Search the Community

Showing results for tags 'dévaluation'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 8 results

  1. Posted: 07 Apr 2009 06:44 AM PDT 10 raisons qui expliquent pourquoi le Québec s’en sort mieux que n’importe qui sur la planète… Système bancaire canadien le plus solide au monde présentement, a échappé aux pires dérapages. Consommateurs n’ont pas été appauvris par un chômage massif, crise immobilière, ou surendettement. Les gens sont prudent mais ont presque autant d’argent dans leurs poches que l’an dernier, il n’y a donc pas eu d’effondrement de la demande interne. Le marché américain compte que pour le 1/4 de notre activité économique, mais même en récession ils continuent d’acheter. Le temps: Une partie de la crise américaine a déjà été absorbée depuis 2006. La chance d’avoir une dévaluation du dollar, nos prix sont plus avantageux aux États-Unis. Structure industrielle, le Québec compte moins sur les secteurs les plus frappés (automobile, pétrole, etc.) Pas d’euphorie Pétrolière comme en Alberta, ou Financière comme à Toronto, les maisons augmentent encore à Montréal mais pas à Toronto ou a Calgary. Déclin démographique, pénurie de main d’oeuvre dans plusieurs secteurs compensent pour les pertes d’emplois. Investissement dans les infrastructures de 8 milliards planifiés (pur coïncidence) avant la crise donc qui commenceront maintenant & non après la crise. Alors cessez de vous en faire, vous êtes Québécois ! Original article by La Presse. Prepared by Patrice Groleau The Montreal Real Estate Blog
  2. La Caisse de dépôt n'est pas au bout de ces peines dans le dossier du papier commercial (PCAA). Tout indique qu'elle devra à nouveau dévaluer son placement de quelque 2 milliards de dollars, a pu constater La Presse. Pour en lire plus...
  3. Une nouvelle dévaluation des placements liés au papier commerical adossé à des actifs fait fondre l'excédent du Mouvement Desjardins à 67 millions de dollars au premier trimestre de 2008. Pour en lire plus...
  4. http://www.ville.quebec.qc.ca/temp/amphitheatre/index.aspx Documents Sommaires exécutifs Photos et vidéos Ententes Autres documents Comité directeur Membres Analyse des sites Cartes des sites Critères d'évaluation Webcaméras Vue sud Vue nord Vue d'ensemble
  5. Un actionnaire averti en vaut deux. La Banque Nationale a pris la peine hier de prévenir le marché que ses résultats du quatrième trimestre, qui seront publiés la semaine prochaine, seront affectés par une autre dévaluation du papier commercial qu'elle détient. Pour en lire plus...
  6. Rôles d'évaluation 2011-2013 - une valeur foncière de 242,1 milliards de dollars Selon les 16 rôles d'évaluation 2011-2012-2013 de l'agglomération de Montréal, la valeur globale des 460 394 immeubles du territoire a atteint une somme de 242,1 milliards $. Par rapport au rôle actuel, il s'agit d'un accroissement de près de 22,4 % de la richesse foncière de l'île de Montréal, un indicateur positif de la vitalité économique de Montréal. Les augmentations augmentent en moyenne de 23,5 % dans le secteur résidentiel et de 20,2% dans le secteur non résidentiel. Les rôles d'évaluation de l'agglomération montréalaise représentent près d'un tiers des valeurs immobilières au Québec. http://www.montreal2025.com/nouvelle.php?id=1111&lang=fr
  7. En résumé, les taxes foncières vont augmenter à Montréal même si le prix des propriétés a baissé Dans La Presse par Maxime Bergeron ce matin : Habiter à Montréal: les prix baissent, pas l'évaluation Publié le 07 novembre 2013 à 00h00 | Mis à jour à 08h32 (Montréal) La valeur marchande de votre propriété a reculé depuis un an et se retrouve aujourd'hui en dessous de la nouvelle évaluation municipale? Tant pis pour vous: il faudra attendre le prochain rôle triennal avant de pouvoir espérer, peut-être, corriger la situation. À Montréal, la Ville a expédié la semaine dernière les nouveaux avis d'évaluation aux centaines de milliers de propriétaires de l'île. La hausse de la valeur foncière atteint 21,2% en moyenne depuis le dernier rôle de 2010, et beaucoup plus dans certains arrondissements. Pour calculer les augmentations, les évaluateurs municipaux se sont basés sur la valeur marchande des propriétés au 1er juillet 2012. Or, dans bien des secteurs, les prix ont reculé depuis ce moment, si bien que nombre de propriétaires seraient aujourd'hui incapables de vendre leur résidence à la valeur estimée par la Ville. «Les gens se rendent compte qu'ils arrivent en bas de la valeur marchande et ils sont très surpris», remarque Simon Beauchemin, associé à la firme d'évaluation agréée PCG&Associés, qui a déjà reçu plusieurs appels de citoyens. Il faut dire que les propriétaires montréalais ont été habitués à la situation inverse. Le prix des propriétés a grimpé à un tel rythme, ces dernières années, que l'évaluation municipale était presque toujours inférieure à leur valeur marchande réelle. «Dans les 10 dernières années, c'était rare que les gens se plaignent», note avec humour M. Beauchemin. Or, la baisse des prix est bien réelle depuis juillet 2012 dans l'île de Montréal. La valeur de revente médiane d'une maison unifamiliale s'établissait alors à 385 000$ contre 362 500$ en septembre 2013, selon les données de la Chambre immobilière du Grand Montréal. Le prix médian des condos est passé de 279 000$ à 266 000$ pendant la même période. Pas un argument Qu'à cela ne tienne: cette baisse récente ne constituera en aucun cas un argument pour contester une évaluation municipale jugée trop élevée. «L'évaluateur souligne toujours que la valeur au rôle reflète le prix de vente le plus probable sur le marché au 1er juillet au 2012, dans le cas du rôle 2014-2016», explique Patricia Lowe, porte-parole à la Ville de Montréal. Elle poursuit avec l'exemple d'un citoyen dont le condo aurait été évalué à 200 000$. «Mais, en 2013, l'entrepreneur décide de vendre des unités similaires dans le même projet à des prix inférieurs. Malheureusement, la vente de ces condos n'aura aucune incidence sur la valeur du condo évalué à 200 000$, parce que l'évaluation reflétait la valeur réelle au 1er juillet [2012].» Il reste que les citoyens peuvent contester leur avis d'évaluation pour diverses autres raisons. L'évaluateur Simon Beauchemin fait toujours une analyse préliminaire des dossiers avant de lancer une procédure de révision en bonne et due forme. «Si c'est un écart de 5000$ ou 10 000$, ça ne justifie pas nécessairement une contestation à cause de tous les frais rattachés à ça», explique-t-il. Le nouveau rôle d'évaluation servira à déterminer l'impôt foncier des Montréalais pour les années 2014 à 2016. Chose certaine, les proprios ne doivent pas s'attendre à une hausse de taxes de 21,2%. Le taux de taxation sera modulé de façon à atténuer les hausses, mais les propriétaires des arrondissements centraux peuvent néanmoins s'attendre à des augmentations assez salées. Prix médian des propriétés, île de Montréal Juillet 2012 - Unifamiliale: 385 000$ - Condo: 270 000$ - Plex: 460 000$ Septembre 2013 - Unifamiliale: 362 500$ - Condo: 266 000$ - Plex: 438 000$ Source: CIGM
  8. Desjardins annonce un déficit de 476 millions de dollars pour le 4e trimestre de 2008, attribuable à la crise financière et à la dévaluation du PCAA, selon la présidente de l'institution. Pour en lire plus...