Search the Community

Showing results for tags 'demployés'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 10 results

  1. Il s'agirait d'emplois contractuels. Ces suppressions auraient été effectuées depuis le mois d'octobre. La compagnie refuse toutefois de commenter. Pour en lire plus...
  2. Banque Nationale: Montréal perd des postes 16 septembre 2008 - 06h00 La Presse Denis Arcand Des cadres et employés de la Banque Nationale (NA) perdront leur poste au siège social de Montréal et les effectifs seront augmentés plus près des lignes de front où la Nationale va livrer ses prochaines batailles commerciales. Mais les créations de postes compenseront les abolitions; à la fin de la restructuration annoncée hier par la Nationale, il n'y aura pas moins d'employés que les 17 232 personnes qui y travaillent actuellement. Voilà un des aspects centraux discutés hier par le président Louis Vachon lors d'une allocution téléphonique diffusée hier à l'interne. La Banque Nationale déplacera des effectifs et investira dans de nouvelles technologies pour "mettre les ressources au bon endroit afin d'offrir une approche (...) centrée sur le client", a annoncé hier la Nationale. Cette refonte, baptisée "Un client, une banque" en 2007 par le président Louis Vachon, aura des impacts autant dans le réseau de succursales qui servent les particuliers que dans le secteur commercial et sa clientèle d'entreprises, a dit hier le porte-parole, Denis Dubé. «Cela signifiera plus de ressources sur le terrain, plus de postes dans le réseau de succursales, avec plus de pouvoir et de responsabilités pour répondre aux besoins du client», affirme la sixième banque canadienne. «Les directeurs de comptes commerciaux et les directeurs de succursale auront plus de pouvoirs décisionnels», a dit M. Dubé. Cette "décentralisation" s'accompagnera d'une "responsabilisation accrue", a-t-il dit. «Le président Louis Vachon a évoqué plusieurs fois sa vision "Un client, une banque" depuis son entrée en fonction, il y a plus d'un an. C'est un plan de transformation au niveau de la structure et de la culture d'entreprise, qui vise à déployer nos ressources en ligne avec les axes de croissance prioritaires identifiés par la direction», a dit M. Dubé. Ces axes de croissance sont notamment la gestion de patrimoine, les services de conseil financier offerts aux gens fortunés. On sait aussi qu'il y aura plus de planificateurs financiers pour les particuliers et plus de gestionnaires de comptes pour les entreprises, a dit M. Dubé. Selon M. Dubé, la refonte annoncée hier n'a rien à voir avec le fiasco du papier commercial adossé à de mauvaises créances qu'a vécu la Banque Nationale (et d'autres banques) durant l'année dernière.«L'annonce par M. Vachon du concept "Un client, une banque" a été faite avant le PCAA (papier commercial adossé à des actifs). Même sans le papier commercial, la refonte aurait eu lieu.» Au quatrième trimestre de 2007, la Nationale avait essuyé une perte de 575 M$ avant impôts liée au papier commercial. Les derniers résultats trimestriels faisaient état d'une perte de 37 M$ avant impôts liée au PCAA. M. Dubé reconnaît que les spécialistes en ressources humaines de la Nationale ont fait des "estimations" du nombre de postes "corporatifs" qui seront supprimés, et des calculs semblables du nombre de nouveaux postes à créer dans sur le terrain. Mais il n'a pas voulu donner ces chiffres. Par ailleurs, le nombre d'employés au siège social de la rue De La Gauchetière n'est pas pertinent à l'annonce d'hier, a dit M. Dubé: «Les fonctions corporatives qui seront affectées ne sont pas seulement au siège social, ces employés sont répartis dans divers bâtiments de la Banque.» Et combien d'employés sont aujourd'hui affectés à des tâches "corporatives" ? «Je n'ai pas de chiffre», a dit M. Dubé. La restructuration annoncée hier pourrait être un prélude à une réouverture du dossier des fusions de banques au Canada, une éventualité qu'a soulevée spontanément M. Dubé hier. La banque veut aussi être "agile" et prête à sauter sur des occasions éventuelles, si le dossier des fusions de banques canadiennes évoluait, a-t-il dit.
  3. La compagnie met à pied environ 6% du nombre total d'employés du Groupe Pâtes et Papiers afin d'affronter les conditions économiques. Pour en lire plus...
  4. Le groupe français Aeroconseil, expert de l'ingénierie aéronautique et des services au transport aérien, s'implante à Montréal afin de développer ses activités en Amérique du Nord. Aeroconseil Canada entend ainsi se rapprocher de ses clients nord-américains. L'entreprise prévoit embaucher plus d'une cinquantaine d'employés au cours des trois prochaines années. L'annonce de cet investissement a été réalisée dans le cadre d'Aeromart 2010, la convention d'affaires internationale des industries aéronautique et spatiale. Plus D'info:http://www.montreal2025.com/communique.php?id=962&lang=fr
  5. Touché par le ralentissement économique et la diminution du transport des marchandises, le Canadien Pacifique licencie des centaines d'employés et réduit les primes de ses dirigeants. Pour en lire plus...
  6. TQS est loin d'être au bout de ses peines en ce qui concerne des demandes de réintégration d'employés et des indemnités de départ. Pour en lire plus...
  7. Essar Steel met à pied une centaine d'employés supplémentaires à son aciérie de Sault-Sainte-Marie, en Ontario. Pour en lire plus...
  8. La ministre des Finances du Québec, Monique Jérôme-Forget, se dit à l'aise avec la décision de la Société des alcools de confier à un fabricant chinois la confection de quelque 75000 uniformes d'employés. Pour en lire plus...
  9. The Gazette met 46 employés à pied à Montréal, pour exporter leurs emplois à Winnipeg! MONTREAL, le 17 avril /CNW Telbec/ - La direction de The Gazette a annoncé qu'elle entend procéder à la mise à pied collective de 46 employés de son service des ventes et du service à la clientèle, et qu'elle prévoit transférer ces emplois à Reach Canada, à Winnipeg. La Montreal Newspaper Guild, qui représente ces employés, présente un grief, car il s'agit d'une violation flagrante de sa convention collective. En effet, ces emplois sont du ressort du syndicat. Il s'agirait là de la première mise à pied collective de l'histoire de The Gazette. Si cette mise à pied est effectivement conclue, la direction éliminera ainsi un groupe d'employés qui peut aisément travailler en français, en anglais ou dans d'autres langues. Cela touchera directement le service aux lecteurs. Le syndicat dénonce la mise à pied d'employés loyaux et dévoués qui ont développé de solides relations avec les abonnés du journal. Ce transfert d'emplois ne peut que nuire à la qualité du service aux lecteurs ainsi qu'à la qualité générale du plus important média de masse anglophone au Québec, au service de plus de un million de personnes.