Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'dattente'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 6 results

  1. Des files d'attente dès l'aurore. Des clients en colère. Des gardiens de sécurité arrogants. Une banque qui laisse entrer les gens au compte-gouttes. Pour en lire plus...
  2. Québec annonce 410 millions $ pour la rénovation de logements sociaux Il y a 2 heures MONTREAL - Québec annonce un investissement de plus de 410 millions $ sur cinq ans pour rénover des logements sociaux, une nouvelle applaudie par les groupes de défense des locataires. Ces 410 millions $ d'ici 2012, ajoutés aux contributions du gouvernement fédéral et des municipalités, porteront à 1,2 milliard $ les montants investis pour la remise en état et la modernisation des logements sociaux. La ministre des Affaires municipales et vice-première ministre, Nathalie Normandeau, a donné le détail de cet investissement gouvernemental, mardi, dans un édifice de 313 logements sociaux du sud-ouest de Montréal. Il s'agit de la part des milliards de dollars annoncés par Québec pour l'entretien et le renouvellement des infrastructures qui sera réservée à l'habitation. Fait à noter, ces 410 millions $ ne serviront qu'à l'entretien des logements sociaux, à leur rénovation, non à la construction de nouvelles unités. Les listes d'attente pour ces logements ne seront donc pas allégées. "De toute l'histoire du gouvernement, jamais, depuis la construction de nos HLM au Québec, on a eu des sommes aussi importantes qui sont consacrées à la rénovation, à la modernisation", s'est vantée la ministre Normandeau. Il y a au Québec 65 000 logements en HLM, gérés par les offices d'habitation, et 8000 logements coopératifs et sans but lucratif qui seront potentiellement touchés par cette annonce. Ces données excluent les logements sous l'autorité du gouvernement fédéral. Quoi faire? Le parc d'Habitations à loyer modique (HLM) du Québec est âgé en moyenne de 28 ans - 37 ans dans le cas de l'édifice où la ministre a rencontré la presse. Les rénovations nécessaires sont donc nombreuses: toitures à remplacer après avoir été rafistolées au fil des ans, armoires de cuisine qui datent d'il y a 30 ans, salles de bain du même âge, portes et fenêtres à changer. Plusieurs appartements n'ont pas d'entrées pour la laveuse et la sécheuse, a noté M. Fabien Cournoyer, directeur général de l'Office municipal d'habitation de Montréal. Des immeubles à étages, qui hébergent des personnes âgées, n'ont qu'un seul ascenseur et pas de rampes dans les corridors, a-t-il ajouté. Dans certains cas, on pourra ajouter de l'air climatisé dans les salles communautaires, une denrée recherchée des personnes âgées durant les canicules, l'été. Réactions L'annonce de cet investissement a été applaudie par les groupes de défenses des locataires:eek: , pourtant habitués à protester contre l'insuffisance de fonds gouvernementaux dans ce domaine. Le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) était même présent à la conférence de la ministre. "Ce que ça fait, c'est dire qu'on a un patrimoine collectif qu'on a bâti à travers les années et ce patrimoine-là, on prend les moyens de le garder. Ca, c'est une bonne nouvelle et une bonne nouvelle jusqu'à un certain point inespérée", s'est exclamé François Saillant, du FRAPRU. Le problème des listes d'attente pour un HLM ne sera toutefois pas amoindri pour autant. M. Saillant souligne que 24 000 ménages sont inscrits sur la liste d'attente pour un HLM à Montréal et 35 000 dans l'ensemble du Québec. A la Fédération des locataires d'habitations à loyer modique du Québec, le coordonnateur Robert Pilon se félicite du fait que concrètement, cela veuille dire que plutôt que 105 millions $ pour rénover ces logements en 2008, par exemple, cela sera 265 millions $.
  3. Article de la presse aujourd'hui. On parle des délais d'attente aux douanes a l'aéroport. Frustrations et preoccupation securitaire a l'aeroport Trudeau | Louis-Samuel Perron | Montreal Le journaliste oublie de dire que l'un d'est principale facteur qui cause le delai d'attente c'est la limite d'achat a l'étranger. Ce qui fait des douaniers des percepteur de taxes et cela ralenti beaucoup les choses. En europe on a pas ce controle d'achat de max 2 bouteille de vin et interdiction en tout genre de produit alimentaire et c'est la meme chose en amerique du sud. Par exemple a l'aéroport de Lima au Pérou le controle est aléatoire. En sortant vers l'extérieur on doit toucher une colonne. Si la lumiere tourne au vert on peut continuer si elle allume rouge on doit aller se faire controler. Je trouve ca drolement efficace.
  4. Après des années d'attente, la Société de transport de Montréal (STM) lance son appel d'offres pour remplacer les 336 voitures MR-63 du métro de Montréal. Pour en lire plus...
  5. «Il existe des systèmes de santé universels où il n'y a pas d'attente» La Presse (Pascale Breton) Dans un système de santé universel, il n'est pas normal que les patients qui ont des «contacts» soient soignés plus vite. Il est temps que la population exige des changements, presse le président de l'Association médicale canadienne, le Dr Robert Ouellet. «Il faut arrêter de jouer à l'autruche», déclare le Dr Ouellet, en rencontre éditoriale avec La Presse. «La personne qui n'a pas de contacts va attendre plus longtemps. Est-ce correct?» Il n'est pas normal que des hôpitaux en soient rendus à établir des règlements internes pour la gestion des patients envoyés par des proches. Par exemple, un médecin va accepter de trouver un rendez-vous pour la famille immédiate de son patient, mais pas pour ses voisins, dénonce le Dr Ouellet. D'autres pays ont pourtant réussi à réduire considérablement leur temps d'attente, voire à l'éliminer pour ainsi améliorer leur système de santé. C'est ce qu'a constaté le président de l'AMC, qui revient d'une tournée en Angleterre, en Belgique, en France, aux Pays-Bas et au Danemark. Là-bas, les délais d'attente ont fondu. Les gens n'ont pas besoin de connaître quelqu'un pour être soignés, affirme le Dr Ouellet. Le problème, c'est le manque de volonté politique. Elle ne viendra que si la population exige des changements et des temps d'attente moins longs, croit-il. Personne n'accepterait de se faire dire par son garagiste qu'il ne pourra réparer sa voiture avant plusieurs mois. Pourquoi est-ce toléré lorsqu'il s'agit d'obtenir un rendez-vous avec un médecin ? demande le Dr Ouellet. «S'il y a une chose que je souhaite au cours de mon mandat, c'est de sensibiliser la population au fait qu'il existe ailleurs des systèmes de santé universels où il n'y a pas de temps d'attente.» En Angleterre, par exemple, le temps de séjour aux urgences a été réduit à quatre heures. En France, des patients sont régulièrement soignés dans les cliniques privées sans payer un sou, ce qui libère les hôpitaux. Ce serait possible ici aussi, croit le Dr Ouellet, qui donne l'exemple de l'hôpital du Sacré-Coeur, où l'on a instauré un partenariat avec la clinique privée Rockland MD pour y faire opérer des patients. «Les gens crient contre ça, mais ce qui est important, c'est le nombre de patients de plus qui ont été opérés. On oublie ça.» Les pays européens ont aussi revu le financement des hôpitaux. Au lieu d'un budget global, ils reçoivent un budget par activité. Les notions de reddition de comptes et de concurrence sont au coeur du système de santé. Des notions qui n'existent pas au Canada. Par contre, les pays européens peuvent compter sur un plus grand nombre de médecins, reconnaît le président. Malgré tout, il se dit convaincu qu'il s'agit de changer les perceptions pour améliorer le système.
  6. Après des mois d'attente, le plan de restructuration des 32 milliards de dollars de papier commercial adossé à des actifs pourra être appliqué. Pour en lire plus...
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value