Search the Community

Showing results for tags 'détat'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 23 results

  1. La Saskatchewan investira 950 millions de dollars dans la société d'État afin d'augmenter sa capacité de production. Pour en lire plus...
  2. Complexe de la rivière Romaine Un branchement de 1,5 milliard Mise à jour le vendredi 20 juin 2008, 17 h 36 . Hydro-Québec a présenté cette semaine son projet de transport électrique pour le futur complexe de la Romaine aux populations de Sept-Îles et de la Minganie. La construction de 500 kilomètres de lignes de transport électrique pour brancher les quatre centrales est maintenant évaluée à 1,5 milliard, soit 500 millions de plus qu'en 2006. Cette augmentation est surtout attribuable, selon la société d'État, aux frais de financement et d'intérêts. Hydro-Québec a aussi modifié son tracé à la suite de consultations, ce qui permet d'éviter une bonne partie d'une réserve faunique, des sentiers de ski de fond, des chalets et la route 138. La porte-parole de la société d'État, Marie-Julie Roy, indique que le tracé traverse la 138 à une seule place, soit au poste Arnaud. « C'était très important pour nous de préserver le paysage en abord du fleuve », indique Mme Roy. Les lignes de transport seront érigées à partir de 2011 si la construction du complexe de la Romaine commence l'an prochain comme prévu. Les retombées économiques régionales de la construction des lignes de transport sont évaluées à 128 millions de dollars. « Ce sont essentiellement des contrats, entre autres du déboisement, de la sous-traitance, de la main-d'oeuvre, de l'achat local et également des possibilités d'hébergement », explique Mme Roy. En moyenne, le chantier embauchera 90 travailleurs par année pendant 10 ans. Hydro-Québec poursuit ses pourparlers avec les Innus de Mingan et de Sept-Iles-Malioténam sur le versement de redevances puisque les lignes de transport passeraient au-dessus de leur territoire ancestral. La société d'État déposera son étude d'impact l'an prochain. Hydro-Québec souhaite construire un complexe hydroélectrique d'environ 1500 mégawatts (MW) sur la rivière Romaine, au nord de Havre-Saint-Pierre. Les centrales pourraient entrer en service en 2013-2015. Le projet est évalué à 6,5 milliards de dollars. http://www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2008/06/20/010-romaine-transport.asp?ref=rss
  3. Le secrétaire d'État au Trésor a publiquement exprimé du regret jeudi expliquant qu'il y a eu des défaillances aux chapitres de la discipline sur les marchés et de la réglementation. Pour en lire plus...
  4. Le ministre fédéral d'État à l'Agriculture affirme que le gouvernement conservateur fera tout pour défendre le système de gestion de l'offre à l'OMC. Pour en lire plus...
  5. La société d'État demande à la filiale Thiro de reconstruire la ligne de 230 kV entre les postes de Sorel et Tracy. Pour en lire plus...
  6. La Chine pourrait vendre des obligations dites de «construction» pouvant atteindre 200 milliards de yuans (3,5 milliards CAN) pour aider à financer un programme de dépenses gouvernementales, d'après un dirigeant du Centre d'information d'État. Pour en lire plus...
  7. La chef de l'Opposition à Québec, Pauline Marois, ne cache pas son malaise face aux primes de départ consenties aux présidents de grandes sociétés d'État. Pour en lire plus...
  8. Publié le 30 mars 2009 à 19h27 | Mis à jour à 19h30 Des millions pour des loges au Centre La Presse La Presse Canadienne Montréal Cinq grandes sociétés d'Etat québécoises dépensent chaque année plus d'un million de dollars pour la location d'une ou plusieurs loges au Centre Bell, selon ce qu'a appris Radio-Canada. Depuis l'ouverture du Centre Bell (anciennement nommé Centre Molson) en 1996, Loto-Québec, Hydro-Québec, la Société des alcools du Québec, la Caisse de dépôt et placement et la Société générale de financement ont ainsi dépensé collectivement près de 10 millions $. Une spécialiste en éthique de l'Université Laval interviewée par la chaîne publique a indiqué que ces dépenses ressemblent fort «à une folie» et à «une dépense extravagante». Elle s'interroge quant à la nécessité de dépenser autant d'argent pour ces loges. Depuis 1996, Loto-Québec a dépensé plus de 4 millions $ pour deux loges, selon les chiffres obtenus par Radio-Canada. Hydro-Québec a déboursé 2 millions $ pour une loge, qu'elle dit partager avec des organismes communautaires. La SAQ et la Caisse de dépôt et placement ont chacune dépensé 1,5 million $, tandis que la Société générale de financement a payé 395 000 $. Les porte-parole des sociétés d'Etat ont affirmé à Radio-Canada que les loges sont utilisées dans un objectif de développement des affaires.
  9. Vendre 7,5% des actifs de la société d'État sous forme d'actions en permettant uniquement aux Québécois d'en acheter, comme le propose l'ADQ serait impossible, soutiennent des experts. Pour en lire plus...
  10. La secrétaire d'État aux JO de Londres affirme que s'ils avaient anticipé la crise financière, il y a de fortes chances que le Royaume Uni aurait laissé tomber l'organisation des Olympiques. Choc dans la capitale. Pour en lire plus...
  11. Cette augmentation est surtout attribuable à la croissance de 396 M$ des exportations nettes d'électricité d'Hydro-Québec Production, a expliqué la société d'État. Pour en lire plus...
  12. Jacques Lamarre n'en fait pas un mystère. SNC-Lavalin sautera sur l'occasion d'acquérir en tout ou en partie Énergie atomique du Canada, si le gouvernement fédéral décide de privatiser la société d'État. Pour en lire plus...
  13. Plutôt que d'offrir des indemnités de départ trop généreuses, Pauline Marois estime qu'on devrait hausser le salaire des PDG de sociétés d'État. Pour en lire plus...
  14. La vague de froid qui s'abat sur le Québec continue de chauffer Hydro-Québec. La société d'État a enregistré un record de consommation d'électricité, hier, la forçant à allonger des centaines de milliers de dollars pour importer du courant. Pour en lire plus...
  15. Les chefs d'État des principales économies européennes s'entendent pour une régulation accrue du système financier. Ils s'accordent aussi pour augmenter de 500 milliards les ressources du Fonds monétaire international. Pour en lire plus...
  16. La société d'État a plus que doublé ses profits au cours du troisième trimestre par rapport à l'an dernier, en raison de l'accroissement des exportations d'électricité et du prix élevé de l'énergie. Pour en lire plus...
  17. Le passage du plan de sauvetage des banques, qui porte son nom, et la mise en oeuvre de ses mesures n'entraînera pas une fin immédiate des difficultés actuelles, souligne le secrétaire d'État au Trésor. Pour en lire plus...
  18. Plusieurs hauts dirigeants de sociétés d'État jouissent de clauses contractuelles qui leur garantissent le versement d'indemnités de départ substantielles même s'ils quittent leur poste de leur plein gré. Pour en lire plus...
  19. Les années se suivent et se ressemblent pour les clients d'Hydro-Québec. La société d'État souhaite augmenter ses tarifs de 2,2% en avril prochain. Pour en lire plus...
  20. La société d'État et deux fournisseurs d'électricité de la Nouvelle-Angleterre projettent d'ériger une ligne de transport de plus de 700 M$ US entre le Québec et le New Hampshire. Pour en lire plus...
  21. Par la facturation des sacs à usage unique, la société d'État espère recueillir des fonds pour des organismes qui oeuvrent dans le domaine du développement durable. Pour en lire plus...
  22. Les ventes et les profits de la Société d'État ont été à la hausse pour ce premier trimestre de l'exercice en cours. Pour en lire plus...
  23. http://argent.canoe.ca/nouvelles/alain-bouchard-le-batisseur-dempire-25052015 Couple de remarques Cinq questions à Alain Bouchard 1-Les Québécois sont parmi les Canadiens les plus pauvres alors que leurs aptitudes pour les arts et les affaires sont reconnues. Manquons-nous d'ambition? «Nous ne sommes pas assez ouverts sur le monde. On a tendance à se refermer. Il y a aussi notre protectionnisme sur la langue française. Je suis entièrement d'accord avec l'idée de protéger notre langue. Mais les Québécois se privent d’opportunités qui sont en anglais. Chez Couche-Tard, on a de la difficulté à trouver des gens bilingues pour travailler avec nos divisions étrangères. Limiter l'usage de l'anglais a empêché des carrières de se développer ou a, à tout le moins, limité des carrières. Moi, j'ai appris l'anglais tard, par nécessité, parce que j'avais des ambitions. Imaginez, je préparais un scénario, avec les questions et les réponses, lorsque j'appelais quelqu'un pour acheter sa compagnie. J'ai fini par me prendre un professeur. J'ai commencé ça à 40 ans. C'est dommage, car Couche-Tard serait plus gros.» 2-Des Québécois militent pour privatiser des sociétés d'État. Êtes-vous favorable? «Le gouvernement n'a pas d'affaires dans le commerce de détail, avec la SAQ. L'argent que l'État fait provient surtout des taxes. Ce n'est pas l'opération commerciale qui génère le plus d'argent. Québec pourrait privatiser et pratiquement retirer des sommes équivalentes. Pour ce qui est des autres sociétés d'État, je n'ai pas vraiment d'opinion, car elles ne sont pas dans mon giron.»