Search the Community

Showing results for tags 'd’impôt'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 2 results

  1. Où sont passées les baisses d’impôt? 16 février 2007 - 14h28 La Presse Hélène Baril Que sont les promesses devenues de nos politiciens du parti libéral du Québec? Santé Promesse: «Les dépenses pour la santé et les services sociaux passeront de 17,45 milliards en 2002-2003 à 23,68 milliards en 2008-2009, ce qui représente une augmentation de 6,23 milliards ou de 35,7% sur 6 ans». Réalité: Un an avant la date fixée par les Libéraux, les dépenses en santé atteignent 22,1 milliards, ce qui est en ligne avec l’objectif. Mais les problèmes que cet argent supplémentaire devait régler, à savoir désengorger les urgences et réduire les listes d’attente, sont toujours là. Niveau de vie «Il n’est pas acceptable que le niveau de vie des Québécois les place au 52e rang parmi les 60 états et provinces du nord du continent. Il faut faire un virage». Le revenu disponible des Québécois a augmenté depuis 2003, mais l’écart entre notre niveau de vie et celui des autres Canadiens s’est accru depuis quatre ans. Le revenu disponible par habitant équivalait à 93% de celui des Canadiens en 2003 et à seulement 91% en 2006. Baisse d’impôt «Cinq ans après l’élection d’un gouvernement du Parti libéral du Québec, les contribuables québécois paieront en moyenne 27% moins d’impôt». Les baisses d’impôt de 1 milliard par année promise par les Libéraux ne se sont jamais matérialisées. En tout et pour tout, les contribuables ont eu droit à des réductions totales d’impôt de moins de 250 millions par année, pour un total de 953 millions en quatre ans. R&D «Au terme du premier mandat, l’effort québécois en recherche et développement aura été porté de 2,4% à 3% du PIB. Cela nous placera à l’avant-garde mondiale en matière d’investissement en R&D». Le gouvernement vient tout juste d’accoucher d’une Stratégie de la recherche et de l’innovation, dont les objectifs sont beaucoup plus modestes. Il parle maintenant d’atteindre le chiffre de 3% en 2010. Autres «Nous visons un état centré sur les services au citoyen, plus efficace, plus transparent et moins coûteux». Le gouvernement libéral avait promis de réduire le nombre de ministères, d’organismes et de sociétés d’État. Selon le chiffres du Vérificateur général, le nombre d’entités relevant du gouvernement a légèrement fluctué entre 2001 et 2006, mais il y en a aujourd’hui 280, soit 5 de plus qu’en 2001. «La mise en place d’un gouvernement en ligne sera le projet le plus emballant confié aux employés de l’État depuis la Révolution tranquille». Malgré la nomination d’un ministre responsable, Henri-François Gautrin, qui est allé voir ce qui se faisait un peu partout ailleurs dans le monde, le projet s’est avéré moins emballant que prévu. Il y a davantage de services disponibles sur Internet, comme la possibilité de faire un changement d’adresse lors d’un déménagement, mais le gouvernement en ligne est encore à l’état de projet. Sources: Statistique Canada, Institut de la statistique du Québec, Documents budgétaires, Plan d’action des libéraux.
  2. Québec présente son plan de crise Mise à jour le mercredi 14 janvier 2009 à 12 h 50 La ministre des Finances du Québec, Monique Jérôme-Forget, a déposé mercredi, en session extraordinaire, à l'Assemblée nationale, un énoncé budgétaire qui constitue la stratégie immédiate de son gouvernement pour faire face à la crise économique. En plus des mesures déjà annoncées au cours de l'automne, la ministre Jérôme-Forget entend déployer des mesures additionnelles et immédiates pour stimuler l'économie et atténuer les effets de la crise dont : 1-Nouveau crédit d’impôt pour la rénovation et l’amélioration résidentielle. Ce crédit d’impôt, offert pour l’année 2009, représente un remboursement pouvant atteindre 2 500$ pour des travaux de rénovation et d’amélioration effectués dans une résidence principale. L’initiative vise notamment à soutenir les emplois dans le secteur de la rénovation et de la construction. Le gouvernement prévoit que 170 000 ménages profiteront du crédit et que la mesure coûtera 250 M$. 2-Contribution de 1G $ à la SGF Conformément à l’engagement pris en campagne électorale, le gouvernement versera 1G $ au capital de la Société générale de financement (SGF) afin qu’elle puisse augmenter ses investissements dans des entreprises actives au Québec. La contribution sera versée sur deux ans, soit en 2009 et 2010. 3- Assouplissement des règles sur les régimes de retraite Les règles régissant les régimes de retraite sont assouplies. Les entreprises ayant un déficit de solvabilité pourront notamment désormais l’amortir sur 10 ans plutôt que cinq ans. 4- Hausse du crédit d’impôt au cinéma Pour venir en aide à l’industrie du cinéma, le gouvernement augmente le taux de base du crédit d’impôt pour la production cinématographique et télévisuelle de 29% à 35% et de 39% à 45%. Il ajoute une bonification de 10% pour les productions sans financement public. 5- Hausse du salaire minimum Conformément à un autre engagement électoral, le salaire minimum sera majoré de 50 cents l’heure pour atteindre 9$ l’heure le 1 er mai. 6- Accélération des investissements en infrastructures Le gouvernement augmentera de 4,1 G$ les investissements prévus sur l’horizon 2008-2013 dans le cadre de son Plan québécois des infrastructures. L’enveloppe s’élève désormais à 41,8 G$. Ces nouvelles mesures, qui s'ajoutent à celles déjà annoncées par la ministre Jérôme-Forget ainsi qu'à la réduction de la taxe sur le capital, constituent une injection totale de 6,9 milliards de dollars de liquidité dans l'économie québécoise en 2009, selon le gouvernement Charest.