repositionner, Jacques Brassard dit que le Bloc identifie les valeurs québécoises au « bric-à-brac idéologique de la gauche », qui prône notamment l'interventionnisme étatique et l'anti-américanisme. Le Bloc devient ainsi principalement un parti de gauche et, accessoirement, un parti souverainiste. — Jacques Brassard Selon M. Brassard, le Bloc est devenu le « jumeau du NPD, cet archaïque parti socialiste canadien ». L'ancien ministre reproche aussi au parti de Gilles Duceppe de présenter le gouvernement de Stephen Harper comme « l'incarnation malodorante de la droite qui propage l'injustice, détruit la planète, fait la guerre pour le plaisir et démolit la culture ». M. Brassard dit qu'avec une telle attitude, les bloquistes pourraient ne pas « franchir le fil d'arrivée dans la course électorale ».
  12. Ancien PDG de Goldman Sachs, le secrétaire au Trésor Henry Paulson a fait preuve d'un pragmatisme bien éloigné de l'idéologie républicaine pour piloter les efforts spectaculaires déployés par Washington. Pour en lire plus...
  13. Tout l'été, Courrier international, en partenariat avec Le Mouv', s'engage dans un tour du monde des villes rebelles en huit étapes. Cette semaine, Montréal, berceau du "printemps érable", ce mouvement de contestation étudiant devenu au fil des semaines le "mai 68 québécois". http://www.courrierinternational.com/dossier/2012/05/24/le-printemps-erable http://www.courrierinternational.com/magazine/2012/1131-montreal-ville-rebelle
  14. Le Québec lave-t-il plus blanc que blanc ? Pierre Duhamel La guéguerre entre Québec et Ottawa sur l’environnement devient polluante. Selon le National Post, le gouvernement fédéral, qui a semoncé celui du Québec parce qu’il veut imposer aux constructeurs automobiles des normes plus sévères d’émissions de gaz à effets de serre, serait en train d’imposer les mêmes règles. Le ministre fédéral Jim Prentice trouvait le Québec ridicule d’agir sur cette question, mais on dirait qu’il était plutôt déçu de s’être fait devancer dans l’annonce de cette politique. Ceci dit, je comprends l’exaspération d’Ottawa car le gouvernement québécois est devenu un insupportable donneur de leçons sur les enjeux environnementaux. Le Québec est-il devenu à ce point vert et irréprochable en matière d’environnement ? On apprenait cette semaine que les émissions de CO2 en 2007 ont bondi de 3,7 % au Québec après avoir subi une baisse les années précédentes. Jean Charest s’était pourtant fait le preux chevalier de la lutte aux changements climatiques et s’est commis pour une baisse de 20 % des émissions d’ici 2020. Prenons note qu’il faudra dorénavant diminuer les émissions de 23,7 % pour atteindre la cible. À Copenhague, Jean Charest s’était également permis une charge audacieuse contre les répercussions de l’exploitation des sables bitumineux en Alberta. Ce point de vue est peu entendu au Québec, mais je crois sincèrement que nous profitons largement des retombées de cette exploitation. À preuve, les citoyens de l’Alberta versent par habitant plus du double en taxes et impôts au gouvernement fédéral que ceux du Québec et ils reçoivent- toujours per capita - 25 % de moins que nous en dépenses de programmes et en achats de biens d’Ottawa. Manifestement, il y en a qui paient pour les autres… et ce ne sont pas les Québécois. Présumons que les intentions de Jean Charest sont nobles et qu’il est vraiment catastrophé par l’exploitation des sables bitumineux. Pourquoi alors ce même Premier ministre ne s’offusque pas quand on exploite une mine d’uranium aux portes de Sept-Îles ? Pire, Jean Charest a même défendu en Inde l’exploitation et l’exportation de l’amiante, un produit dont le caractère extrêmement nocif est universellement reconnu. Le gouvernement du Québec défend l’existence d’une vieille mine qui emploie 150 personnes à Asbestos, mais joue les vierges offensées devant une industrie qui emploie 372 000 personnes et où on prévoit des investissements de 100 milliards de dollars d’ici 2020. Le Québec n’a pas de sables bitumineux, mais on cherche activement du pétrole en Gaspésie et du gaz naturel dans la vallée du Saint-Laurent. Je pense que certains de mes concitoyens seront beaucoup moins «verts» quand ils verront les retombées des découvertes potentielles.
  15. Carl Tremblay est devenu le 1er août le grand patron de Québec d'Ogilvy Renault. Sa mission? Faire du cabinet un chef de file dans la Vieille Capitale. Sera-t-il à la hauteur du défi? Pour en lire plus...
  16. Gaz Métro est un distributeur gazier qui, au fil du temps, est aussi devenu un distributeur d'électricité et un producteur d'énergie éolienne. Disparates, les activités de Gaz Métro? Pour en lire plus...
  17. Les options qui s'offrent au PDG Rick Wagoner n'étaient pas imaginables lorsqu'il est devenu patron de l'entreprise en l'an 2000 . Pour en lire plus...
  18. Il était devenu milliardaire grâce au créneau des fonds communs de placement. Il a été un des premiers à en faire la promotion à l'échelle mondiale. Pour en lire plus...