Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'd’ailleurs'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 3 results

  1. Espaces verts Un nouveau parc-nature pour les Montréalais Agence QMI 13/05/2011 18h25 MONTRÉAL – Les Montréalais en quête d’espaces verts pourront bientôt profiter d’un nouveau parc-nature dans la métropole, puisque la Ville de Montréal aménagera celui du Bois-de-Saraguay afin de l’ouvrir au public. Située dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville et d’une superficie de 96 hectares, cette forêt est la plus ancienne à être restée intacte dans la métropole. Les nouvelles installations seront inaugurées en 2013. «Pour l’instant, les gens peuvent y aller, mais il (le parc) n’est pas aménagé. Nous allons donc effectuer des travaux pour développer des sentiers, des haltes et des observatoires pour que les gens puissent en profiter», a indiqué Valérie DeGagné, porte-parole de la Ville. Puisque cette forêt abrite une imposante diversité d’espèces d’arbres, «l’approche tiendra compte de la fragilité de ces écosystèmes», a précisé la Ville. Les plans seront d’ailleurs élaborés en collaboration avec plusieurs organismes locaux. «La préservation et l’augmentation de la biodiversité sur le territoire sont une priorité incontournable», a d’ailleurs assuré Alan DeSousa, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal responsable du développement durable, par voie de communiqué. Les coûts du projet font partie du budget de la Ville prévu à cet effet.
  2. Les sites .qc ou .quebec pourraient (enfin) voir le jour Un petit scoop pour vous. Je reviens tout juste d’une assemblée organisée par le député Daniel Turp, au café Art Java, sur Mont-Royal. En collaboration avec le Mouvement national des Québécois, le député péquiste a eu l’idée de lancer Operationpoint-qc.org On y trouve une pétition en ligne pour inciter l’ICANN (l’organisme international qui gère les noms de domaine) a créer un suffixe “.qc” pour les noms de sites web québécois. Comme vous le savez probablement, les sites qui veulent actuellement marquer leur appartenance géographique au Québec peuvent seulement utiliser le suffixe “.qc.ca”, dont le “.ca” fait référence au Canada. Ça ne fait évidemment pas l’affaire des péquistes (et de probablement beaucoup de Québécois d’autres d’allégeances politiques, d’ailleurs). “La création du suffixe serait une belle façon de marquer notre identité propre sur la Toile”, affirme Turp, qui souligne au passage que le gouvernement du Québec utilise déjà l’extension “.qc” sur son intranet. L’idée de permettre aux sites québécois d’utiliser le suffixe “.qc” n’est pas saugrenue du tout. La minorité catalane, en Espagne, a depuis 2006 une extension “.cat” pour promouvoir sa culture. L’ICANN a d’ailleurs autorisé la création du suffixe avec l’approbation de l’Espagne. Ce que le député Turp ne savait pas cependant (et moi non plus d’ailleurs, avant que Deep Throat m’en glisse un mot sur Skype), c’est que PointQuebec, un groupe dirigé par Normand Fortier, est déjà en discussion avec l’ICANN depuis un bon moment pour qu’une extension nationale propre au Québec soit créée. Son groupe a déjà acquis PointQuebec.org et a, semble-t-il, un logo, mais fait moins de bruit. Tout se passe en coulisses. Une approche méthodique. “Le dossier est très, très avancé”, affirme M. Fortier, avec qui je me suis entretenu en fin d’après-midi. Selon lui, ce s’annonce cependant “très complexe” d’obtenir le suffixe “.qc”. “Nous, on vise plus “.quebec”, précise M. Fortier. “Si vous parlez d’un site “.qc” à un Canadien ou à un Américain, il fera probablement le lien avec le Québec. Mais pas nécessairement un Chinois”, estime-t-il. Le “.quebec” aurait donc plus d’impact à l’échelle internationale. Pas bête comme argument. La bonne nouvelle, dans tout ça, c’est que tout porte à croire que PointQuebec et la gang de Turp vont travailler main dans la main dans ce dossier. Ils ne se sont jamais parlés, mais les deux se sont dits favorables à une coopération. Après tout, plus on est de fous plus on ri… http://blogues.cyberpresse.ca/technaute/peloquin/?p=299
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value